Secret de la confession : Monseigneur de Moulins-Beaufort est tombé dans le piège des islamo-gauchistes

A ne pas manquer Journalisme Manipulations médiatiques Publié le 8 octobre 2021 - par - 36 commentaires



Moment douloureux pour Éric de Moulins-Beaufort.
En effet, le président de la conférence des Évêques de France s’est très courageusement prêté aux questions d’une meute de journalistes lors du 8h30 de France Info de mercredi 6 octobre.

Les quatre journalistes se sont déchaînés, cachant mal leur jouissance. Marc Fauvelle, Ersin Leibowitch, Jean-Jérôme Bertholus, Salhia Brakhlia, et Myriam Encaoua nageaient en plein bonheur, tels des inquisiteurs torturant leur victime.

Il a eu du courage Monseigneur !
Ce fut difficile pour lui de tenir bon, car les faits sont atterrants, injustifiables, impardonnables.

Venons-en à la pépite de cette interview, où Monseigneur est tombé dans une embuscade soigneusement préparée :

S.B. : – Est-ce que vous considérez encore que la confession doit rester secrète dans ce cas précis de pédocriminalité ?
E.M-B : – Alors la confession doit rester secrète et le restera parce que ça ouvre un espace de parole libre.
S.B. (lui coupant la parole) : Même sur ces sujets-là ?
E.M-B : Il faudra que nous regardions de très près les recommandations de la CIASE (Commission d’enquête) qui sont assez précises à ce sujet.
Un journaliste (lui coupant la parole) : C’est-à-dire que la confession n’obéit pas à la loi française ? C’est un endroit où ce qui se dit, il y’a normalement une obligation de euh… Si on vous dit « Monseigneur j’ai été victime ou témoin de quelque chose », vous avez le devoir (euh, euh) d’aller voir un policier ou un gendarme.
Un autre journaliste : Ce que vous dites c’est que le secret de la confession aujourd’hui est plus fort que les lois de la République.
E.M-B : Le secret de la confession s’impose à nous.
Un journaliste : Il est plus fort que les lois de le République !
E.M-B (Piégé !): Il est plus fort que les lois de la République. Maintenant, il faut que nous voyions parce qu’il ouvre un espace de parole libre qui se fait devant Dieu. J’ai eu l’occasion d’exposer cela l’année dernière à une commission sénatoriale qui l’a très bien compris. Très bien compris ce dont il s’agissait et très bien vu la différence entre le moment de la confession et le moment de la confidence et, et.. et la Commission Sénatoriale a, a , a très bien fait la différence entre ce qui peut être en jeu dans la, la confession et tout relation pro-pro-professionnelles (Monseigneur bégaie). Maintenant il est certain que nous devons trouver des moyens si un enfant, euh il y a deux cas. Il y a le cas du pé-pédophile qui vient, euh qui viendrait se confesser. Comme, comme c’est secret on ne sait pas s’il y en a qui qui le font. Il paraît raisonnable qu’il n’y en a pas beaucoup qui le font ou alors de façon très eu-euphémisée, alors il est difficile de euh ,…

Un journaliste (remuant le fer dans la plaie): Alors dans ce cas-là, on le laisse repartir tranquillement à la maison ?

E. M-B : C’est une vraie, euh c’est un vrai souci. On en a fait un film qui s’appelle la loi du silence donc et euh là encore, il faut que nous soyons plus précis plus fermes, sur le fait que le, le , le, les, les violences sexuelles ne sont pas un problème de chasteté, c’est un problème d’atteinte à la vie. C’est un problème de crime, de meurtre, et ça, symboliquement au moins, et c’est, il est très important de le voir. Il faut que le confesseur soit conscient de cela. Et d’autre part, il peut y avoir le cas d’un enfant qui dit quelque chose qui laisse entendre, qui fait comprendre qu’il est victime. Il faut que nous trouvions le moyen de permettre à cet enfant de parler autrement.

Bref, Monseigneur patauge lamentablement et, là, les journalistes se taisent, sadiquement, le laissant s’enfoncer tout seul dans un discours qui n’a ni queue ni tête. Plus question de lui couper la parole….

Alors que penser de tout cela ?

Personnellement, je ne suis pas croyant, donc je renvoie à leur conscience les confesseurs qui tairaient des faits aussi abominables.
Là n’est pas la vraie question.

