Le plan énergie de La Panière : j’te baise, je t’étreins et je t’enc…

Ça y est ! L’équipe de Narcissius 1er Président-Maréchal-Docteur-Vie-Force-Santé a pris les décisions de contraintes, nécessaires pour vous sauver malgré vous, inconséquents que vous êtes.

Vous utilisez l’énergie à tort et à travers, voilà le résultat ! Heureusement, les omniscients sont là !

L’avenir c’est santé-sobriété et l’objectif annoncé par la Panière est clair, 10 % de réduction de consommation énergétique cette année et -40 % en 2050.

La neutralité carbone, c’est le stade ultime à atteindre, juste un détail si on y arrive, ça veut dire la mort de toute vie sur la planète et de la planète elle-même, la Terre étant du carbone.

La Panière, c’est elle qui t’expliquait il y a quelques mois que plus tu roulais, plus tu gagnais du pognon !

C’est donc le plan spécial hiver, comme les pneus, et pour jusqu’en 2050.

D’ici là, la France sera retournée à l’âge des cavernes et encore tu ne pourras pas te vêtir de peaux de bêtes pour complaire aux végans ; de synthétique tu pourras pas non plus, puisqu’il n’y aura plus d’usines.

La Panière, ou du moins son cabinet ministériel ou Mc Kinsey, a trouvé un slogan digne d’un Edmond Rostand de sous-préfecture : « Je baisse, j’éteins, je décale » !

Au début j’ai mal compris, j’ai cru entendre « J’te baise, j’t’étreins, je t’enc… », en fait non !

A titre perso, j’aurais complété sa diatribe par « A la fin de l’envoi, je rate ! ».

En plus, d’être une experte en baltringueries, c’est une animatrice de Club-Med, c’est une motiveuse de chefs de rayons « Couscous-merguez » chez Franprix !

Oui, on peut agireeeeuuu ! On est tous sur le même raffiiioootttt !

Avec ça, t’as envie de prendre la première chaloupe…
D’ici là, la France sera retournée à l’âge des cavernes et encore tu ne pourras pas te vêtir de peaux de bêtes pour complaire aux végans ; de synthétique tu pourras pas non plus, puisqu’il n’y aura plus d’usines.

La Panière, ou du moins son cabinet ministériel ou Mc Kinsey, a trouvé un slogan digne d’un Edmond Rostand de sous-préfecture : « Je baisse, j’éteins, je décale » !

Au début j’ai mal compris, j’ai cru entendre « J’te baise, j’t’étreins, je t’enc… », en fait non !

A titre perso, j’aurais complété sa diatribe par « A la fin de l’envoi, je rate ! ».

En plus, d’être une experte en baltringueries, c’est une animatrice de Club-Med, c’est une motiveuse de chefs de rayons « Couscous-merguez » chez Franprix !

Oui, on peut agireeeeuuu ! On est tous sur le même raffiiioootttt !

Avec ça, t’as envie de prendre la première chaloupe…
Comme je suis un opposant constructif, j’ai déjà une idée pour mettre en œuvre ce plan d’économie. Il paraît que Narcissius 1er va passer le 12/10 sur Farce 2, voilà une bonne occasion d’éteindre télés et radios.

Y en a un qui a vite sauté sur l’occase pour se faire du blé, c’est Guillaume Rozier, l’escroc macroniste de « Vite ma dose », un truc de junkie. Maintenant il lance « A la recherche du Watt perdu »…

C’est bien beau tout ça, mais y a un truc que je ne comprends pas, c’est mon côté idiot, puisqu’il y a réchauffement climatique, l’hiver devrait être très doux, donc le problème des dépenses d’énergie pour le chauffage ou l’eau chaude, résolu !

A la limite pourquoi vouloir lutter contre, puisque c’est tout bénéf !

La Panière t’as deux heures pour plancher sur le sujet, va falloir mettre la main!

Paul Le Poulpe

https://ripostelaique.com/le-plan-energie-de-la-paniere-jte-baise-je-tetreins-et-je-tenc.html

 903 total views,  1 views today

image_pdf

5 Commentaires

  1. J’ai bien compris Mme Rousseau, quand je la drague : je baise, J’étreins, et je décalte…. Avant l’arrivée de son mari… 🙋

  2. Dans mon bled, c’est à nous de nettoyer caniveaux, trottoirs, etc. Les municipaux n’en fichent pas une datte. Merde, c’est pas raciste de dire datte, vu que c’est un fruit venu d’où vous savez? Chers espions associatifs, c’est juste une expression, je ne me fiche de la figue de personne et non de Turquie. Bon, nos municipaux se font suer le burnous (encore!) dans la zolie voiture électrique payée avec nos impôts. À part ça, ils ne foutent rien. Eh ben, je ne vais plus nettoyer les abords. Et si le maire (modem, beurk!) vient m’emm., je lui dirai texto : j’applique les consignes Panier-Gnangnanmachin, je suis âgé, je manque d’énergie, donc je baisse, je suis éteint et je décale, et si ça te plaît pas, vois avec Madame Panier-Garni. Tchuss, mon pote!

    • Aaaah! J’en rigole encore après l’avoir lu 3 fois ! Merci et bravo, et encore, encore !!!

    • Excellent ami Argo ,continue ça nous fait du bien ton humour décalé .

Les commentaires sont fermés.