Abdeslam a dit la vérité, il a tué au nom d’Allah

Djihad Publié le 10 septembre 2021 - par - 24 commentaires

Les journaleux qui ont rendu compte de la première séance du procès des attentats du 13 novembre 2015 l’ont résumée d’un seul et même mot, écrit ou oral, répété par tous, de quelque chaîne qu’ils soient, quelque opinion qu’ils expriment : provocations. Non pas provocation, mais provocations, avec un s final. Pas singulier, pluriel (comme la gauche du même nom ?). Évidemment, ces journaleux désignent l’auteur de ces provocations par son prénom et son patronyme, bien que ce prénom et ce patronyme aient des significations puantes en arabe, comme si cet Abdel chéri était de leur famille, un proche ou un homme digne d’intérêt.

Ils tiennent pour des provocations les deux phrases qu’il a prononcées pour décliner son identité (comme ils disent), à savoir : la chouhada ou profession de foi musulmane (il n’y a de dieu qu’Allah et Mahomet est son messager) et son activité (combattant de l’État islamique). Il n’a fait qu’affirmer la vérité ; il a dit, devant les juges, les avocats, le public, la vérité toute simple, que personne ne veut entendre. Alors, les journaleux ont crié provocations, pour masquer leur ignorance ou le déni de réalité qui les définit. Dans leur petite tête de soumis, de vaincus ou de collabos, la vérité devient une provocation. Savent-ils seulement que, dans la Rome antique, quand Rome était une république, la provocation valait appel au peuple, pour que le peuple se défende, prenne les armes, rétablisse son pouvoir ?

Le dénommé Abdeslam parle vrai. Il a parlé vrai, ce qui a été pendant près de trente ans l’idéal que Rocard a cherché vainement à atteindre, sauf le jour où il est mort : enfin, il disait vrai. Abdeslam a parlé vrai. C’est un combattant de l’État islamique ; il fait la guerre, pas du terrorisme ; il n’assassine pas, il tue les ennemis qui lui ont été désignés comme cibles. Il y a un siècle ou plus, il aurait été pris au mot. Il fait partie des troupes qui font la guerre à la France et aux Français. Tout gouvernement français digne de ce nom aurait mobilisé l’armée, déclaré la conscription générale et chassé de France tous les soldats du djihad, qu’ils soient en armes ou dormants, prêts à tuer. Rien de cela n’a été fait. La guerre est déclarée à la France et aux Français et les autorités organisent une manif et des processions pour crier Paix, Paix, Paix, à tout prix ou quel qu’en soit le prix.

Abdeslam a parlé vrai aussi quand il a cité le nom de ceux qui lui ont donné l’ordre de tuer : Allah et son messager Mahomet. Tout président d’un tribunal dans un pays normal, entendant cela, aurait immédiatement ordonné d’arrêter ces deux sinistres individus ou tous ceux qui vendent, diffusent, lisent le livre d’Allah et de Mahomet, et il aurait fait comparaître devant le tribunal les complices des crimes contre l’humanité perpétrés depuis mars 2012.

Or, silence. On n’a rien entendu. On ne veut rien entendre. On n’a rien compris. On ne veut rien comprendre. Abdeslam n’est qu’un bouffon : on ne veut surtout pas le prendre au sérieux.

https://ripostelaique.com/abdeslam-a-dit-la-verite-il-a-tue-au-nom-dallah.html

Print Friendly, PDF & Email
24 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Julie
Julie
il y a 13 jours

Si au moins on pouvait flouter sa sale gueule qui me donne envie de péter mon écran.
Et de toute façon, il va servir à quoi, ce procès ? Qu’est-ce que veulent entendre les familles de victimes ? Pourquoi ils ont fait ça ? S’ils vont s’excuser ? S’ils vont dénoncer des complices ? Mais ils rêvent. Cette pourriture ne mérite qu’une seule chose : la mort et être enterré dans une peau de cochon (et ça me fait de la peine pour le cochon).

