Silence des néoféministes islamophiles face aux assassinats d’Iraniennes anti-voile

Pour Sandrine Rousseau, le voile est « un signe de liberté ». Ghazale Chelavi a été assassinée pour avoir refusé cet « embellissement » vanté par les néoféministes françaises

L’apparition récente de l’OVNI idéologique Sandrine Rousseau en dit long sur le niveau de médiocrité de notre personnel politique français (et peut-être, aussi, de l’électorat français).

Déjà affligés par la droite « la plus bête du monde », le communisme immigrationniste (celui qui préfère le lumpenprolétariat exogène pourtant honni par Marx), le socialisme façon Terra Nova (celui qui préconise le remplacement de l’ouvrier votant RN par un nouveau prolétariat immigré) et le « progressisme » macronien (celui qui rêve, carrément, d’un « nouveau peuple »), nous voilà confrontés à l’avènement d’une écologie féministe totalitariste, plus intéressée à déconstruire le patriarcat blanc, à dénoncer le barbecue sexiste et à promouvoir paradoxalement l’islam misogyne plutôt que défendre la nature et les femmes.

D’ailleurs, pour Sandrine Rousseau, la khmère verte au regard halluciné, le voile est un « signe de liberté » et un « embellissement » que l’on ne devrait jamais interdire car « on ne force JAMAIS  les femmes à s’émanciper » (Europe 1 – septembre 2021). Autrement dit, si les musulmanes soumises veulent rester esclaves de leurs barbus rétrogrades de maris, c’est LEUR choix, LEUR liberté. Plus hypocrite, cynique et islamophile que Sardine Ruisseau, y a pas !

En revanche, pratiquement pas un mot de soutien des hystériques néoféministes pour les jeunes femmes qui meurent en Iran de vouloir s’émanciper du voile rétrograde imposé par les mâles musulmans. Après Mahsa Amini et Ghazale Chelavi, voici Hadis Najafi, tuée de 6 balles dans la tête (dénudée), au cou et dans la poitrine par les forces de l’ordre iraniennes (Le Figaro).

Après Mahsa Amini et Ghazale Chelavi, deux victimes du fanatisme religieux…
… la jeune Hadis Najafi, 20 ans

De la sorore « Sardine Ruisseau » finalement, on pouvait compter les tweets de soutien aux Iraniennes révoltées sur les doigts… d’une main. Voire sur un seul doigt (d’honneur à la cause féministe).

Car son fil Tweeter, tout comme celui des grandes gueules de la gauche insoumise ou misandre (Mathilde Panot, Clémentine Autain, Caroline De Haas), préfère largement dénoncer les barbecues sexistes, les machos mangeurs de viande rouge, les oppresseurs blancs de l’androcène ou « l’entrée des loups en Italie » (la « post-fasciste d’extrême-droite » Georgia Meloni, pourtant une femme).

Bref, rien en rapport avec l’écologie et le combat contre la misogynie, bien « systémique », réelle et mortelle, elle, de l’islam et de ses adorateurs fanatisés. Les Iraniennes anti-voile n’ont donc strictement rien à attendre de la tartufferie néoféministe  française.

 

 933 total views,  1 views today

image_pdf

24 Commentaires

  1. A quand une « journée mondiale sans voile !  » organisée par l’ ONU ?

    Ah, attendez !!!! La gauche bien pensante et ses acolytes religieux hurlent dans mon oreillette que ce serait de « l’islamophobie » ! Jadis lorsque l’on osait un soupçon de critique du  » communisme bolchevicar  » ou du « communisme mao-ar » … on était immédiatement catalogué d’anti communiste primaire ! C’est facile, cela coûte pas cher et cela clos toute discussion !

    Par la suite, on a compris que les seuls « primaires » étaient les « pro-communistes » !!!

    Aujourd’hui, la gauche a évolué … elle ne parle pas « d’anti-islam primaire » … mais bien  » d’islamophobie » !

    CERTES : O tempora O mores ! mais le « truc » reste le même : empêcher la (triste) Vérité de s’imposer !

    Citoyens, ne soyez pas dupes, ni « nupeste rouge » ni « nupeste verte » !

  2. Le but de Sardine Ruisseau, c’est de piétiner à mort le petit Blanc. Il représente le patriarcat, le colonisateur,….
    Elle sait aussi que prendre position, contre l’islam c’est dangereux, à la différence du petit Blanc. Courageuse mais pas téméraire.

  3. Arretez d’afficher la Sardine Ruisseau. Arretez de la montrer de lui donner la parole. Même en photo elle me fait gerber.

  4. Cette femme Sandrine rousseau ?
    Abominable ,complisse,de Macron?
    Comment peut-on?avoir,cette femme au gouvernement???
    C’est une insultes, à ces femmes,qui se battent,dans leurs pays, pour leurs libertés? Elle devrait être virer,de suite,du gouvernement,?mais certainement qu’elle a l’appui de macron?
    C’est une honte,des plus infâmes,pour la France 🇫🇷scandaleux!

    • @ Diamant
      Ceux et celles qui insultent autant que cette vomie, voire davantage, les femmes iraniennes ou leurs semblables qui se battent pour leur liberté de vivre sans voile et sans doute sans asservissement aux mâles de la même obédience ethnique et ou religieuse, sont parmi les électeurs qui ont veauté pour elle qui ne s’est jamais cachée de ses penchants naturels pour la discrimination positive pourvu qu’elle estime en faire son fonds de commerce, d’où ses loghorrées non seulement verbales mais également mentales tant elle en est devenue convaincue à force d’exprimer des saillies aussi grossières.

