Hold-up du siècle : comment Macron pille les musées français !

Il y a quatre ans, nous avons publié un article dénonçant la volonté d’Emmanuel Macron de vider nos musées français, pour en « rendre » les biens à d’autres pays, principalement à des dictatures d’Afrique noire (nous recopions l’intégralité de cet article, très complet et documenté, ci-dessous).

On a appris, le 8 octobre, que la France va « restituer » au Bénin, à la fin du mois, 26 œuvres d’art appartenant au musée du Quai Branly, donc aux Français. En faisant cette annonce, Emmanuel Macron a ajouté : « On va le faire aussi avec la Côte d’Ivoire ». (1)

Et en effet, le 11 octobre, Macron a annoncé la « restitution » à la Côte d’Ivoire du « Tambour parleur des Ébriés », qui appartient lui aussi au musée du quai Branly, donc aux Français. (2)

Depuis 2019, outre le Bénin, six pays (Côte d’Ivoire, Sénégal, Tchad, Mali, Éthiopie, Madagascar) ont soumis des demandes de « restitution ». Ainsi, ces pays – non contents de nous envoyer des milliers de clandestins qui, une fois arrivés chez nous, pillent nos aides sociales et vivent grassement à nos crochets – veulent piller nos musées, et Macron fait savoir qu’il va les y aider. Voilà un bel exemple de trahison et d’intelligence avec des puissances étrangères, actes passibles d’une peine de 30 ans de prison, selon l’article 411-4 du Code pénal.

Rappelons que, selon le Code du patrimoine, les collections publiques françaises sont inaliénables, et que personne ne peut disposer de leurs pièces, que ce soit pour les donner ou les vendre, sauf à faire voter une loi spécifique, ce qui a malheureusement été fait pour ces 26 œuvres d’art du Bénin, en décembre 2020, quand l’Assemblée nationale a approuvé ce pillage du musée Branly, avec les voix des députés de LREM, ce gang de traîtres anti-français qui travaillent pour Macron – un pillage approuvé aussi par le Sénat, pourtant dirigé par la « droite », une droite qui n’est plus aujourd’hui qu’un ramassis de ramollos, qu’une chiffonnade de chiffes molles, qu’un microcosme de micro-lâches incapables de défendre la France contre ses ennemis. (3)

Une étude sur les collections publiques françaises, qui vient d’être publiée, a trouvé 150 000 pièces provenant d’Afrique, dans 219 musées français, qui pourraient être volées au peuple français pour être envoyées dans des dictatures du Tiers Monde, qui vivent à nos crochets, perfusées par les milliards d’euros offerts gratuitement par la France chaque année. C’est donc un énorme hold-up que Macron prépare.

En 2018 déjà, un rapport, dirigé par Bénédicte Savoy (Collège de France) et Felwine Sarr (Université de Saint-Louis, Sénégal), proposait un calendrier de « restitutions » et un inventaire des dizaines de milliers d’objets d’origine africaine qui se trouvent dans nos musées, et demandait une modification du Code du patrimoine pour faciliter leur retour quand les dictatures africaines en feraient la demande. Inutile de dire que ce rapport est un bel exemple de trahison, et que Bénédicte Savoy ne mérite que le mépris du peuple français, pour sa volonté de nous voler les œuvres conservées dans nos musées, donc des œuvres qui nous appartiennent collectivement à nous, Français.

Cette prétendue « restitution » – qui est en réalité un vol – est non seulement scandaleuse, mais en plus elle est absurde, car le musée qui est censé accueillir ces 26 œuvres d’art à Abomey, sur le site de l’ancien palais royal du Bénin, n’est toujours pas construit : où donc vont-elles être stockées, en attendant l’hypothétique construction de ce musée, évidemment avec des aides françaises, dont la majorité seront comme d’habitude détournées par les potentats locaux ? Vont-elles brûler ou être rongées par les rats, comme c’est souvent le cas dans les musées d’Afrique Noire ? Vont-elles être volées et revendues par les dirigeants corrompus du Bénin ?

