Albanais expulsés à Toulouse, la bobosphère islamogauchiste en émoi… le cirque habituel

https://france3-regions.francetvinfo.fr/occitanie/haute-garonne/toulouse/toulouse-des-familles-albanaises-expulsees-d-un-squat-et-privees-de-leurs-effets-personnels-2218657.html

Des Albanais sans permis de séjour occupent sans titre des logements de la République – donc du contribuable – et se font expulser au bout de deux ans. Quoi de plus normal que cette expulsion et quoi de plus anormal que ce délai extrêmement long pour qu’elle soit prononcée ?

2 ans d’occupation d’un immeuble à Toulouse, ville où il est cher de se loger, cela représente plusieurs milliers d’euros de loyer donc autant de manque à gagner pour les finances publiques.

Mais il y a toujours une collection de pleurnichards pour ne pas voir plus loin que le bout de leur nez et s’en offusquer.

En cette période de vaccinite aiguë, une piqûre de rappel sur le tableau désespérant de cette France naïve ou plus sûrement complice qui voudrait faire de notre pays une passoire migratoire. 

Un collectif de soutien se dit « scandalisé », mais scandalisé de quoi ?

Du droit de propriété qui a valeur constitutionnelle, puisant ses racines dans la Rome antique et sans doute même bien avant (n’était-on pas propriétaire de son gibier probablement durant la Préhistoire par exemple ?) ?

Du droit des citoyens de contrôler l’emploi des ressources publiques de l’article 14 de la Déclaration de 1789, de valeur constitutionnelle lui aussi ?

Pourquoi les membres du collectif ne vont-ils pas vivre en Albanie si la loi française ne leur convient pas, loi constitutionnelle naturelle, la plus ancienne qui soit en République française et non une de ces lois artificielles votées une nuit d’été des années 2000, 2010, 2020 avec un hémicycle quasiment vide… ?

Puisqu’ils aiment tant leurs Albanais, pourquoi n’iraient-ils pas vivre avec eux dans leur pays ?

Collectif qui critique une expulsion en plein été… ils auraient préféré une expulsion en hiver ?

Quant au temps que les expulsés ont eu pour récupérer leurs effets personnels, ce n’est pas quelques minutes mais 2 ans d’occupation illégale qui leur a été laissé.

Il y aura toujours des gens pour défendre l’indéfendable. Et parmi eux des voilées portant des pancartes, seraient-elles par hasard sensibles à l’appartenance de ces Albanais à l’islam ? Avec des slogans clairement pas sortis de la tête d’Einstein…

 

Toulouse : des familles albanaises expulsées d’un squat et privées de leurs effets personnels

Le 29 juillet dernier, 3 familles albanaises ont été expulsées d’anciens logements de fonction du lycée Berthelot à Toulouse qu’ils squattaient depuis 2019. A la rue, elles n’ont plus de logement et n’arrivent pas à récupérer leurs effets personnels. Le collectif de soutien 57 se dit « scandalisé ».

Le squat du 57 rue Achille Viadieu à Toulouse, locaux appartenant au lycée Berthelot, muré cet été après l’expulsion des familles albanaises. juillet 2021.© Collectif 57.

Depuis le 17 décembre 2019, huit familles albanaises étaient installées illégalement au 57, rue Achille Viadieu à Toulouse, dans un bâtiment appartenant au lycée Berthelot, et donc à la Région Occitanie. Dès le mois de janvier 2020, le tribunal administratif ordonnait une expulsion.

Soutenues par des enseignants et des citoyens, le Collectif 57, ces familles ont pu rester et s’installer dans le bâtiment. L’an passé, un certain nombre d’entre elles ont accepté l’aide au retour en Albanie proposée par la préfecture et ont quitté Toulouse le 22 juin 2020.

Manifestation de soutien ce lundi devant la préfecture de Haute-Garonne.
Manifestation de soutien ce lundi devant la préfecture de Haute-Garonne.© Thierry Villeger / FTV

Le 29 juillet dernier, les trois dernières familles, encore sur place, ont été expulsées sur ordre de la justice et se retrouvent à la rue.