Daniel VATINEL-BERNARD
Daniel VATINEL-BERNARD
il y a 13 jours
Reply to  Julie

rien de plus à dire !

sylvestre90
sylvestre90
il y a 12 jours
Reply to  Julie

Non , vivant dans la peau du cochon , et bien cousu dedans !

Bon j’vais encore être censuré !

jerhum
jerhum
il y a 13 jours

prison a vie en quartier de haute sécurité sans possibilité de sortie ,,,,1 h de sortie par jour ,,pas de radio pas de télé pas de journaux ,pas de visite ,,,,a moins qu’il ne le libère ,,,ce qui ne m’étonnerait pas !!!

Frejusien
frejusien
il y a 12 jours
Reply to  jerhum

Pas de coran, pas de tapis de prière, pas de repas halal, pas de visite d’imam
La corde !! le plus vite possible !
le laisser ,pendu , avec un saucisson dans la gueule,
Filmer et envoyer des photos dans le monde musulman

Gisèle
Gisèle
il y a 13 jours

L’Etat français veut nier l’écriture guerrière du coran ! Ils ne comprennent que ce qui les arrange ! Les islamistes ont déclaré la guerre à la France et la justice française prend les soldats de l’islam pour des terroristes ! Alors que ce ne sont pas seulement des terroristes !

DANY BARTHOUIL
DANY BARTHOUIL
il y a 12 jours
Reply to  Gisèle

Exactement!! De plus ils nous l’ont dit maintes fois. Mais comme il n’y a pas d’armées face à face , nos dirigeants refusent de voir que ces attentats , ces viols, ces égorgements , c’est leur guerre , leur djihad, contre lequel il est nécessaire de prendre le décisions adequates !!

Christian Jour
Christian Jour
il y a 13 jours

Eric Zemmour hier soir nous l’expliquait très bien lui aussi.

Pierre Delmotte ( Alpha ... Omega ) .
Pierre Delmotte ( Alpha ... Omega ) .
il y a 13 jours

« Abdeslam a dit la vérité , il a tué au nom de l’islam . » : pertinent , et veuillez voir ce qui suit :
http://fr.scribd.com/doc/76715324/Fatrasies-coraniques ( Scribd est devenu payant ) ,
ou tapez sur votre clavier :
Fatrasies Coraniques – Benjamin LISAN .

Antiislam
Administrateur
Antiislam
il y a 13 jours

Bonjour,

Merci pour cet article.

MOI DE FRANCE
MOI DE FRANCE
il y a 13 jours

S IL A DIT LA VERITE
ouaw ben faut l executer

patito
patito
il y a 13 jours

Pas un journaleux pour remarquer que le terroriste des uns est le valeureux combattant des autres .
En 40/45 les résistants étaient des terroristes aux yeux de l’occupant.

Jules Ferry
Administrateur
Jules Ferry
il y a 13 jours
Reply to  patito

Très juste

PASCAL ALEVEK
PASCAL ALEVEK
il y a 13 jours

C’est tellement pratique de ramener ça à la religion ou plutôt devrais-je dire à une idéologie politique malsaine. Mais comme la plupart des musulmans, Abdeslam ne comprend pas ou ne veut pas comprendre que l’islam en France n’a pas de valeur politique, pas plus que n’importe quelle religion soumise à la république. Quand on se réfère dans notre pays à une religion, on se réfère à l’absence juridique, une croyance qui ne repose sur rien de concret, pas plus que le fait de croire aux extraterrestres autant dire le vide cosmique.