Quoi qu’il en soit, pour Emmanuel Macron, qui avait déclaré « il n’y a pas une culture française » (le 4 février 2017, lors de son meeting de Lyon), il y a visiblement une culture béninoise, et elle justifie le pillage de nos musées. (4)

Ainsi, non content de détruire l’économie française et de désindustrialiser notre pays, à l’origine de la majorité des découvertes scientifiques du XIXe et du XXe siècle, Macron veut détruire nos musées et notre culture – qui n’existe pas.

Pendant que les Français se paupérisent, assommés par les plus lourds prélèvements obligatoires de toute la planète, étouffés par des réglementations de plus en plus liberticides, Macron veut paupériser nos musées et les vider.

Pendant qu’il laisse Notre-Dame de Paris brûler et les envahisseurs immigrés saccager notre patrimoine jour après jour, Macron vide nos musées, pille nos collections, vole les biens des Français.

Tout ce qui est français, tout ce qui appartient à la France, donc au peuple français, est menacé de pillage ou de destruction par cet anti-français pathologique, haineux, acharné, fanatique.

S’il y a une chose qui est sûre, c’est que Macron va détruire tout ce qu’il peut détruire, jusqu’à l’élection présidentielle.

Nous devons nous débarrasser de cet ennemi mortel de la France dès que possible !

Arsène Rouletabille

Notes :

1) La France restituera fin octobre 26 œuvres d’art pillées au Bénin

https://www.europe1.fr/politique/la-france-restituera-fin-octobre-26-oeuvres-dart-pillees-au-benin-4070547

Patrimoine : 26 œuvres du musée du quai Branly vont être restituées au Bénin

https://www.francetvinfo.fr/replay-radio/le-choix-franceinfo/le-musee-du-quai-branly-expose-26-oeuvres-qui-seront-bientot-restituees-au-benin_4804257.html

2) La restitution du Tambour parleur des Ébriés saluée par les chefs traditionnels de Côte d’Ivoire

https://www.lefigaro.fr/culture/la-restitution-du-tambour-parleur-des-ebries-saluee-par-les-chefs-traditionnels-de-cote-d-ivoire-20211011

3) Feu vert du Sénat à des restitutions de biens culturels au Sénégal et au Bénin

https://www.lefigaro.fr/culture/feu-vert-du-senat-a-des-restitutions-de-biens-culturels-au-senegal-et-au-benin-20201105

4) Réagissant à cette déclaration scandaleuse, le maire de Béziers, Robert Ménard, avait traité Macron de « candidat négationniste », à juste titre :

Pour Emmanuel Macron, “il n’y a pas une culture française”

http://www.valeursactuelles.com/politique/pour-emmanuel-macron-il-ny-pas-une-culture-francaise-65426

Voir aussi :

Emmanuel Macron et le reniement de la culture française

http://www.lefigaro.fr/vox/politique/2017/02/06/31001-20170206ARTFIG00209-emmanuel-macron-et-le-reniement-de-la-culture-francaise.php

NOUS RENDRONS LEURS OEUVRES AUX AFRICAINS QUAND ILS RENDRONT CE QUE NOUS LEUR AVONS DONNE


Lors de son discours sur l’Afrique, prononcé dans l’université de Ouagadougou (Burkina Faso), le 28 novembre 2017, le « président » de la République Française, Emmanuel Macron, a déclaré qu’il veut « rendre à l’Afrique » les œuvres d’art africaines qui se trouvent dans les musées français :
« Le patrimoine africain doit être mis en valeur à Paris mais aussi à Dakar, à Lagos, à Cotonou. Ce sera une de mes priorités. Je veux que d’ici à cinq ans les conditions soient réunies pour des restitutions temporaires ou définitives du patrimoine africain en Afrique ».
« Je ne peux pas accepter qu’une large part du patrimoine culturel de plusieurs pays africains soit en France. Il y a des explications historiques à cela mais il n’y a pas de justification valable, durable et inconditionnelle », a-t-il ajouté, sous les applaudissements des 800 Africains présents. (1)

