Nouveau forfait d’activistes écolos : saccage d’une cimenterie Lafarge !

Pendant que des milliers de citoyens sont déjà en train de souffrir de cette méga crise économique, dûment voulue par un pouvoir se vautrant dans sa totale incompétence à diriger sainement la France, autrement que vers sa ruine générale et définitive… vœu totalement assumé par les ordures mondialistes du N.O.M. et de leurs complices à tous les étages

Pendant que d’autres centaines de milliers viendront les rejoindre tout au long de cet hiver infernal qui, malgré le gavage politico-médiatique du prétendu réchauffement climatique, est en réalité assez en avance pour nous faire craindre le pire sur la durée et ses conséquences…

Pendant qu’il est certain que « ceux qui prétendent nous gouverner », desserreront leur ceinture car ne se privant de rien du tout, pendant que tant d’autres la resserreront encore d’un ou plusieurs crans, de plus en plus démunis, au profit des premiers

De prétendus « défenseurs de la Nature », s’affichant écolos, s’attribuent le droit de piétiner la liberté de ceux qui pensent différemment, en fomentant des actions, se voulant non violentes dans leur pratique… alors que de nombreuses conséquences qui en résultent, sont au contraire d’une violence qui mérite une sanction drastique immédiate, afin de leur enlever le goût de recommencer !

Pourtant, malgré plusieurs actions de blocages de périphériques, en novembre et décembre, lesquels n’ont semble-t-il donné lieu à aucune condamnation du gouvernement, pourtant si prompt habituellement à pénaliser ceux qui s’opposent à lui… « forcément d’extrême droite » :

Le tunnel de Fourvière à Lyon hier jeudi 1er décembre, le pont de Levallois en région parisienne la veille, celui de Saint-Cloud à Boulogne-Billancourt lundi : les actions de blocage des militants écologistes de la « campagne citoyenne » 

https://www.marianne.net/societe/ecologie/blocages-routiers-ecolos-chacun-y-va-en-sachant-que-prendre-un-coup-fait-partie-des-risques

Comment peut-on oser parler de campagne « citoyenne » quand précisément le respect des autres citoyens qu’eux-mêmes est bien le dernier de leurs soucis ?

Le choix de lieux aussi stratégiques démontre au contraire leur volonté de frapper fort pour obtenir gain de cause, brusquant sans état d’âme aucun la vie de nombreux citoyens, et sans se soucier de piétiner leurs outils de travail, par exemple !

Donc, sans réaction spectaculaire de Macron et sa mafia, occupés à terroriser la population fragile (au physique comme au psychisme) en peaufinant leur nouvelle campagne du grand retour du Covid 19…

Dénonçant la pollution atmosphérique, les grands inquisiteurs écolos se sont livrés samedi, à un nouveau scandale, en pleine crise économique ; le saccage d’une usine de ciment Lafarge, qui privera certainement les employés de l’usine de leur emploi pour un moment… les jetant encore plus dans la précarité en cette période déjà difficile pour beaucoup.

L’action a été de courte durée mais les dégâts sont majeurs à l’usine Lafarge La Malle de Bouc-Bel-Air. Le site a été visé par une action surprise d’une centaine de militants écologistes (*) ce samedi 10 décembre en fin de journée. Vêtus de combinaisons blanches intégrales, les manifestants ont saccagé une partie de l’usine, qui brûle des centaines de milliers de pneumatiques pour fabriquer son ciment. Les dégâts sont importants : ils restent en cours d’évaluation ce dimanche 11 décembre.

Selon les premières précisions du cimentier Lafarge à France Bleu Provence, des engins de chantier ont été brûlés et des câbles ont été sectionnés au marteau ou à la hache. Des sacs de ciment ont aussi été éventrés par des militants arrivés par effraction depuis une colline donnant sur l’entrée du site. Les manifestants ont agi au niveau du stockage des pneus brûlés. L’action “aurait pu virer à la catastrophe, c’est un acte criminel”, déplore le groupe Lafarge qui se défend de produire un ciment de plus en plus propre.

Les dégâts sont tels que l’usine est pour l’instant à l’arrêt ce dimanche 11 décembre. La direction de l’usine Lafarge a déjà annoncé son intention de porter plainte contre les auteurs des dégradations.

(*) Ici comme toujours, la « Radio prétendue publique » France Bleu, minimise le nombre de fous furieux, dénombrés à « plusieurs centaines » ailleurs.

https://www.francebleu.fr/infos/societe/bouc-bel-air-des-manifestants-provoquent-des-degats-importants-a-l-usine-du-cimentier-lafarge-9419705

France3 régions, présente une vidéo réalisée par les activistes et postée sur plusieurs sites militants, accompagnée d’un message anonyme, revendiquant l’action contre le « cimentier-pollueur » en précisant que celle-ci a été menée par « 200 personnes (qui) ont envahi et désarmé par surprise l’usine Lafarge de la Malle à Bouc-Bel-Air ».

Sur cette vidéo on voit plusieurs dizaines de personnes en combinaisons blanches à capuche sur un sentier. Sur d’autres plans, des militants vêtus des mêmes combinaisons s’en prennent à une caméra de surveillance à coups de marteau, à un tuyau à coups de hachette.

