Macron se couche devant les Anglais et sacrifie nos pêcheurs

Macron Publié le 21 novembre 2021 - par - 10 commentaires

Macron se couche devant Bojo et torpille la flotte de pêche française.

Jamais Zemmour, ni de Gaulle n’accepteraient le comportement des flibustiers anglais.

3 milliards par an pour les mineurs isolés, mais on va laisser crever nos marins pêcheurs comme nos paysans.

Un sabordement de première classe avec une enveloppe provenant de fonds européens de 40 à 60 millions d’euros pour indemniser les pêcheurs français dont les navires finiront à la casse.

Depuis des siècles, dans toutes les négociations avec les Anglais, nos ennemis de toujours, les Français sont systématiquement les dindons de la farce.

Avant d’en venir au dossier de la pêche dans les eaux anglaises, rappelons quelques capitulations peu glorieuses pour la France.

1) En 1979, Margaret Thatcher clame haut et fort  « I want my money back ».

https://www.euractiv.fr/section/royaume-uni-en-europe/news/the-thatcher-rebate-uk-reimbursed-in-excess-of-e111-billion-by-eu-since-1985/

Jugeant que le Royaume-Uni contribue beaucoup trop au budget européen ( 9 membres à l’époque ), elle exige qu’on lui rende son argent.

C’est ainsi que de 1984 à 2014, la facture anglaise est allégée de 111 milliards, somme répartie entre les autres membres de l’Union. On doit approcher les 150 milliards en 2020.

Et qui a payé la plus grosse part du fardeau ? La France, éternel dindon de la farce, adorant jouer les grands seigneurs alors qu’elle est ruinée et que nous sommes écrasés d’impôts.

Macron s’est couché comme ses prédécesseurs. Le « chèque anglais » a dû nous coûter une cinquantaine de milliards depuis 1984.

2) En 2006, un accord est conclu entre Paris et Londres, pour construire trois porte-avions, deux pour la Navy et un pour la Marine nationale.

https://www.latribune.fr/entreprises-finance/industrie/aeronautique-defense/20140210trib000814681/quand-la-france-finance-a-fonds-perdus-les-porte-avions-de-la-royal-navy.html

Au bout du compte, c’est la France qui a financé les études du projet, à fonds perdus. Les Anglais ont lancé leur chantier tandis que le Charles de Gaulle n’a toujours pas de frère jumeau. 200 millions donnés aux Anglais et partis en fumée, les marins anglais en rient encore.

3) En 2003, le ministre de l’Intérieur Sarkozy signe les accords du Touquet, l’arnaque totale.

https://www.liberation.fr/france/2018/01/15/a-la-frontiere-les-accords-du-touquet-unanimement-contestes_1622670/

Les Français ne trouvent rien de mieux que de céder à la demande de Londres et de déplacer la frontière franco-anglaise à Calais, délestant ainsi les Anglais de toute la charge des contrôles de douane et police des migrants désireux de gagner l’Angleterre. On voit le résultat, un chaos permanent dans le Calaisis, pendant que les Anglais se la coulent douce de l’autre côté de la Manche.

Et malgré le Brexit, Macron se couche encore, n’osant pas rompre ces accords qui devraient être caducs de facto. La France est la risée permanente dans les chaumières anglaises.

4) Le 15 septembre 2021, Américains, Anglais et Australiens, poignardent la France dans le dos en annonçant la rupture du contrat du siècle, 12 sous-marins commandés par Canberra, pour un montant de 53 milliards.

https://www.lesechos.fr/monde/enjeux-internationaux/sous-marins-londres-et-washington-tentent-dapaiser-la-france-qui-ne-decolere-pas-1347508

Réaction de Macron ? Il se couche une fois de plus quand Bojo et Biden le consolent en riant sous cape.

Mais revenons au dossier des marins pêcheurs.

 

 

Reconnaissons d’abord que Michel Barnier a bâclé le dossier de la pêche lors des négociations du Brexit. Castaner a raison.

https://www.lemonde.fr/politique/article/2021/11/05/crise-de-la-peche-christophe-castaner-met-en-cause-la-responsabilite-de-michel-barnier-comme-negociateur_6101077_823448.html

Rien n’étant bordé avec rigueur et précision, il fallait s’attendre à ce que les Anglais s’engouffrent dans la brèche et interprètent les textes à leur façon.

Le résultat est que de nombreux pêcheurs français sont interdits d’opérer dans les eaux anglaises, alors que les Anglais viennent nous vendre leur poisson dans les ports français.

Il manque 150 licences, selon les derniers calculs. Et la pêche dans les eaux britanniques, c’est 30% du chiffre d’affaires des chalutiers français.

https://francais.rt.com/france/92802-fiasco-honte-malgre-critiques-paris-se-defend-capituler-face-londres-sur-peche

Malgré quelques rodomontades sans lendemain dont Macron est coutumier, on a encore assisté à une capitulation de la France. Il n’y a eu aucune action de représailles.

Il a joué les gros bras, annonçant les coupures d’électricité à Jersey et menaçant de fermer les ports français aux chalutiers anglais, alors que la capitulation était déjà dans les tuyaux.

