Macron veut laisser une trace dans l’histoire, paraît-il

Ce midi, sur la chaîne télé France Info, une  intervenante a déclaré qu’un des soucis de Macron était de laisser une trace dans l’Histoire. J’ai failli en  choir de mon fauteuil.
Macron possède un égo démesuré. Sitôt élu président, il a cru pouvoir régner sur le peuple français en véritable dictateur, peuple essentiellement composé selon lui d’alcooliques, de tabagiques, d’illettrés, de fainéants et autres épithètes  malséantes et malsonnantes. Il a cru pouvoir accabler ce même peuple d’impôts et de taxes diverses sans que celui-ci ne réagisse. Il y a eu la crise des Gilets jaunes. Dès le début, il s’est  arc-bouté sur ses positions, ne voulant rien lâcher. Ce n’est  que devant l’ampleur du mouvement de grogne sociale et les brûleries et pilleries qui ont accompagné cet épisode de revendication qu’il a consenti à lâcher du lest, démontrant par là que seule la violence paie.
Et puis est venu le temps du COVID, avec la séquestration de la population, la fermeture des commerces autres qu’essentiels, qui ont mis à mal tout un pan de notre économie, l’interdiction de se déplacer au delà d’une certaine distance, les attestations,  les enterrements à la sauvette sans les familles, ces mêmes familles ne pouvant même pas dire adieu à leurs parents,  les muselières obligatoires, l’interdiction des hôpitaux, des cinémas, des restaurants et des bars aux non-vaccinés. Des tests de toutes sortes, Puis est venu le temps de la coercition vaccinale par le biais du pass sanitaire, les j ai envie d’emmerder les non-vaccinés, mais aussi les effets secondaires de ces vaccins mis sur le marché à la hâte, effets secondaires dissimulés. J’allais oublier l’affaire Benalla, Hulot,  la loi de moralisation jamais appliquée (surtout pour les membres de LREM) j’en passe et des meilleures. Ajoutons à cela une immigration massive et incontrôlée qui nous coûte les yeux de la tête.
Le deuxième quinquennat démarre sur les chapeaux de roues. Notre armée est dépouillée de son armement, de ses munitions et de son matériel au profit de l’armée ukrainienne. Nos centrales nucléaires sont presque toutes à l’arrêt faute d’entretien, grâce surtout aux écologistes, surtout ceux dont Macron aime s’entourer, ce qui fait que nous allons manquer d’électricité cet hiver, ainsi que de gaz.  Pour cette ressource, notre premier de la classe refuse le gaz russe et court en Algérie, notre ennemie héréditaire, pour mendier quelques mètres cubes.  Pas mieux pour le pétrole. Malgré les sanctions, la Russie continue à prospérer et l’UE, dont la France, s’enfonce dans le marasme et court à la faillite.
Ce premier quinquennat est une véritable «réussite». Le deuxième le sera probablement aussi. Les Français en sortiront exsangues, sauf les riches qui continueront à prospérer, et pour lesquels le marquis a supprimé l’ISF. Petit cadeau, suppression de la taxe audiovisuelle, ce qui va obliger les chaînes TV à allonger leurs plages publicitaires. Ainsi, les programmes, que je ne regarde plus, vont commencer à l’heure où les téléspectateurs vont se coucher. Idem pour la taxe d’habitation dont le montant sera reporté intégralement sur la taxe foncière. Oui, vraiment une réussite.
Si le sieur Macron veut laisser une trace dans l’histoire, qu’il ne se torture pas les méninges, c’est déjà fait.  C’est la même trace solide  que laissent  nos braves toutous sur nos trottoirs.

 785 total views,  4 views today

image_pdf

14 Commentaires

  1. « Macron veut laisser une trace dans l’histoire, paraît-il ». Qu’il se tranquillise, pour moi c’est fait depuis qu’il a congédié un certain haut gradé militaire, Pierre de Villiers qui, et c’est son devoir, avait alerté ce nabot de l’âme des coupures dangereuses drastique du budget de l’Armée. Depuis, il a amplement prouvé qu’il sème dans son sillage une matière brune et nauséabonde échappée de son fondement. Ce type méprisable me dégoûte chaque jour que Dieu fait.

  2. Je pense qu’il n’a pas beaucoup de souci a se faire son passage a atomisé la dette nationale !Il est amplement en tète de tous les Présidents et je pense que personne ne pourra faire mieux !

  3. En France, il a déjà laissé une trace, Manu !
    Rassurez le !
    Mon chien a repéré sa trace et ne manque d’y laisser une déjection à chacune de ses sorties !

  4. Le mégalomane, il restera l’éborgneur de GJ inoffensifs, l’emmerdeur des non vaccinés, l’empoisonneur à l’ARN, et le valet du labo américain Pfizer, ainsi que du président américain.
    Voilà ce qu’on retiendra de lui.
    Ah ! j’oubliais: la carpette des Algériens.

    • « Carpette » ?
      Il faudrait employer un autre mot, plus adapté au rapport réel entre Macron et le gouvernement algérien ! Mais la décence m’interdit de reproduire ici ce mot pourtant bien français.

  5. « …’un des soucis de Macron était de laisser une trace dans l’Histoire… » Il en laissera une, la même que sur une feuille de PQ d’occasion…

  6. Les élites ont peur de disparaitre, ils veulent qu’on mémorise leur histoire et qu’on occulte si possible celle du bas peuple, le réchauffement ne me fait pas peur, la mort ne me fait pas peur, la disparition du genre de civilisation que l’on a construit je m’en fous, cette civilisation est pourrie depuis des siècles par les élites, l’effondrement est la seule chose qui pourra nous sauver de tout ce délire et de celui qui s’en vient.

  7. Alors là qu’il se rassure il laissera une trace dans l’histoire, comme le plus grand traître et le plus grand salopard.

  8. Il en a déjà laissé une de trace dans la partie arrière de son slip ….a moins que ce ne soit pas la sienne ?

  9. Le Toutou des princes arabes et de Davos. Et « en même temps » pour les algériens et les turcs juste un chien .

Les commentaires sont fermés.