Avec l’autonomie, Macron a cru berner les Guadeloupéens: raté!

Alors que le chaos s’installe durablement en Martinique et en Guadeloupe, le gouvernement désemparé ne trouve rien de mieux que de sortir de son chapeau l’autonomie ! Totalement hors sujet, a dit à juste titre Elie Domota, porte-parole du collectif syndical LKP.

Les vraies questions sont la vaccination obligatoire pour les soignants, le passe sanitaire et les questions sociales. Proposer l’autonomie pour mieux écarter du débat les intolérables diktats sanitaires, c’est du Macron pur jus.

Proposition d’autant plus malvenue que les Guadeloupéens, contrairement aux Martiniquais, ont refusé en 2003 tout changement de statut avec la métropole.

C’est donc à l’Etat central de régler ce conflit social, à commencer par le rétablissement de l’ordre républicain sans la moindre faiblesse.

Car la fin des pillages en série, des blocages de routes et du rackett , des incendies et des tirs à balles réelles sur les policiers et gendarmes,  reste  un préalable incontournable à toute discussion.

Dialoguer avant tout retour au calme, c’est se coucher devant les émeutiers.

Dès lors qu’on fait parler la poudre, on n’est plus dans la contestation mais dans l’insurrection. C’est intolérable.

Cela dit, le refus de la vaccination obligatoire et du passe sanitaire est parfaitement légitime.

Un vaccin qui ne protège pas des contaminations, ne peut en aucun cas justifier la mise au ban de la société des non vaccinés, au nom de l’urgence sanitaire.

Partout en France, outre mer comme en métropole, l’obligation vaccinale pour certaines professions doit être levée, ainsi que les sanctions

Réintégration des soignants non vaccinés et rétablissement de leur rémunération s’imposent, afin de calmer le pays au bord de l’explosion. Je parle de la France au sens large.

Enfin, pour ce qui est du domaine social, rappelons que le taux de chômage est de 8% en métropole et de 19,3% en Guadeloupe.

Quant au PIB par habitant, il est de 35 200 euros en métropole contre 24 300 en Guadeloupe ( source Figaro).

Ce n’est pas l’autonomie qui règlera ces problèmes.

Proposer l’autonomie, c’est faire diversion parce que Macron est désemparé.

Mais il n’échappera ni à la légitime contestation sanitaire, ni à l’immense chantier social des Antilles, qui attend depuis si longtemps.

C’est par nos possessions outre mer que la France est encore une grande puissance et conserve le deuxième domaine maritime du monde, promesse de richesses futures immenses.

Il y a un prix à payer pour cela, qui ne saurait être évalué sur les seuls critères économiques. Ces possessions sont sous perfusion, c’est vrai mais peu importe, nous devons les conserver dans le giron de la République.

https://ripostelaique.com/avec-lautonomie-macron-a-cru-berner-les-guadeloupeens-rate.html

 676 total views,  1 views today

image_pdf

7 Commentaires

  1. Christine, Je reprends un article datant de quelques jours. Est-ce normal de ne pas recevoir votre « presse » depuis deux jours ? Je suis inquiète parce que je pense que la censure est passée par là. Si c’est le cas je suppose que vous êtes entrain d’essayer de remédier à cela par des chemins détournés. Je souhaite que vous y arriviez afin de pouvoir nous informer et nous régaler à nouveau. Bon courage à vous! et remerciements sincères.

    • @La fourmi

      Un peu de patience. Nous changeons de serveur et il faut un peu de temps pour que les choses se remettent en place. Mais si le problème persiste, vous reviendrez vers Christine (absente pour rejoindre… Villepinte 🙂

  2. Ce que je trouve sidérant c »est la passivité de la Grande Muette facexâ l’agression des ebfants de lacPatrie par un gouvernement sand scrupules en dépit de son engagenment à honorer et à respecter la Constitution en cas d’abus de pouvoir de l’exécutif, ce qui est manifestement le cas ici au vu des mensonges, des interdictions de traitements précoces et efficaces, des conflits d’intérêt, des manipulations que seul un enfant ne verrait pas, aboutissant à des mesures discriminatoires liberticides disproportionnées par rapport à la situation réelle pour des objectifs inavouables et inavoués.

  3. Dux sauveur possible pour la France: Zemmour et Ciotti avec préférence pour Zemmour

  4. Malheureusement tout le pognon de dingue est réservé en priorité aux migrants envahisseurs, et d’autre part aux dépenses somptuaires du gouvernement.
    Proposer l’autonomie , c’es se moquer des Guadeloupéens, mais avec ce micron méprisant le peuple de France, on ne s’étonne plus de tant de bêtise.

  5. Moi, je suis d’accord pour que Macron rende son autonomie à le France …

Les commentaires sont fermés.