Finkelkraut : Mélenchon, c’est l’anticapitalisme et l’islam fondamentaliste

Synthèse d’Alain Finkelkraut :

« La radicalité de La France Insoumise c’est d’abord l’anticapitalisme. C’est aussi la soumission à l’islam fondamentaliste ».

 


Alain Finkelkraut conclut : « Jean-Luc Mélenchon mise sur le Grand remplacement pour accéder au pouvoir » :

Mélenchon mise sur la démographie, qui est implacable, pour jeter aux ordures la République et mettre autre chose à la place.

On peut dès lors se poser la question : la France suivra-t-elle le même chemin que l’Iran ?

A cette question, nous répondons bien entendu que l’Histoire n’est jamais écrite d’avance. On peut en tout cas parier que la lutte contre l’islamisation va prendre une importance inédite dans le débat public dans les temps prochains.

Mélenchon et les naïfs de LFI devraient relire l’histoire de la révolution islamique et les regrets des marxistes qui ont aidé à porter l’islam au pouvoir.

La gauche, très enthousiaste au début, misait sur l’islam contre le régime capitaliste du Shah :

Ce calcul s’est évidemment révélé catastrophique :

 

 

 

 646 total views,  2 views today

image_pdf

3 Commentaires

  1. Finkielkraut retrouve un tant soit peu de courage.
    C’est bien mon bonhomme ! Montre ce que tu sais faire.

  2. Il a du courage Finkielkraut. Il faut oser dire que la France insoumise, c’est l’anticapitalisme, et l’islamogauchisme. Il y a peu d’intellectuels, qui osent comme lui.
    Quand on dit que la Gauche a abandonné le peuple, Mélenchon c’est plus qu’une caricature.
    Comment il a ouvertement courtisé, l’électorat musulman, c’en est révoltant.
    Il reste encore quelques intellectuels, comme lui et Onfray, mais les autres,……

  3. la gauche, son idéologie dévoyée et son aveuglement mortifère : tout un programme qui ne cesse de se perpétrer

Les commentaires sont fermés.