Une mère française : la faim me réveille la nuit… mais Macron nourrit les clandestins

Affreux. Atroce. Révoltant.  J’en ai l’estomac retourné, serré, et la révolte gronde. Tout cela après le scandale si récent de l’Ocean Viking et de ses clandestins accueillis avec nos sous, nourris avec nos sous, traités comme des rois avec nos sous via des associations vampires…

Peut-on objectivement concevoir qu’un pays verse 50 000 euros par an pour un clandestin (oui, je sais, ce n’est plus un délit depuis Valls-Hollande, mais les faits sont têtus, ce sont des clandestins, ils n’ont pas demandé l’autorisation de venir chez nous) mais que des gens de chez nous, qui bossent, qui respectent la loi, qui ont de jeunes enfants, des « mineurs de chez nous, pas isolés mais en danger à cause de la situation de leurs parents » crèvent la bouche ouverte ?

Merci à Monique qui nous a signalé l’article ci-dessous en nous demandant « que peut-on faire « ?  :

Sandrine Moulin vit avec sa fille de 6 ans, à Taillis. En difficulté financière, elle a du mal à remplir son frigo. Elle espère obtenir de l’aide pour sortir la tête de l’eau.

J’ai rencontré Monique à Callac… Cela donne tout son sens à notre démarche. Callac où les millions pleuvent pour des familles d’Africains mais où il n’y a aucune place prévue pour une Sandrine…aucun logement, aucune formation, aucune aide, aucune prise en charge. 

J’ai répondu à Monique, qui a pu entrer en contact avec Sandrine qu’on ferait un article sur Résistance républicaine et qu’on ferait parvenir à cette maman désespérée l’argent que des lecteurs voudraient bien lui envoyer. 50 personnes envoyant chacun 10 euros ce serait déjà plus que ce que de prétendus services sociaux avares avec les nôtres font. Les services sociaux n’aiment pas ceux qui bossent, qui créent des entreprises et se cassent la figure.

Sandrine  ne demande pas la charité, juste de quoi apurer ses dettes  et repartir à zéro…

Ça fait mal de savoir qu’il y a en France des milliers d’associations subventionnées par l’Etat, par les Mairies, les Conseils départementaux et régionaux pour aider ceux qui en ont besoin et que ce soit nous, Résistance Républicaine,  qui n’avons pas trop les moyens d’aider, nous qui n’avons pas d’aide, pas de subvention, pas de défiscalisation des dons, nous qui sommes considérablement asséchés par les procès au moment où nos frais fixes pour le fonctionnement du site explosent (merci les sanctions contre la Russie…) qui essayions, avec nos petits moyens, de donner un petit coup de main à Sandrine !

Vous pouvez envoyer votre obole à RR en notant « pour Sandrine » et nous lui enverrons la somme collectée par chèque, virement  ou plutôt en argent liquide par l’intermédiaire de Monique qui va voir ce qui est le préférable.

Soit par paypal, ce qui sera le plus rapide pour qu’on puisse aider Sandrine avant Noël.

https://resistancerepublicaine.com/don/

Soit par chèque à l’ordre de Résistance républicaine, 101 avenue du Général Leclerc, 75685 Paris cedex 14.

Et puis, appuyez la demande de logement social de Sandrine en téléphonant et écrivant en masse à la Mairie de Vitré. Est-il concevable, une fois de plus, que les nôtres voient les rares logements sociaux captés par les autres ?

Mairie de Vitré : 5 Pl. du Château, 35500 Vitré, 02 99 75 05 21      info@mairie-vitre.fr

 

Sandrine Moulin, 41 ans, ne pensait pas vivre un jour une telle descente aux enfers. Aujourd’hui, cette mère de famille vit seule avec sa fille de 6 ans, à Taillis, près de Vitré. Elle ne parvient pas à payer ses factures et ne pourra pas offrir de cadeaux de Noël à ses enfants.

Submergée par les larmes au moment de raconter son histoire, elle espère obtenir de l’aide pour sortir la tête de l’eau. Voici son témoignage :

Sa société liquidée il y a an

« Séparée depuis octobre 2019, avec trois enfants, je n’ai plus qu’une seule fille à charge aujourd’hui. Cuisinière de métier, j’ai repris l’épicerie de Taillis en avril 2021. J’y avais investi tout mon capital, chose que je n’aurais jamais dû faire avec du recul.

