Isis

En Egypte, Isis, déesse de la vie,

on lui demande plus de donner son avis…

Tous les jours va battre ta femme !

Elle sait pour quoi, elle, l’infâme…

Et les ardeurs d’alla demeurent inassouvies…

PACO. Leur putain de modèle !

21/07/2022.

https://www.lemonde.fr/afrique/article/2022/07/20/choc-polemiques-et-voyeurisme-apres-le-meurtre-sauvage-d-une-etudiante-en-egypte_6135537_3212.html

 642 total views,  1 views today

image_pdf

6 Commentaires

  1. Lorsque les arabes auront compris qu’ils n’ont aucun autre choix que de respecter les femmes, leurs épouses, leurs femmes, qu’ils n’ont aucun autre choix que de ne plus les traiter en esclave, de les enfermer dans des tenues de fantômes, car il viendra un jour où les femmes musulmanes se vengeront sur leurs hommes, et ce seront les hommes musuls qui seront leurs esclaves. Nous sommes tous issue de la création, homme comme femme, et si nous avons tant de violence sur Terre c’est que les hommes ont maltraité les femmes, le font encore et aujourd’hui c’est l’inverse qui se commence, ce sont les femmes qui commencent à maltraiter les hommes… Ils faut stopper les religions, car tous les problèmes viennent de là… et appliquer sur la Terre entière les droits de l’homme

  2. Donc les arabes sont divinement assisté pour tabasser leurs femmes, ainsi pour leur dieu les femmes sont des punching ball.
    Nos dirigeants veulent que ce genre de dieu s’installe chez nous… Ne chercher plus d’où provient toute cette violence en France… de ces dieux qui n’ont aucune considération pour les femmes. Cela me fait penser lorsque Macron à Strasbourg entre les deux tours demanda à une femme voilée si elle était féministe, une de ces femmes tabassée qui n’a pas le droit d’être un humain encore moins une femme aux yeux des dieux de leur culte

  3. Au moins là-bas, le meurtrier a été condamné à la peine de mort.
    C’est la loi du Talion, un mort pour un mort, c’est radical contre la récidive.

  4. Autre variante, ne touche pas ta femme avec une rose, mais le fouet est autorisé.Ou encore, la femme est comme un tapis précieux, il faut la battre de temps en temps. Rapporté par mon père de retour d’Algérie. Les fidèles de Mahomet ont une conception très particulière du couple. Il n’y a pas longtemps, pas loin de chez moi, dans une jolie cité coupe-gorge, la police a débarqué chez un couple adorateur d’Allah. L’homme avait tabassé sa moitié. Les policiers ont voulu embarquer ce salopard. La femme s’est jetée sur les policiers et a griffé le visage de l’un d’eux. Ou elle est maso, ou elle avait peur de la suite, ou elle est conditionnée. Je n’ai pas la réponse.

    • A@Argo, la réponse, je te la donne : la femme est une musulmane, elle défend sa moitié contre les mécréants.
      Ce n’est pas la même mentalité. C’est pour cela que nous sommes toujours perdants face à ce dogme oriental.

Les commentaires sont fermés.