Le piège était tendu soigneusement. Tout ce qui comptait pour les journalistes était d’arriver à faire dire à Monseigneur que les lois de l’Église catholique étaient supérieures à celles de la République.

C’est absolument calamiteux, car ça semble fragiliser le discours de Zemmour.

Et c’est totalement inexact. On ne peut mettre sur le même niveau le secret de la confession et le refus global des lois républicaines par l’islam.

Dans un cas, on observe une entorse ponctuelle à la règle. Dans l’autre cas, toutes les règles sont rejetées.

Mais les journalistes payés par nos impôts ont fait leur sale boulot de collabos, et sans nul doute les Mélenchon et autres islamo-gauchistes reprendront ceci dans leur discours avec pour conclusion « Vous voyez bien, toutes les religions se valent ! ».

Quant à Monseigneur, que ce triste moment lui serve de leçon. Un lapin ne va pas à un congrès de chasseur. Vouloir jouer la transparence totale et demander pardon en période de crise grave est d’une sottise sans nom. Un simple communiqué de la Conférence des Évêques aurait suffi.

Cet épisode nous montre que la contre-offensive anti-Zemmour est lancée sur une grande envergure. Dans les mois à venir, elle va s’intensifier et il nous appartient de ne rien lâcher et de décrypter en permanence les bobards qui vont fleurir partout.









Print Friendly, PDF & Email
36 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Schneiter
Schneiter
il y a 16 jours

Beaucoup parle de BFM…. Mais France Info est au même niveau ! Mais si, dans la rue, oui voilà, le caniveau…. Chaine islamo gauchiste, composée de médiocres journalopes.

Antiislam
Administrateur
Antiislam
il y a 16 jours

Bonjour,

Merci pour cet article.

Ce matin, sur France-Info, ils annoncent la couleur.

En substance.

« Qu’est ce que vous auriez dit, monsieur Guerini, si c’était un musulman qui aurait prétendu cela ? « .

stéphane
stéphane
il y a 16 jours

1/ Sachant que la confession n’est sensée apporter un pardon qu’en cas de repentir sincère et d’abandon ultérieur du « péché », il est difficile de l’incriminer plus que le code pénal français (la vocation du « guide spirituel » serait ici d’éviter la récidive, d’amener la personne à reconnaître publiquement ses torts et solliciter la pardon de sa victime). 2/ En effet, la loi pour la non-dénonciation de crime (article 434-1) dispose que ne se rendent pas coupables de l’infraction s’ils ne dénoncent pas le crime : D’abord, pour les parents en ligne direct de l’auteur ou du complice et leurs conjoints ; Ensuite, les frères et sœurs de l’auteur ou du complice et leurs conjoints. Le cas des avocats est aussi très éloquent: « Si le dossier permet de plaider l’acquittement ou la relaxe, l’avocat doit le faire malgré la connaissance qu’il a de la culpabilité de son client, car cette connaissance est enfouie dans le secret professionnel, comparable au secret de la confession. » (source barreau de l’Ardèche). Concernant les médecins, l’obligation de dénonciation des crimes commis, dont il serait possible d’éviter ou de limiter les effets, ou lorsque les auteurs sont susceptibles de commettre de nouveaux crimes qui pourraient être empêchés, n’est pas imposée aux médecins. Cela signifie que le médecin n’a pas à dénoncer les crimes dont il aurait eu connaissance dans l’exercice de ses fonctions. Cela n’interdit cependant pas au médecin de les dénoncer (les règles du secret médical et de la dénonciation de crime ayant la même force légale).
En revanche, le médecin est délié de son obligation au secret en matière de sévices infligés à des mineurs de 15 ans ou à des personnes particulièrement vulnérables. (cf. fiche « les limites au respect du secret médical). [1] Article 434-1 du code pénal.3/ Enfin, concernant la « loi islamique », l’obligation de dénoncer des faits criminels ou délictuels (sous réserve de ne pas être capable soit même d’y apporter la correction nécessaire) ne s’impose que dans le périmètre stricte de l’umma et une personne « hors communauté » ne bénéficie d’aucune protection morale ou légale autre que celle du pays où il se trouve. Cette protection « laïque, le « croyant » n’est pas tenue de la suivre, et peut se voir contraint de l’outrepasser suivant certaines prescriptions (contre les « associateurs », etc.).
Donc, à moins de réformer beaucoup d’autres choses à l’identique, ce procès du principe du « secret de la confession malintentionné », ne m’apparait que comme un effet médiatique sans grande valeur sauf à tenter d’allumer un « contrefeu » anti « islamophobie »…….

