En Israël la situation s’aggrave pour les vaccinés !

En Israël les personnes interrogées ci-dessous confirment que les infections, les maladies et les blessures mortelles sont observées chez les personnes « vaccinées ». Ils parlent d’immuno-érosion  et de baisse drastique de l’immunité de les vaccinés 2 doses.

Avec cette vague, nous constatons qu’il y a des personnes vaccinées qui sont infectées et malades. Nous voyons des gens vaccinés qui tombent …. malades et arrivent dans les hôpitaux dans un état sérieux. On constate des décès également. L’augmentation du nombre des personnes très malades, qui ont été vaccinées, cette augmentation que nous avons vue ces derniers jours est très importante.
0.26 Femme
La grande majorité des décès se trouve chez les personnes vaccinées. Cela s’est produit en raison d’une érosion de l’immunité, 83 décès le mois dernier.
0.35 Femme blonde
Dans le même temps, en complément du nombre que l’on voit à l’écran, nous avons encore 15 malades dans un état sérieux.
0.43 Femme brune
Admettons la vérité, actuellement, nous ne savons pas vraiment, parce que, comme l’a dit Bennet en introduction, nous n’avons personne pour nous informer. Nous sommes le seul pays ayant vacciné dans de telles proportions. Pour le monde entier, c’est un défi totalement nouveau. C’est pourquoi nous devons rassembler encore les données et une décision sera prise ensuite.
0.58 Femme dans son lit
Aujourd’hui, je ne vois pas de différence, vraiment, je ne vois pas de différence pour moi, vaccinée deux doses, et tombée sérieusement malade. Alors, cela fait-il une différence, que vous soyez vacciné ou non ?
1.12 Présentateur
Au même moment, nous avons une information concernant le Directeur Général de l’hôpital Sheba, le Professeur Yitzhak Kreiss. Vous vous souvenez qu’il a été la troisième personne vaccinée en Israël, après le Premier Ministre et le Ministre de la Santé. Il est aussi tombé malade, malgré la vaccination.
1.29
Avez-vous une position claire, Professeur, concernant ce qui est appelé le « boost », c’est à dire une dose additionnelle, laquelle, nous devons le dire, ne figure pas dans les protocoles Pfizer. Nous devons même affirmer qu’il n’y a pas aucune base médicale aujourd’hui pour une vaccination massive et générale de la population, avec une troisième dose, avec un « boost ». Nous ne sommes absolument pas arrivés au point où nous aurions besoin d’une vaccination générale.

Traduction pour Résistance républicaine par Rochefortaise

https://twitter.com/Riomdominique1/status/1465147991963099140

 

 

 1,117 total views,  2 views today

image_pdf

3 Commentaires

  1. Bref Big -Pharma a noyauté et mis au silence tous les problèmes de son vaccin la nous sommes en phase trois et cela se confirme ce vaccinARNm ne protèges de rien, mais par contre a un effet masqué par des essais truqués il tue provoque des une nouvelle maladie la maladie auto immune disséminée qui s’attaque a tous le corps et donc fatale dans quelques années pour tous les vaccinés! Mais que fait donc l’OMS et l’ADN rien ils mangent dans le ratelier de Fitzer et consors!

  2. Cela confirme les essais de Brooke Jackson sur les graves effets secondaires de ce vaccin avec la perte de son système immunitaire provoqué par la molécule Spyke
    plus vous avez de dose et moins vous serez immunisé alors tous ceux qui comme moi ont attrapé le virus en janvier 2020 sont immunisés naturellement et n’ont absolument pas besoin d’une seule dose de vaccin qui a part des problèmes a long terme ne leur apportera rien du tout!Pas de bénèfice que des risques dans ce vaccin ARNm!et les chiffres officiels le confirment!

Les commentaires sont fermés.