Macron a coulé Renault avec ses sanctions imbéciles

……………………………Renault Arkana, un SUV Coupé pour la Russie

Quelles qu’en soient les raisons !

Renault se voit privé de son deuxième marché !
2 ou 3 milliards d’investissements qui vont partir en fumée… et que récupèreront les Russes ! 
Belle opération !!! Le travail de Carlos Ghosn, quoiqu’il y aurait par ailleurs, est littéralement démoli… comme celui de son remplaçant !

 

Renault quitte la Russie : chronique d’un départ en catastrophe

Nabil Bourassi –

Poussé dans ses retranchements, Renault a fini par céder en annonçant mercredi soir la suspension de ses activités en Russie et la possibilité de se désengager du constructeur russe Avtovaz. Un scénario inimaginable il y a encore un mois et qui se solde par une perte financière colossale. Récit d’un mois où tout a basculé.

C’est jour de fête à Boulogne-Billancourt ce 18 février. Luca de Meo, le directeur général du groupe Renault, s’apprête à annoncer à la presse et à l’ensemble de la communauté financière des comptes de résultats miraculeusement bons dans un contexte pourtant défavorable avec la pénurie de semi-conducteurs, la hausse des prix des  matières premières, ou encore la baisse des marchés. Tous les voyants sont au vert : cash flow, profit opérationnel, résultat net…

Tout semble sourire à ce nouveau Renault que l’Italien, arrivé en juillet 2020, est parvenu à remettre sur les rails en un temps record. Le groupe automobile français est même prêt à enclencher une nouvelle étape dans son plan de reconquête : l’international. Dans les couloirs du siège, on prépare le lancement imminent de trois nouveaux modèles en… Russie. Ces modèles sont fin prêts, et certains cadres préviennent les journalistes de l’imminence d’une grande opération de lancement à Moscou même.

Inimaginable…
Renault est à des années-lumières d’imaginer qu’une semaine plus tard, le président russe enverrait ses troupes en Ukraine… C’est tout juste si Luca de Meo est interrogé sur les conséquences d’un embargo sur la production russe. Il assure alors que la forte localisation des approvisionnements des usines de Renault, à plus de 90% explique-t-il, protègera les activités russes. Sauf que la crise du Covid a montré qu’il suffisait qu’une seule pièce manque pour paralyser pendant plusieurs semaines une usine.

A ce moment de l’Histoire, personne chez Renault (comme ailleurs puisque le monde entier a été surpris par la tournure géopolitique des événements en Ukraine) n’envisage le pire. D’autant que la Russie représente des enjeux industriels colossaux pour le groupe français. C’est d’abord le rachat d’Avtovaz, le fabricant des célèbres Lada, dans lequel le groupe détient 63% du capital. Depuis dix ans, plusieurs milliards d’euros ont été injectés dans la modernisation des usines, puis la refondation d’une nouvelle gamme… Renault a commencé à tirer les premiers fruits de ses investissements avec un premier exercice profitable en 2021.

Le groupe s’attendait à ce que la Russie, son deuxième marché mondial en volume, monte désormais en puissance dans la contribution aux profits du groupe. Avec la nouvelle gamme que Renault s’apprêtait à lancer, Luca de Meo voulait appliquer sa nouvelle formule visant à privilégier la création de valeur, c’est-à-dire augmenter la profitabilité unitaire par rapport à une stratégie de volumes. Pour Renault, le levier était alors perçu comme immense.

Un déni ?
Puis la guerre survint, et son cortège de sanctions internationales mais qui semblent préserver, sur le papier du moins, la légalité des opérations de Renault en Russie. « Nous resterons toujours en conformité avec les sanctions », a toujours expliqué Renault. Même le scénario d’une nationalisation russe n’est pas pris au sérieux : le pays de Vladimir Poutine ne serait pas capable de poursuivre les opérations industrielles, veut-on croire à Boulogne-Billancourt.

Au siège de Renault, on frôle le déni car en réalité, le groupe automobile a moins de raisons que d’autres entreprises françaises de rester en Russie compte tenu de la nature de son premier actionnaire, l’Etat français (15% du capital) et qui est largement engagé dans les sanctions contre Moscou. Les déclarations du président Ukrainien en visioconférence à l’Assemblée Nationale, désignant Renault, parmi d’autres, « sponsors de la machine de guerre russe (…) qui tue des enfants », puis celles de son ministre de affaires étrangères appelant à un boycott mondial de Renault a achevé la direction du constructeur à trancher dans le vif.

