Migrants : les paras Russes arrivent en Biélorussie

Alors que l’armée polonaise est très fortement présente à ses frontières, hier soir des troupes et du matériel militaire allemand sont arrivés à la frontière polonaise.

Par ailleurs les britanniques, toujours prêts à mettre de l’huile sur le feu loin de chez eux, ont envoyé en Pologne des « consultants » militaires dans le but de  » voir quel soutien matériel ils peuvent envoyer à la frontière avec la Biélorussie ». De plus, selon des sources infiltrées dans les structures de commandement de l’OTAN, l’Alliance Atlantique envisage d’envoyer des troupes en Pologne, pour « faire face à une agression biélorusse »! En conséquence le président biélorusse Lukashenko a demandé à Vladimir Poutine d’envoyer des troupes russes à la frontière Pologne-Belarus.

Ce matin Vladimir Poutine a ordonné l’envoi de 250 parachutistes au camp de Gozhsky (région de Grodno, à 10 km de la frontière avec la Lithuanie et 20 km de la frontière avec la Pologne), officiellement pour des exercices « surprise » avec les troupes biélorusse. Lukashenko a déclaré, suite à un entretien avec Vladimir Poutine ce matin, que la Biélorussie est « prête à assurer sa sécurité avec l’aide éventuelle de la Russie ».

Les manœuvres conjointes Russie-Biélorussie se font aussi dans les airs, voici un couple de bombardiers stratégiques TU-160 Russes accompagnés de chasseurs Su-30SM de Biélorussie.

Du côté des « migrants », des centaines d’africains et d’habitants des pays arabes continuent d’arriver en Biélorussie avec pour but de passer en Europe. Vidéo tournée à Minsk hier.

Voici des Maliens tout heureux d’être bientôt en Europe !

Dans un but humanitaire la Biélorussie leur construit des camps d’hébergement en attendant que les Polonais ne se décident à les laisser passer !

Et aujourd’hui, quelques dizaines de « migrants » ont décidé de ne plus attendre et ont forcé la frontière polonaise à Kuznitsa (vidéo) sous les yeux de l’armée déployée à quelques mètres. Les militaires se sont contentés de regarder sans intervenir, suivant en fait la politique d’asile de l’Union Européenne qui a laissé des millions de clandestins envahir leurs pays ces dernières années.

Il semble clair que si les « migrants » décident d’entrer en force en Pologne, personne ne les en empêchera : les Polonais malgré leurs discours ne sont pas prêts à tirer sur les « migrants » au nom des grands principes fraternels du « vivre ensemble » qui prévalent en Europe. Par ailleurs si les Polonais ouvraient le feu ce serait en direction de la Biélorussie et entrainerait une riposte immédiate, sans aucun doute avec l’aide de la Russie. C’est en fait ce que craint le président Lukashenko, qui dans une déclaration cet après-midi a précisé que selon lui cette crise est montée en épingle par les pays occidentaux dans un but de provocation avec la Russie en toile de fond.

Selon le Ministère des Affaires Etrangères (MAF) Russe, cette affaire de « migrants » est en effet une provocation contre la Russie dont la Biélorussie est un allié de longue date, notant que dans le même temps les forces ukrainiennes se massent à la frontière Russe et que des bombardements massifs sont en cours contre les républiques indépendantes de Donetsk et Lugansk (communément appelées « Novorossya »). Le MAF indique que « certains pays » veulent entrainer la Russie dans des conflits sur 2 fronts différents en même temps.

Il faut noter que cette crise arrive alors que Minsk (Biélorussie) et Moscou ont accéléré les travaux visant à l’intégration de la Biélorussie dans la Fédération de Russie, prévue pour 2022. Ceci mettrait alors la Russie en frontière directe avec l’Union Européenne, ce qui déplait fortement aux pays occidentaux.

Il faut reconnaitre que la position européenne est étrange puisqu’après avoir accueilli (et continué d’accueillir) des millions de clandestins depuis quelques années et leur octroyant immédiatement d’énormes avantages, l’Europe aujourd’hui refuse ces mêmes clandestins en Pologne alors même qu’elle continue de proclamer ses valeurs de fraternité, d’accueil et de vivre-ensemble. D’ailleurs, pendant que cette crise se déroule en Biélorussie, des milliers de « migrants » continuent d’arriver chaque jour en Europe par la Grèce ou l’Espagne entre autres. Pourquoi donc 2 poids et 2 mesures?