Une expulsion scandaleuse pour le Collectif 57

Le Collectif 57 engagé depuis le début dans le soutien de ces familles en détresse vient, une nouvelle fois, de tirer la sonnette d’alarme.

Nous sommes scandalisés ! Ces trois familles sont sans solution de relogement. Elles ont été mises à la rue en plein été. Ils sont 17, parmi eux, certains sont très malades et 7 jeunes sont scolarisés dans différents établissements de la ville dont plusieurs mineurs au collège Berthelot.

Emilie Tillaux du Collectif 57.

Depuis plusieurs mois, la région Occitanie, propriétaire du bâtiment où vivaient ces familles, a proposé d’aider à la régularisation de leurs papiers en préfecture. Mais les dossiers n’ont jamais vraiment avancé. Concernant l’occupation des locaux, en raison de la non conformité des lieux, la collectivité a toujours stipulé que ces occupations étaient illégales, dangereuses et ne pouvaient pas durer.

Le tribunal administratif leur interdit de revenir dans le squat

Dans un communiqué, le Collectif 57 dénonce aujourd’hui une expulsion prévue de longue date et scandaleuse. Ils n’ont en effet eu que quelques minutes pour évacuer les lieux. Parmi ces Albanais, aujourd’hui à la rue, sept sont scolarisés à Toulouse. En début de semaine, le tribunal administratif leur a interdit de pouvoir revenir dans leur squat pour récupérer leurs affaires personnelles et leurs matériels scolaires.

 » Nous sommes près de la rentrée scolaire et ces familles albanaises ne peuvent même pas récupérer leurs ordonnances, leurs vêtement, ni leurs affaires scolaires de leurs enfants, je trouve cette situation totalement inhumaine ! « , conclut Emilie Tillaux du Collectif 57.

Des demandes de logements d’urgence

Les membres du Collectif 57 ont contacté officiellement la direction du lycée Berthelot et le Rectorat pour que ses familles puissent récupérer leurs affaires. Ils attendent une réponse.

Quant au logement des familles, d’autres recours seront déposés à la fin du mois pour que ces familles puissent bénéficier d’un logement d’urgence, au plus vite et que les enfants puissent vivre sereinement leur rentrée scolaire.

24 Commentaires

  1. Il n’y a qu’à faire payer les loyers passés et futurs aux protestataires, ça va les calmer.

    • A tous ces bobos gauchiasses , leur mettre une bonne volée de bois bien vert sur la gueule , ça les calmera pour un bon moment !

  2. Au lieu de gesticuler stupidement, pourquoi les membres du  » collectif 57  » ne prennent-ils pas ces Albanais chez eux ? Puisqu’ils les aiment qu’ils les prennent en charge ! Je sais, c’est moins cher avec l’argent  » des autres  » .

  3. Comme d’hab , ces  » intellectuels  » gauchiasses ( Oups ! ) vulgaires collabos hypocrites et formatés à l’immigrationisme de masse et tous plus  » bourges  » les uns que les autres , ( en coulisses bien sûr ! ) ne ratent pas une occasion d’aider leurs maîtres à détruire la France ! Cons et hypocrites , si çà arrivait à des familles françaises , on ne verrait pas ces larves pleurnicher ! Pauvres pantins !

  4. C’est depuis deux ans qu’ils auraient dû être expulsés, mais pas seulement du logement occupé illégalement, mais de France, où ils sont entrés illégalement itou.
    D’après la gauchiasserie, seuls les Français seraient tenus de respecter la loi, et de payer des impôts, de régler leurs loyers, de se faire racketter sur la route,
    les étrangers ne sont pas soumis aux mêmes règles, eux, ont tous les droits.
    ça ne peut plus continuer comme ça. J’espère que l’an prochain, le vote sera UTILE

  5. Ce problème est épouvantable.
    Nous connaissons bien une famille albanaise sur le sol depuis 8 ans déjà ! Tous adultes, deux enfants sont nés,par ailleurs….Les années passent vite. Leur souffrance psychologique est très importante. Il faudrait qu’ils soient expulsés dès la première interpellation. Tout le problème est de discerner les raisons qui les poussent à venir , et,au delà, de donner des titres de séjour au-delà desquels des amendes ? Seraient perçues. Sujet très très difficile en vérité….

