Israël, à bout de souffle…

En fin de compte, les votes pour la réforme judiciaire auront lieu sous les huées et les protestations des manifestants venus en masse, devant le parlement israélien.

Si l’on prête l’oreille aux nombreuses contestations, nous remarquons qu’en fait ces accusations ciblent en premier lieu, deux aspects perturbants.

Le premier : Cette réforme judiciaire va contribuer à sortir de l’ornière Bibi Netanyahu qui apparemment, doit être jugé pour ses délits, ainsi que le député Arieh Derhi qui va pouvoir occuper le siège de ministre en dépit de son passé douteux et de son incarcération suite à ses infractions.

Le Second aspect est encore plus grave puisqu’il concerne la passation du pouvoir des mains de la Cour Suprême à celles du parti politique en force du gouvernement, dans le cas actuel, la Droite- Extrême droite.

Ce qui n’est pas faux, mais qui nous révèle un manque abyssal de confiance des partis politiques de gauche comme de droite.

Nous nous rappelons bien des lubies de la gauche lors de son mandat : Pacification et pots de vin offerts aux Arabes d’Israël, permissivité des LGBT,  razzia de tous les emblèmes juifs, abolition des règles religieuses caractéristiques aux juifs, accord sur le gaz signé avec un pays en guerre avec Israël, sans obtenir une majorité parlementaire… et tant d’autres faits qui ont exacerbé les nerfs des religieux et des adeptes de la droite politique. Le tout sous la nef du renouveau de la terreur palestinienne.

En un mot, aucun des deux partis n’est réellement fiable lorsque le pouvoir lui échoit. Mais est-ce exact ? Lorsque la gauche était au pouvoir, la droite ne s’était pas lancée à l’appel de ses adeptes pour les inciter à protester. Elle avait joué le jeu correctement, sans menacer le gouvernement, l’économie ou l’État. Pas de chantage ! Ce qui n’est pas le cas lorsque la droite l’a emporté dans les urnes.

La droite au pouvoir va s’atteler à remettre les roues sur les rails de la judaïsation du pays – ce qui va frustrer la gauche laïque et agnostique.

Les terroristes palestiniens ne vont plus faire des pieds de nez aux juifs israéliens, puisque la droite a l’intention d’implémenter l’abolition de la carte d’identité aux terroristes, la peine de mort à ceux qui ont assassiné des juifs… en somme beaucoup de travail pour remettre le pays sur le droit chemin ce que la gauche réfute. Plus d’État palestinien ! Il y aura aussi un rebondissement de constructions en Judée et Samarie. Encore plus d’implantations avec l’accord arraché aux forceps aux USA. Les minauderies de la gauche vont être effacées.

La scission qui existe depuis toujours entre la gauche et la droite ne fera qu’accroître, malheureusement.

Quelle est la solution à ce cul-de-sac ? La tolérance. Le juif religieux va devoir fermer les yeux sur les extravagances des gauchistes, accepter d’avaler des grenouilles en ce qui concerne le LGBT. Tandis que la gauche va devoir aussi respecter le shabbat, se résoudre à ne pas avoir de transport public durant les jours fériés juifs… en somme faire d’Israël un État juif avec la participation de juifs qui ont cessé de l’être depuis des lustres.

Après tout, nous sommes tous des humains, des frères… et pourquoi ne pas faire des Dix commandements – qui ne sont d’ailleurs pas religieux – notre devise, notre slogan, notre formule pour une entente et un amour fraternel ?

Allons, nous sommes tous capables de nous aimer en dépit de nos différends. Et, nos dirigeants de gauche comme de droite, sont nos frères, aucun d’eux n’ira jusqu’à lever le bras contre l’autre, ou lui nuire.

Oublions notre courroux, notre animosité, notre rancune,  notre arrogance et pardonnons-nous cet égarement dans le mal… dans la haine de l’autre. Un autre qui est notre frère !

Promenez-vous entre les rangées des soldats morts pour la reconquête de nos terres ancestrales, ou victimes de la terreur… Ils s’alignent les uns aux côtés des autres, et personne ne sait qui d’entre eux était de gauche ou de droite. Ils étaient nos enfants, nos frères, nos pères… Nous leur avons promis de protéger cette patrie pour laquelle ils se sont sacrifiés… Tenons notre promesse à eux et au Créateur.

AM ISRAËL HAY.

 1,660 total views,  1 views today

image_pdf

9 Commentaires

  1. Evidemment cette révolution gauchiste (pléonasme) est fomentée par les USA comme d’hab.
    Evidemment les politicards de droite ne veulent pas le voir et le savoir.
    Evidemment ceux de goooche font comme si l’initiative venait d’eux.
    Evidemment le petit peuple de goooche suit bêtement comme d’hab.
    Evidemment Israël n’apparait que comme un microcosme du monde.

  2. Israël est un tout petit pays qui fait comme les autres, avec une gauche, une droite, des qui s’en foutent, une religion écrasante comme certains de ses voisins, même si ce n’est pas la mëme.
    Et comme certains autres Israël compte énormément sur ce que j’appellerais une diaspora qui préfère rester douilletement en “Occident”.

    Mon commetaire est un “constat”.

  3. Les gens de gooche, ils sont de gooche avant d’être juifs ou chrétiens ! Ils sont, en vérité, sans foi, ni loi , donc peu dignes d’être écoutés puisqu’ils ne veulent pas entendre de simples observations de bonne foi et ne respectent rien qui ne vienne d’.eux !

  4. Pour moi le problème est simple.
    Comme dans tous les pays où la gauche a eu le pouvoir, que cette gauche le perd, alors tous ceux qui ont gagné sont considérés comme des fascistes et n’ont aucun droit à appliquer leur programme. Alors que la majorité du pays est du côté de ces gagnants.

  5. L’Etat hébreu est un État faible puisque démocratique.Seule l’illiberalisme peut le sauver du gouvernement des juges gauchistes ou des ONG du bankster Soros.La Judischer Selbstshass menace Israël.

  6. Israel va disparaître, attendu que les 2/3 de sa population sont vaccinés. Ce qui n’est pas le cas des Palestiniens…

    Et après, on me dira encore que les Rothschild sont juifs !

  7. Deux possibilités pour Israël, survivre ou disparaître. Le gauchisme est l’instrument au service de la disparition des peuples occidentaux.

  8. Tout ça s’il n’y avait des ONG’s payés par l’étranger associés avec les arabes qui foutent le bordel dans le pays pour mieux l’affaiblir, ne pas le laisser respirer, une mafia de gauche mondiale qui veut avoir le pouvoir sur toute la planète occidentale.

    https://www.israelnationalnews.com/news/367735

Les commentaires sont fermés.