Ils ont changé la définition de « vaccin » pour pouvoir faire passer la thérapie génique covid pour un vaccin !

 

Arnaque du « vaccin » Covid : prière de ne pas rire
Je suis tombé sur cet article assez ahurissant. Les vaccins covid19 étant tellement nuls et répondant si peu au cahier des charges d’un vrai vaccin, le CDC a tout simplement établi une nouvelle définition du mot vaccin, qui pourrait ainsi s’étendre à ces « trucs ».
*Le CDC ce sont les Centres pour le contrôle et la prévention des maladies  qui forment ensemble la principale agence fédérale des États-Unis en matière de protection de la santé publique.
.

Le CDC a modifié la définition du « vaccin » en raison des vaccins contre le COVID-19 : e-mails

Les Centers for Disease Control and Prevention ( CDC ) ont modifié la définition de «vaccin» en raison de la crainte que la définition ne s’applique pas aux vaccins COVID-19, selon des courriels internes récemment publiés.

L’agence a mis à jour sa définition le 1er septembre.

 

La définition était auparavant : « Un produit qui stimule le système immunitaire d’une personne pour produire une immunité contre une maladie spécifique, protégeant la personne contre cette maladie». Cette définition se lit désormais comme suit : « Une préparation qui est utilisée pour stimuler la réponse immunitaire du corps contre les maladies ».

Un employé du CDC en août, peu de temps avant que la définition ne soit modifiée, a déclaré que la définition était utilisée par « les négationnistes de droite de la pandémie de COVID-19 … pour faire valoir que les vaccins à ARNm ne sont pas des vaccins », selon les courriels nouvellement publiés.

Les vaccins Pfizer et Moderna COVID-19 utilisent la technologie de l’ARN messager. Les trois vaccins COVID-19 autorisés pour une utilisation aux États-Unis chutent en efficacité contre l’infection plusieurs mois après les avoir reçus, après avoir été initialement promus comme protégeant contre l’infection et les maladies graves.

La définition « a été déformée pour prétendre que les vaccins COVID-19 existants n’étaient pas des vaccins car ils ne faisaient que prévenir les maladies graves », a déclaré l’employé du CDC.

Alycia Downs, spécialiste principale de la communication sur la santé pour l’agence, a envoyé un message à un collègue le 19 août, disant qu’elle devait mettre à jour la définition et d’autres comme celle-ci, « puisque ces définitions sont obsolètes et utilisées par certains pour dire que les vaccins COVID-19 sont pas des vaccins selon la propre définition du CDC.

Downs n’a pas reçu de réponse, alors elle a de nouveau envoyé un message la semaine suivante.

« La définition du vaccin que nous avons publiée est problématique et les gens l’utilisent pour prétendre que le vaccin COVID-19 n’est pas un vaccin basé sur notre propre définition », a-t-elle écrit.

Valerie Morelli, une autre responsable du CDC, a approuvé le changement le 1er septembre, même s’il semble très différent d’une définition qu’elle avait présentée dans un document précédent ( pdf ).

« Si c’est pour le grand public, je suis d’accord avec le changement », a écrit Morelli.

Les e-mails ont été obtenus par l’  avocat Travis Miller dans le cadre d’une demande en vertu de la Freedom of Information Act. Le CDC n’a pas contesté leur authenticité.

Au lieu de cela, l’agence a envoyé à The Epoch Times la même réponse qu’elle a reçue plus tôt en 2021 lorsqu’elle s’est enquise du changement . L’agence a déclaré que les « légers changements de formulation » pour la définition « n’ont pas eu d’impact sur la définition globale » et que la définition précédente « pourrait être interprétée comme signifiant que les vaccins étaient efficaces à 100%, ce qui n’a jamais été le cas pour aucun vaccin. , la définition actuelle est donc plus transparente et décrit également les manières dont les vaccins peuvent être administrés.

D’autres parties du site Web du CDC indiquent toujours que les vaccins COVID-19 confèrent une immunité.

« Il faut généralement 2 semaines après la vaccination pour que le corps se protège (immunité) contre le virus qui cause le COVID-19 », lit-on sur le site.

COVID-19 est la maladie causée par le virus du  PCC (Parti communiste chinois) .

