Aux sources de l’Union dite « européenne », il y a aussi les Gauchistes allemands…

Philippe de Villiers a écrit des livres pour expliquer les sources nazies de l’Union dite  européenne.

Vérités tellement dérangeantes qu’elles ont même été écartées par Chevènement.

Mais il est une source plus directe à l’Union dite européenne : c’est l’extrême-gauche allemande des années 60-70.

On ignore pratiquement tout, en France,  de cette cruelle  extrême-gauche allemande …

Je me souvenais que des Gauchistes allemands avaient trié des juifs,  revenus des camps, lors de la prise d’otages d’Entebbe : je l’avais lu à l’époque.

J’avais été très abasourdi d’apprendre, dans un documentaire récent d’Arte consacré à l’antisémitisme, que  l’extrême-gauche allemande avait incendié une maison de retraite juive, entraînant la mort de sept pensionnaires.

J’ai poussé un peu mes recherches et j’ai appris que cette même extrême-gauche avait  incendié une synagogue de Berlin, le 9 novembre 1969, date anniversaire de la Nuit de Cristal.

Cet attentat avait commis par le groupe  « Tupamaros West Berlin » : j’ai retrouvé, sur Amazon,  un livre écrit par un de ses ex-militants « Bommi » Baumann.

Dans ce livre, datant de 1976, Baumann revendique même  l’incendie de la synagogue avec cynisme.

Où veux-je en venir ?

Ces brutes gauchistes allemandes ont été, massivement, par la suite, repeintes en vert.

Et ce sont les Verts allemands qui donnent le « la » de la politique européenne depuis 40 ans, de ce qu’il est permis de penser, de ce qu’il faut penser.

Leur correspondant le plus emblématique en France est bien connu : c’est Daniel Cohn-Bendit.

Et plus généralement l’organisation écologiste « française » Europe-Ecologie-les Verts (EELV).

Ce n’est donc pas un hasard si le livre de Bommi Baumann est préfacé et même « soutenu » (sic) par Cohn-Bendit.

A la génération nazie  allemande de la guerre, a succédé la génération gauchiste allemande des années 60-70, repeinte en vert dans les années 80 : elle est toute aussi malfaisante.

C’est, donc,  de cette double filiation  allemande, nazie et gauchiste, qu’est issue l’Union  dite européenne que nous connaissons.

C’est cette génération  qui parle par la voix d’Ursula von der Leyen.

C’est elle qui a le culot de  nous dicter le Bien que ce soit  en matière d’immigration ou de politique étrangère avec la Russie.

C’est à elle qu’est soumis l’extrême-centre macronien…

 998 total views,  1 views today

image_pdf

5 Commentaires

  1. Tous des rejetons du NSDAP où est née l’idée de Das Neue Europa, la Nouvelle Europe qui n’était autre que les balbutiements de l’UE que nous connaissons et dont le premier président, Walter Hallstein, était un ancien nazi. Les emblèmes de leurs plus ardents défenseurs, les antifas, rappellent beaucoup les emblèmes nazis et leurs méthodes également…

  2. Je l’ai toujours dit que les nazis n’étaient pas morts et même qu’ils sévissent en ce moment pour la destruction économique de notre pays. destruction de notre industrie,
    de nos usines, de nos entreprises etc. Les français seront à terme tous au chomdu. Méééé le principal responsable de notre pays qui obéit à ces nazis à été réélu. La majorité des français sont des veaux comme en 40.

  3. En 1968, mon père,encore militaire de carrière, préconisait de fusiller Cohn -Bendit. On aurait dû l’écouter.

    • Le pire, c’est qu’il foutait le bordel à Paris sans être inquiété alors qu’il était boche.
      Il n’a été que double-nationalisé en 2015 par hollande.
      Normalement, en 68 il aurait dû être expulsé à coup de pied au cul.
      La même saloperie que BHL.

1 Rétrolien / Ping

  1. An den geistigen Wurzeln der sogenannten „Europäischen“ Union stehen auch die deutschen Linken… – Jihad Watch Deutschland

Les commentaires sont fermés.