Au nom de l’écologie, les Parisiens sont empêchés de dormir par les innombrables avions qui sillonnent le ciel

C’est vraiment à se taper la tête contre les murs… mais cela a au moins un aspect positif : cela démontre, s’il en était besoin que nos dirigeants et notamment les écolos-dingos aux manettes de presque toute l’Europe se fichent de notre santé mentale et physique comme de leur première culotte !

Pour faire des économies de kérozène et prétendre diminuer la fameuse tarte à la crème empreinte carbone voilà que “les experts” ont décidé de dérouter les avions qui partent de Roissy ou qui y arrivent… en leur faisant traverser le ciel de Paris. Oui, vous avez bien lu, ils passent même au-dessus de l’Elysée ! Ce ciel parisien interdit même aux drones est plus fréquenté à présent que la tour Eiffel… même la nuit ? Oui, surtout la nuit, car dans le silence, ça fait un potin de tous les diables et ça réveille tout le monde. Insomnie, gueule de bois, nervosité, santé détraquée, fatigue, enfants exténués et apeurés par ces grondements nocturnes…Mais dans la journée, c’est pas mal non plus :

C’est la fête à Paris depuis mois. 1300 avions par jour, ça vous parle ? 

« À 4 heures du matin, je suis réveillée par le bruit d’un avion qui fait vibrer les vitres de l’appartement . Mon fils de cinq ans retrouve difficilement le sommeil. A tel point qu’il s’endort en classe. Nous avons constitué un groupe Facebook entre voisins pour agir», raconte Cécile H., une habitante du village Jourdain, dans le 19ème arrondissement.  

« C’est trop pénible d’entendre en permanence des avions au-dessus de ma tête. J’en pleure, je ne peux plus me concentrer en télétravail. Je suis prêt à signer une pétition ! », tempête Jean-Pierre T., résident du quartier des Batignolles.  

« Je vais demander à Aéroport de Paris de prendre en charge les triples vitrages et autres installations anti-bruit que je suis contraint d’installer chez moi pour me protéger des nuisances aériennes », annonce Laurent S. habitant à Montmartre.  

https://www.francesoir.fr/societe-sante-environnement/les-decollages-de-roissy-cassent-les-oreilles-des-parisiens

Alors parlementaires saisis par les Parisiens, professionnels de santé qui démontrent que ce bruit cause de nombreuses maladies et créent un surcroît de mortalité…   cela ne change rien. L’OMS recommande huit heures de sommeil consécutives pour rester en bonne santé et estime que « jusqu’à trois années de vie en bonne santé sont perdues dans les couloirs aériens… No comment !

Personne ne les écoute, personne ne veut rien changer. L’important, c’est.. l’éco-pilotage. Ce mot est beau comme l’antique… Et la chose encore mieux. Des millions sont en jeu !

L’Éco-pilotage, pour limiter l’empreinte carbone mais en vérité  pour générer une manne financière d’environ  10 millions par an pour Air France consiste à demander aux pilotes d’optimiser consommation de carburant et émissions de CO2… 1% de carburant économisé c’est45 000 tonnes de fuel.

Ils économisent ainsi 4,2% de la consommation annuelle chez Air France… soyez heureux, bonnes gens, ce sera 8 à 10% sans tenir compte de l’augmentation progressive mais intensive prévuedes flottes aériennes dans le monde entier. Et ce sera à très court terme TOUT le ciel parisien qui mugira jour et nuit. Et comme la route la plus courte est la plus sonore, bonne nuit les petits ! 

 

PS. Ils pourraient au moins interdire les avions de nuit à Roissy comme à Orly, non ? Vous n’y pensez pas. La France et Roissy poubelles de l’Europe acceptent toutes les compagnies low cost et doivent fournir le service attendu aux avions les plus bruyants et les plus polluants…

Euh ! Et interdire de survoler Paris, non ? Bon, je sors.

 

Pendant ce temps, ils veulent nous interdire la voiture, ils suppriment des lignes d’avion intérieures, nous interdisant de prendre l’avion entre Paris et Nantes… Elle a bon dos l’écologie !

 

 1,740 total views,  2 views today

image_pdf

33 Commentaires

  1. On a le droit de voyager non! On ne va pas se priver pour faire plaisir à ces Écolo Dingos qui crient au Prétendu Réchauffement climatique en nous interdisant de prendre l’avion, les Écolo Nazis me répugne !

