Callac : Viltaïs traite comme du bétail dix Soudanais imposés à la population

Le 11 janvier 2023, suite à notre action contre le projet Horizon (notamment grâce à l’association « Les Amis de Callac et ses environs »), le maire annonçait l’abandon du projet Horizon qui prévoyait l’arrivée de 70 familles immigrées, dans ce bourg de 2 200 habitants.

Dans notre communiqué annonçant notre victoire nous écrivions :

« Pour l’instant, Callac est sauvé. À moins que le Préfet ne s’entête et veuille imposer avec Viltaïs ce qui a été évité avec la fondation MERCI et son projet horizon.

Le plus sage serait que le Préfet en reste là et que Callac retrouve son calme.

Mais s’il entend continuer, nous reprendrons la mobilisation et il nous trouvera sur sa route.

L’avenir nous dira rapidement à quoi nous en tenir… »

 

Malheureusement nos paroles n’ont pas été entendues par le préfet, et l’association Viltaïs continue à agir à Callac pour l’arrivée de migrants avec la complicité de la municipalité.

Certes, ces arrivées sont très réduites mais elles méritent toute notre attention.

En début de semaine, une famille soudanaise est arrivée à Callac, amenée par Viltaïs.

Cette famille est composée d’un couple et de 8 enfants, soit 10 personnes.

La femme est enceinte et le mari semble être malade. Ils ne parlent pas français.

Ce qui est incroyable, c’est les conditions d’installation que Viltaïs a réservées à cette famille.

Des matelas à même le sol du logement, un peu d’argent… et c’est tout.

Danielle Le Men, présidente de l’association des Amis de Callac dénonce : 

« Viltaïs propose l’asile à des migrants mais n’est même pas capable d’accueillir ces réfugiés dans des conditions décentes. Actuellement, ils sont traités comme du bétail. » 

Faut-il rappeler que Viltaïs a touché 2,5 millions d’€ au titre de 2022, payés en 2023, pour financer son action à Callac ?

Cet argent reçu par Viltaïs, ce sont des subventions, c’est-à-dire nos impôts !

Ils prétendent faire de l’humanitaire, mais en fait se comportent comme des négriers.

On croit rêver. 2,5 millions de subventions pour fournir quelques matelas à même le sol et un peu d’argent liquide. Ces gens n’ont aucune honte.

Je rappelle mon article, publié par Riposte Laïque « Le « business » pourri des associations à migrants » publié le 16 février 2023, dans lequel je dénonçais notamment l’association Viltaïs qui d’ailleurs a été épinglée par un rapport de la Cour des Comptes de la région Auvergne-Rhône-Alpes pour sa gestion très « limite ».

Callac vient de nous en fournir un nouvel exemple consternant.

La situation est tellement honteuse et scandaleuse que la mairie de Callac, très gênée par cette situation alors qu’elle soutient l’arrivée de migrants avec Viltaïs, a mandaté le Secours Populaire local pour intervenir et venir en aide à cette famille totalement abandonnée.

Mais là aussi, le Secours Populaire ne peut vivre et agir que grâce aux subventions perçues, notamment dans le cas d’espèce grâce aux versements de la Mairie de Callac donc avec l’argent des Callacois.

Au final, aucun Callacois n’a demandé de faire venir ces pauvres gens. Ils ont même clairement dit qu’ils étaient contre cette immigration qui leur est imposée.

Pourtant les pro-immigration, notamment parmi les élus municipaux, continuent d’en faire venir via Viltaïs, malgré le rejet du projet Horizon.

Que va-t-il falloir pour que les élus du conseil municipal de Callac comprennent que les Callacois ne veulent pas de ces arrivées d’immigrés ? Que ce soit avec Horizon ou Viltaïs.

Que va-t-il falloir pour que les élus municipaux de Callac comprennent que Viltaïs est une association qui « fait de l’argent » grâce aux migrants mais les traite comme du bétail ?

Que va-t-il falloir pour que les élus municipaux de Callac comprennent que depuis les passeurs jusqu’aux associations de terrain telle Viltaïs, il y a toute une chaîne d’intervenants pour lesquels l’immigration n’est qu’un business comme les autres dont l’objet est simplement de gagner de l’argent sur la misère du monde, tout en prétendant défendre de grands principes généreux ?

Dans le réel, on est très loin des sentiments « généreux » invoqués pour nous faire la morale, culpabiliser et dénoncer comme « fasciste » ou « extrême-droite » quiconque ose s’élever contre cette politique immigrationniste qui va indiscutablement aboutir à détruire la France, sa culture et son identité en la noyant dans une population de plus en plus nombreuse mais qui malheureusement n’a, pour l’essentiel, nullement l’intention de s’assimiler et de vivre en bonne intelligence avec les populations locales.

Ce triste exemple, qui vient de se produire à Callac, ne fait que nous rappeler que tous les bien-pensants sont totalement prisonniers de leur idéologie immigrationniste et n’arrivent même pas à tirer les leçons des événements qu’ils ont pourtant sous les yeux.

À l’inverse, ces événements sont pour nous la confirmation de la justesse de notre combat.