Des « restitutions » juridiquement illégales

Le 26 août 2016, le Bénin avait adressé à la France une demande officielle de restitution des trésors royaux d’Abomey, conservés au Musée du Quai-Branly à Paris. (2)
En mars 2017, par la voix du Quai d’Orsay, la France avait officiellement rejeté cette demande, au motif que ces trésors sont entrés dans les collections françaises de longue date et que celles-ci sont « inaliénables et insaisissables » :
« Les biens que vous évoquez ont été intégrés de longue date, parfois depuis plus d’un siècle, au domaine public mobilier de l’État français. Conformément à la législation en vigueur, leur restitution n’est pas possible ». (3)

L’anti-français Macron veut piller les biens du peuple français !

Mais peu importe à Emmanuel Macron que de telles « restitutions » soient juridiquement illégales. Alors que les attentats terroristes, commis par des musulmans anti-français, se multiplient dans notre pays, il n’y a rien de plus important ni de plus urgent, pour l’anti-français Macron, que de voler les œuvres conservées dans nos musées !
En tout cas, on ne peut pas prétendre qu’Emmanuel Macron n’a pas de la suite dans les idées : il fait entrer en masse dans notre pays des centaines de milliers d’immigrés maghrébins et noirs, souvent clandestins, qui viennent pour piller l’argent des Français, par le biais des aides sociales gigantesques que le gouvernement leur donne (logements, vêtements, nourriture, argent de poche, etc.) – et maintenant, il donne l’ordre de piller nos collections nationales, qui appartiennent au patrimoine français, donc à tous les Français, pour les envoyer dans les pays d’origine de ces envahisseurs africains ! (4)
C’est ce même Emmanuel Macron, qui proclame publiquement son attachement à la culture africaine, qui avait osé déclarer, pendant la campagne électorale, qu’ « il n’y a pas une culture française ». (5)
Pour le squatteur de l’Élysée, toutes les occasions sont bonnes pour piétiner la France, pour insulter son histoire et sa culture, et pour traîner son peuple dans la boue !

En Afrique, ces œuvres auraient depuis longtemps été brûlées, volées ou détruites

La volonté de Macron, de « rendre » à l’Afrique les œuvres africaines qui se trouvent dans les musées et collections français est d’autant plus ridicule que, si ces œuvres étaient demeurées en Afrique, elles auraient depuis longtemps été brûlées, volées ou détruites.
Ainsi, dans la nuit du 28 au 29 août 2017, un incendie a ravagé le Musée historique d’Abomey, dans lequel le gouvernement du Bénin aurait voulu conserver les trésors royaux dont il réclamait la restitution à la France ! (6)
Cet incendie est le quatrième en moins de 10 ans à frapper ce musée vétuste, infesté de milliers de souris et de lézards, qui ne remplit pas les normes de sécurité et de conservation nécessaires à l’accueil d’œuvres d’art. Sans compter que plus de 300 objets ont été volés dans ses vitrines poussiéreuses depuis le début des années 2000.
Au lieu de calomnier la France, Macron et les Africains doivent donc la remercier, puisque c’est grâce à elle que des milliers d’œuvres africaines ont été préservées et existent toujours !

La France va-t-elle devoir rendre la Normandie à l’Angleterre ?

Poursuivant dans sa haine anti-française, Macron va-t-il exiger demain que la France rende à l’Italie les œuvres d’art saisies lors des guerres napoléoniennes dans le nord de la péninsule, et non restituées en 1816 ? (7)
Va-t-il exiger que le Louvre rende à la Grèce les morceaux de la frise du Parthénon qu’il possède ? (8)
Va-t-il exiger que la France rende à l’Égypte et au Cambodge les œuvres d’art ramenées de ces pays par les explorateurs français ?
Va-t-il, enfoncé dans son délire anti-français, exiger que la France rende la Normandie à l’Angleterre, et la Savoie à l’Italie ?

