L’imbécile Macron a réussi à se fâcher avec le Maroc pour mieux privilégier l’ennemi algérien

Mais pourquoi tant de tension avec le Maroc ?

Alors qu’Emmanuel Macron venait de qualifier ses relations avec Mohammed VI d’amicales, Rabat a fait savoir que “les relations ne sont ni amicales ni bonnes, pas plus entre les deux gouvernements qu’entre le Palais royal et l’Élysée”.

Atlantico : Alors qu’Emmanuel Macron venait de qualifier ses relations avec Mohammed VI d’amicales, Rabat a fait savoir que « les relations ne sont ni amicales ni bonnes, pas plus entre les deux gouvernements qu’entre le Palais royal et l’Élysée ». Comment expliquer cette réponse cinglante de la part des autorités marocaines ?

Jean-Baptiste Noé : Les relations entre la France et le Maroc se sont dégradées depuis l’arrivée d’Emmanuel Macron à l’Élysée en 2017. Ce dernier a pris le parti de l’Algérie, dès la campagne présidentielle de 2016 ; en vain, car la France n’a rien obtenu. Mais au Quai d’Orsay et à l’Élysée, une petite musique persistante diffuse une image négative du Maroc : passage des migrants, trafic du cannabis, épisode Pegasus avec l’espionnage des téléphones, etc.

Alors que le roi du Maroc se rend régulièrement en France, et y séjourne souvent, les deux gouvernements ont très peu de relations. Emmanuel Macron a fait le choix de l’Algérie, contre le Maroc et cela déteint aujourd’hui. Les relations personnelles entre les deux chefs d’État sont par ailleurs inexistantes.

Les présidents français ont entretenu de bonnes relations avec le Maroc par le passé. Dans quelle mesure Emmanuel Macron a-t-il une part de responsabilité dans la dégradation de ces relations ? Non seulement les présidents français, mais l’ensemble de la société civile. Le Maroc n’a jamais rejeté la France et ne l’a jamais attaquée, contrairement à l’Algérie. Les liens économiques et culturels sont nombreux.

Emmanuel Macron a un problème avec l’Algérie. Alors qu’il n’a pas connu laguerre d’Algérie et qu’il n’est pas issu d’une famille de rapatriés, il est obnubilé par ce pays. Il s’y est rendu souvent, sans aucun succès diplomatique. Il y a récemment envoyé son Premier ministre et la moitié de son gouvernement, sans rien obtenir. Pire, l’Algérie bloque désormais la délivrance de laissez-passer consulaires pour ses citoyens expulsés de France, ce qui bloque leur expulsion. Il a voulu créer une commission regroupant des historiens français et algériens pour travailler sur l’histoire des deux pays, comme si les historiens français attendaient un mandat présidentiel pour effectuer leurs recherches, comme si la bibliographie n’était pas déjà surabondante sur le sujet. En faisant le choix d’Alger contre Rabat, il a perdu le Maroc et il n’a rien gagné en Algérie. Quels sont les intérêts diplomatiques, économiques, financiers, voire géopolitiques, pour la France d’entretenir de bonnes relations avec le Maroc ?

Nombreuses sont les entreprises françaises implantées au Maroc, que ce soit dans l’industrie automobile, le textile, l’outillage. Mais les liens vont bien au-delà. Le Maroc est le pays le plus stable et le plus riche du Maghreb. Sa frontière plonge au Sahara, jusqu’au Sahel. Tanger Med est le premier port d’Afrique et la jeunesse marocaine est la plus formée d’Afrique.

Outre le tourisme, nullement négligeable, nombreux sont les Français qui travaillent avec des Marocains sur des sujets juridiques ou financiers. De même, les échanges universitaires et culturels sont très importants.

Se couper du Maroc est une folie. Celui- ci joue un rôle majeur dans le monde musulman grâce à son islam malékite. Il forme de nombreux imams et il est le seul à avoir connu un gouvernement d’islamistes, légalement élus, qui sont partis après une défaite dans les urnes, sans heurts politiques. Nous sommes très loin du chaos algérien et de l’effondrement social et politique de ce pays.

Alors que la France est également en froid avec l’Algérie, la France peut-elle encore peser au Maghreb ?
Il reste certes la Tunisie, mais c’est peu quand il y a encore vingt ans, la France pesait de l’Atlantique à Suez. Or le Maghreb est une région beaucoup plus importante, à tous égards, que le Sahel ou l’Afrique de l’Ouest. Se fâcher avec le Maroc n’est que l’un des derniers avatars de l’aveuglement diplomatique français. Jean-Baptiste Noé, docteur en histoire, est rédacteur en chef de Conflits.

Source

https://atlantico.fr/article/decryptage/mais-pourquoi-tant-de-tensions-avec-le-maroc-diplomatie-france-paris-rabat-emmanuel-macron-mohammed-vi-negociations-relations-palais-royal-elysee-jean-baptiste-noe

 

 2,240 total views,  1 views today

image_pdf

15 Commentaires

  1. Soyons honnête, Aucun président français n’a voulue reconnaitre le SAHARA MAROCAIN, Le problème n’est pas MACRON mais le système français, l’Occident ne fonctionne pas comme chez nous les arabes, chaque fois qu’un président change ou un roi meurt la politique change, en Occident les présidents changent ou les rois ou reines meurent la politique reste la même sur le même objectif.
    La France ne va pas changer sa politique au Maroc, déjà en affaiblissant le MAROC depuis le 19ème siècles, en Créant l’Algérie sur les terres marocaines et créant de toute pièces la Mauritanie en empruntant le nom d’origine du MAROC antique MAURÉTANIE TANGITANE NOM AVANT L’ÈRE CHRÉTIEN, que la France donne à une région sud marocaine aujourd’hui Mauritanie.

