Israël, un Etat à la grâce de Dieu : souverain ou paria ?

Et Jacob fut le père de douze tribus

L’histoire, l’archéologie, les hiéroglyphes, les stèles, la Bible, les vestiges, les religions, tous ces éléments attestent de l’existence d’un État juif appelé Israël/Jacob dans ce coin du monde sur les hautes terres de la Judée et Samarie, entre la vallée de Jezréel et Hébron, Le Jourdain et la Méditerranée…

Pour l’homme moderne, l’histoire d’Israël commence à peine en 1948, avec la déclaration de l’ONU de la création d’un État juif sur une minuscule parcelle de la Palestine mandataire.

On ferme les yeux sur un passé de plus de 5000 ans, et on se contente de cette déclaration tirée à l’aide de forceps, que le monde a de facto, imposée aux puissances, lesquelles s’étaient emparées du tiers monde, et l’avaient partagé  selon leurs accords et intérêts.

Cette faveur (c’en est une, en effet), ces puissances n’omettent jamais de le rappeler aux juifs, afin qu’ils comprennent que s’ils possèdent aujourd’hui un État, c’est parce qu’elles sont parvenues à un consensus pour leur accorder un « Foyer juif ».

En un mot, Israël est un cadeau, remorquant des obligations, des dettes, des devoirs à ces puissances… La souveraineté, ils attendront bien longtemps avant de l’obtenir.

Ce qui, en un sens, contraint l’État d’Israël de vivre sous la loupe grossissante de ces puissances, qui, contrairement à toute logique et justice, font la pluie et le beau temps selon leur humeur. Il est le toutou qu’on cajole pour l’empêcher d’aboyer, tout en lui décrétant leurs règles et lignes rouges.

Ainsi, si Israël s’amuse à défendre sa population, ses juifs, il faut demander humblement la permission aux USA, aux Européens, à la Russie, l’ONU… et aux Arabes, bien entendu ! Une visite sur le mont du temple – oh, pardon l’esplanade des mosquées – Un crime de lèse-majesté. Comment osent-ils ? Mais qui leur a permis de poser leur pied sur les dalles de l’esplanade ?

L’État d’Israël est devenu un jongleur expert. Il se fraie un chemin entre les gouttes de pluie, évitant de se mouiller. Il amoncelle des preuves, des photos, des témoins, pour prouver son innocence. Il détruit toute amorce de construction sur les terrains qu’il a conquis. Il s’excuse, s’aplatit, rage en dedans, puis blague pour ne pas perdre la face… tout en obtempérant.

Il n’est pas maître chez lui.

Il obéit au point de passer pour un veule, un couard… une ballerine qui danse sur des coquilles d’œuf. Il ne faut surtout pas incommoder nos alliés, prétend-il.

Parlons donc d’alliés… Ils connaissent tous la vérité. Parfois, ils subissent les mêmes affronts, mais eux se permettent d’employer un bras de fer. Israël doit bien réfléchir avant de tirer sur un assaillant…

Israël, un État souverain… C’est à mourir de rire !!!

Mais c’est aussi l’arme la plus efficace que ces puissances offrent continuellement aux ennemis d’Israël. Ces derniers ont assimilé depuis des lustres la subordination du petit État aux puissances, et ne cessent de lui préparer des pièges pour le ridiculiser, pour le culpabiliser.

Un État sur des terres ancestrales. Un foyer juif. Une plaisanterie de mauvais goût.

Et comme un malheur ne vient jamais seul, ce peuple de rescapés, de fuyards, de pauvres bougres… n’arrive même pas à s’entendre en son sein. Il se divise, il se déteste, il veut ressembler aux goyim, prêt à vendre ses frères pour un semblant de reconnaissance, pour un sourire mielleux de l’occupant de la Maison Blanche.

Mérite-t-il enfin cet État – juif en surplus ?

À la grâce de Dieu.