Depuis longtemps, un plan d’aide aux pêcheurs est prévu, prévoyant la réduction de la flotte.

Une indemnité et la destruction de leur navire pour les marins qui n’auront pas obtenu de licence de pêche en eaux britanniques. Voilà ce qui était prévu depuis des mois par la ministre de la Mer.

C’est la destruction de la flotte de pêche française qui est programmée.

Un scandale, une trahison. « Fiasco, camouflet, renoncement, honte », clament les pêcheurs.

Macron vient de déclarer que la France ne lâcherait pas ses pêcheurs. Mais si le « sauvetage » consiste à détruire les chalutiers moyennant une indemnité, le compte n’y est pas.

Certains pêcheurs ont des bateaux de 25 mètres à 4 millions d’euros, acquis en 2018.

Mais Londres refuse de donner des licences aux bateaux mis à l’eau après 2016. Or, ces bateaux ont toujours opéré dans les eaux anglaises depuis 2018.

Les Anglais ont en revanche accordé des licences à des petits bateaux côtiers qui n’y sont jamais allés ! (source Figaro)

De plus, Londres exige des critères intenables pour certains bateaux, qui fournissent pourtant un maximum de preuves de leurs campagnes passées dans les eaux anglaises. Rien n’y fait.

Barnier a bâclé le dossier en restant sur des règles trop générales, que Londres contourne ou complique à sa guise. Et Bruxelles laisse la France isolée.

A 27 on est plus fort, braille Macron !! En effet !

On marche sur la tête. Demander à des pêcheurs de se reconvertir, c’est indécent, inhumain.

La mer, c’est un monde à part, c’est une passion, souvent transmise de père en fils.

C’est la mort d’un métier qui se profile.

On comprend cette colère du monde marin, abandonné par nos élites, broyé par la dure dictature de l’UE, dirigée par des technocrates grassement payés, qui n’ont aucune pitié pour les professions en détresse. L’Europe à la schlague.

Macron et ses acolytes de l’UE manifestent plus de compassion pour les clandestins que pour nos pêcheurs, c’est clair.

Si rien ne bouge, les marins envisagent le blocage des ports français aux chalutiers anglais.

Espérons que l’épreuve de force ramènera Londres à la raison.

Jacques Guillemain

https://ripostelaique.com/macron-se-couche-devant-les-anglais-et-sacrifie-nos-pecheurs.html

Print Friendly, PDF & Email
S’abonner
Notifier de
guest
10 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
jojo
jojo
il y a 7 jours

il ne restera plus à nos pêcheurs que de faire du trafic de migrants afin de tous les emmener en Angleterre depuis Calais…….c’est à la mode ,et ça ne peut que marcher……et puis nous ça nous débarrasse…..

Lagardère
Lagardère
il y a 7 jours
Reply to  jojo

Très bonne idée !!!

Dorylée
Dorylée
il y a 7 jours
Reply to  jojo

À 3000€ le passage de migrant, ça paye mieux que le homard !

UN GAULOIS
UN GAULOIS
il y a 7 jours

Le souci de la pêche passe d’abord par la raréfaction de la ressource et la destruction des fonds marins. Le métier est de toute façon menacé quel que soit le pays si on ne laisse plus aux espèces le temps de se reproduire.
Une pause devrait être décrétée par des gens sensés.

Argo
Argo
il y a 7 jours

Encore un coup de Trafalgar par la perfide Albion. Macron est une buse, que dis-je un maquereau, qui a vendu la France à l’encan, suivant en cela ses prédécesseurs, des sans-c…. Moi, président, comme disait Nhollande la nouille, le roi de l’anaphore, ça ne se serait pas passé comme ça ! Lorsque la vieille Queen va trépasser, je m’ abstiendrai d’assister aux funérailles ! Histoire de marquer le coup! Et puis, fermons ce tunnel sous la Manche côté français!

denise
denise
il y a 7 jours

J’ai entendu , entre deux portes, à la radio, que tout était prévu comme cela, que les coups de menton de Macron sont là pour faire croire qu’il s’en préoccupe, mais il n’y a rien « d’anormal  » à ce qui était prévu ( dans les traités j’imagine ..) !

Pascal JUNG-LEDOUX
Pascal JUNG-LEDOUX
il y a 7 jours

Un métier rude et des frais énormes pour le matériel de pêche et le prix exorbitant du carburant.A quand le frexit???

jojo
jojo
il y a 7 jours

n’est ce pas le voyou Barnier candidat a la presidentielle qui a trahi les pecheurs francais dans les accords du brexit…….?

denis
denis
il y a 7 jours

aucun courage, rien dans le slip

Frejusien
frejusien
il y a 6 jours

Oui, en Bretagne on se fait couillonner par macron et l’UE, mais en Bretagne, on est européiste et fier de l’être.
Combien de ces marins ont voté pour macron ?

L’UE se fiche complètement de nos marins, comme elle se fout de nos agriculteurs qu’elle ruine avec jubilation depuis la fameuse communauté économique européenne.

Lire Aussi