«Les homosexuels sont en danger dans les banlieues islamisées». Oui, mais pas qu’eux !

A ne pas manquer Djihad Publié le 13 octobre 2021 - par - 10 commentaires

 

Holala, mais qu’arrive-t-il au Figaro ? Reconnaîtrait-il que Zemmour avait raison ?

Car le quotidien subventionné « de droite », d’habitude fielleux envers son ex-éditorialiste et mesuré avec l’islam, se lâche via l’essayiste Paul Melun qui, suite à l’agression d’un jeune de 17 ans à Mongeron, ose avertir le lecteur : «Les homosexuels sont en danger dans les banlieues islamisées».

Et de stigmatiser odieusement immigrés et musulmans : « … ses bourreaux, tous issus de l’immigration, hurlent dans un mélange de rires et d’insultes. À la façon des animaux de prédation… Les jeunes hommes gays, issus de l’immigration africaine et nord-africaine subissent une violence inouïe de la part de leur communauté. Ils n’ont souvent pour seule échappatoire que de quitter ces quartiers islamisés pour les centres-villes afin de retrouver la sécurité ».

Paul Melun n’oublie pas non plus le rôle des Indigénistes (complices des islamistes) et, bien sûr, de la gauche (aveugle, dhimmie, actrice de l’invasion migratoire) dans l’avènement de cette hyperviolence homophobe…

Source : Twitter

.

Pourtant, le même Figaro titrait en 2019 que « En France, l’homosexualité est mieux acceptée ». Oui mais par qui ? Les non-musulmans blancs en général. Ce qui explique que, pour fuir les hyènes de cités islamisées, ces hommes gays racisés rejoignent la sécurité des centres-villes habités par… des non-musulmans blancs, pardi !

«Les homosexuels sont en danger dans les banlieues islamisées» avertit donc Paul Melun. Oui mais pas qu’eux. L’islam met en danger… les femmes, les Blancs, les Asiatiques, les chrétiens, les juifs. Bref, tout ce qui n’est pas homme musulman « racisé ».

 

Agression à Montgeron: «Les homosexuels sont en danger dans les banlieues islamisées»

[Ici, on se croirait dans un reportage animalier, en pleine réserve africaine, lors d’une chasse en meute où une dizaine de hyènes ricanantes s’attaque à un herbivore sans défense – NDA]

FIGAROVOX/TRIBUNE – Jeudi 30 septembre, un jeune homme de 17 ans a subi un lynchage homophobe dans un quartier sensible de l’Essonne. Pour l’essayiste Paul Melun, les personnes homosexuelles font partie des premières victimes de l’ensauvagement du pays […]

Il y a quelques jours, un jeune homme de 17 ans, accusé d’être homosexuel a été lynché à Montgeron, en banlieue parisienne. En quelques heures la vidéo a été vue des centaines de milliers de fois.

L’agression est particulièrement barbare. Les coups pleuvent sur la victime repliée au sol tandis que ses bourreaux, tous issus de l’immigration, hurlent dans un mélange de rires et d’insultes. À la façon des animaux de prédation, le groupe est comme dopé par les cris et la souffrance de la proie, les faisant redoubler de violence.

Si la scène heurte par sa sauvagerie, elle n’est que le reflet visible de l’explosion de la violence homophobe en banlieue depuis des décennies. Les témoignages glaçants de jeunes homosexuels persécutés dans les quartiers se multiplient ces vingt dernières années.

Les jeunes hommes gays, issus de l’immigration africaine et nord-africaine subissent une violence inouïe de la part de leur communauté. Ils n’ont souvent pour seule échappatoire que de quitter ces quartiers islamisés pour les centres-villes afin de retrouver la sécurité.

