4 jours après avoir débarqué comme « réfugié en bateau », un Marocain viole une Espagnole et lui entaille le visage

Un migrant clandestin marocain qui a débarqué sur l’île de Lanzarote le 31 décembre 2022 a été arrêté à Santa Cruz de Tenerife pour avoir violé une femme de 60 ans et l’avoir maltraitée jusqu’à la défigurer.

Le violeur est arrivé pour le Nouvel An en tant que « réfugié de bateau ».

L’attaque s’est produite mercredi dernier dans un immeuble connu de la capitale de Tenerife. Vers 6h50, la victime – une employée du bâtiment Olimpus – s’apprêtait à entrer dans son bureau lorsqu’elle a été poussée par surprise par derrière dans le bâtiment.

Selon les rapports de police obtenus par La Gaceta, le Marocain l’a brutalement blessée, a défiguré son visage et l’a finalement violée « par voie vaginale et anale et l’a forcée à pratiquer une fellation ». Le clandestin a alors pris la fuite, mais a été immédiatement intercepté au carrefour de l’immeuble.

Il s’agit d’un homme de 25 ans qui est entré illégalement aux îles Canaries le 31 décembre dernier. Son entrée a été enregistrée sur l’île de Lanzarote, puis – un jour avant l’acte de violence – il a été transféré sur l’île de Tenerife, où il a été pris en charge par le centre d’immigration Las Raíces.

Selon des sources proches de l’enquête, l’acte a été enregistré par les caméras de sécurité du bureau dans lequel il s’est approché de sa victime ; l’enregistrement dure une heure.

200 clandestins aux Canaries depuis le début de l’année

Les îles Canaries ont accueilli près de 200 clandestins dans six embarcations au cours des premiers jours de l’année 2023, tous originaires des côtes marocaines ou sahraouies et placés sous la surveillance administrative et policière du régime alaouite.

L’île qui en a accueilli le plus grand nombre jusqu’à présent est Lanzarote, où cinq des six embarcations recensées sont arrivées depuis le 1er janvier. Comme un total de 189 clandestins a été enregistré en seulement 48 heures, les centres de l’île les renvoient déjà vers d’autres camps situés sur d’autres îles.

En outre, un bateau transportant huit clandestins originaires de pays subsahariens a été intercepté au sud de l’île de Tenerife. Au total, 197 clandestins sont arrivés en quatre jours, la plupart d’entre eux étant d’origine nord-africaine.

 1,394 total views,  6 views today

image_pdf

19 Commentaires

  1. C’est rageant d’observer ce manque de respect de notre pays et de sa population, ce laxisme épouvantable qui fait qu’un marocain à peine débarqué se permet la pire des exactions, pays des droits de l’homme ou plutôt pays de la racaille islamique en roue libre ?

  2. Ce type est ce qu’on appelle une « chance pour l’Espagne » ! On a les mêmes en France ; ce sont les chances pour la France.

  3. Oups je me suis trompé d’article je n’ai pas posté au bon endroit. Veuillez m’en excuser.

  4. C’est bien la droite dans toute sa splendeur. A noter que la soi-disant gauche nous avait déjà mis un couteau dans le dos avec Marisol Touraine. La droite et le patronat en rêvait, la gauche « socialiste qui n’a de social que le nom), LR et Macron l’ont fait. Bravo l’artiste ! J’entendais ce soir la porte parole du RN dire ne pas vouloir manifester avec les syndicats qui ont appelé à voter Macron. Soit! On peut être d’accord avec le constat, mais à moment donné si personne ne bouge, et n’occupe la rue on pourra toujours gueuler que ce sont des crevures, cette contre réforme sociale passera comme une lettre à la poste (quand la poste fonctionnait).

  5. Bin oui c’est ça la « vivre ensemble » dont sont si éprises les gauchiasses isalmo-collabo

  6. Ce sont des envahisseurs et ils ne viennent pas en amis. Il faut le savoir.

    • Nous avions pourtant été prévenus …
      Discours de Boumédienne, de mémoire ???

  7. Quand un migrant marocain a violé une Espagnole et lui a tailladé le visage c’est que franchement la naïveté des Espagnols immigrationistes forcenés est patente parce que l’illusion universaliste a montré ses limites. Les Espagnols doivent arrêter l’immigration incontrôlée dans leur pays.

  8. Dommage que cela ne soit pas arrivé à une électrice française votant et militant pour Hollande, puis Macron. Regrets.

    • Oh mais cela a dû arriver en France mais les médias le cachent pour ne pas stigmatiser les autres envahisseurs. En France on parle d’un pauvre désiquilibri qui n’a pas les code, quand à la victime avec ducon le yéti elle peut aller se faire peindre.

  9. Accueillez, accueillez! Merci les ONG, le pape, le MRAP, SOS racisme, les socialos et autres pourritures!

  10. Moi qui pensais aller m’expatrier aux Canaries si jamais les choses prenaient une mauvaise tournure en France.

Les commentaires sont fermés.