L’appel du muezzin à Cologne suscite plein de mécontents !

 

KIRCHE UND LEBEN                                                                14 octobre 2022

Khorchide, expert en matière d’islam : c’est susceptible d’être perçu comme une provocation.

Entre la mosquée et le bâtiment de la Ditib à Cologne-Ehrenfeld, l’appel du muezzin doit retentir par des haut-parleurs. Photo : Panthermedia (Imago)

Le premier appel du muezzin à la mosquée de Cologne soulève également des critiques.  Pot-pourri ci-dessous d’articles de journaux sur un sujet qui fait la une des infos de 20 heures à la télé allemande.

 

  • Pour la première fois, le muezzin appelle publiquement à la prière également à Cologne ce vendredi.
  • Cela soulève également des critiques.
  • L’expert des questions islamiques, Mouhanad Khorchide, de Munster, déclare à Kirche-und-Leben.de que la date d’adoption de l’appel à la prière « est mal choisie ».

Pour la première fois, le muezzin appelle publiquement à la prière également à Cologne ce vendredi.

À la mosquée centrale de l’Union turco-islamique (Ditib) dans le quartier d’Ehrenfeld sera récité l’appel musulman à la prière à 13 h 24, communique la Ditib.

La communauté de la mosquée à Ehrenfeld est la seule jusqu’à présent à avoir déposé une demande dans le cadre d’un projet pilote de la ville de Cologne limité à deux ans. L’appel du muezzin à Cologne n’est pas le premier en Allemagne, il retentit déjà dans quelque 30 communautés de mosquées. Pourtant les critiques fusent actuellement.

Intensité sonore de l‘appel

Selon les exigences municipales, l’appel à Cologne-Ehrenfeld ne doit pas dépasser 60 décibels, c’est à peu près aussi sonore qu’une conversation. Il ne retentira pas au-dessus des deux minarets impraticables, mais par deux haut-parleurs dirigés vers la cour intérieure entre la mosquée et le bâtiment administratif.

« J’escompte que l’appel à la prière ne sera pas audible loin à l’extérieur de la cour intérieure », précise Bettina Baum, directrice du service à l’intégration de l’administration communale de Cologne à l’adresse de l’agence catholique Katholischern Nachrichten-Agentur (KNA).

Quelles sont les conditions

Dans le projet de Cologne, les communautés sont autorisées à faire retentir l’appel du muezzin pendant au maximum cinq minutes, le vendredi entre 12 et 15 heures. Elles doivent informer au préalable les voisins, désigner un interlocuteur pour les plaintes et présenter une expertise des émissions sonores. L’administration communale limite le niveau sonore en fonction de l’entourage.

Le vice-président de Ditib, Abdurrahman Atasoy, voit dans l’appel de Cologne un « pas important pour la perception des communautés religieuses musulmanes ». Avec leurs mosquées représentatives, les musulmans seraient « arrivés et acceptés de façon visible et audible dans la société ».

Khorchide : la société n’est pas prête

L’expert des questions islamiques, Mouhanad Khorchide, de Munster, déclare dans l’entretien avec Kirche-und-Leben.de que la date d’adoption de l’appel à la prière à Cologne « est mal choisie ». Beaucoup de personnes considèrent avec méfiance l’institution Ditib, subordonnée aux autorités religieuses de l’État turc.

De plus, l’appel pourrait être perçu comme une provocation parce qu’il comporte des mots de la profession de foi. Il est dit dans l’appel à la prière entre autres « Dieu est grand », « J’atteste qu’il n’y a aucune autre divinité hormis Dieu » et « J’atteste que Mahomet est l’envoyé de Dieu ».

« Notre société n’est pas vraiment prête à accorder tant de place dans l’espace public à des professions de foi », dit Khorchide. Il dirige le Centre pour la théologie islamique à l’Université de Munster.

Une démonstration de force ?

Murat Kaymann, du comité consultatif de la Société Alhambra, une union de musulmans libéraux, salue par contre fondamentalement l’appel public du muezzin à la prière. C’est un signe de la constitution démocratique d’une société multiculturelle, selon Kaymann dans la « Domradio » de Cologne. Lui aussi exprime des critiques de la Ditib ; mais il serait toutefois « injuste » de considérer l’appel comme un signe de l’islam politique et une démonstration de force.

Ce reproche est évoqué par l’expert en matière d’islamisme, Ahmad Mansour, dans un entretien avec l’agence de presse Deutsche Presse-Agentur (dpa). Il serait de plus déplorable que l’objet de cette attention publique soit justement la Ditib.

Sonnerie de cloches et appel du muezzin

Le spécialiste en sociologie de la religion, Detlef Pollack, de Munster déclare au service de presse Evangelischer Pressedienst (epd) que de larges parties de la population en Allemagne refusent l’appel du muezzin, parce qu’elles voient dans l’islam quelque chose de menaçant. Dans la sonnerie de cloches, ce serait autre chose. 

