Allez encore un petit effort pour trouver des parrainages pour Eric Zemmour

Sauver la France… seul Eric Zemmour. Mais pour qu’il puisse le faire il lui faut un laissez-passer incontournable, le parrainage d’un élu.

Et cela ne dépend que de vous… seuls vous qui nous lisez avez une chance d’arracher à votre maire le sésame magique…

Il faut oser, aller discuter, aller arracher aux Maires leur signature. Il y a, forcément, c’est mathématique, des milliers de maires qui n’ont pas encore donné leur signature, tout simplement parce qu’ils n’ont pas été sollicités.

Vous connaissez votre maire si vous habitez dans une commune rurale, ou si vous y avez une résidence secondaire, vous connaissez sans doute les maires voisins, n’ayez pas peur de faire la démarche, que risquez-vous ? Qu’on vous dise non ? La belle affaire ! S’il vous dit qu’il a déjà envoyé son parrainage, demandez-lui si par hasard il connaîtrait d’autres élus susceptibles de parrainer Eric.

Dans tous les cas il faut insister sur le fait que la vraie démocratie c’est de permettre au peuple de choisir qui il veut, le peuple doit avoir le choix entre tous les candidats…

Si vous dégottez un parrainage, écrivez à contact@resistancerepublicaine.com, on fera suivre au staff d’Eric Zemmour qui vous contactera.

Vite, il ne nous reste plus beaucoup de temps !

 

 

 

 

 

 1,679 total views,  1 views today

image_pdf

8 Commentaires

  1. La maire de calais a annoncé qu’elle soutiendrait macron, pauvre fille ,quelle ne vienne pas se plaindre que calais soit envahie par les migrants ,elle n’en a pas eu assez? et combien sonts prêts à se rallier à macron ?alors que les migrants sonts de plus en plus nombreux et que macron n’y fait rien bien au contraire .désespérant,.

  2. Les maires, privés de la taxe d’habitation, en sont réduits à mendier les aides de l’État ou d’augmenter la taxe foncière. S’ils parrainent Zemmour, ils sont saqués. L’ignoble salaud, c’est surtout Macron. Mais il y a pas mal de maires collabos et pro-islam. Parfois, ça se retourne contre eux. Dans mon bled, cinq conseillers municipaux, le maire est sympathisant LREM, ont démissionné. Résultat il faut revoter. Ils ne trouveront peut-être même pas de quoi remonter une liste. Personnellement je ne me dévouerai pas. La gueule d’un maire pro-Macron en face de moi, beurk! On est déjà en froid depuis le jour où il s’indignait de mon manque de déférence envers sa personne. Il faut l’appeler Mossieur le maire. Je lui ai rétorqué que je ne le traitais déjà pas de con, et que c’était déjà pas si mal pour un bled sans importance.

  3. j’espère que les lecteurs des maires qui ont refusé leurs parrainages, seront sanctionnés par leurs électeurs aux prochaines élections municipales

    • Un front patriote est nécessaire, mais je crains que la Marine aux chevilles enflées y soit prête !
      Pendant des années, elle a viré tous ceux qui avait un iota de personnalité indépendante !
      ==> déjà mettre en place des candidatures des députés patriotes unique dans chaque circonscription…
      ==> contrer les islamo-compatibles de droite et de gauche traditionnelles pour qu’ils sachent que le front républicain des olfactifs nauséeux va se retourner contre eux et leur faire perdre leur mandat, quitte à faire élire encore plus c… qu’eux ! J’en suis là, plus de quartier !

  4. Je profite de l’occasion pour évoquer à nouveau les irrégularités évoquées dans les confirmations de parrainages, soit deux personnes non candidates mais confirmées et une personne candidate mais non répertoriée.
    Il ne m’appartient pas de savoir ou devoir quoi faire mais il me semble que l’affaire pose question.

  5. « Mon » maire est un crétin invétéré et un ignoble salaud.

    Dans son bulletin municipal, il a osé répondre, à la question suivante d’un interview (du genre prétentieux et vide appelé « questionnaire de Proust ») : »quel est le dernier discours politique ou médiatique qui vous a fait lever de votre siège ? »:

    « Zemmour pour aller vomir aux toilettes ».

    Mais finalement, je me dis que cela lui va bien : à quatre pattes,la tête enfoncée dans la cuvette de ses chiottes. Dommage qu’il n’ait pas pu partir au diable avec la chassée d’eau.

    Et pour ce qui concerne les milliers d’autres maires de France qi se chient dessus parce qu’ils n’osent pas « le parrainer » : ils ne valent guère mieux.

    Pauvre France ! Pauvres Français !

    • Dommage que les conseillers municipaux ne puissent pas donner leurs voix car la mienne irait directement à Z

Les commentaires sont fermés.