Elections : Moussaoui veut interdire aux Français de parler de l’islam

Monsieur Mohamed Moussaoui, président du CFCM, juge que les débats électoraux sont trop axés sur l’islam et appelle les candidats à dénoncer également l’extrémisme identitaire, qui nourrit une forme de haine contre les musulmans de France.

https://www.fdesouche.com/2022/01/13/deplorant-que-les-debats-electoraux-sont-trop-centres-sur-lislam-mohamed-moussaoui-cfcm-appelle-les-candidats-a-se-preoccuper-egalement-de-lextremisme-identitaire-qui-n/

Il ajoute que ce racisme latent, qui se développe à l’abri de la liberté d’expression, ne fait que renforcer les communautarismes et radicaliser les comportements, au lieu de rassembler.

Ce discours victimaire n’est pas nouveau et monsieur Moussaoui ne semble pas échapper à ce complexe de persécution qui frappe tout musulman refusant de regarder la réalité en face.

Tout d’abord, si le débat identitaire se développe dans cette campagne électorale, c’est uniquement parce qu’il a fallu attendre quarante ans pour qu’un homme courageux, Éric Zemmour, ressorte un sujet existentiel systématiquement mis sous le tapis. À savoir le choc des cultures que provoque une immigration musulmane de masse.

Rappelons que 70 % des citoyens pensent comme Éric Zemmour et sont inquiets de leur avenir. Monsieur Moussaoui peut-il leur reprocher d’avoir peur ?

On peut toujours rabâcher que « l’islam est une religion de paix et d’amour », mais les chiffres de la violence et du terrorisme disent le contraire. Sans doute n’ai-je pas les mêmes lectures que monsieur Moussaoui, bien que j’aie lu le Coran.

Rappelons tout d’abord que ce n’est pas Zemmour qui nous dit que les 2/3 des détenus sont musulmans, c’est Jack Lang, le président de l’Institut du monde arabe…

Rappeler une réalité qui dérange, n’a rien d’un « racisme latent ». Ce sont les mauvais comportements qui suscitent le rejet, pas le racisme. Mais venons-en au terrorisme.

Selon Fondapol, entre 1979 et 2021, il y a eu 48 035 attentats islamistes dans le monde, qui ont fait 210 138 morts.

https://www.fondapol.org/etude/les-attentats-islamistes-dans-le-monde-1979-2021/

En France, sur la période, il y a eu 82 attentats faisant 332 morts.

Vous comprendrez, Monsieur Moussaoui, que le sujet puisse préoccuper les Français. La France totalise 44 % des attentats en Europe et 42 % des victimes. Pas de quoi être rassuré !

Car en 1980, quand il n’y avait que 500 000 musulmans en France, l’islam ne posait aucun problème. Il n’y avait ni terrorisme, ni débat identitaire. C’est l’immigration de masse qui  bouleverse la société et fait peur aux Français.

Sans islam, il n’y a pas d’islamisme.

Ensuite, j’aimerais rappeler les chiffres de l’Observatoire du patrimoine religieux pour 2019.

« En France, une église brûle tous les 15 jours », affirme Édouard de Lamaze, le président de l’Observatoire du patrimoine religieux, créé il y a 15 ans.

Quand trois tags souillent une mosquée à Rennes, Gérald Darmanin se précipite dans l’heure pour soutenir la communauté musulmane. Mais pour les 25 églises qui brûlent chaque année, on le sent moins bouleversé !

En 2019, il y a eu 687 actes antisémites, 1052 actes antichrétiens et 154 actes antimusulmans.

Ce qui veut dire qu’il y a 11 fois plus d’actes antichrétiens et antisémites que d’actes antimusulmans. De quel côté est la haine ?

https://www.gouvernement.fr/bilan-2019-des-actes-antireligieux-antisemites-racistes-et-xenophobes

Monsieur Moussaoui ajoute que « le discours de certains est devenu presque un appel à se débarrasser des musulmans de France. »

Mais où a-t-il entendu pareille fable ? Pas un seul candidat ne demande l’expulsion des musulmans. Ce que demande Éric Zemmour, visiblement visé sans le nommer, c’est que les musulmans pratiquent leur foi en toute discrétion, en renonçant au code juridico-politique qui fait partie intégrante du Coran, et que les autorités musulmanes ont toujours refusé de dénoncer.

Car quand on traite de l’islam, on nage automatiquement en pleine hypocrisie.

