Après la victoire de Callac, nous lançons la « Coordination Callac partout »

Discours de Bernard GERMAIN
Porte-parole du Comité d’Organisation de Callac

Mes amis, je vous amène le salut de Callac.
Le 11 Janvier dernier, le maire de Callac a jeté l’éponge après plusieurs mois de lutte pour imposer l’arrivée massive d’immigrés dans ce village d’un peu plus de 2 000 habitants.

Ce ne fut pas simple mais… nous avons gagné !

Le moins qu’on puisse dire, c’est qu’ils ont notre victoire en travers de la gorge.
Alors, ils cherchent à se venger.
Tout d’abord je suis traduit en justice, avec Christine Tasin, pour un article que j’ai écrit… en octobre 2022.
Ils sont un peu lents à la détente. En fait, ils ont cherché n’importe quoi pour nous faire payer notre victoire.
Et quand je dis « payer », c’est au sens propre du terme.
Car aller au tribunal, ça coûte cher. Eux, ils ont l’argent des communes immigrationnistes ; nous, on n’a que nos amis pour nous aider à payer les frais.
Mais ils ne nous feront pas taire. Là aussi on va gagner parce qu’ils défendent une mauvaise cause avec de mauvais arguments.

Je veux maintenant revenir sur une autre conséquence de notre victoire à Callac.
Vous l’avez sans doute vu dans la presse, une incroyable campagne de calomnies s’est abattue sur nous.
Dans Libération, Le Monde, Arrêt sur image, l’Humanité, FR3 Bretagne, et j’en passe, je suis nommément la cible (avec Pierre) de journalistes hystériques qui ne cessent de répéter que la France est au seuil du fascisme et que si nous avons gagné à Callac, c’est grâce à nos violences, la violence d’extrême-droite.

En fait, ils ne supportent pas la vérité qui est pourtant toute simple : nous avons gagné parce que les habitants de Callac nous ont compris et soutenus.
Si ce n’était pas le cas, pourquoi le maire aurait-il déclaré « je ne ferai pas de référendum parce que je sais que 80 % de la population est contre le projet Horizon » ?

La question intéressante étant de se demander pourquoi 80 % de la population était contre.

Et voilà la réponse :
La population était contre parce qu’ils ont vu qu’il y a des millions d’euros pour des gens qui viennent de l’autre bout de la terre, mais pas un sou pour les Français pauvres.
La population était contre parce qu’ils ont vu qu’il y avait 75 emplois pour des gens qui viennent de l’autre bout de la terre mais pas un seul emploi pour les habitants de Callac.
La population était contre parce qu’ils ont vu que la mairie était prête à mettre beaucoup d’argent afin de loger des gens qui viennent de l’autre bout de la terre mais il n’y a pas un sou pour aider les habitants qui ont des logements vétustes ou mal chauffés.

C’est pour ces raisons que la population était contre, et tous les immigrationnistes le cachent soigneusement.
Pour dissimuler cette vérité, quasiment toute la presse entonne le refrain : c’est à cause des violences fascistes que le maire a cédé.
Non, le maire a cédé parce que son conseil municipal était au bord de l’explosion, du fait du refus de la population. Tous les élus le savaient. Ils sont régulièrement en contact avec la population.

Je le dit haut et fort :
Pour moi, c’est d’abord les Français !
Il y a 10 millions de pauvres en France. Quand on aura supprimé toute la misère qu’il y a en France, il sera toujours temps de s’occuper du reste du monde.

Une dernière chose. Dans tout un tas d’endroits, on assiste à l’arrivée de migrants dans de tout petits villages.
Selon les directives de préfets, avec l’aide de maires complices, et d’associations pourries comme Viltaïs, Equalis ou Aurore. Et bien sûr, sans prévenir personne.

Des combats sont en train de commencer dans ces petits villages. Et nous devons les aider.

Je vous annonce que nous venons de créer une « Coordination Partout Callac ». L’objectif c’est de les aider à combattre, notamment en les faisant profiter de notre expérience.

Nous avons également créé un site internet qui s’appelle « partoutcallac.fr »

Le combat n’est pas terminé. Il va se développer partout à travers le pays.

Nous ne lâcherons rien.

Parce que nous voulons que la France reste la France !

Bernard Germain

 1,767 total views,  1 views today

image_pdf

6 Commentaires

  1. Ils inoculent des envahisseurs sur tout le territoire, comme ils ont inoculé les protéines SPIKE dans le sang des Français avec l’injection ARN si dangereuse.
    Ce sont des assassins, regroupons-nous pour les arrêter.

  2. Bravo ! votre discours : “la population était contre parce que “…c’est tout simple, explicite et tellement réaliste ! alors bravo d’avoir crée, enfin , une structure coordination et site internet … si vous pouvez aussi faire des tracts qui pourraient être apportés A DISCRETION (donc uniquement quand le problème se pose ) , lorsque l’on sait qu’un village est impacté, ce serait complet ! Merci grandement à vous, pour ce que vous faites ..

  3. Le problème n’est pas que financier, il est bien plus profond que cela et je ne vois pas pourquoi et en quoi la France se sentirait obligée de s’occuper du monde entier.

    On pourrait en dire long à ce sujet sur cette mentalité française un peu égotique si l’on veut bien y réfléchir, et notamment le fait que cela fait souvent bien plus de mal que de bien de surcroit.

    Et si on s’occupait de “tous” les Français au lieu de ne se référer qu’au terme “obsessionnel” Français de “pauvres” qui est très subjectif.

    Pour les journalistes, j’ai eu un témoignage in vivo près de chez moi qui m’a sidérée et choqué les gens autour de moi (donc le peuple commence à s’en rendre compte), de la pratique de certains tout-puissants journalistes en action qui ont menacé de discréditer dans leurs journaux (ils auraient dit avoir le pouvoir de le faire) celui qui leur résistait.

    Tout est dit sur ce genre de pratiques des plus basses, où est l’éthique et le devoir de neutralité attachés normalement à leur profession ?

  4. À Callac la victoire des Patriotes contre les immigrationistes forcenés comme SOS Méditerranée, la Macronie et la famille Cohen avec son projet Horizon qui consiste à faire venir des migrants dans les villages Français. La victoire à Saint Brevin contre cette même clique est possible et j’ai hâte de voir les Patriotes gagner de nouveau !

  5. Coordonner les luttes, c’est ce qu’il faut faire. Tous dans la même direction!

Les commentaires sont fermés.