Elon Musk renonce à acheter twitter… un pas en arrière pour la libération ?

C’est assurément une mauvaise nouvelle pour nous… dans l’immédiat. Mais si l’homme le plus riche du monde décidait de créer un autre réseau social qui ferait concurrence à Twitter, ça pourrait sinon changer la face du monde, du moins y contribuer.

Difficile de comprendre et de savoir ce qui est sous l’échec de l’accord.

De vraies manipulations, de vrais mensonges de twitter pour entourlouper Musk et lui faire payer un prix injustifié ?

Rétropédalage de Musk  parce que achat le mettant en difficulté ? Ou parce qu’entre temps il a pensé à un autre projet ?

A suivre, le procès annoncé risque d’être croustillant…

 

Elon Musk a informé Twitter qu’il mettait un terme à l’accord de rachat du réseau social. Ses avocats font valoir que l’entreprise n’aurait pas respecté ses engagements, en ne fournissant pas certaines informations demandées.

Elon Musk, le patron de Tesla et SpaceX, a indiqué à Twitter le 8 juillet qu’il mettait fin à l’accord passé avec le conseil d’administration pour racheter le réseau social en raison d’informations «fausses et trompeuses» sur l’entreprise.

Dans une lettre publiée par le gendarme boursier américain, ses avocats assurent que Twitter n’a pas respecté ses engagements pris dans l’accord, en ne donnant pas toutes les informations demandées sur le nombre de faux comptes et spams. «Twitter n’a pas respecté de multiples clauses de l’accord et semble avoir donné des informations fausses et trompeuses sur lesquelles M. Musk s’est basé pour s’engager dans l’accord d’acquisition», indiquent les avocats dans la lettre, évoquant également des licenciements récents d’employés de Twitter et le gel des recrutements.

Twitter a répété à plusieurs reprises ces dernières semaines que le nombre de faux comptes sur sa plateforme était inférieur à 5%. Le multimilliardaire et son équipe estiment que le réseau ment, et que cela affecte la viabilité et la valeur de la société.

Depuis des semaines, les experts se demandaient si Elon Musk cherchait à retirer son offre ou à renégocier le prix à la baisse.

Twitter annonce une action judiciaire

En mettant fin à son engagement de racheter Twitter, l’homme d’affaires s’expose à des poursuites judiciaires conséquentes. Les deux parties se sont engagées à verser une indemnité de rupture pouvant aller jusqu’à un milliard de dollars dans certaines circonstances.

Le président du conseil d’administration (CA) de la plateforme, Bret Taylor, a d’ailleurs affirmé que l’entreprise allait engager une action en justice pour «faire respecter l’accord» de rachat. Le patron de Twitter a déclaré, sur ce même réseau social, que le CA était «déterminé à conclure la transaction au prix et aux termes convenus» et entendait bien l’emporter devant les tribunaux.

https://francais.rt.com/economie/99776-elon-musk-met-fin-accord-rachat-twitter

 790 total views,  1 views today

image_pdf

5 Commentaires

  1. ça se tient, s’il y a procès, l’enquête révélera tout ce que Twitter a voulu cacher.

  2. Bonjour!

    Pas trop de temps, mais je suis de très près ce qu’il se passe entre Musk et Twitter.

    Ce qu’il vient de se passer, c’est tout simplement un échec et math EN FAVEUR de Musk (et de NOUS).

    Musk, avec sa stratégie contre Twitter, a révélé AU MONDE ENTIER le vrai visage de manipulateurs de la plateforme ET des « mondialistes », AINSI que leur offensive contre NOS liberté.

    Tout se passe comme prévu.
    Tout ce que Musk fait, il le fait intelligemment; mais d’une façon que seul un riche est capable de faire. (NOUS ne pouvons évidemment pas prétendre acheter Twitter!)
    (Il semble évident que Musk travaille avec Trump.)

    Twitter, en faisant un procès à Musk pour le forcer à acheter la plateforme, va devoir dévoiler leurs propres manipulations (soit les infos que Musk exige sur les robots) PUBLIQUEMENT.
    Musk va donc avoir ce qu’il veut. Les mensonges perpétrés par Twitter pour manipuler l’opinion des gens seront forcément dévoilés au monde entier!

    On peut dire bravo ET merci à Musk.
    (Dévoiler Twitter et les mondialistes au monde entier n’est pas « un pas un arrière pour la libération » : c’est TOUT le contraire!)

Les commentaires sont fermés.