La CEDH promeut l’obligation de vaccination. Fi (Forza italia) : « Nous ne pouvons plus attendre, le vaccin est la solution »

Dhimmitude Publié le 27 août 2021 - par - 15 commentaires

Décidément, toutes les instances juridictionnelles européennes sont contrôlées par les mondialistes. Et nous perdons systématiquement tous les recours introduits en vue de faire cesser le génocide vaccinal en cours.

Et leurs décisions infectent dangereusement la tentation des Etats d’imposer cette vaccination meurtrière. Ainsi en est-il pour l’Italie qui se trouve à deux doigts d’imposer cette expérience médicale criminelle !

 

Ci-dessous  un article italien dramatique de ce jour que j’ai traduit au mieux pour confirmer et illustrer mon propos.

Forza Italia est un parti italien de centre droit, dirigé par Berlusconi… Forza Italia surfe donc sur la décision de la CEDH pour rendre le vaccin obligatoire.

.

Les juges : « Le virus représente un risque réel avec des dommages irréparables »

Et maintenant, pour renforcer la conviction de l’obligation vaccinale, la Cour européenne des droits de l’homme arrive aussi. Les juges ont rejeté la demande de suspension de l’obligation de vaccination proposée par 672 pompiers français.

Le recours a été formé contre la loi du 5 août dernier. Dans sa décision, la Cour de Strasbourg a précisé qu’il n’est pas possible de suspendre la décision de l’obligation lorsque « les requérants sont exposés à un risque réel de préjudice irréparable ».

 

L’affaire crée un précédent important qui nous oblige à bien peser : si d’un côté de la balance il y a la revendication de ses droits et de sa liberté personnelle, de l’autre il y a le danger d’une pandémie et le risque de contagion (de loin d’être évité). Et cela pèse beaucoup plus. Idéologie vs réalité, loi théorique vs alarme sanitaire en cours.

 

« Le rejet par la Cour européenne des droits de l’homme devrait clore toute discussion sur la question également en Italie – fait valoir Licia Ronzulli, vice-présidente de Fi au Sénat et responsable des relations avec les alliés – Le vaccin est l’outil le plus efficace pour vaincre Covid et la liberté de chacun de ne pas se faire vacciner trouve une limite au droit des autres à ne pas être infecté. Une limite encore plus forte pour certaines catégories particulières, comme les agents de santé ou le personnel scolaire, qui de par la nature même de leur activité professionnelle, exerçant également des fonctions sociales au contact d’autrui, ne peuvent refuser le vaccin ». C’est avec ces raisons que Forza Italia s’unit pour soutenir le caractère obligatoire des vaccins.

 Et, malgré le non décidé des alliés de la Ligue du Nord (Salvini).

A partir du 1er septembre, le laissez-passer vert sera également obligatoire dans les transports publics et le 6 septembre, la discussion au parlement commencera pour obliger la vaccination. Une obligation que le gouvernement considère comme un ratio extrême mais qui s’avérera nécessaire dans le cas où l’afflux vers les hubs de vaccination dans les semaines à venir ne reprendrait pas à un certain rythme. Pour atteindre les pourcentages annoncés par le général Francesco Paolo Figliuolo, les quinquagénaires et 40 ans qui n’ont jusqu’ici pas souhaité se faire vacciner doivent prendre rendez-vous pour l’administration. Sinon, il faudra prendre des décisions qui, bien qu’impopulaires, permettront de maîtriser la situation. Aussi parce que dans les semaines à venir une croissance des infections est attendue, en raison du retour de vacances,

Source originale en italien :https://www.ilgiornale.it/news/politica/corte-europea-promuove-lobbligo-vaccinale-fi-basta-indugi-1971096.html

Traduction pour Résistance républicaine par Gigobleu

Print Friendly, PDF & Email
15 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Argo
Argo
il y a 1 mois

