J-12 : Manifestation à Callac, la mobilisation grandit et s’organise

En plus de la mobilisation à Callac qui ne faiblit nullement, la Bretagne entière s’organise pour préparer et participer à la manifestation du Samedi 5 Novembre à 14H30 devant la mairie.
Ainsi, dans le Finistère, l’Ille-et-Vilaine, le Morbihan et bien sûr dans notre département des Côtes d’Armor, la manifestation se prépare activement. Même des gens de Nantes nous réclament des affiches et des tracts afin de mobiliser dans cette ville qui souffre de tous les maux qui menacent Callac.

Callac est devenu un symbole. Ce n’est pas le « dernier village gaulois qui résiste », mais le premier village gaulois qui lève l’étendard de la défense de nos valeurs, de notre culture, de notre identité bretonne et française, contre l’envahissement de nos campagnes, organisée par les européistes et mondialistes qui souhaitent ouvertement notre disparition par noyade dans une future population au sein de laquelle nous ne serions plus qu’une minorité.

Tout le monde a compris le symbole que représente Callac pour toute la France des campagnes. D’ailleurs un grand nombre de soutiens nous parviennent chaque jour, comme par exemple de St-Lys en Occitanie, bourgade également menacée de l’arrivée de 120 migrants.

Ces soutiens ne se limitent pas à des messages, des personnalités ont entendu notre appel et y répondent, notamment par le fait qu’elles seront présentes à notre manifestation du Samedi 5 Novembre à Callac. Nous pouvons ainsi annoncer la participation de :
Gilbert Collard, président d’Alternative France
Eric Viaud, président des Maires pour le Bien Commun
Richard Roudier, président de la Ligue du Midi
Jean-Pierre Fabre-Bernadac, président de Place d’Armes
Eric Mauvoisin, Organisateur des rassemblements contre le déboulonnage de la Statue Saint-Michel aux Sables d’Olonne
Cécile Scheffen, porte-parole de l’association nantaise, La Caraque

Seront bien sûr également présents les animateurs locaux du combat de Callac:
Catherine Blein, présidente des Amis de Callac et ses environs
Bernard Germain, porte-parole du Comité d’Organisation
Danielle Le Men, vice-présidente des Amis de Callac et ses environs
Christine Tasin, présidente de Résistance républicaine
Pierre Cassen, fondateur de Riposte Laïque

Une campagne d’affichage va commencer dans les prochains jours.
Nous publions également sous ce communiqué, un tract.
Reprenez-le partout. Faites des photocopies, des tirages. Distribuez-le à vos amis ou dans les boîtes aux lettres autour de votre habitation ou sur les marchés. Tout le monde doit être informé.
Callac c’est aussi votre affaire. Ils frappent aujourd’hui chez nous, demain ce sera sans doute chez vous.

La victoire est indispensable à Callac. Nous ne lâcherons rien, jusqu’au retrait du projet ou l’organisation d’un référendum.
Notre victoire sera aussi VOTRE victoire … mobilisez-vous et aidez-nous à gagner !
TOUS A CALLAC LE SAMEDI 5 NOVEMBRE A 14H30 DEVANT LA MAIRIE

Bernard GERMAIN
Porte-parole du Comité d’Organisation

 883 total views,  2 views today

image_pdf

3 Commentaires

  1. J’ai lu les articles sur Callac sur RR, j’ai vu des vidéo des rassemblements. Et votre combat est entièrement juste.
    Seulement, en lisant vos affiches, vous n’indiquez pas le département. Est-ce bien les Côtes d’Armor ? J’ai cherché, il y a quelques Callac en Bretagne. Pensez-vous qu’un passant qui voit une affiche va deviner immédiatement ?

  2. Ah là là, tous ces vilains Français qui ne veulent pas être remplacés…
    Bravo, tout mon soutien, j’espère que ça fera tâche d’huile et qu’on aura ce genre de manifestation un peu partout.

  3. Je n’ai rien contre les manifestations locales, mais cela consiste à déplacer le problème. Si les migrants ne viennent pas à Callac, ils iront ailleurs, d’où manifestations dans ces autre lieux, et ceci à l’infini. Des manifestations anti-migration d’ampleur nationale avec pétitions conjointes seraient plus efficaces. Le refus de l’immigration est plus porteuse, car une fois les migrants chez nous, ils sont inexpulsables et comme il faut bien les caser quelque part…

Les commentaires sont fermés.