Phénomènes célestes, batailles et superstitions…

PHÉNOMÈNES CÉLESTES, BATAILLES  ET SUPERSTITIONS

DÉDIÉ AU PROFESSEUR TÊTE-EN-L’AIR, CE MODESTE TEXTE SANS PRÉTENTION, AINSI QU’À TOUS MES AMIS DE RR.

   Les hommes, de tous  temps, ont scruté les cieux, et lorsqu’ils étaient en présence de phénomènes tels que comètes, aurores boréales, étoiles filantes, ou même lorsqu’une météorite s’écrasait  sur notre bonne vieille Terre, les devins,  les  astrologues se penchaient sur ces phénomènes et en tiraient des conclusions où la superstition faisait souvent  bon ménage avec la connaissance.

   La foudre a dû terroriser nos lointains ancêtres de la préhistoire, en même temps qu’elle leur apportait la découverte et l’usage du feu. Peut-être se livraient-ils à des pratiques religieuses pour s’attirer les faveurs de cette puissance formidable? Rien de tangible ne nous est parvenu sur l’existence  d’une religion préhistorique.  Plus tard,  ne   connaissant pas la nature de ce phénomène, les hommes considérèrent  que c’était un attribut des dieux, Thor, Zeus, Taranis chez les Celtes, dont les Gaulois.  Taranis, dieu du ciel, de la foudre et des éclairs. 

   Les éclipses, aussi,  ont dû terroriser nos plus lointains ancêtres. Chez les anciens Grecs, ce serait le résultat d’une visite d’Artémis à son amant Endymion. Les Incas croyaient que les éclipses de Lune  étaient dues au sommeil trop profond de l’astre de la nuit. Ils tapaient sur des objets ou jouaient d’instruments de musique pour la réveiller. Les Chinois, eux, tiraient à l’arc sur les éclipses. Les éclipses peuvent parfois mettre fin aux hostilités. D’après Hérodote, une éclipse solaire mit fin à la bataille de l’Halys, ou bataille de  l’Éclipse, le 28 mai 585 avant J-C, entre Alyatte de Lydie et Cyaxare roi des Mèdes. Pourtant, selon Hérodote, Thalès de Millet avait prévu cette éclipse et en avait averti les Ioniens. Les philosophes ioniens tentaient de donner des explications rationnelles des différents phénomènes, tels la chute de météorites; ils pensaient que la voûte du ciel était constituée de pierres, et que de temps en temps, l’une d’elle se détachait et tombait sur Terre. C’est ce que l’on a nommé le miracle ionien, appellation malheureuse pour désigner  une  attitude et une volonté de se démarquer des explications fournies par les mythes religieux.

   Pour ce qui est des comètes, elles ont longtemps alimenté les craintes et les superstitions. En 11 avant Jésus-Christ, selon Dion Cassius, avant la mort d’Agrippa, on put voir  une  comète dans le ciel durant plusieurs jours. En 218 après J-C, toujours selon Dion Cassius, peu avant la mort de l’empereur Macrin, une étoile étendit sa queue de l’occident à l’orient pendant  plusieurs nuits. En avril 1066, l’apparition d’une grande comète fut interprétée comme le présage de la défaite du dernier roi saxon, Harold II, contre Guillaume le Conquérant à la bataille de Hastings (14-10-1066). En 1222, le roi Philippe-Auguste tomba malade,  et mourut en 1223  après le passage d’une comète. Entre 1910 et 1986, les deux derniers passage de la comète de Halley suscitèrent  une vive émotion. Certains craignirent des catastrophes à venir. Quatre ans plus tard,  après le  passage de la comète en  1910,  la première guerre mondiale éclatait, ce qui a dû conforter les vaticinateurs du malheur dans leurs certitudes. Elle devrait se montrer à nouveau en 2061. J’attends ce jour avec impatience. 

   Malgré les avancées de la science en la matière, les apparitions de comètes, les chutes de météorites, les éclipses et autres phénomènes naturels sont encore interprétés par certains comme pouvant annoncer des évènements heureux ou malheureux, des cataclysmes, des catastrophes, et une forme de punition divine chargée de châtier  les hommes dont l’inconduite a irrité  le Tout-Puissant. Il n’est qu’à voir le nombre de voyants qui ne voient rien, de sorciers, de médiums-charlatans,  d’astrologues, de sectes, de groupes religieux plus ou moins fantaisistes et qui vous annoncent tous les jours la fin du monde, qui pullulent encore à notre époque troublée , pour nous convaincre que la superstition et la crédulité  ont encore  de beaux jours devant elles.  Les seuls flashs que la plupart des  voyants et médiums ont, c’est celui sur le  contenu de votre portefeuille.