Cher ami Gigobleu, ne vous offusquez pas, mais sur le coup, j ‘ai cru que Forza Italia était une marque de pâtes (pâtes italiennes que j’adore). Puis je me suis souvenu d’il Cavaliere, ou Silvio Berlusconi. Je ne savais pas que c’était un amateur de piqûres! Y-a-t-il un parti chez vous qui s’oppose à cette vaccination forcée ? Buon giorno! Arrive derla !

gigobleu
gigobleu
il y a 1 mois
Reply to  Argo

Ciao Argo, le gouvernement italien suit de près ce qui se passe en France et s’inspire de ce que fait Macron et souvent en pire. Les partis de droite comprennent trois partis: Forza Italia (pro vax), La Lega (Salvini anti pass) et Fratelli d’Italia (mitigé sur ce thème). Forza Italia et la Lega participent au gouvernement, tandis que Fratelli d’Italia (Meloni) sont dans l’opposition. Nous n’avons hélas aucun Philippot parmi nous pour incarner la résistance. Ce qui se passera en Italie dépend de se qui se passera en France. C’est dire si les résistants italiens espèrent beaucoup du peuple français.

Christian Jour
Christian Jour
il y a 1 mois

Révolution. On ne peut plus attendre, trop de morts.

Coralie
Coralie
il y a 1 mois

« Appel aux employés européens. Rejoignez l’action visant à annuler l’autorisation du vaccin J&J (Janssen) devant la Cour européenne »

Dépôt avant le 30 aout 2021

https://childrenshealthdefense.eu/union-europeenne/call-to-european-employees-join-the-action-to-stop-jj-janssen-vaccine-in-eu-court/?lang=fr

gigobleu
gigobleu
il y a 1 mois
Reply to  Coralie

Toutes nos juridictions sont aux mains des mondialistes, raison pour laquelle aucun recours n’a abouti jusqu’ici. Certains de ceux-ci ne sont même pas pris en considération. La dictature sanitaire s’étend sur toute l’Europe et tout le monde occidental en général. Seul un mouvement populaire ou militaire assez fort serait en mesure de renverser la table.

D K
D K
il y a 1 mois

Merci pour votre article, rassurez vous toute Europe est concernée par la dictature sanitaire et obligation vaccinale, et toute Europe va s’enflammer, désormais faudra combattre pour garantir non seulement notre liberté, mais surtout pour avenir de nos enfants, qui est notre devoir de protéger de toutes atteintes. , si nous devons crever sa sera en héros ,cet un honneur de succomber en combattant pour sa liberté.

Vent d'Est, Vent d'Ouest
Vent d'Est, Vent d'Ouest
il y a 1 mois

Il faut écouler les stocks et toucher les dividendes avant octobre.

Papy
Papy
il y a 1 mois

En effet la date de préemption !
Pour les politiciens c’est un vaccin, pour le corps médical c’est une expérimentation.
nous concernant, on nous prend pour des rats de laboratoire………
Comme la date de préemption approche, on prend des jeunes, puis des plus jeunes et puis de plus en plus jeunes………

Et j’ai lu quelque part:

« c’est le commencement qui est le pire
Puis le milieu, puis la fin
à la fin , c’est la fin qui est le pire ………….

Qui tire donc les ficelles de notre Macronnette excusez Marionnette,

ça ne peut être qu’une marionnette, un humain ne s’attaque pas aux enfants même en temps de guerre on a épargné les enfants ………….
Tous responsables, Tous coupables

Coralie
Coralie
il y a 1 mois

Bonjour, Voici un site bien utile pour les PARENTS car ses divers documents à télécharger concernant les ENFANTS:

https://legrandreveil.co/2021/08/24/important-documents-destines-aux-parents-pour-refuser-les-tests-et-la-vaccination-des-les-etablissements-scolaires/

Voir aussi la dernière vidéo de l’avocat Carlo BRUSA de Réaction 19… L’adhésion à son asso pour 10 euros est un investissement aussi utile car elle apporte des modèles de lettre à télécharger.