Bernard GERMAIN

https://ripostelaique.com/callac-viltais-traite-comme-du-betail-dix-soudanais-imposes-a-la-population.html

 1,968 total views,  1 views today

image_pdf

13 Commentaires

  1. N’oublions pas regarder “Envoyé spécial” dans une semaine sur Fr2 pour voir comment Élise Lucet et son équipe vont démolir la s’trême drouatte qui fait rien que d’embêter ce gentil maire et ses charmants nouveaux habitants très productifs…

    • Moi je ne perds pas mon temps à écouter ne serait-ce qu’une once de leur délire, ils ne m’intéressent pas, ils sont irrécupérables.

      Il faut se ménager, ce n’est pas bon pour la santé de se concentrer sur la bêtise.

      • Je suis d’accord Amélie. Toutefois il est toujours intéressant de regarder et d’écouter ce que proposent les médias pour “guider” le bon peuple. J’aime bien savoir ce que racontent nos adversaires pour pouvoir débattre et les contrer.
        Il faut connaître ce que l’on combat.
        Tous les médias font de plus en plus “barrage”, sournoisement. Ils sont assez vils pour se “macroniser” (contre leur nature) pour abimer la supposée s’trême drouatte. Même les gauchos de France-Info et France-Télévision s’y sont mis.

        • Oui mais c’est tellement toujours pareil Mantalo, que l’on sait déjà ce qu’ils vont dire, on s’ennuie à force.

          Débattre avec eux ? Mais ils sont tellement coincés dans leur névrose que c’est consommer de l’Adrénaline pour rien.

          Tout à votre honneur, mais moi je n’ai pas le courage ni l’envie, moins ils existent dans ma pensée mieux c’est. Je me renseigne quand même mais le “face à face” peux plus, ils sont trop limités, pas intéressant.

  2. Cette gauche favorable au grand remplacement n’abandonnera jamais. Ils sont pour l’invasion de parasites qui ne travaillera jamais, mais qui nous fera chier au plus au point. La France est en train de devenir un pays musulmans. Bientôt un califat islamique en France. Ne l’appeler plus emanuel macron, appeler le ali ibn macrim.

  3. Pensez aux EHPAD, ils touchent des subventions, ( la fameuse dotation), font payer les places à prix d’or et ensuite grattent sur TOUT afin de ne pas dépasser la dotation voire carrément rester en dessous.
    Là, c’est encore pous évident mais pas étonnant!

  4. Le mari est malade ?,en tous cas pour faire des gosses il ne l’est pas, il ne parle pas Francais donc il ne va pas bosser ,ils vont attendre les aides ,y a bon les allocs ,rsa,etc etc et qui paye pour tout ça ?et pendant ce temps viltais empoche les subventions .et les Callacois ils en disent quoi ?

    • De toute façon, il n’y a pas de travail à Callac , les habitants sont obligés d’aller chercher du travail ailleurs.
      Ce maire est particulièrement pervers, et huit gosses en plus , tous à entretenir, nourrir, habiller, et “éduquer”.
      On imagine le niveau de ces intrus qui ne parlent pas français, totalement dépaysés.

  5. Nauséelites pensent-elles que les bulletins de votes par lesquels les populations leur ont accordé leur confiance pour administrer leur localité, leur ont donné également LE DROIT DE RÉGNER SUR ELLES EN DESPOTES ? Chose curieuse tout de même quand précisément, les élections sont, soit disant, l’expression de la démocratie; pour que les élus soient au service des populations ; chargés d’œuvrer dans l’intérêt des administrés et de la municipalité et selon les souhaits et attentes de ces administrés.

    Alors, pourquoi nauséelites font-elles fi du contrat passé entre les populations et elles ? C’est un abus de confiance, un abus de pouvoir qui, normalement devrait être pénalisé par la loi et les élus démises.

    Le DROIT DU TRAVAIL permet à l’employeur de sanctionner UN EMPLOYÉ qui agit contre les règles et intérêts de l’entreprise et de le renvoyer. Nauséelites oublient qu’ils sont nos obligés et employés à notre service. Le droit e les démettre, sans plus devrait être possible ; ils ne sont pas élus pour faire ce que bon leur semble.

  6. Une fois que tout ces connards gauchiasses fouteurs de merde se sont mis une grosse partie des subventions dans les fouilles, eh ben il reste juste de quoi acheter des matelas pour les envahisseurs africains parcontre, les responsables de ces assoss roulent en merko, en BMW, land-rover, et autres gros suv à 40000€ minimum, ne faudrait-il pas d’abord stopper le grand foutage de gueule, avant tout autres choses…

  7. Ces associations pourraient utiliser l’argent qu’ils reçoivent pour maintenir les migrants chez eux dans des conditions acceptables.

    • On s’en fout de ce qui se passe chez eux, il y a assez à faire chez nous.
      On a de nouveaux SDF et des milliers de nouveaux chômeurs, des boulangeries qui ferment, des entreprises qui mettent la clé sous la porte.
      Des gens qui crèvent la dalle le 10 du mois.
      Des papis mamies qui volent du jambon au supermarché, et on va chercher des poids morts dans la brousse africaine ???

Les commentaires sont fermés.