Quelques nouvelles de l’Italie gérée par Giorgia Meloni : vaxxin, Ukraine, finances…

Depuis l’accession au pouvoir de Giorgia Meloni, nous assistons à un apparent changement de cap radical et quelques nouvelles me paraissent dignes d’intérêt :

Concernant la crise sanitaire, Giorgia Meloni a décidé de mettre en place une commission d’enquête visant à mettre en lumière toutes les décisions qui ont gravement impacté la vie des italiens, d’établir les responsabilités des uns et des autres et de supprimer toutes les mesures sanitaires liberticides.

Les responsables vont devoir rendre des comptes. Réintégration immédiate de toutes les personnes licenciées qui ont refusé le « vaccin », annulation de toutes les amendes infligées à ceux qui ont refusé l’injection (dont votre serviteur). Fin de l’obligation vaccinale, du port du masque et de l’annonce journalière des « cas covid » visant à entretenir la peur des esprits. Bref, retour à la normale (d’avant le covid) selon les propos de ce jour du nouveau Ministre de la santé. Ce dernier était auparavant favorable au pass sanitaire (appelé green pass en Italie) mais a complètement changé d’avis. Selon les propos de Giorgia Meloni (et les chiffres), l’Italie est le pays occidental qui avait instauré les mesures sanitaires les plus strictes et qui compte le plus de victimes. Et aujourd’hui, hélas, c’est la liste des victimes des « vaccins » qui s’allonge (y compris dans notre village où l’on compte des morts et des blessés de ces injections). Un commerçant m’a confié il y a trois jours que pour pouvoir continuer à travailler lui, sa femme et sa fille ont dû se faire vacciner. Directement après l’injection sa fille nous a confié s’être sentie très mal et souffre aujourd’hui de graves troubles oculaires consécutifs à cette injection qui vont nécessiter une lourde intervention chirurgicale. Son père nous a dit textuellement qu’il préférait se suicider que de devoir subir d’autres injections.

 

Concernant les finances, Giorgia Meloni propose de relever progressivement les retraits en liquide aujourd’hui plafonnés et même de supprimer toute restriction à l’avenir, chacun devant pouvoir disposer librement de son argent liquide.

 

Concernant la crise ukrainienne, la Meloni soutient jusqu’ici la position atlantiste (ce qui déplaît à une large part de l’électorat patriote).

 

Conclusion (provisoire) : La popularité de Giorgia Meloni est pour l’instant au zénith et s’est encore accrue depuis son accession au pouvoir. Il semblerait que le vent tourne en Italie de façon assez spectaculaire même s’il nous faut rester d’une prudence de sioux tant les adversaires de toutes sortes restent nombreux et menaçants. En effet, la politique sanitaire par exemple que tente d’imposer Ursula von der Leyen avec une nouvelle injection tous les trois mois associée à un passeport sanitaire se situe à l’exact opposé des annonces faites par le nouvel exécutif italien.

L’affrontement avec l’UE et le système bancaire ne fait que commencer et bien malin est celui qui peut prédire comment tout cela va se terminer. La dette de l’Italie reste abyssale.

 1,477 total views,  2 views today

image_pdf

24 Commentaires

  1. Ce sont d’excellentes nouvelles.
    Evidemment, il y a encore beaucoup à faire pour reconstruire le pays, mais c’est un grand pas vers la liberté des peuples.

    • Liberté des Peuples en voulant rester dans l’Europe ? NON, impossible !!! NON aussi pour l’OTAN et pour l’Ukraine !!!

  2. D’abord entbhousiasmé par le succès de Giorgia Meloni, j’ai été extrêmement déçu par sa déclaration en faveur de l’ukraine – qui se trouvait être de plus sa première action, alors même qu’elle n’était pas encore officiellement investie dans ses fonctions !

    Ces premières mesures sont excellentes, mais ne se situent encore qu’à la surface des choses.