  2. menacez les de descendre leurs avions avec des drones ,,, meurtrier mais efficace ,,, en plus un drone
    c’est 50 roro ,,,,,,

  3. À Paris-Charles de Gaulle, des créneaux horaires sont attribués la nuit. Et la croissance du trafic nocturne, qui était de 10 % par an sur la dernière décennie, a été stoppée par plusieurs décrets. Ainsi, depuis 2012, les avions les plus bruyants sont interdits entre 22h et 6h.
    Si vol à 4h du matin , voir si ce n ‘est pas 1 vol à mikron (ou sa bande )qui revient de faire la fête …. avec les nègres

  4. Vu pour qui les parigots ont voté , c ‘est bien fait pour leur G
    il y a t ‘il vraiment des vols commerciaux la nuit à CDG , hormis genre FEDEX
    il me semble que les vols ne reprennent qu ‘à 5 h du matin
    Alors les parigots gênés sont des lèves tard , qui ne vont pas au taf de bonne heure

  5. Sérieux, ils commencent à nous faire chier avec leur empreinte carbone. Dans le corps humain la proportion de carbone représente 18% du poids, ce n’est pas rien ! La quantité de carbone présente sur la Terre est estimée à 1 500 giga-tonnes, comme le préfixe “giga” équivaut à un milliard, cela donne 1 500 milliards de tonnes. Sans carbone, on ne serait pas là ! Et que dire du CO2, gaz absolument vital si l’en est ?
    Y en a marre à la fin ! Merde et double merde ! 💩 et 💩💩 !

  6. tant pi si il y en a un qui tombe par hasard sur paris,vraiment pur hasard

  7. La solution ? Au lieu de passer au dessus de Paris …. faites passer les avions EN DESSOUS de Paris … ainsi pas de bruit, pas de pollution … et ensuite on peut faire les faire décoller plus loin ! La solution est quand même simple !!!!

  8. Les parisiens vivent donc maintenant comme de vulgaires Val-D’Oisiens ? Quelle honte ! 😎
    Bien content d’avoir quitté il y a longtemps la rue des Martyrs (9ème) où le seul bruit (et pas dérangeant) était celui du 67, vieux bus à plateforme.

  9. Toutes les pistes de Roissy étant orientées Est/Ouest (en gros) je vois mal comment on peut y atterrir en survolant Paris, à moins d’effectuer un gros virage sur l’aile avant de se poser comme sur un porte-avions. Un pilote peut-il m’expliquer ?

    • Je ne suis qu’un modeste passager mais j’ai eu plusieurs fois l’occasion d’atterrir à Roissy en venant des Antilles ou de la Réunion. Comme les ✈ doivent se poser face au vent, ci celui-ci vient de l’ouest, il y a le choix entre les pistes 26L et 26R au nord ou les pistes 27L et 27R au sud. Si on vient de la Réunion, on arrive par le sud de Paris, donc on fait une approche vers les pistes que j’ai citées. Et si on vient des Antilles, on arrive par l’ouest et puis on réalise une approche dans les mêmes conditions, je vous rassure sans virage serré, on n’est pas du bétail (quoique). On peut très bien décoller plein est pour les Antilles et effectuer par la suite un grand virage pour faire demi-tour. Mais passer au-dessus de Paris c’est vraiment une idée de malade.

  10. Assez étonnant leurs observations écolos ,j’ai habité il y a plus de 25 ans dans le sud de Paris à Wissous exactement à proximité des pistes d’Orly là je peux vous certifier que c’était infernal surtout en heure de pointe pendant les phases de décollages et d’atterrissages ,mais depuis les matériaux et les moteurs se sont développés moins bruyant et moins gourmands et les cellules carlingues plus légères si on prend le carbone et le titane ,au départ de Roissy en survol et en virage on voyait la tour Eiffel,avec un régime moteur modéré et moins bruyant avec les moteurs de dernière génération,moins gourmands c’est aussi moins polluants,il y a encore des améliorations à faire dans le domaine, même si les écolos auraient quelques arguments,mais le transport aérien,comme l’énergie nucléaire,on ne peut pas s’en passer surtout dans nos sociétés modernes ,en tout cas je le penserai, à tort ou à raison

  11. Et nous, le beau temps approche et on va être empêchés de respirer dans notre campagne par les hordes de parigots bruyants.
    A Paris-poubelle aujourd’hui, il y a pire que les avions non ?

  12. il faut en finir avec ces malades qui nous soulent avec leur empreinte carbone mise à toutes les sauces dans un délire des plus complets, véritable tarte à la crème qui ne veut rien dire, mais leur permet grâce à cette imposture de procéder au changement de société dont ils rêvent : mais leur société de cinglés on n’en veut pas – il reste donc à les combattre avant plus de dégâts

  13. La pollution, un phénomène éternel : les volcans polluent, la respiration des êtres vivants, les poussières cosmiques qui s’abattent sur notre planète, l’activité humaine. Tout. Faut-il arrêter de vivre pour autant? Paris au temps des fiacres était pollué par les flatulences des chevaux.

