Aux USA, les Américains fuient en masse les états démocrates !

Source de l’illustration, Rallye de Trump samedi 23 avril, il piétine la fourmilière ! Voir video ici.

Ce qui se passe aux Etats-Unis est très intéressant… et peut-être que, à terme, on assistera à quelque chose du même genre en France ?

 Il y a maintenant 2 Amériques, la bleue et la rouge. Je ne voudrais pas vivre dans les Etats bleus (démocrates) qui ressemblent plus ou moins à la France (toutefois pas autant islamisés, loin s’en faut pour le moment) ; par contre, les problèmes sont rares dans les Etats rouges (républicains), la Floride et le Texas en tête, à part quelques exceptions comme la ville d’Austin au Texas à municipalité démocrate.

26 Etats rouges, par l’intermédiaire de leurs gouverneurs, lancent une poursuite contre Biden pour sa politique de frontières ouvertes, en particulier la frontière Sud avec le Mexique qui devient une horrible catastrophe. Le Texas et l’Arizona résistant par tous leurs moyens disponibles, mais sans l’aide fédérale, c’est un travail de Titan impossible à totalement résoudre.

Les démocrates commencent à se fâcher pour 2 raisons, la première n’étant pas l’immigration elle-même, mais étant l’approche des élections partielles qu’ils sont convaincus que la politique de Biden va permettre aux républicains de reprendre les commandes…A titre d’exemple, et il y en a bien d’autres, les communautés à majorité hispanique, au sud du Texas le long de la frontière, ont toujours été à forte majorité démocrate. Ce n’est plus le cas. Aux derniers sondages, seuls 26 % des hispaniques restent encore démocrates. Des maires de ces communautés ont changé de parti face à l’abandon par le gouvernement Biden. Le mouvement est important et c’est l’affolement dans le camp démocrate. Novembre, c’est loin… Si les élections avaient lieu maintenant, ce serait un tsunami républicain, certains suggérant qu’après reprise de la majorité à la Chambre des représentants, Trump devrait devenir le « Speaker » de cette chambre. Ensuite ce serait la destitution (Impeachment) de Biden et de Kamala Harris, ce qui ferait que ledit Speaker, de par la loi, deviendrait président…

Ça bouge, ENFIN. Le gouverneur du Texas, Greg Abbott, a récemment passé des accords avec 4 gouverneurs du Mexique pour que ces derniers empêchent les immigrants (venant, aux dernières nouvelles, de 140 pays) de passer aux États-Unis. Trump a fait un de ces incroyables rallyes dans l’Ohio hier soir, (voir la video donnée sous. l’illustration de l’article)..

Mais ne vendons pas la peau de l’ours, attendons novembre.

 

 1,038 total views,  1 views today

image_pdf

4 Commentaires

  1. Je souscris à l’analyse mais les choses sont quand même un peu plus nuancées quand on compare états républicains et démocrates.

    Les états du vieux Sud, acquis aux Républicains, ont quand même une importante population afro-américaine qui peut poser problème dans les quartiers urbains où elle est concentrée, la différence avec les états démocrates étant que la police a le droit d’agir là-bas.

    Quant au Texas et l’Arizona, ils ont effectivement une large proportion de latinos qui votent de plus en plus républicains au grand dam des démocrates qui les ont faits venir dans l’espoir qu’ils votent pour eux.

    À l’inverse, vous avez aussi des états démocrates plutôt tranquilles comme le Vermont et le New Hampshire, car ils sont plus ruraux et il n’y a quasiment que des blancs.

  2. Le politologue Alexis Cossette annonce la même chose pour les « mid-terms » depuis un an.sur « Radio Québec ».

  3. Pourquoi? Parce que nos grandes villes, j’irai même jusqu’aux moindres bourgs de campagnes, sont islamisées jusqu’au trognon grâce à Macron Darmanin, LREM et compagnie, friands de foules violentes, bigarrées et interlopes! Et aussi de tous les électeurs de Macron qui lui ont donné un chèque en blanc pour continuer sa politique pourrie. À Noël, mieux vaudrait s’offrir un 7,65mm plutôt que des bougies et un nounours! Enfin ce que j’en dis…

Les commentaires sont fermés.