Seule issue : blocage total et illimité du pays pour dégager Macron !

Les petits mouvements de grève et les manifestations pitoyables contre la réforme des retraites sont sans impact sur le pouvoir.
Avec Macron, la France fonce à toute vitesse dans le mur.
La réforme des retraites est certes un élément actuel préoccupant de l’action de ce président corrompu, incapable et immature, mais il y a des centaines d’autres points de rupture à prendre en considération.

Macron, grand chef de guerre, adore dire que la France est en guerre…
Il l’a dit à propos du coronavirus, il l’a dit à propos de la crise énergétique et aujourd’hui à propos de l’Ukraine, des problèmes agricoles et des problèmes de réserve d’eau.
Macron est un individu indécis, incertain, incapable de se fixer sur une idée, une véritable girouette qui change d’avis tous les jours, au gré du vent.
Cet article de septembre 2022 nous le montre bien :
« « Nous sommes en guerre » : pourquoi Emmanuel Macron change de ton après avoir dit le contraire »
https://www.bfmtv.com/politique/nous-sommes-en-guerre-pourquoi-emmanuel-macron-change-de-ton-apres-avoir-dit-le-contraire_AN-202209060268.html

Mais en fait, la vraie guerre de Macron est celle qu’il mène depuis plus de 5 ans contre la France et les Français avec la complicité de l’UE, des USA, des mondialistes et de la gauche avec ses alliés religieux.

Macron est un homme dans lequel il est impossible d’avoir confiance.
Ses éternels changements de caps destinés à noyer le poisson et à empêcher le peuple de comprendre quoi que ce soit à sa politique deviennent insupportables.
Ses explications confuses et opaques n’apportent toujours que de l’incompréhension.

Comme je l’ai déjà écrit dans ces pages, Macron est le pire ennemi de la France et, pour notre malheur, il est aussi notre président, donc bien placé pour accomplir la tâche qui lui a été ordonnée de détruire notre pays et son peuple.
Toute parole ou action ou projet de Macron est nuisible à la France, nocif, toxique et vénéneux.

Pour être un chef d’État, il faut déjà en avoir les capacités mentales et en tout premier lieu aimer son pays et vouloir son bonheur et sa pérennité.
À ce titre et afin d’étayer mes dires, je me suis permis d’emprunter à Marc Le Stahler de « Minurne Résistance », un excellent site patriote de réinformation, son très bel éditorial du numéro Info 646 du 27 02 2023 qui traite des qualités humaines et citoyennes nécessaires à un bon chef d’État, au moins pour la France :

« INTELLIGENCE, INTÉGRITÉ, COURAGE, PATRIOTISME…

« La démocratie est la pire forme de gouvernement, à l’exception de toutes les autres », disait avec humour Winston Churchill. C’est sans doute vrai, tant qu’elle n’est pas, comme aujourd’hui, dévoyée par l’argent, les médias et autres groupes de pression.

Mais au fait, quelles sont les qualités qui nous semblent essentielles pour nos futurs élus et dirigeants ?

INTELLIGENCE

Qui songerait à confier les rênes de l’État à un imbécile ? C’est pourtant arrivé il n’y a pas si longtemps… Celui-là craignait tant de passer pour un crétin qu’il prétendait être un président « normal » !

Encore faut-il ne pas se tromper sur l’intelligence. On se fait en effet à bon compte aujourd’hui une réputation d’intelligence, la plupart du temps erronée…

Ne confondons pas intelligence et talent d’orateur, ni intelligence et diplômes. L’intelligence ne se réduit pas non plus à la culture. L’intelligence des situations est la capacité d’imaginer, face à n’importe quel défi, une réponse adéquate, ce qu’on n’apprend pas dans les grandes écoles, quelles qu’elles soient, et surtout pas l’ENA ni Sciences Po…

Cette intelligence-là ne s’enseigne pas. « La véritable école du commandement est la culture générale », disait de Gaulle.

MORALE et INTÉGRITÉ

La conduite honnête du pouvoir ne peut s’exercer sans une certaine morale. Encore faut-il définir ce que sont cette morale et cette intégrité. C’est une exigence, au-dessus de toutes les contingences, qui s’impose à tous ceux qui souhaitent détenir tout ou partie du pouvoir délégué par le peuple.

La Justice, pourtant sérieusement malmenée par ses représentants ces dernières années, aime utiliser une jolie locution à ce sujet : « en votre âme et conscience ». Les juges feraient d’ailleurs bien de se demander s’ils appliquent eux-mêmes cette exigence qu’ils réclament aux jurés d’Assises…

Rappelons-nous aussi comment le Parquet National Financier a fondu en 2017 comme un rapace sur François Fillon pour qu’il soit disqualifié avant les élections présidentielles !