    On attend d’elle qu’elle s’attaque aux problèmes fondamentaux : europe, euro, hégémonie américaine, décadence des sociétés occidentales.

    S’attaquer frontalement à tout cela n’est pas facile mais pas impossible, et elle devrait s’inspirer de la méthode qui a permis aux gaucho-mondialistes de mener leur projet depuis l’après-guerre : procéder par petites touches successives. Faire de petites déclarations, de plus en plus fréquentes, sur l’europe, bruxelles, les états-unis, l’otan, etc.

    On verra bien. Mais je pense qu’elle ne fera rien de tout ça. Et même qu’elle va reculer sur ses propres fondamentaux, comme l’avortement par exemple.

    Notre (pour l’instant) encore bien sympathique Giorgia va nous refaire le coup de Tsipras en Grèce, elle finira comme notre Marine nationale.

  3. Je suppose que Georgia Meloni doit se dire: « je ne peux pas me mettre à dos, l’UE sur tous les dossiers en même temps. » Elle va à l’essentiel. Il faut écouter ses déclarations et observer ses actes: pousse-t-elle à la haine contre les russes ? livre-t-elle des armes offensives à l’UKRAINE ? Aider les ukrainiens à survivre aux terribles conditions de la guerre et de l’hiver; c’est autre chose !

  4. Merci @gigobleu pour ces nouvelles fraiches d’Italie, et je souhaite la réussite à Giorgia Meloni.
    Les Italiens vont pouvoir souffler un peu, l’étau sanitaire venant à disparaître.
    Il reste à compter les morts et les handicapés du Vaxxin.
    Espérons que le groupe Identité et Démocratie de L’UE réussira à virer l’impératrice allemande de son trône de billets verts.

  5. Merci,Gigobleu.En mars dernier,revenant de ma visite eclair pour participer au debat organise par Valeurs Actuelles ,a la Marche de la Fierte de l’Armee Francaise de « Place d’Armes » et au rassemblement d’Eric Zemmour et de Reconquete au Trocadero,je rencontrai lors de mon vol de retour vers Israel un tres sympathique agriculteur et agronome italien,qui avancait dans la foule non masque.Il respirait la liberte, la joie de vivre ,la generosite… Nous avons sympathise.
    Viva Italia, la vraie ,celle de ces italiens-la!

    • Merci Rochefort Elisheva. Je n’ai aucun mérite mais je suis fier de dire que mes grands-parents, Marcel et Irène Noël ont cachés et sauvés à Bruxelles 26 enfants Juifs et deux adultes lors de la Shoah et ont été désignés Justes par l’Etat d’Israël. Dès lors, il m’a été signifié que, si les choses devaient mal tourner pour moi, je serais le bienvenu en Israël, pays cher à mon cœur. Mais je bénéficie encore des nationalités belges et italiennes. Dans notre famille, la résistance à l’oppression et l’injustice est une tradition familiale. J’espère pouvoir en rester digne.

    • @Elisheva. Bon retour en Israël, un pays que j’ai beaucoup aimé visiter.

      • Bonjour@François, essayez d’utiliser les messages privés pour les infos personnelles des commentateurs. Le site est épié chaque jour, et les chacals sont à l’affût de la moindre info.

        • Merci pour ce conseil @frejusien mais je ne demande pas l’adresse exacte de cette personne. Si je vous dis que j’habite les Hauts-de-France ou l’Aquitaine, cela ne me localise pas pour autant. Mais vous avez peut-être raison, ma question n(avait pas à être posée.

  6. La dette de la France est abyssale et notre industrie ne représente que +/- 13 % de notre capacité à créer de la richesse . L’Italie sa richesse industrielle c’est +/- 26 % , cherchez l’erreur .

