Garde ton prénom, chère Abnousse.

Qu’importe ton prénom, c’est celui d’une sœur.

Et à côté du mien, j’entends battre ton cœur.

Ta douloureuse itinérance,

prit fin dans les bras de la France.

Les mots qu’elle t’a offerts furent tes guérisseurs…

PACO. Séduit !

20/02/2022.

https://www.fdesouche.com/2022/01/31/abnousse-shalmani-la-france-ma-sauve-la-vie-bien-entendu-que-jai-quelque-chose-a-lui-rendre-a-la-france-dailleurs-elle-ma-offert-une-langue-je-lui-ai-rendu-des-livres/

 1,030 total views,  1 views today

image_pdf

5 Commentaires

  1. MERDE il y en à sans doute des milliers comme elle en France et a cause de batards qui sont peut être minoritaires on fini par se méfier et les haire tous !!

    • Minoritaires ? Alors les milliers comme elle restent cloitré chez eux et les minoritaires envahissent rues et quartiers jours et nuits. Depuis que la France est vérolée, je n’ai jamais rencontré que les minoritaires, je n’ai vraiment pas de chance.

Les commentaires sont fermés.