On aperçoit également ce qui semble être des débuts d’incendies dans des camions ainsi qu’un graffiti « C’est qui les dindons de la Farge ? » bombé sur un mur.

https://france3-regions.francetvinfo.fr/provence-alpes-cote-d-azur/bouches-du-rhone/marseille/une-cimenterie-du-groupe-lafarge-ciblee-par-des-activistes-ecologistes-pres-de-marseille-2673272.html

Comme il semble absolument impossible que les « Renseignements » n’aient pas été avertis de ce qui se tramait, et qu’il est totalement inenvisageable qu’aucune indiscrétion n’ait pu fuiter vers eux sur le montage d’une opération d’une telle envergure…. la légitime conclusion en est donc que l’État laisse faire… et les protège !

Pourtant, bien évidemment une enquête est ouverte… mais est-ce pour autant une garantie que justice sera faite, et bien faite ?

J’ai personnellement de gros doutes… vus les nombreux scandales précédents, qui ont fait long feu, grâce à l’inattendue survenue d’un autre scandale ou d’une catastrophe encore plus inquiétante… et ainsi de suite !

Les militants écologistes à l’origine de l’action se sont justifiés dans un communiqué cité par BFM Marseille Provence. « Les fours qui ont été ciblés, longtemps alimentés par des déchets industriels et des pneus, sont aujourd’hui le symbole du greenwashing. La pollution atmosphérique est considérable et a été maintes fois dénoncée. […] Pour autant, les cheminées crachent toujours leur venin », ont-ils déclaré. Une enquête a été ouverte et confiée à la gendarmerie de la commune, a de son côté indiqué la préfecture des Bouches-du-Rhône.

https://www.valeursactuelles.com/regions/provence-alpes-cote-dazur/bouches-du-rhone/

https://francais.rt.com/france/102970-bouches-rhone-activistes-ecologistes-saccagent-cimenterie-lafarge

Soulignons, et transmettons généreusement, cette nouvelle démonstration de la totale « non action » dûment voulue par ce gouvernement de dégénérés, quand il est question de trublions « en osmose » avec leurs théories fumeuses… quand par ailleurs, la réaction est immédiate pour contrer des militants patriotes, manifestant sans jamais provoquer violences ou dégâts : lourdes amendes, comparutions immédiates et parfois prison…

« Deux poids/deux mesures », c’est avec bien d’autres nombreuses trahisons, une des spécificités de Macron l’esbroufeur, dont le seul et unique « talent » est incontestablement le mensonge !

Gageons donc que dès demain il nous certifiera, la main sur le cœur, que les responsables seront châtiés… Mais bien sûr !

Josiane Filio, au nom de la Liberté d’expression

https://ripostelaique.com/nouveau-forfait-dactivistes-ecolos-saccage-dune-cimenterie-lafarge.html

 970 total views,  3 views today

image_pdf

7 Commentaires

  1. L’ennui, c’est qu’ils ne proposent rien, ils sont juste excités par des lobbyistes, et ils courent , volent, dans une espèce de folie destructrice.

  2. Cimentier pollueur? Ce sont les Ecolo Nazis qui sont les pollueurs qui attaquent une cimenterie Lafarge près de Marseille en détruisant les outils de travail des ouvriers pour soi disant protéger Gaïa de la pollution alors que Gaïa n’a pas besoin d’eux pour vivre car ces Ecolo Nazis se servent de ça pour faire du chantage au prétendu Réchauffement Climatique qui est une invention des Gauchistes Mondialistes et des scientifiques du GIEC mais les Gauchosphère avec leur relais médiatique Bobos Gauchos Ecolos Parisiens protègent ces Racailles qui s’en fichent de la souffrance des Gueux qui roulent au Diesel , en Essence et en Hybride et qui travaillent très durs malgré la crise et ils font pression sur les Français moyens en les traitant de pollueur et autres affabulation de l’Extrême Gauche Boboisant . Il faut bien qu’un jour on puisse éliminer ces Ecolos Dingos car ils nous pourrissent la vie .

  3. Une plainte pour attentat terroriste serait de vigueur, sinon les gnouls feront pareil chez les charcutiers spécialisés porcins…
    Bref, juste des taches pour mettre des gens au chômage technique
    Bonnes fêtes les gens d’ici !!!

  4. Lafarge a magouillé avec les terroristes islamistes, bien fait pour sa gueule quand même !

  5. Les activistes écolos n’ont pas besoin de ciment pour édifier leurs maisons, ils vivent tous dans des ZAD dans des cabanes en bois et en carton ou dans des huttes de merde séchée 💩💩💩Des rétrogrades ,des arriérés ! Qu’ils partent en Afrique dans la brousse.

    • La plupart de ces merdes viennent des beaux quartiers ou les piaules ne sont pas construites avec des palettes !

  6. Questions ,si ils ne veulent plus de ce recyclage ,que proposent ils en contrepartie, pour les millions de tonnes de pneus à venir ? Pour le GNL de schiste acheminés par méthaniers ? ,les centrales à charbons ? dans les faits que proposent ils concrètement ?

Les commentaires sont fermés.