   Je ne nie pas la réalité de certains  phénomènes paranormaux. J’ai été moi-même le témoin de choses bizarres, comme un phénomène de hantise dans la maison de ma bisaïeule; peu après son décès, alors que j’aérais sa maison, son fauteuil préféré a craqué sans raison, de manière assez violente peu après son enterrement.  J’ai parfois des intuitions sur des évènements à venir, comme la maladie et la mort de mon père, le décès de proches. ou d’autres, du plus insignifiant au plus sérieux. Je ne m’en enorgueillis pas, et j’avoue que cela me gâche la vie et me perturbe fortement. Je n’ai jamais songé à en faire un métier. D’abord, ça ne fonctionne que par intermittence, et les voyants professionnels sont obligés de tricher le plus souvent pour pouvoir en vivre. Si vous me demandez les numéros du prochain loto ou du quinté, je suis dans l’incapacité totale de vous répondre.  Remarquez que cela m’arrangerait bien si je le pouvais : ainsi, les fins de mois seraient moins difficiles. 

 851 total views,  1 views today

image_pdf

14 Commentaires

  1. Tu as un don que beaucoup t’envieraient. Il faut l’accepter comme un plus et non comme une croix.
    Non, tu n’es pas un phénomène de foire et tu n’as pas à t’en inquiéter.
    Pour ma part, je l’interprète comme une évolution de l’homme, celle dont parlait Le Tigre. On devrait tous pouvoir y arriver un jour et développer notre psychisme et ses capacités.

  2. Encore un amateur de sciences dites occultes, confit à l’eau lustrale, qui pue l’encens et les relents des cabinets occultes moyennageux. Nous sommes en 2022, et les superstitions n’ont plus de raison d’être. Retournez à vos cornues, à vos grimoires et grigris, à vos pattes de lapin et à vos incantations. Et soyez plus correct à l’avenir. Même l’Église catholique, à laquelle j’appartiens,condamne ces pratiques d’un autre âge, douteuses et sans fondement. Quand l’humanité sera débarrassée de cagots comme vous, elle aura fait un grand pas. Même la bible condamne ces pratiques. Dehors les chiens, les enchanteurs, etc. Apocalypse 22.15.

  3. Le ciel, il ne suffit pas de le regarder. Il faudrait surtout apprendre à l’écouter.
    ça vous permettrait de débiter un peu moins de conneries. Vous parlez de superstition, vous ne voyez même pas que vous raisonnez vous-mêmes avec des idées reçues.

    • Ami Argo, je crois que tu as trouvé ton contradicteur, et de plus sans gants (et non sans dents comme disait le massacreur de la France) !!!!

        • Cher Argo, je me permets d’ajouter un dossier pdf sur Camille Flammarion, un article du magazine Histoire & Civilisations de novembre, l’astronome qui s’est également intéressé à la vie après la mort.

          Article en Pdf ici

          • RÉPONSE À L’AMI JULES 2 SUR 2
            Mais ce qui m’intéresse c’est de savoir ce qu’il a apporté à l’astronomie. Et là, en fouillant pas mal sur internet, outre le fait qu’il a vulgarisé l’astronomie, on n’en sait pas plus. Certes, je n’y ai pas passé des journées entières, mais je n’ai trouvé qu’un seul site qui ne fait que citer les domaines où il s’y est intéressé : l’étude des taches solaires, des étoiles doublent, et surtout la planète Mars.

            Sauf erreur de ma part, il n’a pas dû faire de découverte marquante, sinon les amateurs astronomes en parleraient de temps en temps. Depuis 15 ans que je fais de l’astronomie amateur, je n’ai jamais entendu parler de Camille Flammarion.

            Mais, grâce à toi, je le connais mieux, et c’est pour moi un grand plaisir. Merci.

          • RÉPONSE À L’AMI JULES 1 SUR 2
            Ami Jules, j’ai lu le PDF que tu as adressé à notre ami Argo, lequel PDF m’a passionné. Si je connais le nom Camille Flammarion (frère de l’éditeur Ernest), j’avoue ne pas en savoir beaucoup sur lui. Dans le monde des astronomes amateurs, on n’en parle jamais. Alors, j’ai profité de l’occasion de ton PDF passionnant, pour essayer d’en savoir plus.

          • COMPLÉMENT DE RÉPONSE À L’AMI JULES 1 SUR 2
            J’ai découvert, grâce à toi et je t’en remercie, qu’il a eu une vie sacrément bien remplie, qu’il s’intéressait à beaucoup de choses mais principalement l’astronomie, le spiritisme, et la vie sur d’autres planètes. Il a surtout vulgarisé pour son époque l’astronomie à grande échelle, et c’est formidable.

  4. Ami Argo, tu me fais beaucoup trop d’honneur en me dédiant, entre autres, ton excellent article.
    Tu as aussi une tête bien remplie, ce que je savais, pour citer tous ces faits (parmi tant d’autres) sur les croyances des peuples passés et même présents.
    C’est très amusant car avant de lire ton article j’ai lu les articles 2 et 3 de notre ami Edmond le Tigre qui explique que 95 % de l’Homme est formé de fantasmes. Ton article va dans cette lignée fantasmagorique en spécialités astrologiques (à ne pas confondre, pour le lecteur, avec astronomique, ce qui n’a rien à voir).
    Tu m’as appris quelques faits de croyances que j’ignorais, et je t’en remercie. Je crois effectivement que les croyances les plus fortes ont concerné les comètes et les éclipses.
    J’ignorais tes dons surnaturels, et n’en suis pas étonné te concernant.
    Merci ami.

Les commentaires sont fermés.