Danemark : un nouveau parti politique, dirigé par un robot !

Le film « Planet Stupid » n’était pas une fiction comique !
Le parti synthétique… qui promet un salaire minimum de 10 000 euros par mois… Avec à sa tête un robot à apparence humaine, ça vous dit ?
Regardez bien ce court extrait de BFM TV:

Vous allez enfin comprendre sur quel critère, les intervenants qui paradent sur BFM sont sélectionnés, à savoir leur niveau d’inculture !
Aucun de tous ceux présents sur le plateau n’aura reconnu Marcel Proust !
Je rappelle pourtant que bien que difficile à lire, Marcel Proust est considéré comme un des plus grands écrivains de tous les temps, en France comme dans le monde entier.
Et on ne peut qu’être frappé de stupeur par l’étonnante similitude entre cette séquence et la société futuriste décrite dans le film Planet Stupid :
Idiocracy est un film comique satirique américain réalisé par Mike Judge. Il sort en salles en 2006.
Réalisée par le créateur de Beavis et Butt-Head, cette comédie satirique de science-fiction raconte l’histoire de deux personnes qui, après une hibernation de cinq siècles, se réveillent dans une société dystopique rongée par l’anti-intellectualisme, le mercantilisme, la surpopulation et la dégradation de l’environnement. Le récit du film emploie un hypothétique effet dysgénique pour expliquer ceci : les idiots font plus d’enfants que les gens intelligents, ce qui entraîne une très nette baisse du QI moyen sur le long terme. Cet argument pseudo-scientifique permet aux scénaristes d’amplifier et de parodier les travers populistes et mercantiles de la société américaine1.
Lire la suite ici

 1,115 total views,  2 views today

image_pdf

14 Commentaires

  1. Cinq personnes sur le plateau de BFM, et le silence qui suit la question est glaçant.
    Oui, il s’agit bien d’ignares, ceux qui sont choisis pour diffuser l’information.
    On comprend bien qu’ils diffusent ce qu’on leur donne à mâcher et rien d’autre.
    On comprend pourquoi ils ont été choisis.

    • Oui, c’est ce qui m’a sidéré dans cette séquence.
      Dans une génération, on leur montrera des pyramides, ils seront incapable d’identifier ces monuments.

      • Oui, oui, je crains fort que l’obscurantisme se répande avec son cortège d’ignorances et de fausses croyances.

  2. N’oublions quand-même pas que derrière un robot, une IA, il y a un humain qui tire les ficelles, hein Schwab, hein Harari …

  3. La tronche que l’on voit du synthétique me fait penser à Big Brother dans le film
     » 1984  » !!
    https://www.youtube.com/watch?v=T8BA7adK6XA – Mettez en pause à 02:00 – 2 minutes, et regardez la tronche du big machin !!

    Cela m’y fait vraiment penser …

    J’ai récupéré le roman en poche  » Le meilleur des mondes  » … je crois que pour le moment, nous sommes entré dans « 1984 » – après la guerre, les survivants entreront dans « Le meilleur des mondes », enfin si d’ici là, nous ne réagissons pas …

  4. Lors de la sortie du film « Terminator » en 1984 j’étais déjà persuadé que nous allons être dirigé par des machines à forme humaine, cela se confirme, aujourd’hui j’en suis certaine.

  5. Un robot 🤖 qui dirige un parti politique ? C’est une nouveauté mais malheureusement ça remplace l’être humain. Tandis que la pétasse de Marie Gentric ainsi que l’autre pétasse dégénérée et le gros connard de BFMWC se réjouissent de l’avancée technologique de l’intelligence artificielle eux en réalité me font gerber tellement ils sentent mauvais la Bien Pensance et les mensonges médiatique, chantage à l’immigration et cie.

  6. Moais et alors…nous on a déjà une marionette articulée élue par nos soins,et 2 fois en plus, parce qu’on le vaut bien.

  7. En France aussi. On commence à comprendre que Macron est aussi un robot qui exécute ce que la Haute finance lui demande.
    Un humain à l’esprit formaté et robotisé. On espère que ce n’est que cela. Car, je n’ai pas souvenir avoir vu des photos de Macron enfant ou ado.

    • il y a un peu de cela, dès que l’on s’en prend à l’idéologie qui l’anime, qu’il veut imposer à tous, il réagit toujours de la même manière tout comme chacun de ses ministres, comme si une machine rétorquait, c’est à dire il s’en prend au RN, les traite de tous les maux de la France, les traite avec leurs électeurs de quasi nazis… C’est tout le temps ainsi… cette semaine il les a traité de responsable du chaos en France parce qu’ils ont osés faire une motion de censure au 49.3… Il nous montre les limites de raisonnement d’une machine programmée

  8. J’avoue ne pas avoir reconnu Proust sur cette image, ne connaissant que le portrait qu’on voit partout quand on tape son nom sur Internet. Il faudrait que je lise aussi au moins « à la recherche du temps perdu ».

    • @Julie

      Christine va sûrement me disputer mais je n’ai jamais pu aller plus loin que 30 pages… j’ai essayé de multiples fois mais, à part l’épisode introductif de la madeleine, je n’arrive pas à accrocher. 10 pages pour décrire la façon de boire le thé ou la beauté d’un pommier en fleurs à Combray… pfff !

    • @Julie, prenez « à la recherche du temps perdu », comme livre de chevet, c’est un excellent somnifère, trois pages chaque soir suffisent.
      Néanmoins, je finis par m’y attacher.

  9. On rigole, on rigole… mais je suis sûr que nombre d’électeurs voteraient pour un robot (tiens, je trouve d’ailleurs que Macron présente un côté androïde assez flippant : « je sais tout, j’ai réponse à tout, j’obéis à mes maîtres, je vous méprise et je n’ai aucune responsabilité »).

    Je me demande si ce stratagème (derrière le robot, il y a des hommes) n’est pas pour piquer des voix aux « populistes »… Le parti synthétique s’alliant ensuite aux forces « progressistes ».

Les commentaires sont fermés.