  5. On ne les comprend pas ces femmes iraniennes ! Elles vivent dans un beau pays de liberté où elles sont libres de se voiler et elles militent pour qu’on leur enlève ce droit… Incompréhensible ! Qu’elles viennent en France ces gourdes et elles vont voir le pataquès que c’est chaque fois qu’elles voudront se déguiser en sac poubelle. Les connes, elles ne connaissent pas leur bonheur ! Hein Rousseau ?

  6. Si la Rousseau aime tant la saloperies qu’est le voile, elle a qu’à aller habiter au Quatar ou en Arabie Saoudite
    Et de plus ‘nous faire chier ici.
    Ce qu’il faudrait c’est que toutes les françaises et français prennent la rue pour dire que ces pratiques barbares sont pas de chez nous.
    J’en ai plus que marre de voir et de croiser dans les rues que des femmes voilées je dirais plutôt bâchés
    On voit plus de jolies femmes ou filles bien habillé en jupes courtes.
    Tout ça par la faute de cette gauche infâme .
    Je vois les femmes iraniennes vouloir sortir de cette infamie qu’est l’islam.
    Par contre chez nous c’est l’inverse. les femmes et les filles font tout pour se voiler.
    Quelle honte
    On est pas prêt d’en finir.

  7. au vu des horreurs qui se passent en Iran, redoublons nos demandes d’interdiction du voile en france, en faisant fi de ces pseudo féministes gauchistes islamo collabo qui défendent l’indéfendable par pur rejet de la france et de sa civilisation : à leur crétinerie insondable s’ajoute une dangerosité sans pareille, raison de plus pour les combattre

  8. Cela fait un bout de temps que je sais qu’un certain nombre de feministes de choc sont de vraies salopes.Je le sais parce qu’elles n’ont JAMAIS défendu les femmes opprimées, battues, assassinées par les tenants de l’islam pourri et qu’elles ont TOUJOURS défendu ces derniers.POURQUOI? La raison en est simple: Après avoir castré les hommes occidentaux elles se sont rendu compte qu’elles s’étaient tiré une balle dans le pied en n’ayant plus de vrais mâles sous la main comme leur instinct de femelles le réclamait.Alors elles se sont mises à MOUILLER comme des chiennes en chaleur pour les mahométants qui leur foutent de temps en temps une branlée pour leur momtrer qui est le chef.Et plus ils cognent, plus elles se soumettent. Elles ne l’avoueront jamais mais leurs actes parlent pour elles.NOTA BENE: Pour ceux que mon commentaire révolte, votre rage n’est qu’une preuve de plus de ce que j’avance ici!

  9. Les néo nazis féministes fanatiques hystériques ne soutiennent pas les femmes Iraniennes qui refusent de porter le voile et les victimes comme Mahsa Amini, Ghazale Chelavi et Hadis Najafi se compte par centaines. Ces Islamo Gauchistes d’extrême gauche soutiennent l’islam politique et conquérant comme Sardine Rousseau, Clémentine Autain, Caroline Fourest, Caroline de Haas et cie..

  10. La chahbanou Sandrine Aida Rousseau ne peut pas compatir avec les femmes iraniennes puisqu’elle accepte le port du voile en France. Lorsque la loi islamique sera appliquée chez nous, Aida Rousseau sera obligée de se voiler, de rester devant ses gamelles à la maison,ainsi que bon nombre de ses consœurs. Elles pourront alors goûter aux joies de l’islam. L’islam, cette religion qui libère les femmes. Et si Sandrine Aïcha Rousseau contrevient aux préceptes du coran, quarante coups de fouet cul nu place de la Concorde. Ou la lapidation ? Un stage en Afghanistan lui ouvrirait peut-être les yeux? Elle pourrait essayer d’y déconstruire un homme ou de le traiter de femme. Je ne garantis pas qu’elle nous reviendrait intacte.

  11. L’Occident woke, lgbt, féministe nuit stratosphériquement aux citoyens des pays musulmans qui veulent s’émanciper. Avec leurs récriminations niaises perpétuelles par principe agressif, leur détermination à tuer la gratitude.

  12. La conclusion est simple, toutes ces néo-féministes NE sont PAS des féministes mais uniquement des prédatrices. Vouloir éliminer les hommes comme la dingue Coffin, les haïr et faire tout pour les détruire comme la fanatique enragée inquisitrice Rousseau, ce n’est pas du féminisme. C’est d’autant moins du féminisme qu’elles restent totalement indifférentes aux pires agressions subies par les femmes quand les coupables ne sont pas des blancs mais des muz. Nuire aux hommes blancs, saboter les relations hommes/femmes et « enculer les mouches » comme on dit (écriture inclusive et autres balivernes) c’est leur seule mission. Autant dire qu’elles ne servent à rien de bon ni de positif bien au contraire.

  13. Ça se voit de trop que la greta rousseau cherche plus à monter les échelons allah macron tête de con que défendre quoi où qui que ce soit. Elle passe plus pour une sacrée conne avec des raisonnements de facho-gaucho-collabo-coraniques que quelqu’un d’intelligent qui défend ses convictions (quand il en a ?!)

  14. Sardine va donc aller en Iran , elle dit bien qu’elle est avec les courageuses sur place.

  15. Ces « personnalités », creuses, insipides et vides, sont imposées par le PAF et les « media mainstream »… Accessoirement élues par les bobos des grands villes (et avec des abstentions record) !

  16. C’est bien dit,mais moi, je ne sais rien faire à part répondre à l’article. Donner des noms de lycée en choisissant celui des femmes iraniennes serait un bon début, Rosa parks, c’est un peu dépassé et ça n’engage à rien, tandis qu’une femme d’Iran, là, je vois déjà les chouineries…

Les commentaires sont fermés.