Pertes et profits
Un conseil d’administration réuni dans la soirée de ce mercredi 23 mars, a acté la fin de l’aventure russe. Et de préciser qu’il « évalue les options possibles concernant sa participation dans Avtovaz ». Autrement dit, Renault prépare son retrait de Russie, et passe ses lourds investissements autant en cash qu’en ressources humaines (ingénieurs, transferts technologiques…) par pertes et profits.

Le préjudice s’élève à plusieurs milliards d’euros, trois milliards si l’on en croit la valeur comptable inscrite dans les comptes de 2021. Bien plus si on projette les profits prévus sur les dix prochaines années, additionnés aux investissements des dix années précédentes. Colossal !

Au passage, Renault abandonne son objectif d’une génération de trésorerie d’un milliard d’euros cette année, et baisse d’un point son objectif de marge opérationnelle (3%). Une annonce qui ne devrait pas stopper la chute du titre qui a déjà perdu 21% en Bourse depuis un mois…

 

Quoiqu’ils pensent de leur embargo, comme suite à celui de 2014, la Russie en ressortira gagnante !
Les Européens, dont les Français, seront les grandes perdants !
Complément
O lira avec intérêt l’article de Challenges au titre très explicite :

Sans la Russie, Renault redevient un « petit » constructeur européocentré

https://www.challenges.fr/automobile/actu-auto/sans-la-russie-renault-redevient-un-petit-constructeur-europeocentre_806429

 897 total views,  5 views today

image_pdf

20 Commentaires

  1. beau bilan de l’homme qui détestait la France, secondé par le ministre de l’Economie le nul des dernières décennies!

  2. Il veut finir de transformer la francabia en désert pour ses chéris.

  3. Encore une belle entreprise française qui va couler gr$ace à notre économiste grand cru.
    Mais les Français ne sont pas en reste, ils en redemandent, d’ailleurs Décathlon s’en va aussi.
    Une pétition demandant le départ de TOTAL recueille 72OOO signatures, alors qu’une autre pétition nous apprend que la Société Générale a gelé des comptes de particuliers russes, des étudiants notamment qui ne peuvent plus manger.
    Figurez vous que cette pétition ne recueille que 1000 signatures.
    Je me demande si les Français ne méritent pas ce qui leur arrive, et si le minus ne va pas être réélu.

  4. Non seulement Renault se barre, donc pertes énormes, mais depuis que la Russie a décidé d’imposer le rouble comme paiement pour la livraison de gaz, nos pleurnicheuses européennes osent accuser les Russes de violation du contrat. Doit-on rappeler à l’EU et au regard du droit international, que des sanctions votées à l’encontre d’un pays sont illégales sans une résolution l’ONU. Vraiment ces Occidentaux n’ont honte de rien, mais encore une fois, personne n’est dupe « le Roi est nu ». Maintenant, je me demande de quelle manière les Allemands qui dépendent à hauteur de 30%-40% du gaz russe, les pays Baltes à hauteur de quasi 100% du gaz russe, vont-ils se procurer une alternative ? C’est une chose de faire fonctionner la planche à billet virtuel, mais contourner la réalité de ce monde, à savoir que le gaz russe n’est pas virtuel, Par quelle magie cela va-t-il se produire.

  5. Ces sanctions sont également une guerre que fait l’Occident contre les camarades travailleurs Russes.

    • Les camarades travailleurs russes…Il est certain que par rapport aux traine savates français, on peut affirmer qu’ils savent ce que travailler signifie !

  6. L’étron en marche n’en n’est à son coup d’essai, il nous sort sa panoplie de maitre en débilités en tout genre. Il y a-t-il quelque chose en France qu’il n’ait pas détruit? Même la laïcité qui était un des fondements de la république est en train de disparaitre. Dans certaines de nos villes des hurlements de muezzins, le font savoir. l’appel à l’akbar troublera cinq fois par jour la tranquillité de nos villes!!! Mais pas une députasse pour exiger la paix dans nos rues. Les hystéries coraniques sans être encadrée par la charia, ne peuvent que nuire à tous; et ce, compte tenu qu’avec l’étron en marche, et ses projets avec les immigrés coraniques, la France est en passe de crever d’une musulmerderie dysentérique. Marseille en est toute barbouillée.