  2. Exact !.. et même qu’à l’époque où Benalla était le bodyguard très rapproché du président…celui-ci (Benalla) jouait au jardinier semant des graines de cannabis made in Marokko/Rif que son son roi Momo Haschich VI lui expédiait en export ! dans le jardin secret et privé du palais des comptes des mille et une nuits de l’Elysée

    • la Mocro-Maffia et la Macron-Mafia sont les deux faces de la même pièce de Benalla

  3. Pour moi, Maroc, Algérie ou Tunisie, c’est à mettre dans le même panier. Un musulman reste un musulman, avec sa religion d’arriérés sanguinaires. J’ai en mémoire ces deux jeunes femmes touristes, qui avaient été agressées sous leur tente de camping par 4 marocains, et dont l’une avait été décapitée. Jamais je ne mettrai les pieds dans ces pays où les femmes sont considérées comme des objets sexuels, juste bonnes à donner du plaisir à ces messieurs et à leur pondre un moufflet tous les deux ans. Hier soir, au bout de ma rue, dans une grande ville de Bretagne, j’ai été choquée de voir une gamine de 10 ans maximum porter un voile noir. Quelle horreur !

  4. Exact !..
    et tellement proche de l’Europe que ces mêmes Maures et Sarrasins muslims Marocains
    ont occupé et colonisé l’Espagne Catholique pendant des siècles et des siècles !..

  5. en même temps (si cher à Macron)
    le roi du shitoubeuh Marokko
    Momo Haschich VI
    n’est pas Non-plus un sacro-saint !..
    blanc comme neige et loin s’en faut
    et enfin si il y a neige c’est de la Coke
    (si chère à Macron)

  6. Narco-monarchie marocaine ou entité FLN génocidaire de ses non-musulmans le choix est tristement simple.

  7. Le Maroc est bien plus proche de l’Europe que ne l’est l’Algérie et c’est pourquoi c’est une erreur de privilégier l’Algérie mais j’imagine que c’est à cause du pétrole car Macron ne réagit que comme un banquier ?

  8. Macronor Terminator Flatulator casse tout, détruit tout même les relations diplomatiques avec le Maroc pour mieux s’accoquiner avec l’Algérie du mafieux du FLN Abdelmajid Tebboune qui n’hésitera pas à humilier de nouveau la France avec son chantage mémorielle et sa mauvaise fois légendaire. Macronor Terminator Flatulator n’est pas un diplomate mais un gros con qui se prend pour un président et le roi Mohamed 6 du Maroc a très vite remarquer ça et ça nous étonne pas ! Macronor Pestidor représente la honte de notre pays au niveau diplomatique.

  9. La géopolitique n’est pas le point fort du Poudré ! D’ailleurs, voyez vous un point fort chez lui ?
    Perso non mais les cons qui votent, oui.

  10. On a pas plus d’amis au Maroc ou en Algérie. Des relations d’affaires .
    Aprés que Marrakech soit plus fastueuse qu’Alger , cela fait des siècles que tout le monde l’a compris et ce n’est pas ce cher président de la république Jacques Chirac qui s’y faisait offrir des vacances tous les ans par Hassan II (imagine t on un Roi de France ou le General de Gaulle agir ainsi) ou les soit disantes élites qui se sont livrés aux pires vices (palais, sexe and drogue)dans ces palais fastueux. Quant au Roi du Maroc il n’a que mépris pour cette piétaille. Il sait qu’il est héritier du royaume Alaouite, commandeur des croyants occupant pendant 400 ans de l’Espagne et que son grand-père Mohamed V a été exilé à Madagascar par la France républicaine. Alors les petits gars comme Chirac ou comme Macron , il s’en moque de leur amitié. Il sait qu’il les tiens par les glaouis. Tout ce qu’il veut c’est que la France en pleine décadence s’incline devant le Sahara devenu Marocain par occupation .

  11. Bonjour,

    Très intéressant, merci.

    Mais je suis très dubitatif : une bonne partie des fanatiques musulmans installés chez nous sont marocains.

    Pierre Vermeren a bien montré le rôle des Rifains en particulier.

    Je ne crois pas au Maroc plus qu’à l’Algérie : je ne crois qu’à ses citoyens émancipés de l’islam.

    • Bonjour
      Oui bien vu. Que la branche soit malékite voire même soufiste, la finalité est la même : imposer la charriah bessif au monde entier. A noter cependant qu’il y a encore à Casa une place et une avenue Maréchal Liautey alors que l’Algérie a tout arabisé et tout FLNisé, sauf peut être une impasse halimi bien méritée?

      • Bonjour,

        Le soufisme, c’est une belle balançoire à mon avis.

        Les personnages les plus fanatiques de l’histoire musulmane ont été formés dans le soufisme et ne l’ont, en général, pas renié …

  12. Macron essaie de jouer les Talleyrand, le talent en moins. Macron, de la merde dans des chaussettes en fil d’Écosse.

Les commentaires sont fermés.