Le réchauffement climatique bientôt à l’origine d’une révolution en Irlande ?

 

LA GUINNESS AU PRIX DE LA ROMANÉE CONTI ?

La revue scientifique « Femina » nous avait livré un article puissant expliquant comment le réchauffement climatique allait faire geler les caféiers.

Un autre information de fond m’avait échappé en première lecture 

« La bière :
Le changement climatique impacte directement les producteurs de houblon et d’orge. Les prix explosent notamment en Irlande où la bière a augmenté de 93%. 

Renseignement pris, l’augmentation de la bière en Irlande n’est aucunement liée au prix de l’orge.
Le cours de l’orge servant à fabriquer la bière a certes fait une envolée :


D’un prix relativement stable autour de 180€ la tonne, il vient de bondir effectivement de 93 % à 347 € la tonne.

Cependant, le coût de l’orge n’impacte qu’assez peu le coût de revient du produit.
Il faut 250 grammes d’orge pour faire un litre de bière à 5.0% vol (titre alcoolique de la Guinness original).


L’augmentation du litre de bière n’est donc que 3,9 centimes d’euros pour un litre de bière, lequel est vendu en Irlande 6.82 euros :

Soit une augmentation de 0.57%…


On est très loin des 93% annoncés par l’article de Femina !

Alors je vais aider la pauvre Léa Dechambre, la petite journaliste qui a commis l’article de Femina. Elle inspire pitié pour écrire de telles sottises.

Certes, le prix de la bière a augmenté en Irlande.

Cependant, le réchauffement climatique n’y est pour rien. Au contraire la flambée des cours a pour cause un mauvaise récolte d’orge liée à ….une saison trop froide  et humide :


Le prix de la bière a augmenté tout simplement parce que le gouvernement irlandais applique une des mesures punitives prônées par l’OMS (voir :
https://resistancerepublicaine.com/2021/10/31/loms-veut-nous-hallaliser-en-nous-interdisant-lalcool-le-droit-de-se-prendre-une-cuite-devrait-etre-inscrit-dans-la-constitution/
en introduisant la notion de prix minimum pour une dose standard d’alcool.

RFI titrait en effet en mai 2021 :

« Le gouvernement irlandais valide, ce mardi 4 mai, un projet de loi pour fixer un tarif plancher à l’unité d’alcool. Cela fait plusieurs années que le projet patiente et son objectif est de rendre moins disponible l’alcool et notamment d’éviter les sessions de binge drinking, cette pratique qui consiste à beaucoup boire en peu de temps.
Au moins 8 € pour une bouteille de Chardonnay, 20 pour de la vodka… Le prix plancher à l’unité d’alcool fera baisser la consommation, explique le Dr Deirdre Mongan, auteure d’un rapport sur le sujet pour le Comité irlandais de recherche en santé : « Le prix plancher augmente surtout le prix des alcools pas chers, dans les supermarchés par exemple. »

Pour que la prix de la bière augmente vraiment de 93% du seul fait de l’augmentation des matières premières, il faudrait que le prix de la tonne d’orge passe à 25.550 euros… Comme on est aux alentours de 350 euros la tonne, on a de la marge…

On peut donc être à peu près raisonnablement rassurés : le grand Satan du CO2 ne devrait pas être capable de provoquer une révolution en Irlande…

Léa Dechambre devrait retourner à l’école de journalisme où elle a dû sécher bon nombre de cours en ses vertes années ….

Et surtout ! Souvenez-vous bien de cette affirmation:  tout article sur le climat cache au moins un mensonge!

 139 total views,  1 views today

image_pdf

4 Commentaires

  1. Buvez du vin, du Champagne Français, du Cognac et de l’ Armagnac.
    Sans oublier la Cartagène !!
    Et toutes les bières Françaises + la dernière qui vous attendra lorsque vous aurez bu tout ce que je vous propose….

    • Il y aurait du Champagne autre que celui de la France….Il est vrai que j’ai bu il y a longtemps du « champagne espagnol » et du  » vichy catalan, méfiez-vous des contrefaçons » et il y a de l’emmenthal francçais, du brie belge, etc etc nous vivons une époque formidable
      Quant aux bières françaises, il ne faut jamais avoir bu de bière belge pour avoir l’idée d’en consommer une française…Dire que les Français considèrerent la bière danoise ou hollandaise comme super fabuleuse, c’est juste des pils !
      Bonne dégustation, cordialement.

      • Bonjour,
        Je ne bois plus de bières depuis longtemps et c’était seulement des brunes , avec un bonne choucroute, lorsque j’habitais Strasbourg ou Lyon.
        Mes boissons préférées (avec modération -pas besoin de ces abrutis et de leurs conseils à la noix, pour que je ne roule pas dans les caniveaux) étaient le Martini blanc et la Suze.
        Hélas, je suis devenue sobre comme une chamelle, because les médocs à prendre pour mon état de santé et qui sont incompatibles avec la dive bouteille.
        Pour les internautes qui me lisent :  » buvez si m’en croyez, n’attendez pas demain, finissez aujourd’hui vos tonneaux et vos muids… »

  2. j’aimerais être journaliste !! ‘ pour n’avoir HONTE DE RIEN ET ETRE BIEN PAYE !!

Les commentaires sont fermés.