Pologne : l’UE paie le juste prix de sa politique irresponsable

Europe Publié le 12 novembre 2021 - par - 9 commentaires

En Pologne, l’UE paie le juste prix de sa politique irresponsable

Primo, l’Europe pratique une ingérence intolérable dans les affaires intérieures de la Biélorussie.

Secundo, elle récolte les fruits de sa politique immigrationniste suicidaire.

Tertio, quand on a couvert honteusement la fraude électorale qui a chassé Trump, on n’accuse pas Loukachenko d’avoir volé son élection, et on ne réclame pas son départ !

Quarto, les incessantes provocations de l’Otan vis-à-vis de Moscou n’arrangent rien.

La politique anti-russe de l’UE, à la botte des États-Unis, est un non-sens absolu.

Des milliers de migrants tentent de pénétrer en  Pologne à la frontière biélorusse. Et c’est toute l’Union que les soldats polonais essaient de protéger.

Cette même Europe hypocrite qui dilapide les fonds communautaires, mais qui refuse de financer les clôtures de protection érigées par les pays en première ligne, Lituanie, Pologne, Hongrie, Slovénie.

https://fl24.net/2021/10/23/lue-refuse-de-financer-les-murs-necessaires-a-proteger-leurope-de-limmigration-clandestine/

L’UE a alloué en catimini 6 milliards à Erdogan, mais refuse toute aide aux pays européens qui nous protègent de l’invasion. Ursula von der Leyen est bien une inconditionnelle de l’immigration.

https://www.lefigaro.fr/international/vu-d-ailleurs-n033-immigration-l-europe-alloue-les-6-milliards-d-euros-promis-a-la-turquie-20201219

En Pologne, on assiste à une invasion-représailles, savamment orchestrée par certains pays souverains, qui refusent l’ingérence de l’UE dans les affaires intérieures de la Biélorussie et qui dénoncent les sanctions qui ont suivi l’élection de Loukachenko.

L’UE s’acharne sur la Biélorussie, mais se couche devant la Chine ! Stop au discours humaniste à deux vitesses.

Et occupons-nous en priorité de la sécurité des citoyens européens, massacrés et violés comme jamais dans l’histoire.

Ces pays qui refusent toute ingérence de l’UE, recueillent des migrants de tous horizons et les acheminent par avion jusqu’à la frontière séparant la Biélorussie de la Pologne.

Et une fois de plus, les 27 sont totalement désemparés. 

Divisés depuis toujours, hostiles à toute politique de fermeté, opposés aux expulsions, incapables de mettre un terme aux flux migratoires par voie terrestre ou maritime qui s’intensifient depuis 2015, les Européens ont fait le choix délibéré de défendre les migrants plutôt que l’avenir de leurs propres enfants. C’est le plus grand suicide collectif de tous les temps.

Il ne faut donc pas s’étonner que toute l’Afrique, le Moyen-Orient et une partie de l’Asie se ruent sur l’Europe.

Les Européens ont voulu exporter les droits de l’homme en Biélorussie, un pays libre et indépendant, ils ont voulu le sanctionner au nom du droit d’ingérence humanitaire. Voilà le résultat.

L’UE vient ainsi de gagner un nouveau chantage aux migrants, comme si celui que pratique régulièrement Erdogan ne nous coûtait pas assez cher ! Après les sanctions, le boomerang.

À vouloir régenter le monde au nom des droits de l’homme, nos illuminés de Bruxelles, largement soutenus par Macron, ont fait de l’Europe le déversoir de toute la misère du monde, où malfrats et terroristes de toute la planète sont assurés de ne jamais être expulsés et de bénéficier du meilleur social qui soit, sans la moindre contrepartie.

Nous sommes dirigés par des technocrates n’ayant aucune connaissance de la géopolitique, des illuminés qui ne rêvent que paix et valeurs humanistes, totalement imperméables aux réalités et aux menaces de ce monde.

C’est l’Europe du renoncement et de la soumission. Une Europe qui refuse de comprendre que les cultures ne se mélangent pas et que l’immigration d’une multitude de peuples qui n’ont rien en commun, va anéantir la civilisation occidentale.

Nos technocrates de Bruxelles se comportent comme les Bourgeois de Calais, qui, la corde au cou, remettent les clés de l’Europe à tous les déshérités et les terroristes potentiels de la planète.

S’exprimant devant le Parlement européen, Jordan Bardella a été brillant.

https://www.fdesouche.com/2021/11/10/jordan-bardella-ce-que-subit-la-pologne-sappelle-une-invasion-il-y-a-parmi-ces-migrants-linsecurite-et-le-terrorisme-de-demain-sur-le-sol-europeen/

« L’Europe est assiégée par des milliers de migrants à l’attitude agressive, instrumentalisés par des puissance hostiles. Nous faisons face à une véritable invasion. »

De son côté, l’UE braille mais reste les bras ballants, la Pologne réglant seule le problème.