La moutarde me monte au nez et LREM me fait gerber
La moutarde me monte au nez et LREM me fait gerber
il y a 15 jours
Reply to  stéphane

Parfait, très bien dit et bien argumenté.

gigobleu
gigobleu
il y a 15 jours
Reply to  stéphane

Belle analyse. Et l’on pourrait rajouter que le secret n’est pas une originalité réservée à l’Eglise. Il se pratique un peu partout, dans la franc-maçonnerie, chez Big pharma et toutes les diverses mafias économiques et politiques qui sévissent ici bas.

MUSULMAN
MUSULMAN
il y a 12 jours
Reply to  stéphane

« 3/ Enfin, concernant la « loi islamique », l’obligation de dénoncer des faits criminels ou délictuels (sous réserve de ne pas être capable soit même d’y apporter la correction nécessaire) ne s’impose que dans le périmètre stricte de l’umma et une personne « hors communauté » ne bénéficie d’aucune protection morale ou légale autre que celle du pays où il se trouve. Cette protection « laïque, le « croyant » n’est pas tenue de la suivre, et peut se voir contraint de l’outrepasser suivant certaines prescriptions (contre les « associateurs », etc.). »

pour le point précédent, vous avez cité votre source. pourquoi par pour le 3è point ? dites-nous d’où vous tirez de telles affirmations.

Laurent P
Laurent P
il y a 16 jours

Bein, non, le secret de la confession n’est PAS au dessus des lois de la république, le secret de la confession FAIT PARTI des lois de la république !
Comme le secret médical.
Comme le secret professionnel pour un avocat.
Si un client avoue par exemple un meurtre à son avocat, celui-ci à t-il le devoir de dénoncer son client ?! NON, bien évidemment.
Hé bien c’est pareil pour le secret de la confession.
Monseigneur de Moulins-Beaufort a été complètement stupide dans sa réponse…

Julie
Julie
il y a 16 jours

La preuve que les prêtres aujourd’hui ne connaissent plus leur sacerdoce. Il n’avait qu’à répondre « il faut rendre à César ce qui appartient à César, et à Dieu ce qui appartient à Dieu ». Tout est dit là-dedans. Et puis, il y a aussi le devoir de conscience du prêtre. Merde, la religion chrétienne est une de celles qui s’appuient le plus sur la liberté de conscience.

vieux bidasse
vieux bidasse
il y a 16 jours

Il est encore constaté qu’il est dangereux de se rendre dans une église…
Mais dans la mocheté, tout va bien étant donné que la terre est plate.

Argo
Argo
il y a 16 jours

Je confesse publiquement que je hais Macron et que je souhaite sa disparition.

vatinel-bernard
vatinel-bernard
il y a 16 jours
Reply to  Argo

avec moi nous sommes deux parmi des millions …………… mais combien l’avoueront et combien le traineront dans le tribunal du peuple ??

RODRIGUE
RODRIGUE
il y a 15 jours

Ben on est 3, en 2022 il est battu et disparait dans les poubelles de l’histoire ou passe devant un tribunal pour toutes ses saloperies faites à la France et aux Français !

vatinel-bernard
vatinel-bernard
il y a 15 jours
Reply to  RODRIGUE

j’aime bien la seconde solution avec impossibilité de nuire a tout jamais !

gigobleu
gigobleu
il y a 15 jours
Reply to  Argo

Je vous absous mon fils.

Paul ter Gheist
Paul ter Gheist
il y a 16 jours

Il me semble que la confession est un examen de conscience. Je crois que cela devait être fastidieux pour le prêtre d’écouter les sornettes et les balivernes pendant des heures à distribuer le je vous salue et autres notre père à réciter un certain nombre de fois en fonction du délit, d’avoir regardé la femme du voisin, fermé la porte au nez de la personne suivante, être arrivé en retard à la messe, avoir bu un coup de trop, etc…et pour les exposés de meurtres ou de pédophilie, le prêtre avait pour tâche de parler, là sérieusement, d’exposer le problème et d’enloindre le criminel à se déclarer comme tel. La confession était là avant les lois de la république et Macron vient de dire comment s’est faite l’hisoire de la Nation.

vendéenne
vendéenne
il y a 16 jours

Autre sujet : article vu par hasard sur internet (sur le site : la santé au quotidien)