  7. Les pertes financières, la ruine des économies(et des épargnants), la faillite des banques mondiales… c’est justement le but ultime de toutes les pourritures qui dirigent le N.O.M. Et de Supermacro, leur pantin.
    Arriver au total remplacement des populations n’est pas le but ultime, il y participe. C’est l’économie mondiale qu’ils sont en train de détruire… volontairement. C’est ainsi que la Russie étant une écharde au travers de leur projet devait-être mondialisée. Sauf que… il y a Poutine, et ça les fait bien ch… Donc, il fallait s’en débarrasser. Et l’Ukraine du crétin Zélinsky était programmée pour y arriver. Sauf que… il y a Poutine!

  8. si il n’y avait que renault…
    la mignonnette petite macrounette est en train de couler auchan leroy merlin et décathlon
    résultat entre autres 10 % en plus chez auchan et ce n’est qu un début

    • @ gerard laborde
      Aux toites dernières nouvelles, Auchan refuse de se plier aux diktats du P’tit Chefaillon des armées de la Grande Muette.

  9. Prochaine voiture, une japonaise, ou une coréenne. Ras-le-bol des voitures françaises qui tombent régulièrement en panne. Et tant pis pour le patriotisme industriel.

    • Trois renault trois nids à merde. J’ai tout connu, les joints de culasse, les boîtes à vitesse, les démarreurs, les cardans, les roulements, les amortisseurs. Je m’em réparais une bonne parti, mais maintenant ça suffit, j’en ai marre. J’ai sur le parking une twingo qui refuse de démarrer malgré toutes les réparations que j’ais fait faire. J’arrête tout et je la fou à la casse. J’ai plus un rond, cette saloperie est un gouffre à fric. Je regrette le temps ou je roulais en ford et ou je menais le kilométrage à 350 000 et 400 000 km sans panne. Ne me parlait plus de renault.
      Et j’ai des amis qui ont aussi des problèmes avec des Peugeots et des Citroën.

      • Je peux vous faire part de ma satisfaction d’être encore propriétaire d’une RENAULT grande espace de 2007 , 332000 kms au compteur d’origine que je bichonne car c’est un régal de conduire cette voiture. J’ai exercé la profession de taxi durant 23 ans et n’ai eu que des renault. J’espère garder cette voiture et ma renault megane (21 ans) encore quelques années(500000 kms à elles deux.

  10. Au tour de Renault de couler macron puisqu’il le vaut bien !

  11. Bah, y a plus qu’à attendre les subventions de l’état. Cela ne sera pas la 1ère fois.
    Heureusement que les TGV ne vont pas jusqu’en Russie, on n’aurait plus de train non plus.

  12. A moyen terme, Renault (et tous ses brevets) passera dans le giron de GM US. La destruction industrielle continue et continuera. Les veaux, hypnotisés par BFM & Co, vont voter pour macron. Comme disait une certaine pub « parce que vous le valez bien ».

  13. de toute façon la production automobile francaise n’est que de la merde ,,,, perso JAMAIS je n’investirais 1 centime d’euro dans c’est saloperies a 4 roues !!!!

    • Normal, tout ce qui compose une voiture est délocalisé à l’étranger avec une qualité plus que douteuse (oui mais la main d’œuvre est beaucoup moins chère qu’on nous dit). Les rares voitures « made in France » ne sont qu’assemblées et non fabriquées.

  14. Sanctions européennes – Contre-sanctions russes :

    En effet, la Russie va interdir le rapatriement des des machines et outils de production et les nationalisera. Renault sera indemnisé … en roubles, puisque ses avoirs en dollars et en euros sont gelés ! Désormais la confiance dans le $ et l’€ n’est plus !
    Sanctions russes dès 1’23 » sur la vidéo :
    https://www.youtube.com/watch?v=M4eZ9dui8lA

1 Rétrolien / Ping

  1. * Macron a coulé Renault avec ses sanctions imbéciles – Riposte Laique

Les commentaires sont fermés.