« L’UE accuse Minsk, un allié de Moscou, d’organiser depuis juin des vols pour faciliter le transit de migrants depuis le Bélarus vers l’UE, ces derniers se retrouvant bloqués aux frontières de la Lituanie, de la Lettonie et de la Pologne. »

https://www.fdesouche.com/2021/11/10/plusieurs-centaines-de-clandestins-marchent-vers-la-frontiere-du-belarus-avec-lue-la-pologne-se-prepare-pour-la-plus-grande-tentative-dinvasion-illegale-de-c/

« L’UE a précisé surveiller la situation dans vingt pays qui sont, outre la Russie, l’Afrique du Sud, l’Algérie, l’Azerbaïdjan, la Côte d’Ivoire, l’Inde, l’Iran, le Kazakhstan, la Libye, le Maroc, le Nigeria, l’Ouzbékistan, le Qatar, le Sénégal, la Somalie, le Sri Lanka, la Syrie, la Tunisie, le Venezuela, le Yémen. » Des pays soupçonnés de faciliter l’acheminement des migrants vers la Biélorussie.

Et treize autres pays sont également dans le collimateur de Bruxelles : Cameroun, Congo, République démocratique du Congo, Égypte, Émirats arabes unis, Irak, Jordanie, Géorgie, Guinée, Liban, Pakistan, Tadjikistan et Turquie.

Voilà où nous mène la religion des droits de l’homme de l’UE. C’est une véritable coalition qui s’est mise en place contre l’UE.

Et cerise sur la gâteau, Loukachenko menace de bloquer le transit du gaz vers l’UE en cas d’aggravation des sanctions.

Aussi longtemps que l’UE n’aura pas compris qu’il faut bâtir une seule Europe jusqu’à Vladivostok, nous connaîtrons des heurts et des tensions entre Européens, qui font le jeu de ceux qui rêvent de coloniser notre continent.

Mais la conclusion de ce  désastre, on la connaît.

Les milliers de migrants acheminés par avion ne repartiront pas. L’UE va céderet c’est encore le contribuable européen qui en fera les frais. Et combien de terroristes potentiels parmi ces migrants ?

Le terrorisme islamique a déjà tué 271 personnes en France depuis 2012, mais l’invasion continue, par l’Italie, l’Espagne. Dans quelques décennies, à ce rythme, il n’y aura plus d’Europe, mais une mosaïque de peuples qui se haïssent et ne partagent rien en commun. C’est cela le message d’Éric Zemmour, la mort de notre civilisation programmée si Macron reste au pouvoir.

https://ripostelaique.com/pologne-lue-paie-le-juste-prix-de-sa-politique-irresponsable.html

Print Friendly, PDF & Email
9 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Ebw
Ebw
il y a 16 jours

Visegrad pourait s’elargir si lukashenko n’etait pas un dictateur perpetuel. Courageux sur la crise covid mais aveugle sur l’etat de sa jeunesse qui cherche l’avenir.rien n’est noir ou blanc.

dudulle
dudulle
il y a 16 jours

Sois dit en passant, Ursula von der Leyen est une NAZI satanique, de même que son cinglé de mari qui dirige un labo de thérapie génique et que son fiston qui a retrouvé le fiston fabius dans le conseil bidon sur la vaccination

vergnaud
vergnaud
il y a 16 jours
Reply to  dudulle

tous des sales pourritures à éradiquer il va falloir se retrousser les manches patriotes français.

MOI DE FRANCE
MOI DE FRANCE
il y a 16 jours

Leurope des laches avec des frontieres qui n existes plus le vase va deborder
cela nous apportera que le chao assure

vergnaud
vergnaud
il y a 16 jours
Reply to  MOI DE FRANCE

si la frontière polonaise lache, il n’y a pas d’écluses à la fontière allemande ni sur le Rhin ; on est propre !

Pascal ALEVEK
Pascal ALEVEK
il y a 16 jours

La Biélorussie ne fait que mettre l’U.E en face de ses contradictions.

Frejusien
frejusien
il y a 16 jours

Il est de plus en plus évident qu’on a affaire à une véritable invasion organisée.
Commençons par bloquer tous les bateaux des ONG, qui organisent l’invasion par la Méditerranée.
Et pour la Pologne, il n’y aura pas trente six mille solutions, l’armée devra intervenir, et ne pas tenir compte des cris d’orfraie que ne manquera pas de pousser Bruxelles.

Boronlub
Boronlub
il y a 15 jours
Reply to  frejusien

Oui, je crois que c’est ce qu’on espère tous, que l’armée polonaise intervienne, et défende son territoire par les armes. C’est ce que bien d’autres pays européens auraient dû faire depuis longtemps, s’ils n’étaient pas aux mains de dirigeants mondialistes auto-destructeurs. En tout cas les Polonais n’ont pas perdu leur courage, et si l’armée tarde trop, des miliciens armés vont se lever. Marre de voir ces images de migrants défonçant les barbelés à coup de pelle, et menaçant les quelques riverains qui tentent de s’y opposer avec des bombes au poivre dérisoires.

Chat Bleu
Chat Bleu
il y a 15 jours

Il a fallu que l’UE, impose des sanctions économiques à la Biélorussie. Après on s’étonne,!!!!
On n’avait pas à se mêler, des droits de l’homme au sujet de ce pays. On ferait mieux, de balayer devant notre porte, plutôt que de toujours désigner celle du voisin.
Il y a de la souffrance chez nous.
Comme dit le proverbe « charité bien ordonnée, commence d’abord par soi-même ».

Lire Aussi