Il ne fait aucun doute que l’armée polonaise n’ouvrira pas le feu sur les « migrants » : elle ferait donc mieux de les laisser passer puisque leur but n’est pas de rester en Pologne mais d’aller en Allemagne et en France. La Pologne ferait un excellent cadeau à Merkel et Macron qui tous 2 ont montré leur amour des « migrants » en leur envoyant ces quelques milliers de docteurs, ingénieurs, chercheurs, etc. prêts à mettre leurs compétences au service des Européens. Mais bien sûr cette solution n’est pas celle préférée des forces qui manipulent les Polonais en les encourageant à un conflit ouvert avec la Biélorussie. Et donc avec la Russie.

Boris Karpov
https://boriskarpov.tvs24.ru

Et voici l’Europe actuelle, on comprend que ces « migrants » qui attendent en Biélorussie y seront parfaitement intégrés!

 388 total views,  1 views today

image_pdf

24 Commentaires

  1. les Allemands envoient chars d’assaut, matos de guerre et soldatesques
    à la frontière Biélorusse
    des bases militaires US entourent et cernent du Nord au Sud et de l’Est à l’Ouest
    la Russie
    NORMAL ce sont les gentils cow-boys
    Poutine donne l’ordre à l’armée Russe de garder en renforçant ses frontières
    PAS-NORMAL ce sont les indiens et les méchants …
    c’est Bon là les propagandistes mondialistes US et UE made in Hollywood
    bientôt ils vont faire d’un Hitler le Messie Jésus-Christ le Sauveur !

  2. l’UE et l’OTAN c’est comme ce vivre-ensemble
    un mélange contraint et forcé et contre-nature
    de chiens, de chats et de rats prêts à s’écharper
    et à s »étriper les uns les autres … mais que c’est beau l’UE
    et quelle formidable réussite ! Hahahahahahahahahahahaha

  3. Personnellement quand je vois les britanniques qui ne sont plus dans l’Europe mais à la solde des ricains venir mettre leur nez ! mais qui les a fait venir ? Cherchez pas l’OTAN et Merkel qui a acheté les avions de chasse des ricains à la place des rafales! Bref pour croire encore à l’Europe il faut avoir de la merde dans les yeux c’est les gafas et Rothschild qui dirigent notre chère Europe et tous les élus européens lèchent les babouches !l’Europe est un fiasco total comme la tour de Babel dans la bible vouée à s’effondrer sur elle-même!

    •  Rothschild  et blackrock en sous main la garce de van der layen et le commission européenne ont donnés la gestion de plusieurs organismes à cette société privé qui est plus puissante au niveau financier qu’ un état .

  4. Oui, cela risque de très mal tourner avec un déferlement massif dans toute l’Europe et une guerre civile aidée par les 5èmes colonnes déjà installées dans nos banlieues.
    A noter, dans ce contexte que la France a signé avec la Grèce le mardi 28 septembre 2021 un pacte d’assistance réciproque avec tous les moyens appropriés « y compris la force armée en cas d’agression armée d’un des deux pays « , ceci en marge d’un contrat de vente de frégates et d’avions.
    J’ai trouvé cette initiative de macron très courageuse, mais je trouve regrettable qu’il n’ait pas emporté l’adhésion d’autres pays de l’UE, tels que l’Autriche, l’Italie, la Hongrie, la Pologne, La Tchéquie, la Slovénie, Bulgarie etc…qui sont aussi aux 1ères loges…
    En effet, en face, sauf erreur, la Turquie peut mobilIser de 500 à 850.000 hommes…
    Certes nous possédons un armement nucléaire tactique de défense, mais osera-t-on vitrifier l’assaillant? ….
    ……. à suivre…

    • Bonjour,

      Bien d’accord avec vous.

      C’est bien la seule occasion où je me prends à féliciter Macron.

      L’ U « E » ne montre que ce qu’elle sait faire : rien …

      • Tout à fait d’accord, mais l’enfant-roi a t-il- anticipé où pouvait le mener ce pacte ? …
        Si oui, je tire mon chapeau !