Traduction google

En complément voir les courriels échangés ici :

https://www.thegatewaypundit.com/2021/11/emails-reveal-cdc-changed-definition-vaccine-vaccination-experimental-covid-shots-didnt-work/

Traduction google :

https://www-thegatewaypundit-com.translate.goog/2021/11/emails-reveal-cdc-changed-definition-vaccine-vaccination-experimental-covid-shots-didnt-work/?_x_tr_sl=en&_x_tr_tl=fr&_x_tr_hl=fr&_x_tr_pto=nui

 177 total views,  2 views today

image_pdf

33 Commentaires

  1. Les tueurs sont prêts à tout pour maintenant se protéger !!!
    Quelle honte !!! et aucun scientifique ne réagit !!
    cette piqûre tue! les Médecins devaient se prononcer sur un traitement mais les mondialistes (macron en est un bon petit soldat) s’orientent vers une hécatombe par une extermination programmée….

  2. Un vaccin c’est un germe atténué d’une maladie qui suscite une réponse immunitaire de l’organisme contre cette maladie.
    Quand on  » bricole  » des messages génétiques pour provoquer des réponses de l’organisme on joue les apprentis sorciers car notre connaissance des tenants et des aboutissants de la génétique ne sont pas suffisantes pour prétendre maîtriser toutes les conséquence d’une manipulation. Chez l’humain, chaque gène code pour plusieurs protéines : comment être certain qu’en en modifiant une on ne va pas dérégler les autres ? Alors on y va au pif, les cobayes ça sert à ça !

    • D’autant que les essais sur les animaux ont été désastreux, des morts en nombre, c’est criminel de le tester sur les humains.

      Mais le plus criminel, c’est d’affirmer qu’il s’agit d’un vaccin, d’affirmer en outre qu’il faut se « vacciner » pour protéger sa famille.
      Prendre les gens par les sentiments, c’est répugnant.

  3. Un paquet de magouilles de la part de ces institutions toutes puissantes. Que sommes-nous face à ces mastodontes ?

    Si nous n’avons pas de vaillants défenseurs, et subissons la cupidité et la malhonneté des pouvoirs en place ???
    Aujourd’hui, tout s’achète, tout se vend, y compris les bébés, les organes humains, les fœtus avortés.
    Le NOM est synonyme d’inhumanité.

  4. Urgent
    Bonjour à tous
    Je ne retrouve plus l’article de notre Christine Tasin sur la possibilité de démarches à effectuer pour s’opposer à ce que chacun puisse accéder à nos données de santé auprès de notre organisme de sécurité sociale.
    Soit Christine, soit quelque commentateur ou contributeur de RR ou RL pourrait-il aider, pour ceux qui le souhaitent à s’y opposer, en relayant les conseils de démarches à effectuer ? Urgent puisque c’est au 1er janvier 2022 et également un nombre non négligeable de personnes à alerter.
    Remerciements patriotiques.

  5. le bateau tangue de plus en plus avec le pfizer gate plus les effets secondaires et les maladies auto immunes qui vont arriver ,c’est sur le mot vaccin a été dévoyé pour faire des tunes ,en réalité c’est une modification de nos cellules avec tous les effets a long terme mortels!9a sent la poudre pour tous ceux qui ont trempé dans cette arnaque!!

  6. En fait d’après ce que j’ai pu lire sur ce soi-disant vaccin… il diminue l’immunité des vaccinés… il n’a pas été fait pour aider les personnes à s’en sortir… mais le contraire… ils veulent diminuer la population mondiale, des deux tiers… afin de pouvoir tenir tout le monde en laisse!!! comme les animaux!!! voilà le monde de demain!!!

    • Je vous suis sur ce plan ,c’est le poison idéal pour supprimer les personnes agées atteintes de pathologies !c’est pour cela qu’ils insistent tant pour vacciner les personnes de plus de 75 ans !Car le vacciin ne doit pas étre le mème suivant l’age ,il y en a mème qui contiennent du sérum physiologique!Mais il parait qu’il y a un idiot qui a inversé des boites enfin peut étre pas par hasard !il y a mème des tests PCR vierges qui étaient déjà positif avant de vous étre enfonçés dans le cerveau!

