James Bond ne bandera plus

Cinéma Dimanche cinéma Les dégénérés Publié le 10 octobre 2021 - par - 19 commentaires

 

C’est fini, la culture woke a castré 007 et le nouveau James Bond ne bandera plus.

« Déconstruit » par le nouvel Hollywood, ce machiste invétéré issu du patriarcat blanc disparaîtra donc bientôt, devenant un métrosexuel comme les autres, un végan LGBTQ+ en trottinette électrique, un soumis sans humour, un babtou fragile honteux de son micro-pénis, laissant la place aux futures Jane Bond, agent.es spécia.ux.les racisé.es, de nouvelles espionnes sans humour, dominatrices, indigénistes-décoloniales et sans doute, dans un futur proche, noires, lesbiennes ou musulmanes.

James Bond et Daniel Craig vont prendre leur retraite. Il est loin le temps de l’impérial Sean Connery séduisant la sculpturale Ursula Andress en bikini…

« Mourir peut attendre » ? Le voir aussi.

« Mourir peut attendre » : James Bond en mission au « Wokistan »

Essoré par le politiquement correct et le nouvel évangile hollywoodien, le 007 de Daniel Craig a perdu son ADN et, surtout, son humour. So bad.

No Time to Die, Mourir peut attendre annonce le nouveau James Bond.

On aimerait bien attendre un peu, en effet. Pas facile tant les nouvelles aventures de 007 ont un air d’enterrement de première classe pour le héros inventé par Ian Fleming et immortalisé il y a soixante ans par ses premiers producteurs, Albert Broccoli et Harry Saltzman […]

On le sait, le machisme est passé de mode. L’insolence, l’humour sans filtre ou la séduction, aussi. Le wokisme et les nouvelles consignes identitaires de Hollywood sont passés par là […]

Pour son baroud d’honneur à une époque révolue, 007 a donc abandonné tous ses oripeaux de séducteur incorrigible, celui qui a fait rêver pendant des décennies des millions d’hommes qui, comme lui, se croyaient irrésistibles. Plus question de toutes les tomber !

L’heure est à la sobriété, même si l’alcool (ultime refuge ?) coule à flots, mais pas les cigarettes ou le cigare à la rigueur.

[007 à la retraite, alcoolique sous Prozac – NDA]

Machistes effacés

[…] La sentence est sans appel pour notre agent qui porte sur ses épaules tout le poids de la culpabilité de ses prédécesseurs : le trop viril Sean Connery, le clown misogyne Roger Moore, le ténébreux George Lazenby, qui n’aura servi Sa Majesté qu’une fois, le collet monté Timothy Dalton et le vaniteux Pierce Brosnan.

Une belle collection de sexistes qui doivent être effacés. C’est chose faite. De même, il est hors de question que ce Bond reformaté se comporte aujourd’hui comme Sean Connery avouant à Ursula Andress qu’« elle nage comme un homme », claquant les fesses et embrassant de force Pussy Galore (Goldfinger). 

Pas du meilleur goût, mais reflet d’une époque où la liberté sexuelle était à la mode, même chez les féministes […]

Dommage que l’érotisme qui faisait tout le sel de la saga ait été remplacé par la morale et le puritanisme. Cette fois, Daniel Craig semble égaré dans un monde dominé par les femmes qui dégainent à tout-va et ne font pas de cadeau à tous les méchants qui les cernent […]

Dans ce monde un peu oui-oui où toute virilité semble brimée, même M (Ralph Fiennes) n’a plus l’air de contrôler grand-chose et a perdu son assurance. Que peut-il faire avec ce Bond-là qui le critique ouvertement et continue d’aimer comme un fou sa Madeleine (Léa Seydoux). Ce qui l’oblige à une fidélité sans faille.

[…] Paloma, sa coéquipière cubaine de la CIA (Ana de Armas), jambes sans fin et décolleté vertigineux […] sexy et redoutable […] ne prononcera jamais le célèbre soupir « Oh, James ! » qui a fait sourire des générations de bondophiles.

Pas de bisous, ni de clins d’œil, ni de flirt, rien. C’est boulot-boulot…

[Lashana Lynch, la future Jane Bond ? – NDA]

Second degré

Aujourd’hui, Daniel Craig transformé en retraité qui a repris du service, doit se soumettre à son double matricule féminin, incarné par la sculpturale anglo-jamaïcaine Lashana Lynch, qui ne pousse pas au marivaudage.