Voilà pourquoi il est absolument indispensable de quitter l’UE (je précise que je suis une vieille de près de 70 ans et que je me fous comme d’une guigne de mon bas de laine en euros ; ce qui paraît-il effraierait les retraités devenus attachés à l’euro ; bon avant ils étaient très attachés au franc et on ne les a pas écouter pour passer à l’euro, alors …)

https://lasanteauquotidien.com/coronavirus-covid-19/anti-pass-sanitaire-la-cour-europeenne-des-droits-de-lhomme-sest-prononcee/

vatinel-bernard
vatinel-bernard
il y a 16 jours

iront ils faire la même chose chez l’imam de france ????? certainement pas ces petits agitateurs petites couilles , pauvres mecs payés par nos deniers pour nous salir !

marzia perez
marzia perez
il y a 15 jours

ses gens on les emmerdes

vendéenne
vendéenne
il y a 16 jours

Autre article du site précédemment cité , qui se trouve à la rubrique fake new et qui vaut son pesant de cacahuètes. Car on ne peut pas dire vraiment que les arguments (si l’on peut dire) avancés sont très convaincants pour expliquer que les vaccins à ARnm seraient une technologie très ancienne sur les humains :

La fake étant ici selon les auteurs de cet article que les-dits vaccins seraient une technologie nouvelle .

Contre cette soi-disant fake :

-Ça fait 30 ans que cette technologie est connue : oui MAIS UNIQUEMENT SUR LES ANIMAUX

Ça fait un certain temps qu’on l’utilise pour les humains : oui MAIS UNIQUEMENT SUR LES CANCERS et encore ils ne disent pas sur quels cancers ni à quel stade de cette maladie; ce qui peut changer beaucoup de choses . De plus aucun rapport entre les cancers et les maladies respiratoires ou autres à coronavirus. Quant aux résultats sur les cancers et les possibles effets secondaires ? AUCUNE INFO

Ça fait 10 ans que des recherches seraient faites par les labos proposant ces vaccins :
Oui Mais SUR LE ZIKA ET CHIKUNGUNYA (rapports avec le coronavirus C19 ?) sans dire sur quel type de sujets (animal, humain), ni sur combien de sujets, ni à quelle stade de la maladie etc, si bien que la phrase indiquant que ces vaccins sont bien tolérés apparaît beaucoup plus du domaine de la propagande que de la démonstration .De plus là non plus rien sur l’efficacité de ces vaccins et leurs éventuels effets secondaires

Evidemment si les gens se fient à ce genre d’infos soi-disant contre les fake news, il n’y a aucune chance qu’ils comprennent dans quelle galère ils se sont mis;

https://lasanteauquotidien.com/fake-news/covid-19-la-technologie-des-vaccins-a-arn-est-totalement-nouvelle/

Spytmacfly
Spytmacfly
il y a 15 jours

Et les  » confessions  » de certains écrit et paroles de Cohn Bendit , Frédéric Mitterrand ,, et j’en oublie de nombreux autres ect on en parle messieurs dames les journalistes ?

La moutarde me monte au nez et LREM me fait gerber
La moutarde me monte au nez et LREM me fait gerber
il y a 15 jours

Il faudrait être cohérant.
Lorsqu’un chrétien se confesse, il ne parle pas à un homme, il parle à Dieu.
Est ce que Dieu répète ses secrets aux juges?
Si Dieu conseillait Macron, çà se saurait depuis longtemps!
Lever le secret de la confession, c’est tuer la confession, c’est tuer ce qui reste de l’église.
C’est ce qu’ils veulent.
Il faudrait que l’Eglise les prenne au mot et que tous les prêtres de France aillent chaque jour dans les commissariats faire enregistrer des mains courantes pour signaler que l’enfant X à volé des bonbons chez l’épicier Y et que la boulangère à commis un adultère avec le charcutier, jusqu’à ce que les pouvoirs publics eux mêmes demandent grâce.
Et dans la gauche on le lève le secret sur la pédophilie? Cf affaire Duhamel et autres.
Et ces courageux plumitifs, est ce qu’ils vont demander aux islamistes des quartiers
( par « quartier » il faut entendre Kossovo en France) si la charia est au dessus des lois de la République.
Qu’ils aillent se faire Martine Aubryser!
Il faut rendre à César ce qui est à César et à Dieu ce qui est à Dieu.
Ce qui se dit dans l’Eglise ou dans la Mosquée, reste dans l’Eglise ou dans la Mosquée.
Que les juges facent leur travail et les prêtres feront le leur.
Je ne vais pas souvent dans une église, mais je n’y ai jamais vu de mur des cons et c’est bien dommages, parce que beaucoup parmi l’ « intelligentsia » devraient y figurer.