      • C’est la phase expérimentale 3, càd qu’il y a forcément un groupe placebo.
        Ceux qui n’ont rien après vaccination, ont eu la chance de tomber sur le lot placebo.

  7. Les cobayes « vaccinés » avec des injections géniques décèdent:
    De thromboses, d’AVCs, de myocardites, de crises cardiaques (voir jeunes sportifs tomber sur les pelouses des stades) car la protéine spike, fabriquée par les plus de mille milliards de particules d’ARN messager, est toxique pour le système sanguin et cardiovasculaire. D’aggravation de maladies existantes (voir cancers de personnalités connues) et de maladies virales y compris le coronavirus (voir recrudescence des épidémies lors des vaccinations), car la protéine spike inhibe le système immunitaire. De maladies auto immunes et cancers divers car le système immunitaire doit au final détruire toutes les cellules pénétrées par les particules d’ARN messager qui diffusent partout dans le corps (nerfs, coeur, cerveau,…) avec des dégats variables pouvant être gravissimes.

    D’un système cardiovasculaire complètement engorgé de micro thromboses entrainant la nécrose progressive d’organes vitaux (voir D-dimères et CRP hors normes pendant plusieurs mois).
    D’un risque d’anticorps facilitants car trop faibles en nombre et inadaptés aux nouveaux variants. Il y a un risque majeur que les vaccinés décèdent plus gravement que les non vaccinés avec un nouveau variant (par chance pas encore vu d’effet ADE dans la population).

    D’inflammations multiples, de maladies auto immunes et de cancers dus aux auto anticorps, car le système immunitaire a appris à détruire les cellules envahies par les particules lipidiques d’ARN messager qui sont conçues pour contourner l’immunité innée en utilisation des nucléosides artificiels (contrairement à une infection naturelle où il y a une lyse lors de la sortie des virions, et donc pas d’auto anticorps). On vient d’inventer des vaccins qui génèrent certes des anticorps contre la spike, mais aussi des anticorps contre ses propres cellules. En trichant avec le système immunitaire, on est en train de voir apparaitre une kyrielle de maladies gravissimes inexpliquées et incurables (voir hopitaux US bondés de malades non covid avec des maladies bizaroïdes). Voir décès horribles avec inflammations généralisées lors d’essais d’ARN messager en voulant traiter des maladies graves il y a quelques années. Ce processus de destruction cellulaire auto immunitaire est lent mais inexorable et sans traitements connus car trop complexe.

    Les prochaines années vont être très douloureuses pour les millions de cobayes vaccinés, la nature se venge. Avec tous ces effets secondaires lourds, des maladies gravissimes mortelles sont inévitables pour la majorité d’entre eux, ils vont connaitre les feux de l’enfer. La seule solution proposée par les autorités sera de continuer à mentir et au mieux de proposer du rivotril pour les plus chanceux. C’est très cher payé pour s’obstiner à interdire des traitements précoces avec des molécules archi connues depuis des décennies pour leur innocuité.

    • hier, j’ai appris le deces d’un jeune de 40 ans. Pompier. En pleine forme.Hémoragie du foie. (pas de précision véritable )

      tout de suite, petit clignotant dans ma tête. et j’ai fait la réflexion : pourrait être un effet secondaire du vaccin ?
      en coeur, on m’a répondu NON. car le pauvre …. il buvait ! trop. beaucoup trop.

      certes, il avait donc le foie déjà très endommagé … mais … on ne saura jamais !!

      • Ayant travaillé comme médecin (de façon accessoire, mais quand même pendant 25 ans) chez les sapeurs pompiers, un gus qui boit trop est tout de suite repéré par l’examen médical annuel, avec les dosages sanguins assez focalisés sur l’alcool. Cette « justification » est totalement absurde et impossible.

  8. En réalité le licencié en philosophie et homme politique Ethiopien communiste qui sévit à la tête de l’OMS Tedros Adhanom Ghebreyesus ne s’est pas seulement permis, avec d’autres suiveurs comme Bill Gates et le CDC de changer la définition des termes pandémie et vaccins. Il a même eu l’audace de modifier toute l’immunologie en changeant la définition de l’immunité collective; il a décidé que l’immunité adaptative ne pouvait désormais être acquise que par la « vaccination » et non plus par une infection préalable! Le pape Francisco qui a peur de ce Coronavirus et de la mort s’est immédiatement soumis à lui; il a mis à la porte le premier octobre 6 jeunes en bonne santé de sa Garde suisse qui n’ont pas voulu se faire « vacciner » dont même un jeune Valaisan qui avait fait une bonne Covid-19 en décembre 2020.

