Du jamais vu : plus d’essai clinique exigé pour les nouvelles doses de rappel Covid!

Pour le moment c’est aux Etats-Unis, mais on a payé pour savoir que  tout ce qui est décidé aux USA est aussitôt copié par Macron et transposé chez nous, notamment grâce à l’aval de la sorcière Der Leyen…

Ainsi, non contents de s’asseoir sur l’inefficacité du vaxxin, non contents de s’asseoir sur les effets secondaires, les voilà qui zappent les essais cliniques pour les rappels… Comme c’est commode ! On sait que plus on a de rappels (boosters en anglais) plus on a de chances d’avoir des effets secondaires… et hop ! Pas de trace… puisque les essais cliniques des vaxxins seront courts, limités dans le temps… On s’appuiera que les premiers essais faits 2 ou 3 ans auparavant ou bien sur les essais faits sur les animaux… Ben voyons ! Un pays qui autorise à vaxxiner les enfants dès l’âge de 6 mois est  foutu.

Cela s’appelle la dictature sanitaire…

Pour quoi se gêner puisque medias, politiques et même peuple se couchent ?

La FDA n’exigera pas de longs essais cliniques pour les boosters COVID-19

Selon un rapport de Reuters, les futurs rappels de vaccins COVID-19 n’auront pas à passer par un long processus d’essai clinique traditionnel pour obtenir une autorisation d’utilisation d’urgence aux États-Unis. Un responsable de l’agence, s’adressant à la publication aujourd’hui, a déclaré que la Food and Drug Administration (FDA) des États-Unis s’appuiera plutôt sur les données des essais sur les vaccins développés plus tôt dans la pandémie pour lutter contre des variantes de virus spécifiques ainsi que sur les données de fabrication pour déterminer s’il faut effacer boosters pour l’administration. Des études précliniques sur des animaux et des données de sécurité pourraient également être utilisées, a déclaré le responsable.

Comme le note The Verge dans sa couverture de l’actualité, la variante COVID-19 connue sous le nom d’omicron s’est ramifiée en plusieurs sous-souches depuis son émergence à la fin de l’année dernière, y compris BA.4 et BA.5. La FDA encourage les producteurs de vaccins à cibler BA.4 et BA.5 – les lignées les plus répandues aux États-Unis. Mais les boosters actuellement testés ciblent une version antérieure d’omicron appelée BA.1.

Les boosters ciblant BA.1 sont toujours efficaces contre BA.4 et BA.5, selon les premières données de Moderna et Pfizer/BioNTech. Mais la réponse immunitaire qu’ils génèrent contre les nouvelles lignées est plus faible que la réponse contre BA.1. Pfizer développe également des boosters spécifiques aux BA.4 et BA.5, qui en sont aux premiers stades des tests.

De nouveaux boosters devraient être disponibles à l’automne. On ne sait cependant pas combien de personnes éligibles les rechercheront. Aux États-Unis, plus de 78% de la population a reçu au moins une dose de vaccin COVID-19. Mais il s’est avéré être un immense défi d’obtenir des doses ultérieures pour les adultes, une étude montrant que jusqu’à 50% des personnes n’ont pas reçu de vaccin de suivi – ou de vaccins – dans l’année suivant leur premier.

Avec omicron, près de 60 % ont été infectés pendant la pandémie, selon des statistiques publiées en avril par les Centers for Disease Control and Prevention des États-Unis. Actuellement, les hospitalisations nationales dues au COVID-19 se situent en moyenne autour de 1 400 à 10 500, avec des décès oscillant entre 1 300 et 4 600.

Dans un développement encourageant cette semaine, les vaccins COVID-19 ont été autorisés pour les enfants dès l’âge de 6 mois.

The article is in English

https://fr.postsus.com/coronavirus/678990.html

 1,093 total views,  1 views today

image_pdf

13 Commentaires

  1. Il faut avoir arrêté de réfléchir pour ne pas comprendre, avec le recul, que ces prétendus vaxxins n’en sont pas et ne fonctionnent pas du tout pour le but affiché.

    Il faut avoir arrêté de réfléchir pour ne pas comprendre que le covid est un virus bénin, pas plus dangereux qu’une grippette ou qu’un rhume pour 99% des gens.

    Il en résulte que le vaxxin ne sert à rien, et que c’est au minimum claquer des milliards par la fenêtre – point que l’on oublie opportunément de rappeler! Le vaxxin , c’est pas gratuit!

    Et il faut refuser de réfléchir pour ne pas voir que ce prétendu vaxxin qui ne sert à rien est en plus dangereux, il tue et blesse des dizaines de milliers de gens. Tout le monde connaît des gens autour de soi, des proches ou des proches de proches qui sont morts ou on eu des accidents graves. En ce qui me concerne, j’en connais au moins 6. Aucun mort du covid! Et pourtant les 2/3 des mes connaissances l’ont eu (moi-même 2 fois). La plupart double ou triple vaxxinés!

  2. Surtout pas sur les « rapatriés » ( es) de Syrie. On est en démocratie nous et on a des valeurs quoi en Europe ! La peine de mort ne fait pas partie du catalogue de nos vaaaaleeeurs. Out çà fait du bien de le dire

  3. Ce que je ne comprends pas c’est que des adultes qui devraient avoir l’esprit ouvert et un minimum d’instruction pour la « comprenance » se fasse avoir et même sacrifient leurs enfants !

  4. C’est la jurisprudence Mengele du nom de ce grand docteur que les américains du président Bidon remettent à l’honneur !

  5. Les boosters COVID-19 boostent UNE CHOSE : les maladies et la mort. Si vous avez été vaxx ces derniers temps : faites vous tester pour le SIDA : PO-SI-TIFS …

  6. Il ne faudra en aucun cas se plier à cette folie, c’est tout. Certains cèderont mais dans les faits il n’y en a pas tant que ça, les gens commencent à savoir et je l’entends. Certains sont même prêts à quitter leur travail.

    • J’ai lu sous la vidéo du PROF PERRONE qu’un pharmacien avait démissionné et qu’il avait honte pour ses collègues et médecins qui continuaient à vacciner !
      Vidéo du Prof Perrone  » LE REVEIL DEUX ANS APRES  » du 30/6/22 : https://youtu.be/6-Kw-RGZ3xw , 571 160 vues

      • Oui, c’est bien ce que je ressens, le vent tourne…. Merci pour la video !

  7. La cause animale sera soulagée, les compagnons à poils passeront aux essais piqures après nous. Puisque cela fait un an et demi qu’il y a eu des cobayes.

    • Photo de 2 souris : L’une interroge l’autre  » Est-ce-que tu va te faire vacciner ? « . L’autre de répondre  » T’est folle, ils n’ont pas encore terminé les essais sur l’homme ! « 

  8. Les meurtriers mettent les bouchées doubles. C’est qu’il en faut du pognon pour tous ces salopars qui en ont jamais assez. Quand au peuple si il s’en sort, tant pis, c’est qu’il aura eu de la chance.

1 Rétrolien / Ping

  1. Dictature sanitaire – Du jamais vu : plus d’essai clinique exigé pour les nouvelles doses de rappel Covid !! | Espace détente, poésie, judaïsme et lutte contre la désinformation

Les commentaires sont fermés.