Xénophobie et racisme de Macron

Allons plus loin. « Une large part du patrimoine culturel » (selon la formule de Macron) de la France est conservée dans des musées allemands, britanniques, américains et japonais : pourquoi Emmanuel Macron ne demande-t-il pas leur restitution à la France ?
Mais n’est-ce pas un sommet dans la xénophobie, que de vouloir que les œuvres d’art d’un pays ne puissent appartenir qu’à ce seul pays, et jamais à des étrangers ?
Et n’est-ce pas du racisme anti-français, que de vouloir piller les biens de la France pour les envoyer à l’étranger, sans demander que les pays étrangers qui possèdent des œuvres d’art françaises nous les rendent ?

Nous rendrons leurs œuvres aux Africains s’ils nous rendent tout ce que nous leur avons donné !

Alors que les Africains demandent la restitution des œuvres d’art africaines présentes dans les musées français, voici une liste succincte de ce que nous, les « méchants Français », avons donné à l’Afrique et aux Africains, pendant la colonisation et après la décolonisation :
– écriture, imprimerie, livres, journaux ;
– éducation, maternelles, écoles, collèges, lycées, universités, laboratoires ;
– médecine, hôpitaux, vaccins ayant protégé de la mort des millions d’Africains, médicaments ayant soigné des millions d’Africains, techniques d’accouchement ayant sauvé des millions de bébés africains, brosses à dents, dentifrices, lunettes de vue, lentilles de contact, thermomètres, tensiomètres, stéthoscopes, seringues, cathéters, milliers d’instruments médicaux et chirurgicaux ;
– sciences, mathématiques, physique, chimie, biologie ;
– techniques, montres, horloges, chronomètres, balances, microscopes, télescopes, sismographes, milliers d’instruments scientifiques ;
– banques, comptes bancaires, chéquiers, cartes de paiement, virements, emprunts ;
– usines, machines-outils, forages, techniques d’exploitation des mines, gazoducs, oléoducs ;
– routes, ponts routiers, viaducs, bicyclettes, mobylettes, motos, voitures, moteurs à essence, moteurs diesel, freins à disque, pneus, autobus, tracteurs, camions, bulldozers, rouleaux-compresseurs, marteaux-piqueurs, grues de chantier, grues autoportées, stations-services, gares, voies ferrées, aiguillages, locomotives, wagons, ports, navires modernes, paquebots, cargos, boussoles, sextants, sonars, aéroports, tours de contrôle, avions, hélicoptères, moteurs à hélice, réacteurs, turboréacteurs, radars ;
– bâtiments résistants construits avec les techniques occidentales, bétons armés, bétons précontraints, placoplâtre, isolants, serrures, clefs, ascenseurs, plomberie, eau courante, robinets, mitigeurs, lavabos, baignoires, chasses d’eau, réseaux d’égouts, fosses septiques, milliers de puits creusés par les organisations humanitaires, pompes immergées pour puits ;
– électricité, centrales thermiques, barrages hydroélectriques, turbines, panneaux solaires, éoliennes, réseaux électriques, lignes à haute tension, lignes à moyenne tension, lignes à basse tension, parafoudres, paratonnerres, disjoncteurs, fusibles, lampes électriques, ampoules à incandescence, ampoules halogènes, ampoules à LED, chauffage électrique, chauffage au fioul, chauffage au gaz naturel, chaudières à eau, radiateurs, convecteurs, ventilateurs, climatiseurs ;