Thérèse Zrihen-Dvir

 1,178 total views,  3 views today

image_pdf

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


20 Commentaires

  1. Thérèse, quoi qu’ISRAËL fasse, ISRAËL « a tort » !! Alors ISRAËL devrait cesser de se plier aux « règles » qu’on veut lui imposer, dire aux connards genre bidet & µ d’aller se faire foutre ailleurs, et, comme tu l’écris dans ton article, cesser de se diviser !!

    D’autant que les muzzs du Liban vont attaquer, après avoir tout fait pour inciter ce pays à se défendre, par des provocations incessantes, comme en 2006 !!

    D’ailleurs, il serait intéressant d’avoir des articles sur le gouvernement israélien actuel, sur les manifestations à Tel-Aviv …

    J’aimerais mieux comprendre le sens de ces manifestations par exemple …Est-ce des gauchos, traîtres à leur pays par exemple, comme ici en France ?

    C’est vraiment l’impression que j’ai, mais bon, je vois ça de loin, alors que le conflit est près d’arriver …

  2. Quand Israel se soumet on lui crache dessus. Quand Israel gagne (guerre des 6 jours par exemple) il est admiré et respecté. ALORS AMIS ISRAELIENS vous savez ce quíl vous reste à faire!!!

    • Edmond, c’est d’ailleurs ce que nous ici, nous devons faire !! nous avons exactement les mêmes ennemis qu’ISRAËL, et intérieurs en plus !!!

  3. Inutile d’aller chercher des exemples chez les goïm, il suffit de citer Esaü qui a vendu son frère pour un plat de lentilles.
    Et pour la trahison, Judas et ses trente pièces d’or.
    Tout est dans la Bible.

    • Ma mémoire est différente de la tienne … Le marché entre les deux frères était un droit d’ainesse en échange d’un plat de lentilles pour l’ainé affamé. L’affaire du frère vendu, c’est autre chose, tu fais là une confusion.
      Et l’invention des trente pièces d’or, c’est discutable si on a étudié l’Evangile hérétique de Thomas. Mais ça se comprend, les cinglés ayant inventé les canoniques voulaient absolument discréditer Judas-Thomas. Voir les livres d’Emile Gillabert (1914-1995).

      • Je ne suis absolument pas spécialisé dans l’étude de la Bible, il s’agit de lointains souvenirs de catéchisme, Esaü a vendu son frère à des marchands d’esclaves qui passaient avec leur caravane (?).
        Et pour les pièces d’or , également. Mais disons que si la précision fait défaut, au bout de 2000 ans, l’esprit de l’histoire romancée ou non, sert de leçon pour l’avenir. Ces histoires marquent à vie, car elles frappent l’imagination et on peut faire un parallèle avec des histoires du présent.

        • Il doit s’agir du frère qui a été mis en prison chez le pharaon et qui a donné une interprétation du songe des sept vaches grasses suivies par sept vaches maigres. Promu responsable politique, il a fait construire des silos et des réserves pour faire face à la pénurie (famine) annoncée. (sauf erreur)

      • ça me revient, oui, en effet, le droit d’ainesse pour un plat de lentilles.
        Par contre, je ne sais plus qui a vendu son frère, son nom ne me revient pas.

        • Moi aussi, j’ai oublié. J’ai passé mon certificat religieux en 1946 …c’est un peu loin ! Et c’est une longue histoire, avec des revirements rocambolesques. Au moment de la famine, les frères vendeurs ont été obligés d’aller demander de l’aide en Egypte et ont eu affaire à celui qu’ils avaient vendu. Il en profita pour leur faire une crasse en cachant un objet d’or dans leurs affaires. D’où poursuite des voleurs, retour au point de départ et marchandage pour qu’ils ramènent leur père, etc.
          C’est typique du Moyen-Orient avec ses histoires genre conte des mille et une nuit, la caverne d’Ali Baba, la lampe merveilleuse d’Aladin et même l’évangéliste Luc qui a inventé la jolie scène de l’Annonciation … (pour ceux qui ignorent, l’Ange Gabriel est apparu à Marie pour lui annoncer qu’elle était enceinte par l’opération du Saint Esprit puisqu’elle n’avait pas connu d’homme !).