Si le Coran est un tout, parole divine intouchable, alors islam et islamisme ne font qu’un, comme le dit Zemmour.

Le jihad est bien porté par le Coran, que les autorités musulmanes le reconnaissent ou pas.

Et c’est pour cela que Zemmour fait bien la distinction entre l’islam et les musulmans, dont la majorité pratique sa foi paisiblement sans verser dans le jihad.

Si les Français ont peur de l’islamisation de leur pays, c’est parce que cette pratique paisible de l’islam est loin de faire l’unanimité chez les fidèles. Bien des musulmans ne jurent que par le Coran dans son intégralité.

J’invite monsieur Moussaoui à méditer les réponses d’un jihadiste devant le tribunal. Il comprendra mieux pourquoi le discours identitaire est devenu essentiel dans cette campagne présidentielle.

https://www.fdesouche.com/2022/01/14/13-novembre-proces-abrini-le-djihad-fait-partie-de-lislam-je-sais-que-certains-en-prennent-la-moitie-et-rejettent-lautre-mais-moi-le-coran-je-le-prends-en/

Hier, devant le tribunal, Mohamed Abrini, ami intime de Salah Abdelslam, a déclaré :

« Le jihad fait partie de l’islam, je sais que certains en prennent la moitié et rejettent l’autre, mais moi, le Coran, je le prends en entier. »

Voilà un musulman qui a le mérite de ne pas être hypocrite. Il assume sa foi en prenant le Coran dans son intégralité. Et d’ajouter :

« La charia, c’est la loi divine. Et la loi divine sera toujours supérieure à la loi des hommes. Si j’étais un homme libre aujourd’hui, j’irais dans un pays où on applique la charia »

Les attentats, la mort d’innocents, les décapitations et les viols de Daech ?

« C’est la guerre. Les décapitations, ça se fait aussi en France. Vous avez coupé la tête de votre propre roi. Un mort, c’est un mort. »

Et les musulmans qui pensent comme Mohamed Abrini, combien sont-ils, Monsieur Moussaoui ? Des centaines, des milliers ?

20 000 radicalisés sont dans le collimateur de la police. Mais 74% des musulmans de moins de 25 ans placent la charia avant la République. Faudrait-il ignorer la menace ?

https://www.lefigaro.fr/actualite-france/sondage-les-jeunes-musulmans-plus-radicaux-que-leurs-aines-20200908

Une menace qui justifie pleinement le discours d’Éric Zemmour, qui refuse de laisser le fléau islamiste se propager, comme cela se fait depuis quarante ans.

Non seulement le débat civilisationnel est vital, mais si on l’avait tenu depuis des décennies, la France ne serait pas aujourd’hui au bord du chaos identitaire.

https://ripostelaique.com/elections-moussaoui-veut-interdire-aux-francais-de-parler-de-lislam.html

 1,470 total views,  1 views today

image_pdf

13 Commentaires

  1. Perso, je suis pour la remigration et la suppression de toutes les mosquées en France.
    S’il y a dix fois plus d’attentats contre les églises, alors qu’il y a dix fois moins de musulmans, faites le compte au prorata quand ils seront plus nombreux.

  2. Je suis né en Tunisie et j’y ai vécu jusqu’à l’âge de 16 ans et je peux vous dire que pour un musulman ne serait-ce que de prononcer par un non-musulman les mots comme musulman ou islam et des noms comma Allah ou Mohamed sont déjà considérés comme des blasphèmes. Il fut un temps où il était interdit aux Juifs et aux Chrétiens d’utiliser l’écriture du Coran pour écrire un texte quelconque. Les juifs écrivaient en arabe (Maïmonide, par exemple) mais en caractères hébraïques. c’est comme cela que certains textes de Maïmonide nous sont parvenus.

  3. Dans le coran il est indiqué que si les musulmans ne peuvent pas pratiquer leur religion de manière optimale, ils doivent migrer (HIJRA) vers des pays musulmans, alors du balai et bon vent.

  4. j’ai commencé a lire votre article et était en parfait accord jusqu’à ce que vous parliez de  » que les musulmans vivent leur religions en dissociant le politique du religieux  » .Là je n’ai pas été plus loin et ai écrit mon commentaire juste pour dire soit apostasie des musulmans ou séparation des pouvoirs point barre .

  5. S’il n’est pas content de vivre en France, les portes sont grandes ouvertes. Nous subissons bien les nuisances de l’islamisme, alors qu’il supporte ou change de pays. Nous ne retenons personne.

