Aphatie, journaliste raté, amer et grincheux : Z c’est tout le contraire

Disparue des radars pendant un séjour à l’hôpital pour cause d’érysipèle très douloureux à une jambe, je m’étais promis de ne pas rependre la  plume avant de pouvoir partager le récit de ce séjour d’une « non-vaccinée » en milieu hospitalier « apparemment aux ordres du pouvoir », mais passible de rassurer ceux qui comme moi perdraient au moins 48 h avant de se décider à appeler le 15, faute de pouvoir joindre leur médecin.

Mais la rage, que dis-je, la haine m’a submergée à la lecture puis l’écoute de la dernière saloperie émise par la bouche de l’immonde Aphatie, lequel mériterait d’être dans le premier chariot menant les ordures à la potence, ou encore mieux vers un séjour à vie dans le prochain bagne qui, j’espère, rouvrira bientôt ses portes pour les immondices de son espèce.

Passant outre la difficulté d’écrire, au lit, avec une jambe où la douleur saute sur le moindre prétexte pour se réveiller, je vais serrer les dents, le temps de régler son compte à cette imposture humaine, osant se compter parmi les « gens de bien » !

Alors qu’a-t-il encore dit ce démentiel étron du PAF ? Celui qui osait affirmer que, lui Président, il « raserait Versailles pour que l’on arrête de cultiver la grandeur de la France » ?

Oh, pas grand-chose ! Il vient juste d’affirmer sur LCI  que ceux qui trouvent quelques qualités à Zemmour sont, en quelque sorte, ces « Français de chez Français qui puent un peu des pieds » !

Sympa, non ?

Personnellement je m’en contrefous des éructations nauséabondes du minus Aphatie, mais quand je pense à tous ceux qui  pourraient se sentir blessés par ces paroles putrides, j’ai forcément envie de réagir, plongeant sans vergogne ma plume dans un acide digne de ses sempiternelles sorties contre la France et les Français… même si l’espoir de pouvoir transpercer cette carapace de suffisance et d’autosatisfaction pour le toucher peut sembler vaine.

 

 1,330 total views,  2 views today

image_pdf

8 Commentaires

  1. Il pense se rendre intéressant en insultant les millions de Français qui suivent Eric ZEMMOUR.(d’ailleurs la colorée du plateau en sourit d’aise, indienne? pakistanaise ? comorienne?)
    Mais « môssieur pue de la gueule » oublie que ce sont ces Français qui paient son salaire mirobolant, pas vraiment en rapport avec son faible taux d’écoute.

  2. Pas grand chose à dire sur cet ordure de journasalope d’aphatie que c’est une grosse merde et un fake newser sur pattes . A jeter dans les chiottes et tirer la chasse !

  3. Faisant parti de cette France que vous dénigrez, sachez mossieur l’Apathique, un que je ne pue pas des pieds, deux que je vous emm… pas mal, et que vous, vous puez de la gueule, vu qu’avec les insanités que vous débitez, l’orifice qui vous tient lieu de bec ne peut être qu’une bouche d’égout.

  4. Et des malfaisants putrides qui puent de la gueule à force de sortir des conneries plus grosses qu’eux, il y en a un paquet. A mesure que Eric Zemmour prend des voix et devient de plus en plus populaire les ordures comme l’étron que vous avez si bien décrit dans votre article, sortent du bois et se découvrent en faisant parler leur haine et leur mépris du peuple français. Enfin on voit leurs vrais visages, à tous ces faux culs qui nous faisaient de faux sourires en se foutant de notre gueule. Souriez les connards, on vous a démasqué.

Les commentaires sont fermés.