Réintégration des soignants suspendus et paiement des salaires confisqués… à New York !

Un arrêté majeur de la Cour Suprême de l’Etat de New-York ordonne la réintégration des soignants suspendus et le paiement rétroactif de leurs salaires.
Les choses bougent réellement là-bas, que ce soit dans l’Alberta (Canada) qui se dirige dans le même sens, ou dans le cas présent à New-York.

Naturellement, personne n’en parle dans les medias officiels…

Quant à espérer que les soignants français soient eux aussi réintégrés…

 1,089 total views,  2 views today

image_pdf

6 Commentaires

  1. Je suis assez pessimiste, comme Pikachu, l’ego bouffi du Morpion en prendrait un coup.
    Le psychopathe ne reconnaît jamais ses erreurs, et il se trouve des ahuris pour affirmer qu’il a bien géré la crise covid.

  2. Bonne nouvelle ! Cela va aider Virginie JORON et son comité de députés européens, ils pourront s’appuyer sur cette décision.
    Comme l’UE adore suivre Washington, cela ne saurait tarder.

  3. Enfin les soignants New Yorkais et les Canadiens de l’Alberta sont enfin réintégrer dans leur fonction car la justice américaine et canadienne ont casser les décisions injustes de ce chantage vaccinale qui est une pure manipulation. Bravo à eux !

  4. On va finir par y arriver, vu qu’on aime copier-coller les u.s.
    La question sera la suivante, est-ce que les soignants qu’on a applaudi puis sur lesquels on a craché à la gueule et qui ont été suspendus, voudront revenir?…
    Je suis admiratif et je respecte ÉGALEMENT ceux qui ont céder à la piquouze pour garder leur emploi. Tout comme les pompiers.

    • @Pioupiou

      concernant la France, je suis pessimiste pour une bonne raison :
      Macron a démontré que c’est un enfant immature. Il veut avoir raison et il a toujours raison. Une réintégration des soignants signifierait qu’il a eu tort, et dans sa structure psychique, c’est une impossibilité.
      Souvenez-vous de Pierre de Villiers, le chef d’État-Major des armées limogé pour avoir répondu à Macron. Souvenez-vous de Jean-Bernard Lévy limogé pour avoir contredit Macron.
      Ce type (Macron) est un demeuré qui a l’âge mental d’un gamin de onze ans, il ne peut pas avoir tort, il est totalement narcissique (souvenez-vous de sa récupération des obsèques de Johnny dans laquelle il est venu faire le boulot sachant qu’il y avait une foule immense, du feuilleton télévisé diffusé tous les après-midi, avec le Grand Débat).
      Ce type ne peut pas, pour une question d’orgueil puérile, accepter une situation qui démontrerait qu’il avait tort.
      Je suis par conséquent pessimiste, sauf si des ordres lui sont intimés dans haut (et que Jean-Michel les lui fasse bien comprendre).

Les commentaires sont fermés.