[L’] humour, qualité vitale et pourtant très britannique, a complètement déserté ce No Time to Die qui ressemble à un faire-part.

Pas de doute, cet ultime Bond (le dernier pour Daniel Craig), tellement édulcoré [ne sort pas] indemne de cette cure de politiquement correct […]

De là-haut, Ian Fleming et Sean Connery doivent bien rire à ce Bond en mission au Wokistan.

https://www.lepoint.fr/pop-culture/mourir-peut-attendre-james-bond-en-mission-au-wokistan-05-10-2021-2446440_2920.php

.

Zemmour et James Bond dans La France n’a pas dit son dernier mot :

L’homme qui avait le droit d’aimer les femmes – 29 novembre 2020 (p.329)

« Il était James Bond […] Sean Connery a eu la chance d’incarner le héros dans une époque aujourd’hui disparue. Une époque où la virilité n’était pas dénigrée, ostracisée, vilipendée, voire diabolisée, pénalisée. Une époque où un séducteur, « un homme qui aimait les femmes », n’était pas considéré comme un violeur en puissance […] Une époque où l’homme occidental ne devait pas se justifier d’un « privilège blanc » dans les pays mêmes que ses ancêtres avaient façonnés […]

Bond est l’incarnation du culte de la science et de la technique à son firmament avant que les écologistes ne nous culpabilisent […] L’homme occidental vit une période dorée et il ne sait pas que c’est son été indien. C’est le temps d’une certaine innocence. Le temps des années 1950 et 1960 […]

Sean Connery meurt au moment même ou le cinéma enterre James Bond. Où l’on évoque un James Bond joué par une femme, par un homme noir, par une femme noire. »Et pourquoi pas un gay noir ? » susurre la toile ? […] Peu importe la fidélité à l’auteur, à l’œuvre, à son esprit, l’important est d’effacer et de remplacer l’homme blanc occidental autant de fois que l’on peut. Sean Connery est mort : ils iront cracher sur sa tombe. »

 

 

 

Print Friendly, PDF & Email
19 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Hollender
Hollender
il y a 1 mois

Pas envie d’aller voir ce navet ni même d’emmener mon petit fils à  » la terre de Disney  » Dysneyland pourtant 150 km de chez moi où c’est la prohibition complète de tout ce qui est où se rapproche de la  » troudukulture  » états uniennes  » qui a remplacé la notre.
Chez moi, pas de Jeans, pas de macdo, pas de croustille LAYS, ETC.
On mange français sans ketchup, on s’habille, on roule français !!

palimola
palimola
il y a 1 mois
Reply to  Hollender

Et que dire de ces cons qui ne mangent pas de tripes ou pieds paquets , pas de civet ou d’andouillette ..beurk ! Par contre ils courent a macdo ou kfc et se régalent de kebab bien gras !

Pascal JUNG-LEDOUX
Pascal JUNG-LEDOUX
il y a 1 mois
Reply to  Hollender

Il existe des « Jeans » made in français…
Mac Do???Autant une friterie avec le sourire de la patronne qui se lève à 6h00 pour éplucher les pommes de terre.
Rouler français…Trois voitures.
Une Peugeot 206+ de 2019.
Deux Citroën.
Une Xantia de 2000.
Une autre de 1955…
Une Traction Avant 11C!!!
Que du bonheur.
Et, nous mangeons du porc.
Avez vous savouré des joues de porc???
Un délice!!!

Lignieres Akli
Lignieres Akli
il y a 1 mois

J’ai vu le dernier James Bond. Daniel Craig est géant comme d’habitude mais le scénariste nul à pleurer. Faire mourir un immortel, le résumer à un enfant de 4/5 ans qui en a vu de toutes les couleurs et à une mère qui ne peut parler que d’un père au passé. Bon sans être passéiste j’ai été très déçue par les deux dernières productions.

Argo
Argo
il y a 1 mois

James ne bonde plus, il est passé de 007 à triple zéro zéro zéro !

jeanlg75
jeanlg75
il y a 1 mois
Reply to  Argo

« James ne Bond plus » ah ah ah excellent !

Sarisse
Sarisse
il y a 1 mois

Sean Connery magnifique , avec son impeccable accent écossais. Quel classe!
Je n’irais plus jamais voir de James Bond et encore moins à la mode WOKE et avec un pass sanitaire en plus!