Au bout de deux mois, je me suis rendu compte que ça ne fonctionnait pas, personne ne venait à l’épicerie. Je n’arrivais pas à me dégager suffisamment d’argent pour tout payer. Je faisais des pizzas à emporter, car j’ai une formation de pizzaiolo, je faisais énormément d’heures, sept jours sur sept. Mais ça ne suffisait pas.

Dépression et dettes

Au bout de six mois, j’ai donc fait appel à une personne de Rennes pour mettre en place la liquidation (octobre 2021). J’ai fait une dépression. Je n’ai pas eu de salaire pendant plusieurs mois, je ne vivais que grâce aux prestations familiales. Je ne pouvais plus payer la cantine de ma fille.

J’ai fini par trouver du travail à l’AIS 35 en contrat d’insertion en février 2022, mais entre mes problèmes et ceux d’une de mes filles, mon médecin m’a mise en arrêt de travail. Cela a duré plusieurs mois.

Le père de ma fille m’a avancé de l’argent pour m’aider. Mon fils de 19 ans aussi. Je lui ai dit que je le rembourserai dès que possible.

Un temps partiel dans la restauration

Puis je me suis ressaisie en me disant que je ne pouvais pas rester comme ça. Il fallait que je retrouve du boulot. J’ai cherché sur Vitré, mais j’ai finalement trouvé début novembre à La Selle-en-Luitré, dans un restaurant où je fais le service 24 heures par semaine.

Entre temps, début octobre, j’ai pris contact avec le CDAS de Vitré (Centre départemental d’action sociale). Je leur ai expliqué que je vivais alors avec 465 euros de la CAF, pour payer 1100 euros de charges, que j’étais à découvert.

J’ai obtenu un rendez-vous. La première chose qu’on m’a demandée, c’est si j’avais à manger dans mon frigo. J’ai répondu que je n’avais pas grand-chose. Ils m’ont demandé mes relevés de compte depuis septembre, que je leur ai fournis. Plus tard, j’ai reçu un mail pour me dire qu’ils acceptaient de me verser une aide ponctuelle de 165 euros sous forme de chèques services. Ils ont aussi débloqué l’accès à Episol où j’ai pu obtenir quelques produits alimentaires.

« Il n’y aura pas de Noël cette année »

Je les ai remerciés, mais ce n’est pas ça qui va me permettre de payer mes factures. Ils auraient pu me mettre en relation avec la Banque alimentaire, mais ne l’ont pas fait. J’avais bénéficié de ce service pendant ma dépression, mais il faut obligatoirement passer par un travailleur social. A l’époque, ils m’avaient fourni un plein de carburant et de l’argent pour aller à Episol. Soit beaucoup plus que maintenant. Je sais qu’ils peuvent m’aider plus que ça.

La nuit, c’est la faim qui me réveille. Mais après, impossible de me rendormir. Vous cogitez toute la nuit. Vous tournez en rond. Je me dis ‘comment je vais faire demain’ ? Pourrais-je donner à manger à ma fille ? Et il y a Noël qui approche. J’ai dit à mes enfants qu’il n’y aura pas de Noël cette année, pour la première fois.

« J’ai connu la richesse »

J’ai déjà connu la misère dans ma jeunesse, mais je ne pensais pas revivre ça un jour. Avec le papa de ma dernière fille, on avait créé notre entreprise il y a quelques années, une boulangerie à Vitré. Là, j’ai connu ce que c’était que la richesse. J’aidais même les gens en donnant des invendus.

Dernièrement, j’ai fait une demande de logement social à Vitré. J’attends. J’ai déjà réussi à changer ma fille d’école. A Taillis, il n’y a qu’une école privée. Depuis la rentrée, elle est au public à Vitré. Les frais de cantine et de garderie y sont moins élevés.

