Espionnage, lobbying, infiltration, drogue et immigration : comment le Maroc tient la France

Bien sûr, on s’espionne entre alliés. C’est même le moyen de savoir si l’autre est bien un allié. Mais le Maroc n’aurait pas « seulement » écouté Emmanuel Macron et certains de ses ministres. Il aurait aussi cherché à corrompre des eurodéputés.

Le 19 janvier, pour la première fois de leur histoire, les eurodéputés ont taclé le royaume du Maroc, lui enjoignant de « respecter la liberté d’expression et la liberté des médias » et de « mettre un terme au harcèlement de tous les journalistes ». Ils en ont aussi profité pour dire combien ils étaient « profondément préoccupés par les allégations selon lesquelles les autorités marocaines auraient corrompu des députés au Parlement européen ».

Une attaque en règle, aux antipodes des propos de l’ambassadeur de France au Maroc, Christophe Lecourtier, qui, au lendemain de ce vote fort mal reçu du côté de Rabat, a clamé que « la résolution du Parlement européen n’engage aucunement la France ». Une manière de rappeler que, entre ces deux pays, ce n’est pas une histoire comme une autre, et ce, malgré les coups bas que le royaume inflige régulièrement à la République.

CORRUPTION À BRUXELLES

Loin de ce que sous-entend la dénomination de « Qatargate », tout est en effet parti de soupçons d’ingérence portant sur le Maroc. Ce dernier constitue bel et bien le point de départ des investigations lancées par les services de renseignement belge et désormais entre les mains de la justice de nos voisins d’outre-Quiévrain, laquelle enquête notamment pour corruption. L’enjeu : le royaume chérifien a-t-il corrompu des élus pour faire voter à Bruxelles des lois en sa faveur ? En France, cela n’émeut manifestement pas grand monde parmi nos politiques et leaders d’opinion…

INFLUENCE ET INGÉRENCE

À croire que le Maroc est dans notre pays comme chez lui. « Les services marocains se sont toujours mal comportés en France », glisse à Marianne un ponte du renseignement, qui rappelle l’affaire Ben Barka – chef de file de l’opposition marocaine au roi Hassan II, le père de l’actuel monarque –, lequel avait disparu en plein Paris à l’automne 1965. Et notre homme de poursuivre : « Les services marocains [la DGED] n’ont aucune pudeur en France, quand bien même ils sont pris la main dans le sac. Souvenez-vous de cet espion qui, identifié en 2016, avait notamment corrompu un membre de la police aux frontières pour se procurer des documents ulltraconfidentiels, comme des fiches “S” de personnes radicalisées. » On nous opposera que la France n’est pas un parangon de vertu. Certes. Il n’empêche, l’ancien protectorat déploie ses réseaux dans tous les rouages de la République, du sommet de l’État au conseil municipal d’Ivry-sur-Seine.

(…) Marianne


(…) Afin d’obliger le Maroc à reprendre ces clandestins, Emmanuel Macron avait décidé à l’automne 2021 de restreindre le nombre de visas délivrés ; et Mohammed VI, de jouer la rétorsion. À l’été 2022, Rabat a annulé le laissez-passer consulaire nécessaire à l’expulsion de l’imam marocain Hassan Iquioussen (prédicateur du nord de la France par ailleurs fiché « S ») pour des « propos incitant à la haine et à la discrimination ». Il a finalement été expulsé vers son pays par la Belgique, où il avait fui. Une politique de fermeté sur les visas, levée depuis, et qui n’a pas eu l’heur de faire véritablement fléchir notre ami le roi.

PARCE QUE C’EST L’UNE DES PORTES D’ENTRÉE DE LA DROGUE VERS L’EUROPE

Premier producteur mondial de résine de cannabis selon l’ONU, le Maroc devrait figurer au sommet de la « wanted list » du ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin, qui proclame régulièrement que « la lutte contre la drogue, partout sur le territoire, est une priorité ». Sollicité par Marianne, le ministère refuse pourtant tout commentaire sur sa coopération avec Rabat dans la lutte antidrogue, à l’instar de l’Office antistupéfiants (Ofast). Preuve que le sujet est sensible Place Beauvau. Et pour cause.