  4. Bonjour,

    Un grand merci pour cet article.

    Vous avez tout dit sur la méchanceté et l’inculture de nos élites médiatico-politiques, de la LFI à l’ONU …

  5. La division tue, l’unité permet de survivre. Israël a encore plus d’ennemis que lors de la guerre des six jours, dont ceux qui se prétendent ses amis.

    • Argo, avec des « amis » tels les gouvernements des USA ou de la France, ISRAËL n’a pas besoin d’ennemis !!

      Ces gouvernements sont les ennemis de leur propre peuple, alors imagine concernant le peuple d’ISRAËL …

  6. Israël est un pays ou une religion ?
    Cette nation est-elle soumise à sa diaspora ?
    Un pays divisé tout comme les Dray, Lang, et autres médiatisés ont divisé la France.

    • Formidable Thérèse dont je partage sans la moindre réserve les cris de rage et de colère
      dans cet Israel, avec ses 22% d arabes musulmans « israéliens » (une copie de la Franssa) dont 2%de chrétiens, plutot pro-arabes musulmans… chez qui les juifs sont en prime le peuple déicide..
      ces « citoyens » qui ne sont pas astreints au Service »militaire », et pour cause………………
      seuls les Druzes y font preuve d une loyauté sans faille

      il est temps de sévir , ce serait se faire (enfin) craindre et donc respecter
      fayoter et sourire n entrainera que mépris!
      et le pire, c est cette image de dirigeants gauchos, prets a une entente trés humiliante encore
      comme le Dayan qui a remis les clés de l accès du mont du temple aux arabes musulmans, le lendemain de leur défaite écrasante en 67 ..
      DU STYLE CHEVALERESQUE…. »MESSIEURS LES zARABES TIREZ LES PREMIERS » a la bataille de Fontenoy

      ces juifs israéliens qui n ont jamais vécus parmi les Zarabes, rescapés d europe, et dont ils ne savent rien !!!

      merci encore a une Thérèse et son combat

        • je cherce a avoir des nouvelles de la gamine Tamimi, héroîne des impuissants UNRWA and co

          a 10 ans , elle menaçait de ses menottes les soldats israeliens…..a 16 elle en a gifflé deux…emprisonnée 7 mois

          FÔooote!
          il fallait l expedier vers un bordel militaire de Campagne (je sais, ça n existe pas chez Tsahal…ELLE AURAIT RAPPORT2 CHEZ ELLE UN PRISONNIER JUIF….dans son ventre

          en réalité depuis qu elle a ses règles son nationalisme en a pris une claque: joli fessier, beaux nichons, BCulBgueule…on sait jamais…elle pourrait se faire violer et…adieu le mariage…car a 22 ans toujours pas épousée, c est surprenant

          malgré le conseil du roi Dagobert au bon St éloi, a propos de l envers et l endroit
          chez ces populations le recto sauvegarde le Verso

          • Merci à toi La Libellule pour ce lien que je viens de suivre…

            ll n’y a JAMAIS eu de « peuple palestinien » …J’ai posé à les questions suivantes à une personne africaine :

             » S’il existe un peuple palestinien, donc un pays « Palestine », pourquoi la région s’appelle « JUDEE-SAMARIE » depuis toujours ?  »

             » Cites-moi donc, pour les 3 derniers siècles, les califes, dictateurs, rois du pays appelé Palestine ?

            Pour le moment, j’attends les réponses :-)))

          • et avec votre président réélu le rectal lui sert de voix électoranale !..
            et apparemment les Français ont l’air d’aimer ça !
            puisqu’ils en ont redemandé et en redemandent encore !..

1 Rétrolien / Ping

  1. Israël, un Etat à la grâce de Dieu : souverain ou paria ? | Espace détente, poésie, judaïsme et lutte contre la désinformation