    • Argo,

      dans un autre genre les rues du Moyen-Age comportaient une rigole dans le centre destinée à recevoir les eaux usées, et pas que….
      Les côtés étaient réservés à l’élite d’oû l’expression “tenir le haut du pavé” alors que la populace marchait où elle pouvait.
      Je crois que c’est à peu près ça, corrige-moi si je suis dans l’erreur.
      Le mot pollution ne devait pas exister 😉.

      • Exact! Tu dis vrai. Les porcs grouillaient en ville car ils débarrassaient les rigoles des immondices. De nos jours, beaucoup de nos ministresses tiennent le haut du pavé. Elles n’ont eu juste qu’à descendre du trottoir. Paris était plus sale qu’aujourd’hui. Les gens jetaient le contenu de leurs pots de chambre par la fenêtre. Et beaucoup faisaient leurs besoins là où ils pouvaient. Ils se débarrassaient des déchets idem. La Seine charriaient des cadavres d’animaux ou parfois d’humains, des débris de boucherie. On comprend que les gens hésitaient à boire de l’eau et lui préféraient le vin. Le vin et la bière ont sauvé des générations entières.

  14. Je profite de cet article pour évoquer les avions militaires qui hantent le ciel chez moi depuis la guerre en Ukraine. Avant cela c’était juste un turboprop qui tournait un peu dans la nuit,mais maintenant c’est en continu et au fait, on n’entend pas l’ado ( pas rable) Greta sur ce sujet, car ça pollue grave !

  15. si les avions ne peuvent survoler Paris, comment s’assurer que les trainées chimiques (chemtrails) bénéficieront aux parisiens?

    • Allez on redonne l’explication déjà donnée X milliers de fois : les “chemtrails” sont en fait les traînés de CONDENSATION de la vapeur d’eau qui sort des réacteurs. En altitude la température est NEGATIVE et la vapeur d’eau CRISTALLISE. Ces cristaux de glace reflètent le soleil et provoquent ces traînés blanches qui n’ont RIEN A VOIR avec un épandage de produits chimiques. Vous pouvez vérifier expérimentalement ce phénomène dans votre cuisine : remplir une casserole d’eau bien froide et la mettre à chauffer sur le gaz. Vous pourrez voir la vapeur d’eau alternativement se condenser brièvement sur les parois froides de la casserole puis se dissiper sous l’effet de l’air chaud. Les chemtrails c’est du complotisme pur et dur.

        • Une précision pour ceux qui se demanderaient d’où vient donc la vapeur d’eau : elle vient de la combustion, que ce soit du gaz de la cuisinière ou du carburant de l’avion. Toute combustion (flamme) est une réaction chimique avec l’oxygène qui produit de l’eau (qui est une combinaison d’oxygène et d’hydrogène) transformée en vapeur par la chaleur de la combustion.

      • Vous n’en savez rien, t forcer à la vaccination la planete presque entiere est ce aussi du complotisme?

      • Cela vaut aussi pour les centrales nucléaires qui émettent de la vapeur d’eau.

      • Bien sûr au même titre que la vaccination dénoncée par les complotistes. Tout le mpnde sait que les chemtrails n’existent pas, on se demande d’ailleurs pourquoi de nombreux lanceurs d’alerte concernant ce sujet ont été retrouvés mort de façon inexplicable et sans avoir été injectés par les poisons géniques. Tout le monde sait que la vapeur d’eau qui sort des réacteurs en se condensant laisse ces traînées blanchâtres mais au nom de quoi à fortiori pouvez vous affirmer que les chemtrails n’existent pas ? Votre expmication est un pur sophisme

      • Encore plus simple, en hiver quand il fait très froid, l’air que vous expirez de vos poumons à 37,5° produit de la vapeur d’eau dès la sortie de la bouche.
        Si vous courez assez vite, vous pouvez produire des chemtrails. lol

  16. Ce qui leur faut aux parigo-écolo-bobos, c’est un confinement total comme à l’époque, je me souviens avoir vu à la tv un parisien qui n’avait jamais entendu les oiseaux chanter, c’était nouveau pour lui, une sorte d’émerveillement l’avait envahi…

  17. Ils ne sont par contre pas empêchés de dormir par les gens qu’on plante ou qu’on égorge au couteau.
    Il faut qu’il y en ait plus !!

    • Vu comme ça, évidemment… Il est vrai qu’ils ont voté massivement Hidalgo… mais ils ont l’excuse du Covid bien peu sont allés voter

Les commentaires sont fermés.