L’honnêteté est l’une des vertus cardinales d’un dirigeant politique. La recherche d’enrichissement personnel peut être plus ou moins l’objectif de certaines professions, mais ne doit jamais être le moteur d’un élu ou d’un membre de l’exécutif. La cupidité est en l’occurrence une disqualification sans appel.

COURAGE

Le courage, pour un dirigeant politique, c’est avoir un objectif, une route, les faire connaître à la Nation, et ensuite la volonté farouche de les suivre, quelles que soient les embûches.

Tenir ses engagements est un acte de courage, et il n’existe pas de chef sans courage.

Il convient à ce sujet de féliciter Roch Olivier Maistre, patron de l’Arcom (ex CSA), qui n’a pas hésité à répliquer vivement à la ministre fantoche de la culture Rima Abdul Malak après qu’elle ait menacé C8 et CNews de ne pas reconduire en 2025 l’autorisation d’émettre de ces chaines, qu’elle considère comme « partiales » !

PATRIOTISME

Pour aspirer à conduire son pays, il faut d’abord l’aimer, ce qui est sans doute ringard pour les trotskystes de LFI qui détestent « c’pays ». Aimer la France, dans ses triomphes comme dans ses défaites, dans ses exploits comme dans ses moments plus contestables.

Qui pourrait oublier que Macron a osé, en 2017 en Algérie, charger la France de « crimes contre l’humanité ». Accusation que la population immigrée en France s’est évidemment empressée de recevoir 5 sur 5, histoire de mettre de l’huile sur le feu dans les « quartiers ».

Qu’on me permette de préférer, à cette (haute) trahison, le « right or wrong, it’s my country » de la défunte Elisabeth II.

Le patriotisme est une vertu cardinale, et son absence totalement disqualifiante pour exercer le pouvoir, à quelque niveau que ce soit. » Fin de citation.
https://www.minurne.org/?na=v&nk=1872-0024d97fce&id=108

Vous aurez tous compris que Macron ne possède aucune des qualités évoquées dans cet éditorial… !

À mon grand regret, les Français sont aussi incapables de voir ce qui se passe, de comprendre quoi que ce soit et de réagir intelligemment.
Tout a été fait pour les endormir, les anesthésier et en faire des moutons bêlants.
Alors, que le pays tombe en ruine et se désagrège peu à peu de façon durable, les Français sont contents de ce qui leur arrive, ils en rient, ils s’en amusent et ne veulent surtout rien savoir.
Combien ont ouvert les yeux et expriment leur étonnement, leur colère et leur volonté de voir les choses changer ? Je n’en sais rien.
Mais apparemment, à peine plus de 10 ou 15 %.
Que font les autres ? Ils s’en foutent.
Les Français ne s’intéressent plus à la politique, laissant ainsi toutes libertés aux pourris qui nous gouvernent de faire leurs petites affaires.
Les Français ne vont plus voter, parce que ça les emmerde, parce qu’ils estiment que ça ne sert à rien et que ça ne fera jamais rien changer (ils n’ont peut-être pas tort…) et que les suffrages sont trafiqués et que la triche électorale bat son plein (ce qui n’est en effet peut-être pas faux).

Notre pays est au bord de l’explosion de violence et sur le point de sombrer dans une guerre civile fratricide entre factions politiques, entre communautés raciales, ethniques et religieuses et autres partis, idéologies ou communautés de diverses tendances ou convictions fumeuses.

Lorsque cela commencera, il en sera fini de la France.
Ce sera la fin d’une nation qui a pourtant rayonné sur le monde pendant des siècles.

Qu’en pensent et que font les Français ?
Rien.
Ils s’en foutent.
Je peux le voir quotidiennement au nombre minime de vues de nos articles sur RL, mais aussi sur des sites amis partageant nos convictions.
Et je le vois autour de moi, dans ma famille, dans la rue et chez des personnes que je connais bien, le plus souvent gauchistes par habitude, par facilité, par paresse intellectuelle et par mépris des réalités.

Comme je le dis souvent, les Français ne s’intéressent plus qu’au foot dont les médias radios et télés nous matraquent inlassablement, le quart de leur temps d’antenne. On a fait des footballeurs des stars et des demi-dieux qui font vibrer et jouir les supporters et tous les bas de plafond du pays.
Le foot, la bière, les Mac Do, les jeux vidéo et le sexe.
Le reste, ils sen tamponnent le coquillard.