En 2019, le ministère de l’intérieur annonçait une hausse de 36 % des agressions et injures homophobes en France […]

Souvent étouffées par les beaux esprits prétendus «progressistes», ces attaques homophobes dérangent. Elles perturbent le discours dominant au sein de la gauche intersectionnelle qui ne voit dans l’homophobie que l’expression du patriarcat blanc hétérosexuel et catholique. En imputant l’explosion de la violence homophobe à cette même catégorie, les militants intersectionnels mentent pour préserver leur idéologie.

En 2019 selon une étude de l’Ifop 63 % des musulmans perçoivent l’homosexualité comme une «maladie» ou «une perversion sexuelle», contre 20 % des catholiques et 10 % des athées. Pour 29 % des musulmans, les violences contre les homosexuels sont parfois compréhensibles.

Par leur silence, voire leur relativisation du phénomène de violence homophobe en banlieue, la gauche intersectionnelle se rend complice d’une omerta indigne, qui fait courir un risque croissant aux homosexuels.

À l’instar de cette gauche indécente qui n’a pas daigné soutenir Julia, transgenre de 31 ans agressée par des Algériens à Paris en 2019 ; les militants et chercheurs en théorie du genre sont aux abonnés absents lorsqu’il s’agit de dénoncer l’homophobie commise au nom de l’islam.

En niant le réel, ces gens sont coupables de la mise en danger de la vie de milliers de jeunes homosexuels en France. En refusant l’évidence, ils laissent se propager le chaos sur ceux qu’ils prétendent défendre. Ces gens sont des tartuffes.

Les homosexuels ne font d’ailleurs plus confiance à la gauche pour veiller à leur sécurité.

Selon un sondage de l’Ifop en 2019, 34 % des hommes bisexuels et 22 % des hommes gays votent pour le RN contre moins de 8 % et 9 % pour la France Insoumise.

Ironie du sort, cette même gauche qui peine à convaincre les homosexuels accuse à longueur de journée la droite d’être homophobe. Si les leaders de la gauche intersectionnelle ne font pas le lien entre islam, banlieues et homophobie, il semble que les homosexuels eux, le fassent.

Si l’État veut agir pour protéger les homosexuels, il doit commencer par assurer ses missions régaliennes.

Un jeune homme gay issu de l’immigration a davantage besoin du soutien de la police et de la fin de l’immigration de masse, que des subventions déversées sur les laboratoires de théories du genre.

La priorité doit être donnée à l’accompagnement social des jeunes homosexuels victimes de la violence de leur communauté, ainsi qu’à leur mise en sécurité. Les caïds doivent être traduits en justice et mis hors d’état de nuire. Les minorités (femmes, homosexuels, juifs…) sont et seront les premières victimes de l’ensauvagement du pays, en témoignent leurs départs successifs des banlieues islamisées.

Nous devons être intransigeants face à ceux qui prétendent dicter leurs mœurs et leurs lois par la violence. Notre nation n’a pas vocation à courber l’échine et à abandonner les homosexuels à leurs bourreaux.

La couardise de ceux qui refusent de voir le réel doit s’effacer devant la défense de notre civilisation. Négocier avec ceux qui ne tolèrent pas certains de nos compatriotes, c’est pactiser avec le diable. Résister c’est sauver notre honneur.

https://www.lefigaro.fr/vox/societe/agression-a-montgeron-les-homosexuels-sont-en-danger-dans-les-banlieues-islamisees-20211012

Print Friendly, PDF & Email
S’abonner
Notifier de
guest
10 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Schneiter
Schneiter
il y a 3 jours

Heureusement que Mesdames Attal et Beaune…sont là pour les défendre..,.

Marcher sur des Oeufs
Marcher sur des Oeufs
il y a 3 jours

Les vrais coupables ?!

Les médias qui ne font pas leur boulot : celui d’informer la population qui les paie de diverses manières.