Il nous reste un OSS 117 mais il ne fait pas le même poids nous amusant juste d’une scène ou le héros fait taire un muezzin trop bruyant dans le Caire nid d’espions).

AllerGo
AllerGo
il y a 1 mois

La débandade
Merci au passe sanitaire ça permet de justifier le désir de ne pas sortir… pour voir des navets.
Ian Fleming est mort depuis longtemps, heureusement pour lui.

Malheureusement sur la télé hyper bien pensante, hier sur Arte, une noire, crane rasé, aseptisée et certainement « vaxxinée » plusieurs fois, présidait vers 21h pour une émission à fuir ne serait ce qu’à cause de sa présence qui en fait manifestait un très grand vide.

Rien à voir avec la joie de vivre débridée de l’Afrique noire non Européanisée.  

Tendon
Tendon
il y a 1 mois

Je l’ai vu en streaming ; au bout de 10 minutes j’ai zappé vers le mileur puis la fin. heureux de ne pas avoir dépensé d’argent pour voir cette daube.

JEAN
JEAN
il y a 1 mois

Désormais le James Bond blanc se promènera en jupette rose, trousse de maquillage à la main, il ne fera plus craquer les femmes mais des gros Bamboulas bien membrés, ( tiens, ça me rappelle quelqu’un ), on ne le verra plus dans des bars malfamés mais dans des clubs gays

Sauf bien sûr s’il est joué par un Bamboula, dans ce cas la tradition restera, James Bond généreusement doté par dame nature fera craquer toutes les femmes surtout blanches, qui verront en lui le géniteur idéal

Ou alors ce sera Momo le clando, qui malgré lui sera amené à sauver la veuve et l’orphelin, pris en otages par une bande de malfaiteurs blancs tous pédés comme des phoques ( c’est obligatoire ), il fera des tas d’enfants à la mère ( CAF oblige ) et prendra sous sa protection son enfant

Sortez vos Kleenex

claude
claude
il y a 1 mois
Reply to  JEAN

généreusement doté par dame nature fera craquer toutes les femmes surtout blanches,
ah on sait bien que des vieilles bourgeoises Françaises sont allées s’encanailler dans des pays exotiques et qui parfois ramenaient à Paris un gars du bled.

denise
denise
il y a 1 mois
Reply to  claude

Moi je connais un certain nombre d’hommes qui sont allés chercher des femmes des pays de l’Est, pour la bagatelle mais surtout pour travailler , les femmes ont double voir triple casquette ! Vu souvent à la télévision lors de ces mariages arrangés , dans les fermes notamment ( également un film avec Michel Blanc ..)

Bayard
Bayard
il y a 1 mois

Faites comme moi et boycottez ce cinéma qui ne nous agace de plus en plus et ne nous fais plus rêver ….

forfant
forfant
il y a 1 mois

Ils vont juste tuer la franchise. Ca va devenir de simples films d’espionnage avec une amazone mélanisée à gros budget.
Mais il sont asssez richhes aujourdh’ui. Le véritable objectif est de détruire nêtre société à travers, ici, sa poutre maîtresse : l’homme blanc maître du monde et de lui-même.
Et personnellement, je ne suis pas marié à James Bons ni au cinéma.

heatclif
heatclif
il y a 1 mois

Ils noircissent tout, de la musique au cinéma en passant par notre culture en général ! Le grand remplacement est à l’oeuvre !

BobbyFR94
BobbyFR94
il y a 1 mois

ALERTE !! très gros FLOP en vue !!

Je ne vais plus au cinéma depuis 2010 de toute manière …
Et ce genre de daube m’incite d’autant moins à y retourner !!!

palimola
palimola
il y a 1 mois

Putain on est vraiment chez les cons et les fous , on va quand même pas me dire que ces détraqués du bulbe qui nous imposent tout ça sont majoritaires ! il faut leur faire fermer leur claque merde a ces cons ! Bande de cinglés !

Dorylée
Dorylée
il y a 1 mois

Bientôt Conchita Würst dans le rôle titre avec une scène d’action époustouflante ou  » ON  » se casse un ongle et écaille le vernis d’un autre. Quelle bagarre !!!

claude
claude
il y a 1 mois
Reply to  Dorylée

Bientôt Conchita Würst dans le rôle titre 
oui avec Bilal Hacchani

Lire Aussi