    • C’est bien beau ce pacte d’assistance, mais quand il continue à faire entrer par milliers nos ennemis, qu’est-ce que ça peut valoir ????

  5. Ca devient compliqué tout ça, il y a beaucoup de contradictions de part et d’autre, j’ai l’impression que même si les migrants sont au cœur du problème, ils deviennent également une bonne excuse pour se foutre sur la gueule ? Je reviens à la citation de Churchill « Vous avez eu à choisir entre la guerre et le déshonneur; vous avez choisi le déshonneur et vous aurez la guerre ». Je pense que ce qui arrive est le résultat d’une U.E trop faible et idéologiquement contestable, elle cherche depuis bien trop longtemps à éviter des conflits de civilisations pour éviter des guerres, à force de compromis, à force de céder pour ne pas faire de vagues, elle a perdu sa consistance, elle n’est plus respectée, elle n’est plus crainte d’autant que son unité n’existe pas, c’est un géant de papier et les Russes s’en aperçoivent.

  6. SI CEUX LA PASSENT cest la fin de l europe un flot sans fin nous seront envahis avec la complicite d erdogan le fourbe devant une europe de merde
    il fautt rearmer nos pays et dans un temps record
    virer tous ces bons a rien d islamiste interdire les burkas les burkinis et etre sans pitie
    arreter l assistanat de masse et redonner au peuple francais sa dignite sans cela nous sommes morts !!
    c est effectivement la croisee des chemins !!
    apres se sera le tournant du chao
    alors debout LA FRANCE MONTRE TA FEROCITE COMME TU A MONTRER TA BONTE
    il en va des tiens et de ton peuple
    IL FAUT VAINCRE !!

  7. Y a comme qui dirait du rififi ! Mais au fait cher Boris : qui a organisé conjointement avec la Biélorussie cet afflux de migrants arrivés par avions d’Irak et du Moyen-Orient ? Qui a offert « gracieusement » le voyage à ces migrants ? Ont-ils amené avec eux les outils (haches et autres outils) dans l’avion ou bien plus probablement n’est-ce pas la Biélorussie qui après les avoir acheminés jusqu’à la frontière polonaise les a dotés pour leur permettre d’attaquer les barbelés en vue de se frayer un passage ? La Biélorussie qui a ainsi pris sur le modèle turc ses mesures de représailles contre l’UE. En outre, cher Boris, nous savons aussi qu’il y a des ONG russes qui oeuvrent pour semer la zizanie en Europe occidentale en faisant notamment la promo pour les migrants et en dénonçant les pays européens de turpitudes. A se demander si la Russie, derrière la Biélorussie ne cherche pas à acculer l’UE en suscitant des désordres et une « révolte » des migrants dans l’Europe de l’ouest. Et dire que beaucoup portaient votre président aux nues, – j’en étais fort tentée moi-même – alors qu’il s’amuse à un petit jeu qui pourrait faire ricochet à ses dépens s’il provoque la guerre en Europe : il perdra des clients et la faiblesse de l’Europe ne le rendra pas plus fort lui-même.

  8. Dommage, quand même, que les paras russes n’aient pas sauté sur le Haut Karabakh, pour défendre les Arméniens …

  9. Les tarés de boches et de rostbeefs sont toujours près à la provocation pour des motifs bidons

  10. Même dans le noir, avec un bon viseur, on ne peut pas louper les « bountys »!!!
    Marche arrière toute ou allongé pour l’éternité…

  11. Pourquoi ne dit-on pas à la Biélo qu’ils gardent leurs migrants puisqu’ils les ont fait entrer chez eux et que les autres n’en veulent pas? ils sont responsables de la sécurité de ces étrangers!!

  12. Très bien, tout ça, mais que l’armée polonaise dégage déjà les migrants par les armes. Et ensuite que les Russes et Biélorusses les raccompagnent jusqu’en Turquie. Espérons que ça se passe ainsi, et que la Pologne ignore les délires suicidaires de l’u.e

    • je connais une solution, réouvrir les camps déja ils seront tres bien là dedans;
      et retour au bled apres

  13. Et pourquoi ne nous dit on pas par quelle voie arrivent ces migrants depuis leur lointain pays et qui les envoie, dans quel but ?

Les commentaires sont fermés.