    • Preuve supplémentaire, si besoin était, de sa grande foi en l’Eternel.
      Ce pape est un escroc à la solde des mondialistes, il vit dans ce monde matériel et ne connaît rien au Spirituel.
      Merci pour cette dernière info très croustillante !

  9. Pour aller encore plus loin sur ce que signifie cette mascarade, voici l’analyse de TGP (The Gateway Pundit) :
    https://www.thegatewaypundit.com/2021/11/breaking-proof-cdc-changed-definition-vaccine-prior-definition-allowed-people-claim-covid-19-vaccine-not-vaccine/

    L’article cite le cas d’Alex Berenson, un écrivain et journaliste américain qui a été banni de Twitter. Son crime ? Avoir écrit ceci :
    « Cela n’empêche pas d’être infecté, cela n’empêche pas non plus de contaminer : ne pensez pas que ce soit un vaccin ».
    La plateforme Twitter avait donc annoté ce tweet comme « induisant en erreur », avant de bannir purement et simplement Alex Berenson.

    Alex Berenson a donc attaqué Twitter pour diffamation, mais on en revient au fond du problème. Les gens ont beau être stupides, ils se demandent tous « quel genre de vaccin est-ce, qui ni n’empêche de tomber malade, ni ne stoppe la progression de l’épidémie ? ». C’est donc, d’après TGP la raison de cette remise à plat du concept de vaccin. C’était tout bonnement indispensable pour continuer de faire croire à la fable du vaccin qui ne vaccine rien du tout, mais qui est tout de même un vaccin et attention à qui dirait le contraire !

    Donc la nouvelle définition supprime la mention d’une maladie spécifique. Le vaccin n’est désormais plus qu’un stimulant du système immunitaire, c’est-à-dire… c’est-à-dire rien de plus que de la vitamine D, une cure de sommeil, du sport. Voir le commentaire d’Emilie ci-dessus qui a bien capté l’arnaque.

    C’est toute la communauté « scientifique » médicale qui vient d’être prise les doigts dans le pot de confiture de sa tricherie. Plus aucune confiance désormais à toutes ces « blouses blanches » sans la moindre intégrité ou conscience.

    • Sauf que… la « vitamine »D3 stimule réellement le système immunitaire, au contraire de la saloperie de Pfizer qui la détruit.

  10. Je propose que l’on teste les « vaccins » à l’Elysée, au Sénat et au Palais Bourbon.
    Cela nous fera faire des économies salariales et du travail pour les crématoriums!!!
    RIP… (Rien à péter)

    • Une amie à bout de nerf me disait hier: « Qu’ils crèvent !!!! ». J’ai pensé qu’elle avait raison…
      Je vous affirme que nous étions entre gens bien élevés.

  11. Ah ouais ? Du coup maintenant un vaccin ne produit plus l’immunité mais stimule le système immunitaire ? Ben ils se sont encore lourdés parce que dans un cas comme l’autre, le « vaccin génique » ne fait ni l’un ni l’autre (les « bénéficiaires » de cette soupe voyant leur immunité dégringoler au point d’avoir besoin de rappels de plus en plus fréquents).

    • En fait la vérité étant que ces soit-disant vaccins ne stimulent absolument pas le système immunitaire, car c’est tout le contraire : ces piqûres détruisent le système immunitaire de tous ceux qui se font vacciner… la majorité par obligation pour pouvoir travailler… Un mon de tarés, voilà ce que sont les riches…!!! tant que le Peuple ne voudra pas comprendre que pour s’en sortir il doit reprendre le Pouvoir, comme ceux de 1789 l’avaient fait… on n’en verra pas le bout… ils veulent un monde avec des esclaves et rien d’autres!!!

