Les dirigeants des entreprises du CAC 40 ont reçu plus de 2 millions de primes en 2021… salaud de Macron !

Article destiné à la journée du 23 avril, mis en ligne le 22 au soir pour respecter la « trêve électorale ».

En 2021, les dirigeants des entreprises du CAC 40 ont perçu des rémunérations moyennes de 8,7 millions d’euros. Carlos Tavares, patron du groupe automobile Stellantis (Peugeot-Citroën, Fiat…) devrait percevoir 19 millions d’euros.

La rémunération des dirigeants des entreprises du CAC 40, portée par des primes exceptionnelles, a atteint 8,7 millions d’euros en moyenne en 2021. Du jamais vu, selon des données publiées le 20 avril par l’entreprise spécialisée dans les sociétés cotées européennes Scalens.

Comprenant une part fixe et une part variable, la rémunération de ces dirigeants a été multipliée par deux sur un an, et a augmenté de 60% par rapport à 2019, selon les chiffres compilés. Le montant des émoluments perçus est nettement plus important que les 5,4 millions d’euros en moyenne attendus en août 2021 par Scalens, qui portait alors le nom de l’Hebdo des AG, avec le cabinet d’avocats Avanty.

Symbole de cette envolée, le directeur général de Stellantis Carlos Tavares (Peugeot-Citroën-Fiat…) devrait toucher 19 millions d’euros pour l’exceptionnelle année 2021, selon le groupe. Le 15 avril, une majorité d’actionnaires a voté – à titre consultatif – contre la politique salariale du constructeur.

La partie fixe a augmenté de 19% car «la nouvelle garde» de ces dirigeants arrivés «se paie beaucoup plus cher», selon le rapport. Les volets variables ont encore plus progressé, lors d’une année où les entreprises du CAC 40 ont approché les 160 milliards d’euros de bénéfices, selon un calcul de l’AFP. Un record dans la vague de la forte reprise économique.

2,1 millions d’euros de primes exceptionnelles en moyenne par dirigeant

Les primes exceptionnelles ont atteint 2,1 millions d’euros par dirigeant en moyenne en 2021. Par ailleurs, pour les variables non financières (parité hommes-femmes, inclusion de travailleurs handicapés…), les sociétés ont défini des critères jugés «trop faciles» par les investisseurs, selon le rapport.

En 2022, Scalens prévoit que les salaires fixes resteront stables. Les variables cibles ont été relevées de 10% mais «elles seront plus difficiles à atteindre», dans un contexte de croissance ralentie. «D’où l’insistance pour garder les primes exceptionnelles», note la plateforme.

https://francais.rt.com/economie/97998-dirigeants-cac-40-nont-jamais-ete-aussi-bien-remuneres-quen-2021

 782 total views,  2 views today

image_pdf

2 Commentaires

  1. Les seules personnes qui ont droit à l’estime de ce salaud de Macron sont les grands patrons les actionnaires du CAC 40, et bien sûr les muz qui viennent nous égorger, tout le reste ce ne sont que des gens qui ne sont « rien »(sic). Mais il y a encore des abrutis qui voteront pour cette ordure…

1 Rétrolien / Ping

  1. Les dirigeants des entreprises du CAC 40 ont reçu plus de 2 millions de primes en 2021… salaud de Macron ! | Espace détente, poésie, judaïsme et lutte contre la désinformation

Les commentaires sont fermés.