(…) Marianne

https://www.europe-israel.org/2023/02/espionnage-lobbying-infiltration-drogue-et-immigration-comment-le-maroc-tient-la-france/

 1,689 total views,  3 views today

image_pdf

15 Commentaires

  1. Une pensée émue (😄) pour Rachid M’Barki (BFMTV) licencié par Fogiel après avoir un peu trop frayé avec le pays de ses parents !

  2. Le Maroc c’est comme la Camora, Ndrangheta ou Cosa Nostra et le parrain c’est Mohamed 6 car les Marocains font beaucoup de chantage à la France..

  3. Le Maroc tient la France parce que la France n’est plus la France. Avant on protégeait nos frontières en tirant sur les envahisseurs, maintenant on les reçoit en nous privant, entre autres, de nos retraites pour leurs donner des allocations, des appartements et pour les soigner. Alors ne nous plaignons pas, nous n’avons que ce que nous méritons !!!

    • La France est devenue un pays de dhimmis qui finira par être absorbé par l’oumma.
      Ite missa est comme dirait l’ayatollah de Rome.

  4. et le baron de la drogue number one et qui n’est autre que le roi du Maroc
    Mohammed VI qui est propriétaire de champs de cannabis à perte de vue dans le Rif
    et également qui est le proxénète number one du tourisme sexuel et des réseaux pédophiles et pédo-satanistes au Maroc en général et à Marrakech en particulier
    la Mocro-Maffia et la Macron-Mafia marchent main dans la main tant pour les affaires
    criminelles que pour le bizness de la prostitution, de la pédophilie et du narcotrafic

  5. Et notre compatriote Benalla , responsable de la sécurité présidentielle, vous l’oubliez ?
    Et ce cher Jacques Chirac , le président préféré des Français, qui se faisait offrir par Hassan II ces vacances dans les palais du roi du Maroc.

  6. TOUT le Maghreb domine la Fance, enfin, l’ancienne France qui se nomme donc francistan ou autre, à vous de choisir.
    Ces 3 pays vicelards qui composent le Maghreb nous tuent économiquement, socialement et physiquement !!!
    Et comme nous n’avons que des Lopettes-traîtres-voleurs à la tête de nos gouvernements respectifs, mais pas respectueux, depuis plusieurs décennies alors ne nous étonnons pas si le Maghreb décide pour nous et à tous les niveaux !

  7. Tu tournes le dos à des alliés comme ça, tu reçois des coups de couteau direct…

  8. Les pays du Maghreb et Africains n’ont jamais été nos alliés, ce n’est qu’une illusion ,un pays allié rappelle à l’ordre ses concitoyens quand ceux-ci foutent le bordel en France . Est-ce que vous avez déjà entendu les dirigeants de ces pays envahisseurs rappeler à l’ordre leurs concitoyens et demander leurs renvois dans leurs pays d’origine quand ils provoquent des émeutes ou autres délits en France ?
    NON , donc ce ne sont pas des alliés , mais bien des conquérants islamiques , REVEILLEZ-VOUS au lieu de gober tout et n’importe quoi !

  9. @ Monique B
    Ce n’est pas le roi Mohammed 6 VI mais Mohammed 4 IV
    C’est franchement pénible!

  10. Le Maroc est en France comme chez lui. Bonne blague. C’est toute l’Afrique qui est en France comme chez elle, mais pas seulement, tous les pays arabe sont comme chez eux chez nous et dictent leur lois par la menace. Mais avec un clown maléfique à la tête de nôtre pays, il n’y a rien d’étonnant.

  11. Un allié qui essaie de corrompre les siens n’est pas un allié ! Comment se faire confiance ?… impossible ! Mais pour nos gouvernants actuels pas de problème même s’ils font croire que oui !

Les commentaires sont fermés.