– télégraphes, lignes téléphoniques, réseaux GSM, réseaux 3G, réseaux 4G, téléphones fixes, téléphones mobiles, télécopieurs, antennes radioélectriques, antennes paraboliques, ondes hertziennes, diffusions par satellites, GPS, radios, autoradios, téléviseurs, lecteurs de cassettes, lecteurs de CD, lecteurs de DVD, lecteurs de Blu-Ray, chaînes hi-fi, enceintes hi-fi, casques audios, microphones ;
– photographie, appareils photos, objectifs, diapositives, caméras, cinéma, films, téléfilms, séries, vidéoprojecteurs ;
– informatique, Internet, diodes, transistors, microprocesseurs, ordinateurs, disques durs, disques SSD, écrans et moniteurs, webcams, claviers, souris, calculatrices, imprimantes, scanners, photocopieurs ;
– stylos-plumes, stylos-billes, stylos-feutres, surligneurs, taille-crayons, gommes, colles, rubans adhésifs, trombones, agrafeuses ;
– gros et petit électroménager, réfrigérateurs, congélateurs, gazinières, plaques de cuisson, fours encastrables, fours à micro-ondes, robots ménagers, grille-pains, lave-vaisselles, lave-linges, fers à repasser, aspirateurs, sèche-cheveux ;
– outils de bricolage, perceuses, scies sauteuses, scies circulaires, meuleuses, ponceuses, fers à souder, tondeuses, tronçonneuses, élagueuses, motoculteurs ;
– sans oublier les millions de tonnes de nourriture envoyées dans les pays africains frappés par les famines (Éthiopie, Somalie, Nigeria, Sud Soudan, Congo, Mali, etc.) ;
– et les milliards d’euros des annulations de dettes octroyées à de nombreux pays africains (Bénin, Burkina Faso, Ghana, Mali, Niger, Sénégal, etc.).
Quand les Africains nous aurons rendu tout ce que nous leur avons donné, nous leur rendrons les œuvres africaines de nos musées…
Arsène Rouletabille
Notes :
1) Emmanuel Macron promet à l’Afrique des restitutions d’œuvres africaines « d’ici à 5 ans »
https://www.la-croix.com/Culture/Expositions/Emmanuel-Macron-promet-lAfrique-restitutions-doeuvres-africaines-dici-5-ans-2017-11-28-1200895496
2) Le Bénin demande la restitution des trésors royaux d’Abomey
https://www.franceinter.fr/culture/le-benin-demande-la-restitution-des-tresors-royaux-d-abomey
3) La France refuse de rendre les objets royaux du Bénin
http://next.liberation.fr/culture/2017/03/23/la-france-refuse-de-rendre-les-objets-royaux-du-benin_1555888
4) Voir notre article :
Macron : Encore 500 millions de musulmans à faire venir d’Afrique !
5) Emmanuel Macron et le reniement de la culture française
http://www.lefigaro.fr/vox/politique/2017/02/06/31001-20170206ARTFIG00209-emmanuel-macron-et-le-reniement-de-la-culture-francaise.php
6) L’incendie au musée d’Abomey alarme sur la sécurité des trésors du Bénin
http://www.lemonde.fr/afrique/article/2017/08/31/l-incendie-au-musee-d-abomey-relance-le-debat-sur-la-conservation-des-tresors-du-benin_5179074_3212.html
7) Par exemple, de nombreux tableaux du Pérugin, grand peintre italien de la Renaissance, qui n’ont pas été rendus à l’Italie lors des restitutions de 1816, sont toujours exposés dans des musées de province français :
Le pillage artistique de l’Italie par les armées de Napoléon
8) Frise du Parthénon
https://fr.wikipedia.org/wiki/Frise_du_Parth%C3%A9non
https://ripostelaique.com/nous-rendrons-leurs-oeuvres-aux-africains-quand-ils-rendront-ce-que-nous-leur-avons-donne.html
https://ripostelaique.com/hold-up-du-siecle-comment-macron-pille-les-musees-francais.html