Je trouve ça honteux de me laisser dans cette situation. Car mon premier salaire va juste servir à boucher mon découvert. Et après ? Je fais comment ? »

https://actu.fr/bretagne/taillis_35330/pres-de-vitre-la-faim-me-reveille-la-nuit-le-cri-de-detresse-dune-maman_55623152.html

 1,575 total views,  8 views today

image_pdf

16 Commentaires

  1. Foutriquet l’assassin génocidaire a pour une fois dit la Vérité quand il annoncé courant Aout 2022 la fin de l’abondance , de l’insouciance et des évidences. Que fais le peuple rien à part quelques manifs ici et là qui ne serve à rien et qui de toute façon n’impressionne pas ce pouvoir de traîtres et de corrompus .
    https://www.tf1info.fr/politique/video-rentree-politique-emmanuel-macron-appelle-a-l-unite-face-a-la-fin-de-l-abondance-de-l-insouciance-des-evidences-2230180.html

  2. Il va y en avoir des milliers comme elle.
    Macron, macrocon, c’est son nom du début, mais il faut y ajouter macrosalopard, car il n’aime ni la France, ni encore moins les Français.
    Macron veut déclasser les Français, les enfoncer dans la merde, les étouffer le plus possible.
    Car le timbré veut tout offrir à ses invités qui arrivent par bateaux pleins.
    On peut envoyer un chèque à son nom, c’est le plus direct, et vous le lui transmettrez.

  3. Avec la gestion catastrophique du pays cette femme ne doit pas être la seule , les vrais responsables ce sont ceux qui mettent des branquignols a la tête des pays afin de garder leurs privilèges bourgeois , nous le voyons bien autour de nous !

  4. Les yankees aussi vont voir faim et froid ; en cause TOUT POUR SAUVER L’UKRAINE et le soldat Zelensky ; le coût 858 milliards de dollars. La priorité aux ukrainiens et surtout à l’Ukraine avec l’argent du contribuable américain, qui, lui, peut bien crever.(???). Oui ! On se demande bien pourquoi l’Ukraine est si importante ; plus importante que la population américaine pour que le gouvernement se permette de la racketter et en plus de l’accabler. Ben ! C’est pour nous pareil ! POURQUOI ????

    Les membres du Congrès américain approuvent le budget militaire anti-russe pour 2023
    La Chambre des représentants des États-Unis a approuvé un budget de la défense américain de 858 milliards de dollars pour l’exercice 2023, selon les données de vote diffusées par C-SPAN.- 8 décembre 2022.
    ◙ VZGLYAD.ru : https://tinyurl.com/4mknj8ph

  5. Je viens de faire un don de 50 €, mais avec paypal je n’ai pas pu
    mentionner pou Sandrine. Pouvez-vous lui transmettre ce don.
    Cordialement à tous

    • Je viens de faire comme vous et j’ai eu le même problème avec Paypal.
      Christine pourrait-elle intervenir également pour que ma modeste contribution parvienne à Sandrine? Bien cordialement.

  6. Macronor Terminator Merdator laisse crever les français et ne s’occupe pas du peuple français mais quand c’est des migrants là Macronor Terminator Merdator et sa bande les nourrit ce qui est une injustice absolue.

  7. De froid et de faim, voilà comment Macron veut nous faire crever! Ne nous inquiétons pas pour les momos dans les quartiers sensibles, ils ne payent déjà pas leurs loyers, les charges itou, et en plus ils vivent de trafics, de rapines, et autres, en plus de palper le RSA. Plus les migrants à 50 000 euros par mois. Une honte! Fait voir les bagnoles des chouchous à Macron quand ils se barrent vers Marseille pour prendre le bateau qui les ramènera au bled, ce ne sont pas des twingos des années 2000. Français, réveillez-vous, bordel! On vous entube, on vous fait bosser pour entretenir des profiteurs, et vous ne dites rien? Merde, alors!

  8. Est-il concevable que rien ne se fasse pour virer MACRON et tous ses sbires ??? Nous allons continuer à accepter de nous faire remplacer en France ???
    Comme SANDRINE il y en a des milliers et des milliers et d’autres en plus tous les jours. Que font nos soit disant Généraux ?????

    • Les généraux, ils pantouflent au coin du feu en rédigeant leurs mémoires, les étoiles de leurs képis dans les yeux.

    • c’est plus sur les généraux qu’il va falloir compter c’est sur nous et je ne comprends pas pourquoi le peuple ne bouge pas comme vous dites il y a d’autre SANDRINE malheureusement mais les gens sont résignés ils sont anesthésiés par les paroles de macaron il faut rejoindre ZEMMOUR pour arriver a quelque chose

Les commentaires sont fermés.