Xavier
Xavier
il y a 13 jours

Rétablir la peine de mort. Certes le supplice de Damiens, pour donner un exemple d’exécutions tiré d’un article sur les méthodes d’exécution à travers les lieux et les époques (https://www.culture-generale.fr/histoire/4577-4577), a été d’une barbarie et d’une cruauté inouïe; mais Salah Abdeslam, à ses dires soldat du Califat, unique membre du commando terroriste du 13 novembre encore en vie, cet irrécupérable « bougnoule » (sobriquet assurément peu gentil donné par les Français aux soldats maghrébins lors de la Première Guerre mondiale qui buvaient de la gnôle, quoique musulmans, pour se donner du courage avant le combat), mérite la peine de mort. Nombreux de ses coreligionnaires ne sont-ils pas en train, conformément aux dires de Boumédienne à l’ONU en 1974, de conquérir l’Europe avec le ventre de leurs femmes, de nous remplacer carrément (voir aussi les statistiques démographiques récemment publiées en France) et de nous mener une guerre ouverte, dont ils ne se cachent pas (attentats, crimes, agressions, égorgements, forfaits de tout genre, viols…)? Damiens avait tenté d’assassiner Louis XV, sans même réussir. Qu’en est-il de Salah Abdeslam ? Combien de victimes y a-t-il eu au Bataclan? S’est-il repenti?… N’en déplaise à Michel Foucault, la peine de mort doit être rétablie en France, même si on ne doit pas forcément choisir le modèle de l’exécution de Ravaillac ou de Damiens. Il existe aujourd’hui des méthodes plus adaptées à notre époque!

DANY BARTHOUIL
DANY BARTHOUIL
il y a 12 jours
Reply to  Xavier

Tout à fait d’accord! J’ajouterai que , puisqu’ils nous font la guerre, ce tueur doit être fusillé militairement !

Frejusien
frejusien
il y a 12 jours

C’est pitoyable de la part des journaleux qui jouent le jeu de macron, du tribunal et de la gauche.
On fait semblant de ne pas comprendre, on enfouit la tête dans le sable,
on donne une interprétation erronée pour tenter de camoufler la VERITE

Argo
Argo
il y a 12 jours

Les résistants français se battaient pour libérer leur pays du joug de l’occupant, les terroristes islamistes tuent au nom d’une religion, là est la différence. Dans le maquis, Il y avait Celui qui croyait au ciel Celui qui n’y croyait pas. Aragon , La Rose et le Réséda. Chez les fous d’Allah, il n’y a que Allah!

Pascal JUNG-LEDOUX
Pascal JUNG-LEDOUX
il y a 12 jours

440000 euros par an pour cette pourriture???
Qui a voté pour le mitteux et son badinter en 1981???

DANY BARTHOUIL
DANY BARTHOUIL
il y a 12 jours

Ce n’est pas de la provocation ! Tout le monde (ceux qui ne sont pas ignorants en tout cas ) sait pourquoi ces tueurs agissent…pas la peine de philosopher sur cette déclaration d’un djihadiste .
Procès? d’accord , c’est la loi chez nous, mais quelle peine, quelle sentence viendra au bout de ces 9 mois pour rien ? La perpète ? nourri, logé, avec le téléphone et le droit de recevoir sa famille ? Il pourra continuer à organiser des attentats, tranquillement depuis sa cellule , et même finir de radicaliser ceux qui ne l’étaient pas encore vraiment!
Voilà ce qui nous attend, au lieu de l’exécuter , le fusiller militairement comme dans toute guerre.

R.E.D.
R.E.D.
il y a 12 jours

Il a l’audace de seplaindre des conditions de son incarcération. Je suis traité comme un chien dit il.

kovac
kovac
il y a 12 jours

Il a dit qu’il était traité comme un chien et lui il les traitent comment les non musulmans et les femmes arretons se procès et donnons le vivant à bouffer au cochon .

Jean-Paul Saint-Marc
Administrateur
Jean-Paul Saint-Marc
il y a 12 jours
Reply to  kovac

A un seul ?

GAULOIS EN COLERE
GAULOIS EN COLERE
il y a 11 jours

Et quand donc les français comprendront que l’islam est officiellement en guerre contre eux de puis la Toussaint rouge (1er novembre 1954) avec les algériens qui appellent à détruire la France et tuer des Français (c’est dans les paroles de l’hymne algérien). Durant ce procès jamais le mot islam ne sera prononcé. Combien de temps encore faudra t’il supporté la lâcheté des politocards français (le seul Politique à dire clairement les choses sur l’islam c’est Jean Messiha) ?

Lire Aussi