28 Commentaires

  1. Ce type est le plus grand traître que l’on a eu depuis très longtemps. Il s’acharne à détruire la France, et ne méritent que les sanctions les plus lourdes pour intelligence avec des puissances étrangères. Ce type est une calamité pour notre pays.
    Si il s’en tient aux merdes africaine c’est pas grave, ce sont des horreurs. Mais avec ce pourris on ne sais jamais il est bien capable d’aller plus loin et de dilapider se qu’il a dans les musées uniquement pour emmerder les français.
    Vite c’est urgent, l’armée ne bouge pas, il nous reste Eric Zemmour, et il ne faut pas louper cette occasion. Il n’y en aura pas d’autre.

  2. Mais qu’est ce que nous avons bien pu leur piller ? Nous avons au contraire sauvé leurs antiquités en les protégeant, en les rénovant, en les mettant à l’abri. Pour ce qui est de certaines horreurs, je leur laisse bien volontiers.

  3. Et la liste de tout ce qu’on leur a donné n’est pas exhaustive !!
    Superbe d’avoir mis en évidence tout ce qu’ils ont reçu gratuitement.
    Par contre les œuvres d' »art africain », sont plutôt de l’artisanat qui n’a pas grande valeur, si ce n’est leur ancienneté et comme vous dites, si elles n’avaient pas été ramassées par les Français, elles auraient disparu depuis longtemps.
    De plus, c’est le but des musées de pouvoir montrer des collections d’œuvres étrangères, donc nos musées ont constitué ces collections au fil des années avec beaucoup de soin.
    Il appartient aux Africains d’en confectionner d’autres pour chez eux et pas de
    venir piller les nôtres.
    Macron est un sale traître à notre Nation, il tient à faire le plus de dégâts possibles en bradant tout le travail de plusieurs générations de citoyens français.
    On aurait intérêt à changer la Constitution, il n’est pas normal qu’un dérangé du ciboulot ait la possibilité de prendre des décisions aussi destructrices sans qu’on puisse y opposer un garde-fou.

  4. S’il perd les élections , je l’espère de tout cœur , il faudra le juger , il ne devra pas , ni lui ni ses sinistres crétins qui le servent , réchapper à la justice ! Ils devront finir leurs jours derrière les barreaux ! Réellement et non comme Fabius dans un fauteuil bien au chaud !

  5. Nous n’avons rien à leur rendre mais personnellement je ne suis pas contre le retour de ces cochonneries qui sentent mauvais, je préférais qu’on mette en valeur l’histoire française et notre civilisation.

  6. En même temps, on n’en a cure de ces fétiches et amulettes, ça va exorciser Paris de tous ces objets de sorcellerie et de magie noire, il faut considérer le côté positif de l’affaire. En outre, qui est allé voir cette quincaillerie ne serait-ce qu’un fois depuis que c’est là? … De plus, ça fera de la place pour des objets français qui dorment dans les réserves des musées et qui sont inaccessibles. Bon débarras !

  7. Les Français ont donné le pouvoir à un estudiantin mondialiste borné et imbu, principalement éduqué aux affaires financières …, qui, logiquement, a dit que la France n’avait pas de culture, qu’elle a commis des crimes contre l’humanité, jusqu’à laisser faire croire, ainsi, que c’était la seule …, jusqu’à montrer en photo sa jouissance sous les corps d’ébène de jeunes noirs, jusqu’à faire joujou avec des rappeurs à l’Elysée, … jusqu’à se croire important pour le monde, de par sa haute fonction, survenue par hasard et opportunisme, de par la démission de Hollande et le brutal rejet judiciaire de Fillon … , malgré notre pays qui sombre en tout point,
    malgré son incapacité, tel un moindre souci, de le libérer de ses ennemis haineux qui s’imposent dans notre pays, par le nombre grandissant et par tous les moyens, (takkia compris … et idéologies LGBT inclus …), jusqu’à commettre des actes de cruautés au nom d’Allah ou idéologie totalitaire suprématiste rétrograde, totalement opposée aux principes de liberté, d’égalité, de fraternité, de respect des citoyens français.
    Son « en marche » ne conduit qu’à la soumission de notre peuple, aux idéologies néfastes mondialistes et islamistes, jusqu’à mal éduquer nos enfants, …,
    dont seuls une minorité de ses suiveurs, privés de l’âme de la France, en tireront, sans honte, avantage.
    Il est plus qu’urgent, dans l’intérêt des Français de coeur et d’esprit de toute origine, et pour leur dignité, d’élire un Président lucide et sincère, qui a le courage et la fermeté nécessaire de libérer notre pays de tout ce qui l’a et le détruit, depuis De Gaulle, et qui saura comme lui, retrouver la souveraineté de la France et rallumer son phare de l’Humanité : Eric Zemmour apparaît comme le dirigeant capable de sortir de la faiblesse qui englue mortellement notre peuple et sa belle identité, pour qu’il retrouve sa fierté et la voie de se parfaire, qui la caractérise, depuis des siècles …

  8. Si les Africains veulent nous reprendre les deux chefs d’œuvre en péril, Macron et sa mamie, pas de problème, ils peuvent! On paiera même les frais d’expédition !