gigobleu
gigobleu
il y a 15 jours

Heu, lorsqu’un chrétien se confesse à un homme, il parle à un homme et un homme pécheur comme lui. Aucun homme d’église n’est épargné par le péché (ni aucun médecin, psychologue etc…). Ceci dit, la confession d’homme à homme bien comprise peut être libératrice.

bouillot
bouillot
il y a 15 jours

A l’heure actuelle, la religion catholique n’est pas pire que la religion musulmane. tu ne vosi jamais un pretre appeler à tuer du muzz, par contre tu vois régilièrement un imam appeler à tuer de l’infidéle. Si les muzz faisaient faire in diagnostic sur les imams , on tomberait certainement des nues.. Car ces gens ne demandent pas l’avis des femmes, elles ne valent rien à leurs yeux..

PASCAL ALEVEK
PASCAL ALEVEK
il y a 15 jours

C’est vraiment regrettable que cet homme d’église ait pu dire ça, c’est un peu comme si on recevait un coup de couteau dans le dos, on aurait aimé sentir que le christianisme était plus proche de nous que de l’islam qui nous pose tant de problèmes. Le religieux a oublié la loi de 1905 et la séparation de l’Eglise et de l’Etat. Comment l’islam va interpréter ça, il a été très maladroit, il faut toujours penser républicain avant de penser avec sa religion, maintenant cela risque d’être utilisé par l’islamisme.

Christine Tasin
Administrateur
Christine Tasin
il y a 15 jours
Reply to  PASCAL ALEVEK

Je ne suis pas d’accord avec vous, j’explique pourquoi dans ma video du jour ; mais heureusement qu’on a le droit d’être en désaccord même avec ses amis !

Argo
Argo
il y a 15 jours

Si les lois de la République sont en contradiction avec mes valeurs, je privilégie mes valeurs. Ainsi, vu la manière dont les patriotes sont traités par ladite république, je suis capable de ne pas respecter ces lois pour épargner mes amis patriotes. Cela paraîtra scandaleux pour certains, mais j’assume.

gigobleu
gigobleu
il y a 15 jours
Reply to  Argo

« Si les lois de la République sont en contradiction avec mes valeurs, je privilégie mes valeurs. » C’est exactement ce que disent et pensent nombre de musulmans … Les lois de la République se fondent sur le code Napoléon qui s’inspire de la Bible (ne pas tuer, ne pas voler etc…). Mais il y a des circonstances particulières qui vous invitent parfois à transgresser l’autorité en place. Exemple: Lors de la seconde guerre mondiale, mes grands-parents chrétiens ont cachés et sauvés 26 enfants juifs et deux adultes contre les lois de l’occupant allemand. Ils se conformaient sans le savoir à l’ordre de Jésus qui a dit: « Rendez à César ce qui appartient à César et à Dieu ce qui appartient à Dieu (en l’occurrence nous-mêmes) et dans le cas de mes grands-parents, les petits juifs qu’ils ont sauvés. Ceci dit, je comprends parfaitement ce que vous désirez exprimer.

Gisèle
Gisèle
il y a 15 jours

Éric De Moulin Beauforts n’aurait pas dû dire au dessus des lois de la République ! Le secret de la confession est prit en compte par la justice, donc il est inclu dans les lois de la République ! C’est la macronie qui démarre au quart de tour tellement obsédée de voir un séparatisme partout ! Dans le cas d’une confession d’un mineur, le prêtre peut très bien diriger le mineur vers un tiers qui pourra faire un signalement !