  7. Comme je le disais dans un autre commentaire, il suffit de bonnes décisions et tout peut changer très vite.

  8. « En effet, la politique sanitaire par exemple que tente d’imposer Ursula von der Leyen avec une nouvelle injection tous les trois mois associée à un passeport sanitaire »

    On se demande de quel droit elle préconise cela, et ceci sur deux plans : le plan médical (aucune compétence) et le plan politique (aucun droit d’imposer une action sur le corps).

    Et quand on voit les effets de ces poisons, on se croiraient revenus au temps des nazis.

    Il n’y a aucune raison d’obéir à cette femme. Et elle ? Elle a été « vaccinée » ? On veut des preuves ou nouvelles injections sous constat d’huissier (et c’est nous qui choisissons les doses).

    De toute façon, il est impensable d’obéir à cela, personne n’a le droit de forcer un être humain s’injecter un poison. Si cela se fait c’est que les gens laissent faire.

    • Depuis quand des fascistes se demandent-ils: « de quel droit puis-je imposer ceci ou cela ? »
      Dès lors que rien ne les en empêche ?

      • @lustucru

        C’est bien ce que j’ai dit :

        « De toute façon, il est impensable d’obéir à cela…. Si cela se fait c’est que les gens laissent faire »

  9. Merci pour ces infos sur notre soeur Italie.
    Je suis attentif à l’évolution à venir de Melonie. Pourvu qu’elle ne cède pas (pas trop…) aux pressions américano/européennes.
    Est-elle sincère, est-elle bien entourée et bien conseillée?
    Je croise les doigts.

  10. La clématite doit nous inspirer, elle aime le soleil pour son feuillage et ses fleurs mais elle aime l’ombre pour son tronc et ses racines et travailler à son avenir. Ainsi, c’est le dilemme pour les partis démocratiques taxes de fachos dès qu’ils se posent une question et donc il faut se montrer dans et pour la note officielle… et travailler contre cette note.

  11. Cher Gigobleu, bravo pour votre résistance !

    Quel a été le montant de cette amende ? Cette obligation vaccinale était-elle générale (refus de la vaccination) ou liée à votre activité professionnelle ?

    • En Italie, la vaccination a été rendue obligatoire aux plus de 50 ans (j’en ai 65). L’amende était fixée à 100€. J’ai reçu l’avis m’annonçant que je serai verbalisé mais ils ne m’ont jamais envoyé la facture. De toutes façons cette amende était illégale mais, sur le conseil d’un avocat, il fallait accepter l’avis (envoyé en recommandé) et ne pas y répondre, ce que j’ai fait. Dans mon cas, heureusement que je ne travaille plus autrement j’aurais été impacté beaucoup plus lourdement. Cette injection de poison est un viol du corps puisque imposée sans notre consentement. Il est hors de question de céder à leur chantage.

      • Bravo ! Tu as bien résisté.
        Il y a tellement de choses illégales qu’on nous a imposées, et que les gens ont fini par suivre.
        Comme cette décision de la chienne de Bruxelles, qui n’a , comme le fait remarquer Amélie ni les compétences médicales, ni l’attribution politique. Ceci n’entre absolument pas dans les attributions de la Commission européennes, et pourtant elle l’a fait et Minus a suivi !!!

  12. Méfiance cependant car elle soutient le clown ukrainien. Attendons de voir. Merci de nous tenir au courant.

    • Vous avez raison, restons prudents. Il faut savoir que l’Italie compte sur son sol plus de 100 bases militaires américaines. Attendons de voir la suite après les élections de midterm aux USA. L’Italie est très dépendantes des USA. Lors de la présentation de son programme au gouvernement italien, les USA ont délégué des observateurs au Parlement pour « vérifier » les propos de la Meloni. Les choses ne sont pas simples mais sur ce point, je suis d’accord avec vous.

      • Merci pour toutes ces informations non filtrées. C’est toujours appréciable d’avoir le ressenti des personnes directement concernées par un changement de politique et non par la presse soumise à la bienpensance générale.

Les commentaires sont fermés.