    • Très drole et très vrai, mais, qu’on n’oublie pas de leur faire un beau cortège avec tous ces islamo-gauchos qui veulent nous remplacer

  9. Ok pour leur envoyer ces antiquités … à une seule condition !! avec se « retour » on leur renvois la totalité de leur ressortissants (comme ils sont venu c’est à dire sans rien ) sans exception pas un seul ne doit rester en France

  10. ce n’est vraiment pas un problème ; gardons nos Renoir et rendons leur ces « machins  » sans regret.

  11. Macron, ce coprolithe de fond de putel, se conduit en fossoyeur de la France à tous les niveaux ce n’est pas une surprise.. Il est là pour vider la France de toute sa substance, pour effacer sélectivement son passé glorieux pour ne laisser perdurer que ses erreurs,pour virer les gaulois ou les forcer à se soumettre à l’idéologie modialo-mahométane. Macron et la pire des calamités que la France ait abrité

    • hé oui « foutriquet » est la pire des ordures des résidents de la « raie-publique » que la « france » ait connue cette merde choisie à l’avance prétendument « élue » ces oligarques de merde « NOUS » auront tout fait …

    • Se pose surtout le problème de savoir qui est recevable en matière d’oeuvre d’art. L’actuelle Egypte n’a rien à voir ni faire avec l’antiquité égyptienne, donc ce pays actuel n’a pas à recevoir des oeuvres antiques. idem pour la Turquie qui fait visiter aux touristes les sites de l’antiquité grecque, ce n’est pas son histoire. A considérer donc à quelle époque appartient l’objet. un Rubens doit-il être rendu à la Belgique, alors que le peintre vivait aux temps de l’Espagne aux Pays-Bas ( à côté des Hauts de France ahaaha), il aurait actuellement une carte d’identité émise par l’Espagne, donc….
      Et comme dit bien l’article, remballer un masque africain est une chose, mais un pont ou une école, que faire alors ?

    • Cet enfoiré serait bien foutu de rendre l’Alsace-lorraine aux boches………….
      Etant donné qu’ils ont toujours considéré que ça fait partie de leur territoire… et qu’Il suffit de connaître les difficultés qu’ont eu LeClerc et De Lattre pour libérer Strasbourg (c’est-peut-être pour ça qu’ils n’ont pas bombardé la cathédrale, contrairement à Reims qu’il savaient ne pas leur appartenir) et Colmar.

  12. C est un salopard , un traitre à la mémoire de nos ancien. Ils doivent tous se retourner dans leur tombe. Virons le et vite

  13. c’est nous qui avons fait de leurs merdes des « œuvre » d’art. Pour ma part on peut bien se débarrasser de tout ça. Qui paiera pour les voir dans leurs pays ?? hormis les Européens, au risque de se faire voler, agresser, voir tuer ????

    • Vous m’ôtez les mots du clavier… ! Que ces « oeuvres » retournent en afrique où elles seront détruites à plus ou moins brève échéance, on n’en a rien à cirer. De toute façon ils continuent à fabriquer les mêmes « ouevres d’art » de nos jours donc ils ne perdront pas grand chose. L’Afrique n’a pas d’histoire, les africains n’étant pas assez intelligents pour conserver ce qui a été produit par le passé. C’est nous qui, stupidement, conservons leur histoire. Occupons nous de NOTRE histoire à nous et laissons ces imbéciles détruire la leur, la nôtre n’en sera que plus grande.

      • Nous ne sommes pas seuls a penser pareil !! surement des millions, mais combien osent le dire ??? rendons leur tout, cela ne fera pas grande perte, et « reprenons » leur tout ce que nous avons créés » chez eux  » !! ils sont même incapable de l’ entretenir ,je suis retournés dans tout ces pays plus de 20 ans après, c’est lamentable de saleté et de désuétude !

Les commentaires sont fermés.