Les Français, manipulés par leurs élites gauchistes imbéciles, sont devenus des crétins. Depuis mai 68 et le fameux « il est interdit d’interdire » des gauchistes (qui, depuis, font tout interdire… !) et ensuite la volonté délibérée des élites mondialistes de faire chuter le niveau d’instruction des Français pour mieux les conduire à l’abattoir, on en est arrivé au désastre éducatif et culturel actuel, très bien décrit et illustré dans les trois livres de Jean-Paul Brighelli : « La fabrique du crétin » :
« Nos enfants ne savent plus lire, ni compter, ni penser. Le constat est terrible et ses causes moins obscures qu’on ne veut bien le dire. Un enchaînement de ‘bonnes intentions’ mal maîtrisées et de calculs intéressés a délité en une trentaine d’années ce qui fut l’un des meilleurs systèmes éducatifs au monde… »
https://www.babelio.com/livres/Brighelli-La-Fabrique-du-Cretin–La-mort-programmee-de-lec/13338

Face à cette incurie et à cette situation de mépris civique, je pense qu’il ne reste plus qu’une solution pour faire bouger ce peuple d’ahuris : que les syndicats bloquent totalement le pays de façon illimitée, jusqu’à ce qu’il n’y ait plus rien dans les magasins alimentaires et jusqu’aux premières émeutes qui entraîneront la démission de Macron qui a été chargé par les mondialistes, comme je vous l’ai cent fois expliqué, de détruire la France dans toutes ses dimensions.

Il faut donc choisir entre plusieurs maux, la disparition de notre nation, la démission de Macron qui ouvrira une nouvelle page, pas forcément très facile, mais qui pourra peut-être réveiller les consciences profondément endormies et nous permettre un jour, peut-être, de sauver notre pays.
Sinon, ce sera la guerre civile totale et des millions de morts.

Je ne vois pas d’autre solution tant que Macron sera au pouvoir.
Non, je ne donne pas de solution miracle, mais juste une réflexion, une possibilité de faire un jour changer les choses.
Ensuite, ce sera aux Français eux-mêmes de se réveiller et de faire les bons choix.
Moi, je n’ai que des « peut-être » car, contrairement à nos élites, je refuse de mentir.

Mais bon, je n’y crois plus vraiment beaucoup.
Le peuple français a atteint un tel niveau de déculturation méthodiquement planifiée qu’il sera difficile de demander à ces zombis de prendre une quelconque bonne décision.

Alors, bonne chance !

Laurent DROIT

https://ripostelaique.com/seule-issue-blocage-total-et-illimite-du-pays-pour-degager-macron.html

 1,148 total views,  2 views today

image_pdf

10 Commentaires

  1. “Seule issue : blocage total et illimité du pays pour dégager Macron !”, ENFIN, depuis le temps que je le dis !!!

  2. Il y a cependant un gros risque à faire agir les syndicats, c’est que la NUPES en profite pour prendre le pouvoir.
    En effet, on peut remarquer que l’opposition est plutôt timorée, et ne s’engage pas dans la rue ni dans la violence coutumière de la gauche.
    Ils ont bien court-circuité les GJ, et pris leurs places.
    Ils recommenceront.

  3. Les Français continuent à voter à gauche, par peur de l’extrême droite qu’on a érigé en monstre sanguinaire, et surtout par CONFORMISME, on aime bien faire comme le voisin, on aime faire comme on nous dit à la télé.
    Avouer qu’on est contre la doxa, et toutes nos connaissances se détournent et nous clouent au pilori, les portes se ferment, les ennuis commencent, la cabale va se mettre en place pour vous hacher menu.

  4. C’est la triste réalité :
    La fabrique des salauds, qui “s’amuse” à fabriquer des “cons” utiles à leur propre perte. Jupinocchio, ds son trouble de la personnalité, persiste et signe ds son œuvre de destruction du notre FRANCE.
    Ce en quoi, les mous de la cafetière, bas du plafond, sont en partie responsables, par procuration, de leur lâcheté ordinaire. Croyant en cela se protéger du peu qu’on veut bien leur laisser… Pauvres Crétins. Cocus, paupérisés, couillonnés selon l’envie du roi soleil, ils ont pourtant osé l’impensable, remettre le couvert.
    Allez savoir mon bon Sieur, quand ça veut pas… 😉🇫🇷

  5. C’est la seule solution pour dégager Macronor Terminator Pestidor du pouvoir car ce type à conduit notre pays dans la merde !

  6. Rien que le titre évocateur à la une, je dirai oui sans contestes à mon grand désarroi…… Mais tout est fait pour bien l’entretenir

  7. D’accord, mais n’oublions pas ceux qui ont permis son élection. Si Macron est un imbécile, ses électeurs n’ont rien à lui envier.

  8. Le foot, la malbouffe, le sexe oui, mais il y a aussi un gros poste qui intéresse, les vacances et c’est hiver comme été, et toute l’année sauf deux ou trois mois sans….

  9. Venez me chercher, avait-il dit le connard, c’est pas le moment là ?! Si tout le monde s’y met, que pourrait bien faire la sécurité du traître face à des centaines de milliers de Français en colère qui envahissent les lieux…

    • Ah mais vous êtes en retard d’un train, il me semble ! quand Macron a dit “venez me chercher” , les Gilets jaunes l’ont fait !! presque deux ans !! pour le reste !!

Les commentaires sont fermés.