« Cela a probablement quelque chose à voir entre autres avec le fait que de nombreuses personnes – malgré tout critiques de l’Église – voient dans le christianisme en tant que fondement de notre culture quelque chose de sympathique et ressentent la sonnerie des cloches comme quelque chose faisant partie de notre culture », pense Pollack. De nombreuses personnes associeraient également la sonnerie à la journée libre du dimanche, ou bien elle pourrait déclencher un sentiment d’être chez soi. « L’appel du muezzin est par contre perçu comme quelque chose d’étranger. »

Traduction pour Résistance républicaine par Jean Schoving

https://www.kirche-und-leben.de/artikel/erster-muezzinruf-in-koelner-moschee-loest-auch-kritik-aus

 856 total views,  1 views today

image_pdf

11 Commentaires

  1. L’Allemagne inspiratrice et même dirigiste de l’UE financière et de la mondialisation se retrouve animée et inspirée par la spiritualité également mondialiste du 21 ème, l’islam dans son aspect le plus primaire, celui du 7 ème siècle, où les habitants de Cologne ont besoin aujourd’hui d’un envoyé du Dieu des musulmans du 7 ème siècle pour leurs rappeler qu’ils doivent prier ce Dieu là… Au lieu que cela fasse la Une des journaux télé, NON, c’est le début de l’acceptation des gens de Cologne et vraisemblablement de toute l’Allemagne que c’est cela leur avenir… et certainement celui de l’UE toute entière… Fermons vite ces frontières et stoppons tout avec l’UE, nous vivions 1000 fois mieux avant l’an 2000…

  2. Le niveau sonore ne doit pas dépasser 80 décibels.
    ON croit cauchemarder, il va y avoir des litiges perpétuels sur le niveau sonore que ces prosélytes ne manqueront pas de monter pour s’imposer.
    Plus tard, ils exigeront le hurlement de 5h du matin, celui qu’on entend dans tous les pays arabes.

  3. C’est tellement choquant, hallucinant et désespérant que l’Allemagne en soit arrivé à cela. Ils se font moutonner et soumettre aux diktats et pratiques de vie du 7 ème siècle… Si on est arrivé là, c’est grâce à Merckel par son angélisme et sa volonté d’accueillir les migrants islamisés ne connaissant rien d’autre que cette vie là, évidemment ils ne voudront jamais rien d’autre que ce qu’ils font et connaissent depuis 1500 ans… pour l’imposer à tous les allemands.. Je ne les connais plus… j’avais une amie allemande qui voulait m’expliquer que ces gens avaient un coté attachant… j’ai pensé pour moi, ma cocotte, ils seront tellement attachant pour te faire baisser toutes les gardes et au final te changer pour devenir ce qu’ils veulent que tu deviennes, depuis elle me fait la gueule… car c’est ce qu’ils font, ils sont guidés par le serpent séparant les femmes des hommes, mielleux, pour tout démolir chez celui qui résiste… Ils font cela partout sur Terre…

  4. Bienvenu à Bagdad Cologne ! Un Muezzin appelle les fidèles à la prière et embêtent les habitants de Cologne ! Bon sang la maire de Cologne aurait pu réfléchir à deux fois avant d’installer une mosquée et le muezzin ! Deutsch land Dhimmitude !

  5. Ben fallait pas élire ce dhimmi de maire. C’est comme chez nous des crétins ont élu des eelv et autres lfi. Ben maintenant ils pleurent. Quant â ceux qui sont partis â la pëche ou restés sous la couette ; ben ils gémissent aussi. Bien fait pour leur tronche ! Je ne plains que ceux qui subissent puisqu’ils ont fait leur devoir de citoyens patriotes.

  6. Incitation à la haine. Des personnes sont condamnées pour cela mais en fait, qu’est-ce que l’incitation à la haine ? Quand je propose des endives à mes enfants qui n’en veulent pas, je le sais et qu’ils réagissent en se concertant, qui est-ce qui a incité au refus ? Je savais que cela ne passerait pas mais je le fais quand même. Je sais qu’une Africaine pour présenter la météo va générer des réactions de refus, mais je continue et celui qui manifeste sera condamné pour « incitation à la haine » alors que c’est moi qui l’ai provoquée. Ce sont des exemples fictifs,je n’ai jamais provoqué avec des endives ou la météo, c’est juste pour illustrer que les réactions genre racistes sont le fait de provocations, tout simplement et c’est la provocation qui doit être condamnée.

  7. Ils avaient déjà eu les viols, ils ont quand même accepté le muezzin, que voulez-vous faire de plus ? Ils se brûlent mais continuent de mettre la main dans le feu.

  8. PRIÈRES INDÉSIRABLES

    Sur la place endormie,
    Descend comme un grand cri.
    Les gens sont effrayés,
    Mais qui peut bien brailler?

    On scrute l’horizon
    Et les toits des maisons,
    Est-ce surnaturel,
    Ou est-ce naturel?

    On cherche des indices
    Mais on ne trouve rien,
    On prévient la police.

    Qui fait tout ce bouzin
    Qui est ce bon à rien?
    Mais c’est le muezzin !

  9. Et voilà l’europe est musulmane. L’appel à la prière n’est que la suite logique du grand remplacement. Les traîtres et les collabos continuent leur oeuvre de destruction. Bientôt en France, puisque la France est en train de devenir un pays musulmans. Préparez vous à voiler vos femmes et vos filles, maintenant c’est plus qu’une question de temps. Je n’ai jamais vu une France aussi lâche quand ce moment.

Les commentaires sont fermés.