Les chroniqueurs télés et invités qui n’en parlent pas ou minimisent, et pire, agressent les lanceurs d’alerte, les démolissent en tant qu’individu et socialement

Et surtout, les gouvernements et les politicards véreux qui, normalement, sont parfaitement au courant ; cautionnent toute la barbarie, la sauvagerie ; se complaisent dans la déliquescence de NOTRE PATRIE, voire la soutiennent par une politique complice des résidents ennemis de la France et répressive envers les Nationaux qui dénoncent ces trahisons et avertissent de la mort prévisible de leur pays refusant de l’abandonner au sort auquel le politique l’a destiné.

Il est urgent que ZEMMOUR le vigile, soit demain le redresseur et le salut de Notre Patrie et de sa Nation. Ça urge !

Christian Jour
Christian Jour
il y a 3 jours

Ils sont désormais assez nombreux chez nous pour appliquer la charia et pratiquer leur sport favori le djhiad. Le grand remplacement est là et bien là, même si les dégénérés collabos sur les plateaux télé, disent le contraire. Favoriser une invasion s’appelle de la traîtrise, envers son pays et c’est un fait extrêmement grave. Les pantins dans notre gouvernement sont donc tous des traîtres.

Julie
Julie
il y a 3 jours

Ouais, OK. Cela dit, pourquoi les femmes sont-elles une minorité ? Il y a plus de femmes que d’hommes sur terre. Nous sommes en danger non pas parce que « minorité » mais simplement parce que ces sous-êtres d’islamopithèques nous pensent inférieures. Je refuse de toute façon d’être catégorisée ainsi. Ça déforme le débat.

La Berre
La Berre
il y a 2 jours
Reply to  Julie

Oui, les femmes ne sont pas une minorité et comme elles sont légèrement plus nombreuses en terme de population globale, elles sont une majorité.
Cependant en nombre de naissances il n’est pas sur que l’écart ne soit pas très faible.Certains pays asiatiques avortent plus facilement d’un fétus féminin que masculin et tuent même les bébés filles.C’est surtout par une plus grande longévité que les femmes sont plus nombreuses.Elles se crêpent le chignon quand les hommes s’entre-tuent.Elles boivent et fument moins.Elles conduisent moins bien en manœuvrant pour se garer ( mon expérience personnelle ) mais prennent moins de risques à grande vitesse donc se tuent moins.
Si les femmes n’existaient pas, les hommes n’existeraient pas.

smeyer henri
smeyer henri
il y a 3 jours

Est il encore temps ou doit on envisager la clandestinité et ce qu’il en découle ?
MOI, JE SUIS FOUTU LE CAMP ! avec mon épargne bien entendu ! !! !

La Berre
La Berre
il y a 2 jours

Il faudrait s’exiler dans un pays à faible teneur en déchets et 0,1 % ou moins serait parfait.Il en existe encore en Europe et les déchets ne risquent pas d’y arriver car ils n’y sont pas subventionnés.

GAVIVA
GAVIVA
il y a 2 jours

Voici une longue, très longue liste d’organisations et de groupes divers et variés ( ce qui devrait plaire aux progressistes) interdits ( blacklisté est raciste parait-il) par FESSESBOUC.
Je suis sidérée de voir à quel point l’Islam religion de paix et d’amour y est représenté sous tant de formes, en provenance de tant de pays, de bled si beaux si magnifiques à en croire leurs ( nombreux) ressortissants….
https://theintercept.com/document/2021/10/12/facebook-dangerous-individuals-and-organizations-list-reproduced-snapshot/

Laurence-Antigone
Laurence-Antigone
il y a 2 jours

Ces lyncheurs, souvent homosexuel eux-mêmes dans leur pratique. Car, il est une donnée ethnologique dont personne ne parle qui est la façon dont la sexualité est perçue dans ces populations. A savoir que pour eux, un homosexuel ( homme ) est celui qui est pénétré, pas le pénétrant. D’où les viols si nombreux envers les jeunes garçons dans les nombreux pays musulmans, comme l’Afghanistan, le Pakistan, l’Egypte etc
Relisez  » L’immeuble Yacoubian »  » Ma part de Gaulois » etc

Lire Aussi