Charlotte d’Ornellas met sur la table les églises massivement profanées…

L’église Saint-Germain de Vitry-sur-Seine : vol d’hosties, le plus grave pour les cathos.

Propos coléreux d’un agnostique ou déiste, comme on veut, devant la déliquescence de ce qui a fait la France…

Il aura fallu huit profanations d’église depuis le 1er janvier, pour que Dardmalin se fasse enfin erectus.
Il aura fallu bien des clameurs face à la passivité dont il fait preuve, et si elles n’avaient eu lieu, en RIEN il ne se serait déplacé de… 10 km pour 22 minutes de trajet* (vérifié !) pour aller de la Place Beauvau à Romainville dans le 9.3 !
* motards en tête, cela doit faire 18 minutes !

Rien à voir avec les tags sur une mosquée comme à Rennes, où le susdit ministre s’était précipité le 11 avril dernier… à plus de 300 km !
On remarquera que le CFCM avait, lui (voir l’Eglise ci-dessous), immédiatement condamné « cet acte abject » !

Quant à l’Eglise de France, elle ferme sa gueule ! C’est fou comme elle défend les chrétiens, il n’y a plus guère de bons pasteurs pour protéger leurs brebis, désormais ils préfèrent tranquillement péter dans la soie !!!
Comme le dit Goldnadel, «C’est considéré comme la religion du vieux peuple, des Blancs, même si ce n’est pas le cas». Alors il n’en a rien à battre le Gérald, il ne risque pas de faire mousser les œufs en neige !

Quant au premier pape post-chrétien de l’Histoire, moi je dirai plutôt, l’imam au Vatican !

Quant à Rosa Améziane, elle ne veut pas en tenir de compte. Il s’agit de construire une cohésion sociale et un climat apaisé sur la question religieuse, le discours ambiant ne participe pas à ce qu’on crée de la cohésion nationale dit-elle !
Autrement dit, fermez vos gueules… ! Ne vous plaignez pas ! Laissez vos églises être vandalisées et profanées !

Quant à Charlotte d’Ormellas, elle résume parfaitement la situation.

Une épidémie de dégradations, de vandalismes, de profanations et même de sacrilèges…
Silence dans la presse officielle, il faut aller les rechercher dans la presse de ré-information qui collecte les infos locales comme Fdesouche, ainsi que les réseaux sociaux que haïssent les journaleux ainsi mis en cause. En effet, les journaleux ayant depuis longtemps jeté la déontologie du journaliste aux ordures !
Pour résumer : des vols avec effractions (tronc), des statues brisées et décapités, fracture de tabernacles, vol de ciboires et d’hosties à la clé, le pire pour un catholique !
Quant aux auteurs, il y en a de toutes sortes…
Les églises sont plus attaquées et de façon autrement plus graves que d’autres*, plus nombreuses argumenteront certains… mais s’en souviendront-ils pour se rappeler des racines chrétiennes de la France ?
* : prêtres et fidèles tués à l’intérieur d’église…
Non seulement l’Eglise est silencieuse ou timide dans sa communication, mais les politiques s’y intéressent fort peu à quelques exceptions (je rajoute : qui vont se voir affublés de qualificatifs déshonorants espèrent ceux qui les profèrent*)…
* Désormais je les trouve flatteurs et je le dis à ceux qui osent en user !

Dernière épine de la couronne, une relique de Jean-Paul II dérobée à Paray-le Monial !
« Il s’agissait d’un morceau de tissus avec du sang de Jean-Paul II conservé depuis l’attentat du 13 mai 1981, qui nous avait été offert par l’archevêque de Cracovie en 2016 ».

 

 

 

 1,167 total views,  1 views today

image_pdf

8 Commentaires

  1. mettez côte à côte les photos de Charlotte et de la zineb, et cherchez l’intrus

  2. Ce ne sont pas les mosquées que nous imposent chez nous les collabos corrompus ? alors circulez il n’y a rien à voir ! Au passage souvenons nous que l’incendie de Notre Dame n’était dû qu’à un mégot… alors qu’il s’est produit au moment où commençait le ‘procès’ des cinglées musulmanes qui avaient déjà tenté de l’incendier… Nous prennent vraiment pour des crétins !

  3. C’est terrible, plus il entre de musulmans et plus il y a de dégradations.
    La solution est simple, il faut virer l’islam de France et tous ses imams mielleux et fielleux qui passent leur temps à se plaindre et à bourrer le mou de leurs adeptes pour les fanatiser.
    Nous devons prendre des décisions fermes et sans appel.

  4. Moi je voudrai savoir qui est cette Rosa A. que j’ai déjà entendu ( mais je tourne tout de suite le bouton télé ) , elle est journaliste ? à quel titre est elle invitée comme le Zeribi que je ne peux écouter !! et qui plus est, elle se fait passer pour une sainte !  » mais que veut on ? cohésion , paix sociale .. » etc ..mais oui madame on veut bien la paix sociale à commencer par votre absence dans les médias car vous êtes en incapacité de lire les chiffres et d’en donner les causes !!alors taisez vous !! c’est facile quand ça ne vous « arrange  » pas , ben oui les musulmans que vous défendez systématiquement alors que les « attaques  » à coup de lard ou de tags sont moins importants en nombre et en façon !!taisez vous, allez travailler « sérieusement  » !!

  5. Merci pour cet article et merci de rectifier la coquille sur le nom de cette merveilleuse Charlotte : d’Ornellas et non pas d’Ormelass cette Femme est tout sauf de la mélasse

  6. On commence par s’en prendre aux églises, et l’étape suivante est de s’en prendre aux fidèles, si ce n’est déjà fait. Après, les persécutions et les assassinats, étapes suivantes. Le tout au nom d’une religion d’amour et de paix?????

    • J’ai peur que les vieux relents anti Curés font que ces faits n’intéressent pas beaucoup les français d’autant que pour une mosquée notre classe politique aurait déjà décollé et a grand renfort des médias en sono accompagnatrice . Malheureusement une analogie s’impose a mon esprit et me fait penser que nous sommes un peu dans la situation du dernier camp retranché d’Indochine lorsque les avants postes ont commencé a tomber .Les français ne se rendent pas compte que toutes nos valeurs sont nos avants postes et les abondons et les effritements quotidiens que nous constatons préfigurent autant de défaites qui vont nous tomber dessus assez rapidement si nous ne réagissons pas de façon énergique dans une lucidité retrouvée . La liberté et la démocratie nous obligent a mener des combats que nous ne pouvons pas nous dérober et remettre, ne pas les mener c’est accepter de disparaitre mais ce choix nos descendants nous l’interdissent car ils nous rappellent les sacrifices que nous devons a nos ainées .

Les commentaires sont fermés.