Anne Lauwaert
Anne Lauwaert
il y a 15 jours

Fort bien! il faut que les Kto passent par là pour comprendre

Maxime
Maxime
il y a 15 jours

Non, il n’y a pas de piège, il y a une question et une réponse libre !
Croyez-vous que la République se soit installée tranquillement en France ? Bien sûr que non, à toutes époques il y a des opposants et la plupart historiquement étaient des catholiques qui perçoivent bien que la cité de Dieu n’a rien à voir ni avec la France d’aujourd’hui, ni avec celle de 1905 ou de 1789.
Les mêmes sont hostiles au mariage entre personnes du même sexe qui ne trouve aucun obstacle rationnel dans le système républicain mais qui contrarie leur religion.
La cohabitation de la France république et de la France chrétienne est loin d’être paisible, nous vivons sur un compromis schizophrène, ne vous en déplaise !
La question du secret de la confession donne encore l’occasion de le constater…
Mais il y a bien d’autres sujets du même type. Une femme ne peut devenir curé, c’est objectivement une discrimination fondée sur le sexe du point de vue des lois républicaines par exemple.
On joue à un jeu dangereux quand on veut tester la compatibilité des religions avec les principes républicains, voilà tout… il n’y a peut-être que le bouddhisme finalement qui soit compatible avec les lois de la République !

Frejusien
frejusien
il y a 15 jours

Le secret de la confession peut se comparer à un autre niveau au secret professionnel auquel sont tenus les psychiatres et les avocats.
Il n’y a aucune entorse aux lois de la République, c’est une niche prévue dans lesdites lois, et le monseigneur est un bien piètre défenseur de son institution.
Il aurait dû s’informer un minimum avant de se jeter en pâture aux hyènes gauchistes.
Mais s’il l’avait fait exprès pour se solidariser avec les imams ???
Affirmer que les lois de Dieu sont supérieures aux lois des hommes, et hop ! on met toutes les religions dans le même panier !
Un bouffon de plus dans cette Eglise chancelante et mourante

Frejusien
frejusien
il y a 15 jours
Reply to  frejusien

Je ne veux pas croire qu’il soit stupide à ce point, alors qu’il est arrivé au grade de Monseigneur.
Mais l’entendre s’emberlificoter dans des phrases alambiquées interminables et dénuées de signification, donne le vertige.
Je penche néanmoins pour cette solidarité exigée par l’imam de Rome, il serait alors terriblement pervers ou jésuite ???

Retouraubercail
Retouraubercail
il y a 15 jours

Pour finir de foutre en l’air l’Église, on fait pas mieux ! Bergoglio le collabo-islamo-mondialiste travaille bien en amont.
Vidéo:
https://www.dailymotion.com/video/x84ofdf

Maurice
Maurice
il y a 15 jours

Beaucoup disent :
que diriez-vous si un musulman disait que les écrits du coran étaient supérieurs aux lois, mais c’est déjà fait ! Des imams l’ont déjà dit dans des prêches et malgré que cela ait été dénoncé il n’y a eu qu’un rappel à la loi et roule ma poule ça continue !
De plus, il y a de nombreuses professions qui sont soumises aux secrets professionnels et personne ne les remet en cause.
Allez les cathophobes, balayez devant vos portes et lâchez-nous la grappe !

Dorylée
Dorylée
il y a 14 jours

La loi oblige même les médecins a violer secret médical en certaines circonstances, en cas de blessures par arme à feu par exemple. Alors les contraintes religieuses quelles qu’elles soient, ON N’EN A RIEN À FOUTRE. Quelles soient chrétiennes, juives, musulmanes, taoïstes, bouddhistes, shintoïstes, etc on s’en branle !!! Ce qui est détestable c’est que tous se félicitent de cette obligation faite à l’Église chrétienne pendant que les mahométans continuent leur pédophilie traditionnelle en se mariant avec des gamines qui jouent encore à la poupée. MËME EN FRANCE !

MUSULMAN
MUSULMAN
il y a 12 jours

« Et c’est totalement inexact. On ne peut mettre sur le même niveau le secret de la confession et le refus global des lois républicaines par l’islam.

Dans un cas, on observe une entorse ponctuelle à la règle. Dans l’autre cas, toutes les règles sont rejetées. »

si Monseigneur avait été davantage interrogé, il eût dit que l’avortement est un crime et que la règle chrétienne est là aussi AU-DESSUS de la folie législative des hommes. mais il ne se serait pas arrêté là..
en fait, êtes-vous sûr qu’il s’agit d’une entorse ponctuelle à la règle ?
ou c’est que vous voyez bien qu’on ne peut clamer contre l’Islam être de civilisation chrétienne que pourtant l’on trahit chaque jour par nombre de nos lois républicaines ?

sacré dilemme….

voyons voir où votre mauvaise foi ira !

Lire Aussi