Le successeur de Raoult, médecin de l’IHU, sera-t-il un homme libre ou un lèche-cul ?

On saura très vite si Fournier est à la hauteur de son prédécesseur, non seulement scientifiquement, mais au niveau de l’éthique, du serment d’Hippocrate… Saura-t-il lutter contre vents et marées comme le Professeur Raoult ou bien se couchera-t-il devant les politiques et autres pseudos conseils scientifiques ou assassins comme Raoult ?

En tout cas je n’oublierai pas que le pouvoir a mis Raoult en retraite d’office, alors que c’est l’un de nos plus éminents scientifiques/médecins qui aurait pu et dû continuer à nous être utile, ô combien. Pas d’oubli, pas de pardon.

Succession de Didier Raoult: le professeur Pierre-Edouard Fournier proposé par le comité

Un comité présidé par Louis Schweitzer avait la mission épineuse de déterminer le meilleur choix pour la succession du Pr Didier Raoult, prévue pour la fin de l’été prochain : dans un communiqué publié ce jour, il annonce qu’il a proposé la nomination du profeseur Pierre-Edouard Fournier au poste de directeur de l’IHU-Méditerranée Infection.

« Cette proposition est faite, après que le Comité a procédé à un large examen des personnes, candidates ou non, pouvant avoir les qualités nécessaires pour diriger l’IHU, puis à l’audition des candidats qu’il avait retenus », précise le communiqué.

Yolande Obadia, présidente du conseil d’administration de l’IHU, présentera la proposition de Louis Schweitzer au conseil d’administration qui se réunira le 13 juillet prochain : « la nomination devrait intervenir à l’issue de cette réunion », indique l’IHU.

Interrogé par Libération sur le fait de ne pas avoir pu choisir lui-même son successeur, le professeur Raoult s’était récemment exclamé : « Si tout le monde n’était pas devenu fou, on aurait pris le plus compétent en interne, à l’IHU. Le mieux, c’est quand même quelqu’un qui connaît la maison. »

Cinq candidats étaient en lice dans la dernière ligne droite, selon la Provence. Finalement, c’est bien un choix en interne qui l’emporte (un autre professeur de l’IHU avait aussi été retenu pour les auditions) : responsable d’une équipe de surveillance épidémiologique et moléculaire des maladies infectieuses, le professeur Fournier, qui s’occupe aussi de séquençage et de la biobanque de l’IHU, avait dirigé le laboratoire de diagnostic PCR du Sars-Cov2 pendant l’épidémie. Il avait raconté dans une vidéo publiée sur la chaîne de l’IHU en juin 2020 comment cet effort scientifique et logistique s’était mis en place, avec une inventivité et un déploiement de moyens considérables. Une prouesse qu’il avait détaillée dans une nouvelle présentation avec Elsa Prudent en août 2020 :

Pierre-Edouard Fournier avait passé sa thèse sous la direction du Pr Raoult en 1999 : elle était consacrée à l’étude des rickettsioses. « Il a présenté un projet qui conduit à un changement profond de l’IHU« , a déclaré Louis Schweitzer à l’AFP.

Interrogé, un professeur de l’IHU salue ce choix, qu’il estime être un changement dans la continuité : avec un vrai bagage de chercheur reconnu, une expérience de la maison, de la gestion de projets et des hommes, un projet à la hauteur des ambitions de l’IHU, Pierre-Edouard Fournier a le bon profil, juge-t-il, notant en particulier que sa personnalité plus « consensuelle » pourra aider à recréer des liens apaisés avec l’AP-HM (Assistance publique-Hôpitaux de Marseille), organisme de tutelle avec qui les relations s’étaient notoirement tendues.

Le professeur Fournier aura la lourde tâche de succéder à Didier Raoult, qui a fondé cet institut et quittera son poste de directeur, mais dont l’empreinte demeurera. Sur l’une des fresques peintes le long de l’IHU, on lit : « On craint dégun (personne, ndlr) ». Pierre-Edouard Fournier changera certainement de style et de mode de fonctionnement, mais devra composer avec l’héritage de ce fleuron du soin et de la recherche sur les maladies infectieuses.

https://www.francesoir.fr/societe-sante/succession-de-didier-raoult-pierre-edouard-fournier

 741 total views,  2 views today

image_pdf

3 Commentaires

  1. Raoult était en roue libre depuis longtemps (signature de papier à la chaine, papier sans grande valeur scientifique): seul les non scientifiques osent encore dire qu’il était l’un de nos plus éminent scientifique. Rien que sa réinvention de la loi de grand nombre en statistique décrédibiliserait n’importe qui.
    Sur l’épidémie COVID, il a décrédibilisé totalement son institut au niveau national et international: dans la catégorie grand scientifique, il est du niveau de Séralini et ses études démontrés comme bidonnées, ou d’un Montagnier qui a eu le prix Nobel en tant que chef de service et qui soutient la mémoire de l’eau.

  2. le professeur Pierre-Edouard Fournier est-il un éminent scientifique pragmatique et incorruptible ou un coin de la macronie pour démolir l’œuvre de l’IHU. L’avenir nous le dira…

  3. Faut pas rêver .Quand le chat n’est pas là, les souris dansent.🐹

1 Rétrolien / Ping

  1. Le successeur de Raoult, médecin de l’IHU, sera-t-il un homme libre ou un lèche-cul ? | Espace détente, poésie, judaïsme et lutte contre la désinformation

Les commentaires sont fermés.