      • Tout a fait et le seul qui le propose avec le « brexit « c’est Florian Phillipot, lui c’est un vrai qui ne dépend de personne et n’a touché aucune royaltie de qui que ce soit !c’est uniquement ceux qui ont pris la carte de son parti les patriotes qui assurent ses avoirs!comme moi rejoignez le c’est le seul candidat crédible et indépendant!

  12. rien d’étonnant : ils sont prêts à tout pour faire croire que la substance expérimentale aussi inutile que dangereuse est un « vaccin »

  13. On le disait bien nous que ce n’était pas des vaccins, mais des saloperies génétiques expérimentale. Donc le code de Nuremberg s’applique plus que jamais, car on a pas le droit d’injecté un produit expérimental contre l’avis de la personne. Donc ce qu’ils font est tout simplement illégal. Les menaces, les sanctions, les amendes, les gens virer sans indemnité, le pass de la honte, tout ça est totalement illégal. Ce n’est qu’une dictature de mafieux. A juger et à condamner avec une peine maximum.

    • Le gouvernement est dans une totale illégalité et les gens ne le savent pas parce qu’ils ne se renseignement pas, parce qu’ils ont la flemme de le faire et on verra le résultat dans quelque temps.

      • Exact!
        Amos 6 v4: « Mon peuple meurt faute de connaissance ».
        Encore une, 2 Thes 2 v10:
        « Ils se perdront parce qu’ils n’ont pas accueilli et aimé la vérité qui les aurait sauvés » version Fr courant.
        Tellement actuel…

      • @ eoé
        Hélas ! Je connais des gens qui se renseignent mais continuent d’affirmer que ce sont ceux qui contredisent le gouvernement qui tronquent les infos et utilisent des contrevérités. Sans doute que cela les rassure et leur permet de faire l’autruche en toute quiétude.

    • Il suffit de changer la loi pour que ça devienne légal.
      Et pour tout le reste c »est pareil. Nous sommes dans une dictature, vous avez compris?

      • Vous avez compris pourquoi les Français ont fait leur 1789 en leur temps!!! Ils en ont eu assez d’être traités comme des moins que rien… ils se sont vengés… et aujourd’hui tout est à recommencer… et en pire, car ils se sentent encore plus puissants que les riches de 1789… et malheureusement ils le sont… puisqu’ils ont mis en place ces poisons pour tuer un maximum de personnes afin de pouvoir trôner sur ceux qui resteront en vie, parce qu’ils ne se seront pas fait vacciner!!!

  14. Wow… ça vole bas! (Mais de la part du CDC… plus rien ne m’étonne!)

    Merci pour cet article!

    …Si ils ont changé la définition du mot « vaccin » pour qu’elle devienne « Une préparation qui est utilisée pour stimuler la réponse immunitaire du corps contre les maladies », alors… techniquement, (preque?) TOUS les médicaments sont donc des vaccins, désormais…?
    (C’est légal, au moins, de changer la définition d’un terme médical? Car j’aurais bien du mal à y croire…!)

    Le pire, c’est qu’en tombant aussi BAS… ils admettent eux-mêmes le fait que NOUS ayons raison depuis le début!!

    (N’empêche… ce n’est pas la première fois que la définition d’un mot est changé pour « mieux combattre » des « adversaires »…! Partie comme ça, changer la définition des mots va devenir une nouvelle méthode de propagande de masse… non?)

    • C’est bien ce qui se passe dans nos sociétés occidentales déboussolés, les mots perdent leurs sens, par le travail de sape de ceux qui les détournent et les vident de leurs significations premières. Et quand les mots n’ont plus de sens, on ne peut plus raisonner, on ne peut plus argumenter.

    • @ Émilie
      « (…) ils ont changé la définition du mot « vaccin » pour qu’elle devienne « Une préparation qui est utilisée pour stimuler la réponse immunitaire du corps contre les maladies », alors… techniquement, (preque?) TOUS les médicaments sont donc des vaccins, désormais…? »
      Et vice-versa.
      Ainsi et comme nous avons la possibilité et le droit de refuser tout traitement médicamenteux présenté, il est donc parfaitement légitime – et légal – de refuser le « vaccin » comme tel, ce qui ne leur permet pas d’imposer l’inoculation de cette préparation sous peine d’illégalité et contraire à la Constitution et au Code Nuremberg II. CQFD

Les commentaires sont fermés.