B. Eon-M
B. Eon-M
il y a 1 mois

Cette CEDH, qui est une émanation du Conseil de l’Europe, est une juridiction internationale statuant conformément à une interprétation de la déclaration universelle des droits de l’homme de 1948, or il s’avère que cette interprétation s’oppose anthropologiquement à notre déclaration des droits de l’homme et du citoyen de 1789.
La dignité humaine, pour nous autres, est d’exercer sa citoyenneté selon sa conscience, non pas d’exiger de ses concitoyens qu’ils respectent des religions qui combattent la liberté de conscience.

PASCAL ALEVEK
PASCAL ALEVEK
il y a 1 mois

Ils sont vraiment légers avec la santé des gens, des risques énormes qui ne sont pas justifiés, imaginez un peu qu’on découvre un problème avec le vaccin ARN, oh ça ne sera pas tout de suite mais plutôt dans quelques mois, quelques années, si cela touche à l’ADN on se retrouvera dans une sacrée merde pour ne pas dire un génocide mondial, que ferons-nous quand des millions de gens tomberons malades au même moment ou sur quelques mois, il sera impossible de les sauver ?

Frejusien
frejusien
il y a 1 mois
Reply to  PASCAL ALEVEK

Les fausses couches des femmes enceintes vaccinées, et les naissances de bébés avec malformations importantes sont déjà présentes (bébés sans bras, mains à six ou sept doigts, malformation cardiaque ),
alors quand toutes les ados vaccinées aujourd’hui, voudront enfanter demain, ça sera le CAUCHEMAR XXL

Frejusien
frejusien
il y a 1 mois

Quatrième ligne de l’article affectent ou infectent ?

Stéphane
Stéphane
il y a 1 mois

Si l’article que je viens de lire (source rapportée malheureusement en anglais) est exact, aucun vaccin ne sera la solution (d’autant plus avec l’apparition des variants delta +, lambda, eta, happa, epsilon, iota, etc.). Pour mémoire :[extrait d’un rapport de Science Magazine (https:/ /www.sciencemag.org/news/2021/08/having-sars-cov-2-once-confers-much-greater-immunity-vaccine-no-infection-parties) :

La nouvelle analyse s’appuie sur la base de données de Maccabi Healthcare Services, qui compte environ 2,5 millions d’Israéliens. L’étude, dirigée par Tal Patalon et Sivan Gazit de KSM, la branche de recherche et d’innovation du système, a révélé dans deux analyses que les personnes vaccinées en janvier et février étaient, en juin, juillet et la première moitié d’août, de six à 13 fois plus susceptibles d’être infectées que les personnes non vaccinées qui ont déjà été infectées par le coronavirus. Dans une analyse, comparant plus de 32 000 personnes dans le système de santé, le risque de développer un COVID-19 symptomatique était 27 fois plus élevé chez les vaccinés, et le risque d’hospitalisation huit fois plus élevé.] En bref, il vaudrait mieux s’attacher à traiter précocement que tout miser sur un « pseudo vaccin » trop « hypothétiquement efficace » et avec beaucoup des d’effets secondaires létaux

Boronlub
Boronlub
il y a 1 mois

Oui, le pseudo-vaccin est la solution ! La solution pour éliminer un maximum de personnes, et la solution pour asservir et contrôler ceux qui restent. M. Onfray est déjà un vivant exemple de cette réussite de mainmise sur les esprits qui se croyaient forts et libres.
Quand on voit que les vaccinés et les pro-vax sont majoritaires, en dépit des morts (982 en France), et de tous les ‘accidents’ graves, aux séquelles le plus souvent irréversibles, qu’on continue à faire la pub pour le vaccin, et que la plupart des gens sont convaincus que les labos travaillent pour notre santé, que le gouvernement veut notre bien et nous défend, on se sent assez désespéré par la majorité de nos cons pas patriotes.

Lire Aussi