  6. C’est ballot ça ! perdre de telles chances pour nous , l’Albanie est depuis toujours une véritable nurserie de prix Nobel et d’ingénieurs , d’astrophysiciens etc…..Et puis l’élégance des femmes est légendaire quelle classe …voyez sur la photo et encore on voit que le bas on ne peut admirer les dents en or qui ornent leur bouche souriante ……..

  7. Ah ! parce que les enfants vont à l’école alors qu’ils sont sans papiers ? c’est vrai que l’école est gratuite !!! raz le bol !! Nous voyons sur les chaînes télé , en boucle, les jeunes qui se font tuer ou brûler dans une voiture : règlement de compte à cause de la drogue ..
    Et ça pleurniche sur les plateaux télé : » vous comprenez les mères ne peuvent s’en occuper car elles travaillent comme femme de ménage et commencent tôt  » : Ben oui , je me demande comment on faisait nous, mais nos enfants n’étaient pas dehors à minuit à l’âge de 14 ans !! et puis si elles n’ont pas de diplôme, parlent à peine le français, qu’y pouvons nous ?
    Puis :  » oui ces ados n’ont pas de perspective d’avenir donc il faut bien qu’ils gagnent de l’argent ..bref qu’ils s’occupent  » ! . Réponse d’un intervenant : l’école est obligatoire jusqu ‘à 16 ans, personne ne contrôle ??? .
    Alors oui il n’y a pas de travail ; Comment se fait il alors que les frontières soient ouvertes si il n’y a pas de travail ? comment se fait il que ces gauchos, qui ont un cerveau un peu , beaucoup, abîmé, pensent que l’immigration est un bien absolu, qu’il n’y a pas de travail, et que la conséquence est le commerce de la drogue et la mort au bout !! Un enfant de 4 ans comprendrait mais pas eux !!

  8. Français de souche, si je squatais un appartement vide, je serais expulsé deux jours après et non deux ans…

    • Bonsoir , exactement de plus avec amende à la clef et passage devant le juge .

    • Tout a fait et si allez faire ça en Albanie vous allez voir y en a pas pour deux heures ….Et encore heureux si on vous laisse la vie sauve …..

  9. Les Albanais sont largement attachés à la suprématie islamique. Ils s’installent en France dans l’espoir de l’islamiser, tout en profitant de ses largesses et faiblesses. Deux ans pour expulser de squatteurs sans papier …,

  10. Et pour les français qui attendent un logement depuis des années, ils font quoi les bobos. Sont-ils seulement scandalisés???
    ROSA

  11. Sur la pancarte, essayez de remplacer « Albanais » par « Islamistes ».
    Avec ces collabos, on n’arrivera jamais à retrouver notre France.

  12. Sortez les canons à eau et virez moi tous ces cons. Ils ne sont pas chez eux, mais chez nous et les bobos n’ont qu’à les prendre chez eux. Si ces parasites veulent vivre chez nous comme chez eux, qu’ils restent chez eux. En France on vit comme les français, et ceux qui ne sont pas d’accord avec ça qu’ils dégagent, ce n’est pas à nous de nous adapter mais à eux. Dehors.

  13. pourquoi ne pas réquisitionner les résidences secondaires des personnes membres de ce genre d’associations et leur demander de loger gratuitement cette chienlit dans leur logement principal ?

    Faire un peu de place pour cette diversité qui est « une chance pour la République »…

    • C’est le genre de connards qui impose aux autres mais eux vivent bien séparés de cette merde …..Ce sont les pires fumiers mais ils ne sont pas cons et vous ne risquez pas de toucher a ce qui leur appartient !

      • Sachant que dans la bible « gochapute » la seule Loi qui s’applique est:
        « Ce qui est à MOI est à MOI, et ce que tu dis être à TOI est toujours à M O I

  14. De toute façon, nous ne pourrons jamais expulser qui que ce soit, même les terroristes, cette maudite gauche sera toujours là pour fiche la pagaille!

Les commentaires sont fermés.