La Turquie utilise-t-elle les gaz pour combattre la résistance kurde ?


Murat Karayilan, commandant général du Centre de Défense du Peuple Kurde.

C’est ce qu’affirme un commandant de la guérilla kurde !

Murat Karayilan : « Nous avons identifié
cinq différents types d’armes chimiques utilisés
par la Turquie »

En réponse au ministre turc de la défense Hulusi Akar, qui a nié l’utilisation d’armes chimiques par la Turquie, le Commandant général du Centre de Défense du Peuple, Murat Karayilan, a révélé l’identification de cinq différents types d’armes chimiques utilisés contre la guérilla kurde.

Lors d’une interview accordée à la chaîne de télévision kurde Stêrk TV, Murat Karayilan, commandant général du Centre de Défense du Peuple (HSM, structure faîtière des organisations militaires kurdes) a parlé au sujet de l’utilisation d’armes chimiques par la Turquie dans le cadre des opérations qu’Ankara mène depuis fin avril contre la guérilla kurde au Sud-Kurdistan (Nord de l’Irak).

Karayilan a déclaré que le HSM avait jusqu’à présent pu identifier cinq différents types d’armes chimiques utilisés contre la guérilla par l’armée turque.

Cinq agents chimiques identifiés

Karayılan a énuméré et décrit les cinq types de gaz comme suit :

– L’un d’entre eux est le gaz neurotoxique. Il s’agit d’un agent qui paralysie les cellules nerveuses, provoquant la mort en peu de temps. La principale substance de ce gaz est appelée Tabun. Lorsque cette arme est utilisée, une odeur de fruit peut apparaître. Mais il arrive aussi qu’il ne dégage aucune odeur.

– Le second type d’agent chimique utilisé a pour effet d’étouffer la personne. Il contient du gaz Chloropicrine. Cet agent est appelé également Green Cross. Les Allemands l’ont mis au point pendant la première guerre mondiale. Durant cette période, les Turcs en ont également eu en leur possession. Peut-être qu’aujourd’hui, les Turcs le produisent eux-mêmes, mais bien sûr, il est également possible qu’ils le fassent avec les Allemands. L’origine principale de cette arme est en Allemagne. Cette arme provoque la suffocation chez les populations visées.

– L’autre arme est un gaz brûlant. Cet un gaz qui brûle et dessèche le corps . Partout où on l’éjecte, il y a du feu. Son nom chimique est la moutarde au soufre. Également originaire d’Allemagne, il est aussi appelé Yellow Cross. Il prend une couleur jaune après contact avec l’air. Il brûle toutes les zones dans lesquelles il est utilisé.

-Un autre gaz utilisé contre nous rend les gens léthargiques, provoque des pertes de mémoire et des évanouissements. La personne qui a été exposée à ce gaz perd toute énergie et peut souffrir de paralysie périodique. Ils ont utilisé ce gaz dans de nombreux endroits, notamment sur le « sommet de l’aigle ».

– Le cinquième est le gaz au poivre. C’est  un gaz utilisé pour réprimer les manifestations. Bien sûr, lorsqu’il est utilisé dans un espace étroit ou un tunnel, la personne n’a aucune possibilité de s’en échapper. C’est donc aussi un gaz mortel. »

Réponse à Akar

En réponse au ministre turc de la défense qui nie l’utilisation d’armes chimiques, Karayilan a déclaré :

« Hulusi Akar nie l’utilisation de ces gaz. “nous n’utilisions que du spray au poivre”, dit-il.  Il ment. Ils utilisent contre nous ces cinq substances différentes que nous avons pu identifier jusqu’à présent. »

Le Parti des Travailleurs du Kurdistan (PKK) a précédemment lancé un appel aux Nations Unies, aux organisations des droits de l’homme, aux experts et aux académiciens afin que des enquêtes indépendantes soient menées sur place concernant l’utilisation de gaz chimiques.

Autrement dit, on a bien été content de trouver les Kurdes pour combattre Daech !
Mais maintenant, l’égoïsme est de mise, mieux, on arrête les manifestants kurdes en Europe !
Et surtout, SILENCE dans les média !

 861 total views,  1 views today

image_pdf

4 Commentaires

  1. saloperie de merdogan , saloperie de lâcheté des gouvernements européens qui abandonnent les Kurdes ,nos dirigeants préfèrent sucer la queue à merdogan et faire entrer la Turquie dans l’U.E , tous salopards qu’ils sont . Il n’y a plus rien qui tourne rond sur cette foutu planète !

  2. Bande de monstres décidément les arabes sont plus fort que les Boshs dans leurs cruautés quotidiennes 😊🥲😆☺️☺️🙂😑😶😶‍🌫️

    • @Sitting bull

      Les Turcs ne sont pas arabes mais ont employé des Arabes pour lutter contre les Kurdes, peuple parlant une langue indo-européenne.

  3. Ce ne serait pas étonnant de la part de ce dictateur D’Erdogan. Mais je vais me faire l’avocat du Diable : si Erdogan disparaissait, comme Saddam Hussein, Kadhafi, ce serait le chaos. Une immigration sans précédent en serait la conséquence.

Les commentaires sont fermés.