  6. Il n’a pas compris mouss ?
    Il ne s’agit pas de haine, il s’agit de guerre, la guerre qu’ils nous font.
    Alors on veut éradiquer l’ennemi, le chasser de notre terre.
    C’est tout.

    • Il a très bien compris…
      Il mène le djihad, là, en utilisant le mensonge islamique…
      Il veut faire croire que l’islam est agressé alors que c’est l’inverse, l’islam a la haine pour les non-musulmans…
      Il est dans la fable islamique que l’islam ne fait que réagit à l’agression, il suffit de constater qu’en moins d’un siècle après sa création théorique, l’islam passait les Pyrénées et s’emparait de Narbonne en 719 ! Entre temps il avait conquit après l’Arabie, l’Egypte (642), le Maghreb après une résistance des berbères de plus de 50 ans (703 ou 704), les 7/8 de la péninsule ibérique !
      Comparez avec le christianisme, c’est en donnant son sang et non en versant le sang des autres qu’il est devenu religion d’Etat à Rome (ce qui n’a pas été pour le mieux), plus de 3 siècles après son apparition !

    • Tout à fait, nous ne voulons plus de l’islam tel qu’il est en France, si les musulmans veulent rester en France ils devront réformer leur religion de manière catégorique pour la rendre compatible avec la république, c’est à dire non politique et non idéologique mais strictement religieuse comme les autres religions.

  7. Le recul est là, il y a 40 ans, l’islam posait déjà des problèmes mais c’était encore gérable à cause du faible nombre, nous avons suivi l’évolution de ce nombre qui a révélé ce que l’islam était vraiment, un système totalitaire et incompatible avec la France, plus ce système grossi et plus nous rencontrons de gros problèmes, notamment des attentats sanglants mais le pire c’est que les musulmans nés sur le sol français sont acquis pour la plupart à l’islam politique et chariatique, ils sont déjà des ennemis potentiels de l’intérieur, c’est un fléau.

  8. Je pense comme Eric zemmour comme Christine Tasin comme Pierre Cassen et les 70% de francais.
    Je n’ai aucune honte a dire que je suis parti de France parce que ras le bol des occupants et de leurs nuisances FAUTE DE N’AVOIR TROUVE PERSONNE POUR UNE RESISTANCE ARMEE et n’etant pas suicidaire je ne peux faire seul ce que la majorite helas refuse.
    L’OPPOSITION PAROLES…PAROLES….C’EST BIEN MAIS FAUT PAS REVER CA LES METTRA JAMAIS AU PAS.
    Je prends toujours les exemples du Liban accueillant les refugies palestiniens et se faisant prendre en main leur pays et le detruire et celui dela Jordanie faisant pareil mais voyant ce qu’ils faisaient ayant heureusement pris l’initiative de les eradiquer Septembre noir et etant aujourd’hui maitre chez eux.
    Quel exemple veulent suivre les francais Liban ou Jordanie ?
    Comme disait De Gaulle essayez de melanger huile et vinaigre au bout d’un temps ils se separent toujours car inassimilables….

  9. Ben tiens faut pas en parler, faut pas le critiquer, faut juste le regarder gangrèner notre pays comme un cancer.
    Elle fait quoi chez nous cette pourriture agent de l’islam satanique. Il compte faire quoi, un djhiad avec un Oran II comme en 1962, et après nous installer une république islamique. La France est tombée bien bas avec les baltringues qui nous dirigent.

  10. Il s’agit de camoufler le discours de haine de l’islam contre les non-musulmans !
    C’est la réalité que les imams et tous les bien-pensants, des politiques aux média, camouflent en inversant les faits, les responsabilités !
    Le summum est dans le verset dit de l’épée, le 9:5 qui appelle au djihad armé -rien à voir avec l’effort sur soi- et au génocide des non-musulmans : « Après que les mois sacrés expirent, tuez les associateurs où que vous les trouviez. » (première des traduction exposée).
    https://coran-seul.com/index.php/verset?sourate=9&verset=5
    CE NE SONT PAS LES ISLAMOPHOBES QUI INVENTENT, QUI MENTENT EHONTEMENT !
    Vous avez plusieurs traductions, dont on voit dans la deuxième une culpabilisation des non-musulmans !
    On y apprécie aussi l’esprit tarabiscoté du coran (voir la traduction mot à mot).
    La suite montre que la seule solution offerte aux non-musulmans est la CONVERSION ! Ce qui constitue aussi un génocide cultu(r)el…

Les commentaires sont fermés.