Les collabos de Saint-Brevin en larmes : le maire de Callac veut abandonner son projet

Bien évidemment, les organisateurs du rassemblement contre le Cada de Saint-Brevin-les-Pins et ses 120 clandestins logés près d’une école maternelle avaient envoyé un observateur au rassemblement des collabos immigrationnistes, emmenés par l’ineffable Philippe Croze, un espèce de catho de gauche compassionnel et pleurnichard, idiot utile des gauchistes nihilistes.

Ce passage est grandiose. Au bord des larmes, l’organisateur nous explique qu’il a invité Jean-Yves Rolland à venir participer au rassemblement de soutien à l’installation de 120 clandestins africains juste à côté d’une école. Et naturellement, ces imbéciles osent raconter à la presse, la bouche en cul de poule, qu’ils ne voient pas où est le problème.

Et donc, Jean-Yves Rolland serait au bord de la dépression, si on en croit les propos prononcés par le piètre orateur. (NDLR : Comme Laure-Line Inderbitzin d’ailleurs, ce n’est plus un conseil municipal qu’ils ont à Callac, c’est un asile psychiatrique !) Le maire de Callac serait donc donc menacé de mort, à cause de seulement quatre personnes (et les 500 signatures de la pétition, bouffi ?) qui auraient appelé en renfort Reconquête et le Rassemblement national (gros mensonge encore, le RN n’a jamais soutenu Callac, mais il était présent à Saint-Brevin).

Et le bouquet final arrive : ayant du mal à contenir ses sanglots, Philippe Croze annonce, désespéré, que Jean-Yves Rolland serait prêt à renoncer à son projet. On en connaît qui vont être contents à Callac, et d’autres qui vont être désespérés, si cela se confirme !

Sinon, deux autres spécimens de collabos locaux que nous avons voulu immortaliser, pour que les habitants de Saint-Brevin connaissent leur attachement aux Droits de l’Homme… et à l’invasion migratoire.

Premier échantillon, il est midi, il en est à son 18e Ricard…

 

Deuxième  échantillon, les habitants de Saint-Brevin qui n’ont pas daigné manifester, qui ont voté massivement Macron, et qui préfèrent regarder ailleurs…

MAHOMET-ET-LES-AUTRUCHES.jpg

Quand on les écoute, on préfère aller à la guerre avec Christine Tasin ou avec Eric Dick, plutôt qu’avec ces soumis et ces collabos…

 1,510 total views,  1 views today

image_pdf

7 Commentaires

  1. Le Rolland de Callac va en faire une jaunisse, car il voit s’éloigner la grosse galette qui allait lui tomber dans le bec.
    Oh, c’est ballot!!

  2. Ne baissez pas les armes, manifestants. Ces gens-là sont fourbes et n’attendent que votre démobilisation pour relancer leur funeste projet en douce. Elles sont un peu trop ostensibles, ces larmes. Ne vous laissez pas abuser ! J’espère que vous avez des partisans à la mairie pour vous alerter.

  3. A tous ces gauchiasses qui versent des larmes de crocodiles , un conseil ,la prochaine fois frotter vous les mirettes avec un oignon ca sera plus crédible , bande de traîtres !

  4. Le rongeur maire de Callac renoncerait? Excellente nouvelle! Comme quoi la lutte paie! Notre présidente Christine Tasin a raison. Ne jamais baisser les bras. Dommage que ce soit un peu loin de chez moi et que je n’aime plus trop conduire! Par contre écrire à ces dégénérés de collabos, ça je peux! J’ai la plume acide en ce qui les concerne et un timbre c’est rien.

  5. Les immigrationistes forcenés reconnaissent leur défaite car ils voient que leur projet d’accueillir les migrants tombe à l’eau et pour tous ceux qui sont contre l’immigration incontrôlée c’est une grande victoire.

Les commentaires sont fermés.